Récit de la course : Rhône Orientation - Circuit A 2012, par Mathias

L'auteur : Mathias

La course : Rhône Orientation - Circuit A

Date : 25/11/2012

Lieu : Grandris (Rhône)

Affichage : 499 vues

Distance : 0km

Objectif : Se défoncer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Julien invente l'auto-poutrage !!!


La Rhône Orientation : une des épreuves les plus sympas du calendrier, que j'ai quasi jamais raté depuis 2000 ou 2001.

Cette année, c'est l'occasion de faire le kéké avec le récit de la 3ème confrontation Julien - Mathias de la saison ;-)
Julien (jjehl sur kikourou) c'est mon équipier de raid de CO d'il y a, pfiouuuu, 10 ans, voire 15 ! 1997 je crois le 1er raid Francital !
Ces dernières années il était un peu retiré des bagnoles, notamment après avoir été vexé par un abandon aux Templiers 2002 ;-)
Mais depuis 1 an, il s'y est remis *très* sérieusement et il revient fort, le bougre.
10 kgs de moins que moi pour 6cm de plus, il est affuté !
Inscrit dans un club de CO, il tâte de la boussole et fait même des fractionnés régulièrement...
Avec l'unique objectif de me poutrer sur la prochaine course... ;-)

Rappel des épisodes précédents :
1ère tentative au trail du Bessat début septembre, et hop poutrage de Julien !
http://www.kikourou.net/recits/recit-13639-trail_court_du_bessat_-_24_km-2012-par-mathias.html

La revanche à la foulée des remparts : cette fois-ci, c'est chaud ! Julien craque un peu en tentant un sprint surprise à 100m de l'arrivée, ce qui est beaucoup trop tôt pour me prendre par surprise ;-))))
http://www.kikourou.net/recits/recit-13782-la_foulee_des_remparts_-_20_km-2012-par-jjehl.html

Et ce dimanche 25 novembre, Julien est chaud. Un an d'entraînement en CO, de foncier, de fractionnés... gavé de pâtes sans beurre...
De mon côté je crains le pire : je n'ai pas perdu de poids (73kgs pour 1m69, mon IMC de 25.6 me donne : "en surpoids") et je n'ai pas touché une vraie carte de CO depuis, euh, 6 mois ?
Et la veille de la course, prépa diététique made in langevine et tounik : bière diététique, choucroute diététique avec ses saucisses bien bien diététiques, accompagnée de vin rouge diététique et de blanc encore plus diététique, et puis pour terminer la mousse au chocolat super diététique et bien sûr pour une digestion diététique, le rhum arrangé diététique et digestif ! ;-)
Ah ben avec ça on va bien dormir !!!

Mais je suis motivé, et cette année je serai accompagné de ma fidèle Gaïa : http://mathias.kikourou.net/billet.php?idbillet=86
Et cette année j'aurais même un bidon pour ne pas mourrir de soif ;-)
Bon, en général sur une CO je vise 40-50% du classement, c'est à dire à 1h30 voire 2h du vainqueur (j'ai des progrès à faire en CO ;-) )

Top départ à 10h07, comme d'habitude sur les "mass start" en CO, le peloton court à sa VMA pour couvrir le km qui nous sépare de la distribution des cartes.
Pas facile avec Gaïa, que je dois garder en laisse pour éviter qu'elle fasse chuter d'autres coureurs... et Gaïa dans une foule de coureurs survoltée, comment dire... pas facile de courir à bloc en descente avec un malamute qui tracte tout ce qu'il peut ! ;-)

Balise 1 en 9'32, quasi en même temps que Julien, mais gasp je suis au taquet. Tiens, il ne semble pas au mieux lui non plus !
Balise 2, je suis Manu Granger, un fort coureur de CO, mais on se goure un peu sur le poste à poste. Du coup, il passe la 2nde, je range quasi la carte et m'efforce de suivre, dans le rouge.
J'arrive à la balise 3 un complètement carbonisé, en 42 minutes... gasp il reste 27 balises !
Pas de nouvelle de Julien, mais en fait il est 2 minutes derrière à ce moment là.

Jusqu'à la balise 15, je cours ensuite à peu près tout le temps en compagnie de Hans-Gaël, execeptés qques différences mineures dans l'attaque des balises.
Je suis à bloc... je crains de ne pas tenir 30 balises à ce rythme, et j'évite de déplier ma carte pour ne pas voir la distance qui sépare les dernières balises... ça me permet d'espérer secrètement qu'elles sont très rapprochées !
Comme d'hab lorsque je récolte la moitié des balises à bloc et quasi sans erreur d'orientation, je m'attends d'une minute à l'autre à commetre LA grosse bévue d'orientation qui me perdra, celle qui fait perdre 1/4h, qui pousse à se mettre encore plus dans le rouge pour rattraper le temps perdu, et au final on se retrouve tout seul dans la forêt à mille mile de toute terre habitée...

Mais non... curieusement ça tient !
Je perds Hans-Gaël de vue mais me retrouve à courir avec un petit peloton de 5-6 coureurs éparpillés en 1 ou 2 minutes. Y'a pas à dire, ça aide pour trouver les balises ! Par contre, je suis toujours à bloc... mais pour l'instant ça tient !

Nous voici à la balise 19 en 2h27, et là je déplie la carte et le miracle attendu se produit : les 11 dernières balises sont bien groupées avant et dans le village de Grandris. Chic alors ! ça va tenir, ça va tenir !
Je passe la dernière demi-heure à suivre le rythme en ralentissant légèrement de temps en temps pour vérifier que Gaïa suit bien.
J'ai perdu pas mal de lucidité, je n'ai pas trop de problèmes pour continuer à m'orienter correctement sur ces dernières balises relativement faciles, par contre je vois bien que je ne pourrais pas taper un sprint sur les 3 ou 4 dernières balises dans le village sans faire d'erreur.
Ce n'est qu'à l'arrivée que je me rendrai compte qu'il y avait une "loupe" (un agrandissement de la carte au 1/7500eme) des 4 dernières balises dans le village ! ;-)
Petit couac à 5min de l'arrivée : une bonne torsion de la cheville gauche, je termine la course en serrant les dents et assez inquiet pour la SaintéLyon le WE prochain...

mais c'est tout de même très content de ma course que je termine ce parcours en 2h52, dernier d'un petit groupe de 5 coureurs groupés en moins d'une minute.
C'est bien la 1ère fois que je cours une RhôneOrientation à bloc sans gros plantage en orientation ! Et sans être complètement défoncé sur la dernière heure !
Gaïa, qui semblait en avoir un peu marre sur la fin, est contente d'arriver et de retrouver le reste de la famille ;-) mais en fait elle n'a pas l'air plus fatiguée que ça...

Je suis 11è à 24 sec du 7è, la course se gagne en 2h21, JB Bourrin un des meilleurs orienteurs français est 2nd.

Et le fight Julien-Mathias, alors, me direz-vous ?
C'est là qu'on rigole : Julien, malgré un entraînement très pointu en orientation, arrive déjà 40 minutes plus tard, mais surtout, SURTOUT...

... il est tout penaud le pauvre car... il a oublié de "vider son doigt" au départ !
Pour les non initiés, en CO on "poinçonne" les balises avec un "doigt" électronique, qu'il faut remettre à zéro avant chaque course sous peine de ne pas pouvoir être chronométré...

Arf arf ARF ARF ! Qu'est-ce qu'on rigole ! Je n'ai même pas pu le poutrer, il s'est poutré tout seul ;-)))))))))))
Je sens qu'on va en parler longtemps de celle là !

Prochaine confrontation : ce soir à la SaintéLyon (d'où ce récit tarridf) !
Bon, d'accord, c'est pas une vraie confrontation cette fois-ci, car Julien court en équipe de 4 et Mathias tout seul comme un grand, ça me semble un poil inégal comme fight ;-)))
ç'aurait été sympa de courir ensemble (il fait l'étape 1 je crois), mais ce serait du suicide... tant pis, une prochaine fois ! Peut être en ski de rando ?

8 commentaires

Commentaire de jjehl posté le 01-12-2012 à 14:08:47

Et oui j'ai oublié de vider mon doigt, incroyable, c'est la première fois de ma vie que je suis PM en orientation !
Mais je reconnais que ce jour là je n'aurai pas pu battre Mathias, trop de fatigue je crois... et puis normalement il arrive pas à 30 minutes des meilleurs français, c'est dingue ça, je porte réclamation !!
Il me reste peut être une chance en ski de fond, j'ai normalement un avantage de technique qui pourrait faire la différence mais je ne suis plus sûr de rien...
A bientôt pour la prochaine confrontation.

Commentaire de LtBlueb posté le 01-12-2012 à 22:47:19

Arff bien rigolé ! un bon candidat pour le livre de récit, 2 eme edition peut etre :)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-12-2012 à 19:03:13

Yes, la diététique, y'a que ça d'vrai ! Du rhum, t'en a repris un doigt ?

Commentaire de pointos posté le 05-12-2012 à 17:53:46

Tu es vraiment un gros Quichou Raymond!!!

Commentaire de jerome_I posté le 17-12-2012 à 21:50:40

J'aurais bien aimé voir ce duel... :-) Surtout à Grandris! A plus et vivement le récit Saintélyon!

Commentaire de Mathias posté le 21-12-2012 à 16:04:21

le récit saintélyon, bof je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup... (abandon ste catherine)

Commentaire de jjehl posté le 19-02-2013 à 22:18:55

Je confirme l'abandon à Sainte Catherine, je suis d'ailleurs arrivée quelques minutes avant lui à st Catherine, et alors pour rejoindre la voiture j'ai bien cru qu'il faudrait le porter...

Commentaire de Mathias posté le 22-02-2013 à 09:30:59

quelques ? mouais... c'est à partir de 2 qu'on utilise le pluriel... ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !