Récit de la course : Cross Pompiers de Priay 2014, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross Pompiers de Priay

Date : 19/1/2014

Lieu : Priay (Ain)

Affichage : 493 vues

Distance : 8km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Sans fumée, sans alcool.

Sans fumée, sans alcool.


Je suis sur les hauts de Priay dans le canton de Bellegarde.

Un cross d'entrainement pour les pompiers a lieu et je vais me tirer la bourre avec eux.

 

Le parcours est un vrai cross avec des bosses et surtout de la boue.

Les pointes sont indispensables.

 

La course v2 et en même temps que celle des juniors. Purée ça va partir au taquet sur ce circuit long de 4,7 kms.

 

Les courses précédentes se déroulent avec énormément de jeunes. Ca fait plaisir de les voir en découdre. Certains marchent malgré les encouragements de leurs parents.


 Il pleuvine un peu et je suis à l'abri d'un arbre en attendant ma course.

L'appel est lancé et nous nous retrouvons qu'une quinzaine sur la ligne de départ.

 

Deux vertes, une jaune et une orange sont au menu de notre épreuve, l'avant dernière de la journée avant celle des séniors et V1.

 

3,2,1 c'est parti.

Un junior part au taquet et au bout taille à gauche.

C'est pas par là.

Un morceau de rubalise barre la droite, non enlevé par le bénévole.

Nous passons par-dessus et dévalons la partie déjà bien boueuse.

Le junior nous repasse avant le bas.

 

Nous montons la butte en dévers en glissant vers l'extérieur.

Je suis avec deux autres v2 et reste avec eux malgré l'envie d'aller plus vite sur ces premiers hectomètres.

Nous faisons le tour du champ, la boucle verte, et remontons ensemble vers le départ.

 

Deuxième verte. Il faut faire gaffe à la branche par terre.

La butte est prise sans glisser.

Le long de la route, c'est sur le contrebas qu'il faut aller.

Nous remontons toujours à trois pour finir la 2° verte.

Je laisse faire le train en restant aux avants postes.

 

Nous partons sur la gauche pour la boucle jaune.

Le sentier est hyper glissant et après quelques efforts nous taillons sur la route finir la grimpette.

Pas top pour les pointes. Nous courons sur le bas côté à gauche au début puis à droite.

 

En haut nous ne sommes plus que deux, le gars de sport nature 01 a lâché. Nous taillons dans l'herbe glissante.

Cela redescend avec le chemin qui s'est creusé au milieu.

Je prends le virage à gauche à fond puis redescend.

J'évite la branche, monte sur la butte.

 

J'attends un peu le gars de derrière et remonte pour la fin de la boucle avec lui.

 

Le peloton de la dernière course est rassemblé et ne va pas tarder à partir.

Je perds mon dossard sommairement attaché par 2 épingles à nourrisse.

Je m'arrête et fais demi-tour pour le ramasser. Je m'y prends à deux fois. Aaarrrhhh !!!

 

Je sprinte pour rattraper mon compagnon qui a, je crois, ralenti un peu, sympa.

 

Nous tournons de nouveau dans le sentier boueux en même temps que les premiers de l'autre course, pas top.

En haut, les deux premiers nous sèment.

Je rattrape mon v2 et reprend mes bas côtés pour soulager les pics des pointes.

Dans mon élan je me retrouve de nouveau en tête et garde mon effort.

 

Le troisième de l'autre course me passe en haut une fois de retour dans les champs.

Il taille à droite tandis que j'entame la boucle orange à gauche.

Un grand carré qui nous fait descendre vers la route puis remonter pour revenir au même endroit.

 

Je prends la descente comme un fou. Mon compagnon ne me suit pas.

La montée est terrible et je regrette d'avoir été si vite avant.

En haut je suis toujours seul. Je ferme mon cerveau et pédale pour le reste.

 

Le chemin creusé, le virage à gauche, la butte, le dévers le long de la route sont avalés.

Je prends le virage d'en bas en doublant un concurrent de l'autre course.

Un coup d'œil derrière en virant, ça va.

 

Je remonte le champ et rentre dans le final.

Une partie sur la route, clic clic font les pointes.

Je franchis la ligne comme un bip bip home runner.

 

On se congratule tous, c'est pas la guerre.

Un gars s'est trompé et a fait deux fois la boucle jaune. Il est devant mais reconnait son erreur.

 

Patrice est premier vétéran sur l'autre course. Tandis que Xavier, que je n'avais pas encore vu, a raté le départ mais a bien couru quand même.

On se retrouve tous autour d'un vin chaud.

 

Je retourne chez moi en avion, je plane, je vole.      

 

 

3 commentaires

Commentaire de Eric Kb posté le 25-01-2014 à 19:41:10

Y'a pas ; c'est ton format !

Commentaire de Arclusaz posté le 25-01-2014 à 21:56:59

tu ne t'enfuies pas, tu voles,
on comprends bien qu'tu voles
sans fumées sans alcool
tu voles, tu voles

c'est malin, j'ai la chanson dans la tête pour toute le soirée !
encore un super résultat, bravo.

Commentaire de lulu posté le 28-01-2014 à 10:03:32

Allez denout, la boue tu en vois le bout ! Chapou...euh chapeau ! :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !