Récit de la course : La Barjo - 42 km 2013, par toto50110

L'auteur : toto50110

La course : La Barjo - 42 km

Date : 16/6/2013

Lieu : Barneville Carteret (Manche)

Affichage : 845 vues

Distance : 42km

Matos : Ceinture porte bidons (2 bidons)LAFUMA
Chaussures MIZUNO wave ascend 7.

Objectif : Objectif majeur

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

MON OBJECTIF DE L'ANNEE REUSSI

Bonjour,

C'est mon premier récit sur une course malgré une fréquentation régulière du site...mais je me lance (en espérat que ça fonctionne).

La BARJO est le trail phare du nord-cotentin, il se décline sur différentes distances: 12;25;42;87 et même 277 kms.Pratiquant la course à pied depuis 3ans et le trail depuis 2 ans, je me lance sur le 42 kms avec 1000m de D+, objectif: FINIR et si possible en 5h30-6h00.

 

La préparation:

4 entrainements la semaine dont 2 spécifiques (1 séances "seuil" et une séance cotes) et sortie longue le dimanche (2h30 à 3h) le tout sur 2 mois et demi.

La course:


Nous partons du manoir du Tourp à Omonville, je me met en queue de peloton comme à mon habitude.Et là surprise, je merend compte que je ne suis pas à ma place, le goulet d'étranglement n'arrange rien.Nous descendons à une allure qu'aurai pu suivre mon gamin...je prend mon mal en patience car le chemin en single ne permet pas de dépacement.Ce qui est bien c'est que cela me permet de profiter du paysage car je ne connait pas cette partie du parcours.

Nous arrivons sur le port d'Omonville, 8kms de parcourus à allure escargot, et là se profile le 1er ravito, je remercie les bénévoles mais ne m'arrête pas car j'ai du retard sur mon plan "optimiste" et j'ai largement de quoi tenir. Et là le chemin s'élargi et je trouve de bonnes sensation, impeccable me voici dans ma course Sourire.Nous 'grimpon jusqu'au calvaire, ça monte gentillement et vraiment tout va bien, dans la descente je cours à coté d'un gars qui me reconnait, nous avons fait une partie du trail à la belle étoile ensemble, on tape un brin de discute et je me met à "accélerer" car mon but est d'arriver à Goury en 2h30 si possible et je suis un peu à la traine...là juste avant le port Racine une plage de sable mou, là belle petite galère pour réussir à courir correctement mais bon doucement mais sûrement car on va pas se cramer à 25 bornes de la fin (surtout que le plus dur arrive).

A 2kms de Goury, je vois devant moi un drapeau Normand sur un sac et je sais qui c'est: Régis (le sanglier) mon jedi et je vois que c'est dur pour lui, je lui glisse une petite phrase, passe devant et lui dit de m'emboîter le pas.

Arrivée à Goury en 2h31, je suis bien dans les temps et dans les jambes, les derniers kilos ont étaient un peu monotone et casse patte sur les plages.Je repart  quand Régis arrive et là ça va être mon leitmotiv, il ne faut pas qu'il me double sur les derniers kilomètres...et les derniers sont les plus dur 17kilos et 800m de D+ à peu près par bosse de 50 à 80m assez costauds par endroit, mais je connait comme ma pocheClin d'œil.

Arrivé au Nez de Jobourg, je sens que ça commence à être dur, je reste à discuter avec une bénévole qui m'annonce dans les 200 premiers , je suis surpris mais cela me redonne un peu la pêche.Je repars et commence à rencontrer des "crampés", j'en aide un dans une descente en single qui pourrait être dangereux au milieu du passage, arrivé en bas je lui demande si ça va et je repars (en regardant si je vois pas Régis).

L'anse des moulinets arrive avec ses marches pas dud tout adaptées...je galère toujours ici, mais là avec les bornes que j'ai c'est un peu la croix et la bannière mais je m'accroche et ça passe quand même.

Je fais au passage mon rôle de "faussoyeur", il ya pas mal de casse, beaucoup sont partis trop vite et paye cache la dernière partie.

Au dernier ravito je discute avec un pompier qui me trouve bien (pourtant je me sens plus trop lucide) je le remercie d'être là avec ses compagnons et continu ma "route", j'arrive en bas du dernier "mur" car chez nous je pense qu'il n'y a pas beaucoup plus haut et dur que cette cote.Je la passe, mais j'y laisse trop de plumes je sens que les 2 derniers kilos vont être dur...et c'est le cas, je galère sur les chemins que je fais le midi à la pause déjeuner et là j'entend le speaker, poussée d'adrénaline je fini en courant à 12km/h (mon dieu quelle pointe!!!) et je termine en 4h54min.

Je suis content mis à part que mes gamins et ma femme ne soit pas là (les clés de la voiture de ma femme étaient restées dans la mienne) heureusement que je ne le savais pas car ça m'aurais miné pendant la course, mais dès l'arrivée je les appelles et ils me félicitent et me demande de renter vite (et oui c'est la fête des pères).

Bilans:

J'ai super bien gèrer ma course, je sens que je me suis donné à fond sans me merttre dans le rouge à part à la fin, j'explose mes ambitions, je met 40minutes à mon Jedi et la sens ation du devoir accompli.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

Commentaire de toto50110 posté le 15-08-2013 à 11:19:09

Ca à loupé... 1heure que je tape sur l'ordi! je le ferai ce soir

Commentaire de vinch64 posté le 02-10-2013 à 18:39:18

Arf, c'est vrai qu'un plantage sur un premier récit c'est pas motivant...
Ca m'est aarivé une fois et depuis je l'écris sur Word et je fais un copier/coller (Ctrl+V pour le collage sinon ça ne marche pas).
Quoi qu'il en soit, j'attends ton CR. Il parait que le nouveau parcours était superbe!
A+

Commentaire de toto50110 posté le 02-01-2014 à 22:04:01

Ca y est j'ai réussi, il y a moins que prévu mais bon c'est le premier ;-) je n'ai pas parlé des paysages magnifiques du Nord Cotentin du coup...si vous n'avez pas les sous pour aller en Irlande venez chez nous c'est pareil :-)

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-01-2014 à 16:21:57

Ben ça a aussi c'est pas mal géré ma foi ;-)
Coller 40 min à sa meilleur estimation sur un 42 bornes ça le fait!
Vivement les prochains récits!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !