Récit de la course : 10 km de Bourg en Bresse 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : 10 km de Bourg en Bresse

Date : 10/3/2012

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 887 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

34 autres récits :

Demi tour à Bou Vent

Demi tour à Bou Vent.

Le semi et le 10 kilomètres de Bourg ont migrés au gymnase des Vennes, quartier de Bourg en Bresse.

Exit le parc des Expos et sa grandeur de hall.

Les parcours ont été modifiés : le début du semi et surtout le 10 dans sa totalité.

Plus roulant d'après le dénivelé.

 

Je suis avec Laurent Duluye et nous effectuons le 1° kilomètre en reconnaissance. Arnaud et Cédric sont à des carrefours. Organisée par le club de l'EAB, cette épreuve demande pas mal de bénévoles dont des coureurs.

 

Le départ est commun aux deux épreuves et l'on se bouscule sur la ligne.

Il y a une ligne préférentielle pour les tous bons dont pas mal de Burundais de Lyon.

Une deuxième ligne est affectée aux licenciés, cool.

Florian est meneur d'allure pour une heure trente (sur le semi). Il est flanqué de deux beaux ballons jaunes. Denis, Joshua01 est plus en arrière, meneur pour les 2 heures.

 

Le décompte est effectué et les 2 Bernard (Beaume et Colas) organisateurs, nous lâchent.

Je pars assez vite sur ce grand et large boulevard.

Le premier kilo me rappelle de suite à l'ordre : 3'31".

En plus, on a le vent dans la tronche mais avec le peloton du départ, on ne le sent pas trop.

Nous arrivons vers le lycée Lalande et prenons un chemin piétonnier.

Nous passons dans la cour de l'Hôtel marron de Meillonnas.

Jean Philippe et Xavier me passent.

Pierrot est toujours derrière, Jolan est devant pas loin.

S'en suit les rues piétonnes et son public, sympa.



Nous virons de nouveau à droite.

Fabien me double en m'encourageant puis c'est la remontée vers Brou.

 

Le rythme est un peu cassé. Nous passons devant la magnifique église de Brou; là où il fait toujours froid (brou!!!).







Nous arrivons au carrefour de l'entrée de Bourg que nous évitons en passant en dessous par le souterrain.

C'est du droite gauche, gauche droite.

Nous ressortons un peu déconcerté.

Le peloton dans lequel j'étais, a explosé et les derniers kilos en 3'52 ont rendus l'âme.

Dommage d'être passé là dedans, cela casse vraiment le rythme.

 

Nous passons devant la prison où j'ai failli être muté après celle de Corbas (pas en temps que détenu, je vous rassure) et nous taillons vers Bouvent.

Mon rythme est nettement moins bon et ma vitesse se réduit.

Je m'écarte en pensées, de la course.

 

Au rond point, le semi taille à gauche. Nous, à droite. Je suis loin de celui de devant.








Nous laissons la piste cyclable sur la droite et continuons en contournant le parc de Bouvent et son golf.

Nous croisons les gars qui ont déjà fait demi tour et reviennent en sens inverse.

Cela me déconcentre. C'est comme à Vénissieux. Faut rester dans la course.

 

Nous descendons sur la route et soudain nous faisons demi tour au frein à main sur l'asphalte.

Pas top. Nous remontons et en plus on a le vent dans la tronche.

La piste cyclable est (enfin) là et nous remontons vers le parc des expos.

 

Passage au 8° kilo : 32'26, j'ai mis 4'33 au dernier kil. 26" pour 2 kilos mais ça va être dur à rattraper.

Nous passons sous la route et filons vers les Vennes.

Le 9° kilomètre me confirme la fin de la qualif (moins de 40) car j'ai encore perdu 10 secondes.

Le dernier kilo est avec le vent dans le nez, mais de toute façon, c'est fini pour moi.

Patrick Leblanc puis Pierrot et Alain m'encourage mais le ressort est détendu même cassé.


Je finis quand même au sprint et franchis en 41'08 mais je m'en tape.

 





Putain j'avais une telle forme.

Le départ est peut-être responsable de tout ça, mais le vent et le parcours en sont les principales causes.

Ces 10 bornes sont donc, à mon avis, beaucoup plus dures qu'avant, sur l'ancien parcours.

 

Le classement des coureurs va être aussi un grand fiasco avec pleins de semi marathoniens classés dans le 10 kilomètres. Et je ne parle pas du cadeau (un sous main en plastoc rouge) offert à l’arrivée…

 

Beaucoup de choses à revoir donc mais surement pas moi qui ne reviendra pas ici pour faire un temps.



 

Franciss

Domid

 

Crédit Photos : Photogone, Ambérieu Marathon, EAB.

 

4 commentaires

Commentaire de Eric Kb posté le 24-03-2012 à 18:37:26

Comme si j'y étais ...snif Merci pour le récit et les tofs !

Commentaire de lulu posté le 25-03-2012 à 16:09:44

Merci pour ce récit...
T'es beau dans l'effort, GIBUS !
Alors déçu ?? Dommage pour le plaisir des coureurs car y aurait de la place dans l'Ain pour une grande course de masse, une grande fête, quoi !?

Commentaire de desprez posté le 25-03-2012 à 20:42:13

Quel compte-rendu! Trop cool les photos! Sympa cette course. Bravo.

Commentaire de franciss posté le 25-03-2012 à 21:42:06

Joli retour sur la course avec ton CR... Merci à toi :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !