Récit de la course : 10 km de Bourg en Bresse 2014, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : 10 km de Bourg en Bresse

Date : 8/3/2014

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 842 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

34 autres récits :

C'est le mieux le départ.

C'est le mieux le départ.


3’43 au mille ?

Merde je suis parti encore trop vite.

____________________________________________________________________________

 

Je suis à la 33° édition du semi marathon et 14° édition du dix kilomètres de Bourg en Bresse.

 

Le club nous a inscrits et la plupart des gens d'Ambérieu Marathon sont sur les 21 kilomètres.

Quelques dixbornards sont quand même là dont Patrice, Xavier et Fred.

 

Nous nous sommes retrouvés pour une photo collective devant le gymnase.

 

Pierrot nous a tiré le portrait tandis que nous rejoignions la ligne de départ.





Nous étions plus de 1700 entassés près à en découdre.

Les licenciés FFA étaient dans un sas proche de la ligne.

 

Le départ a été décalé car un train est en retard et gène le passage.

 ____________________________________________________________________________

 

Les rues larges de la ville nous incitent à aller plus vite vers l’avant.

Le 3° kilo et je regarde ma montre.

Merde j’ai arrêté le chrono tout à l’heure au lieu d’appuyer sur l’intermédiaire.

Quel con !

Combien t’as ? 11’43 me répond mon voisin.

J’essaye de faire repartir ce *ù$ˆ^ !?; de chrono.

____________________________________________________________________________

 

Sur la ligne, on était bien au soleil qui tapait pas mal quand même en cet après midi de Mars.

Je suis aux côtés de Patrice qui vient de faire moins d’une trente au semi de Paris, chapeau.

____________________________________________________________________________

 

Tient ya Jean Michel avec Serge sur son porte bagage qui a calé avec sa moto ouvreuse-gêneuse. Ah ça y est il a fini par trouvé la première.

Les passages en ville sont toujours sympas mais la suite est plus dure avec la remontée du boulevard de Brou.

Fameuse église de Bourg où il fait toujours froid (Brou !!!)

 

Bref, mon chrono est gravement mort et je cours un peu au petit bonheur la chance sans point de repère tel un mouton égaré.

Je reste quand même dans le troupeau.

______________________________________________________________________________

 

Avant le départ j’ai vu autour de moi pas mal de gens que je connaissais dont Cédric qui est en pleine prépa pour le marathon de Paris, son premier. Il est affuté et vise ici un chrono autour d’1’25.

______________________________________________________________________________

 

Nous passons maintenant dans le tunnel de Carrefour. Ensuite c’est pas top.

On remonte à la sortie de ce dernier après avoir passé le 5° kilo.

Nous rattrapons le croisement et bifurquons à gauche à l’intersection toujours en faux plat montant. Cela devient dur (mes jambes).

______________________________________________________________________________

 

Derrière moi au départ il y avait aussi Yannick avec qui j’ai fait quelques cross dans la même équipe.

Ah c’était le bon vieux temps où on avait gagné par équipe le championnat militaire à Toulouse.

______________________________________________________________________________

 

Après être passé devant la prison, Guy me dépasse. J’essaye de l’accrocher mais au rond point de Bouvent, il m’en met une et je reste sans voix et sans réaction. Mort le bonhomme.


La bifurcation des deux distances intervient et les dix kil taillent dans la remontée vers le parc expo renommé récemment l’Ekinox. Nous sommes sur une piste cyclable sympa mais qui … remonte.

_______________________________________________________________________________

 

La masse des coureurs qui était entassé dans le deuxième sas avait été libérée et tout le monde s’était retrouvé entassé comme des sardines attendant que ce @_([« # putain de train finisse de passer pendant que le truc jaune au dessus de nos têtes finissent par nous donner (déjà) soif.

_______________________________________________________________________________

 

Nous passons sous la route derrière la piscine privée avec une montre à moitié retrouvée et des temps de passages qui vont finir par achever le moral de mes jambes. 4’26 au 7°, 4’51 au 8° (piste cyclable). Le 9° en 4’23 mais le final est une série de gauche droite et droite gauche.

Dans le 10° et dernier (si si) Georges Ribeiro m’encourage en spectateur. Il ratera de peu le record de France V2 du 10 le lendemain à Bletterans dans le Jura.

_______________________________________________________________________________

 

Ca y le départ sera enfin donné sous le commandement de Bernard Beaume et de ses acolytes de l’EAB. Les gens étaient nombreux au début appuyés sur les barrières scrutant leurs connaissances. Ah que c’était bien le départ. J’avais fier allure, j’avais mes jambes de vingt ans, mon enthousiasme nickel, mon envie de fendre le vent.

_______________________________________________________________________________

 

Voilà c’est fini. Encore raté. 42’32, chrono de …

Mais bon on y reviendra comme d’hab.

_______________________________________________________________________________

 

En plus que cela soit avant le départ ou après l’arrivée, on revoit toujours plein de gens que l’on connaît.

Franciss, Sylvain, Sylvain01. Tient j’ai revu la Tortue contente de son semi.

 

Les gens sont heureux quand même malgré ces parcours pas faciles.

 

 

La course à pied c’est ça : on vient et qu’on perde ou qu’on gagne, après on s’en va.

_______________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

9 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2014 à 15:26:03

Et une jolie blonde qui tire la langue !!!
42'32 c'est quand même pas dégueulasse !

Commentaire de Gibus posté le 25-03-2014 à 15:31:12

Allez j'te donne son prénom : Stéphanie.
Moi aussi j'te tire la langue mais j'suis pas blond.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2014 à 15:49:02

Cool !!!
Stéphanie Bouk, je lui mets un 17/20, hop, là, comme ça.
(Et Gibus un 18/20, parce que quand même, c'est lui le king !!!)

Commentaire de ejouvin posté le 25-03-2014 à 17:26:54

Héhé le Bouk, j'ai ticqué sur la même photo ;)
Bon sinon j'qdore ton CR décallé et bon chrono nauqnd même.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2014 à 17:37:42

On verra qui a le 06 en premier ;-)

Commentaire de ejouvin posté le 25-03-2014 à 17:44:08

j'ai ma petite idée :(

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2014 à 17:47:08

Défaitiste !
Bon, sinon, super CR, comme d'hab' !!

Commentaire de Arclusaz posté le 25-03-2014 à 16:27:45

un de plus !
et même si tu cherches à nous embrouiller avec tes histoires de montre et ton récit tout mélangé, on est arrivé à la fin avec toi... et une fois de plus dans un très beau chrono.

Commentaire de Gibus posté le 25-03-2014 à 21:33:09

J'ai parfois l'inspiration tordue mais c'est un bon rendu pas comme ma course et ce ?./§,;:! de chrono

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !