Récit de la course : Trail du Piémont Pyrénéen Audois - 26 km 2014, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : Trail du Piémont Pyrénéen Audois - 26 km

Date : 6/4/2014

Lieu : Quillan (Aude)

Affichage : 595 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Le récit

 

C'est encore une fois sans Flo, forfait pour cause de bronchite, que je prends la direction de Quillan pour rejoindre Manu et Romain déjà sur place.

 

La soirée musicale du bar voisin et le contrôle de la maréchaussée vers 2h00 m'empêcheront de trouver le sommeil; et lorsque le réveil sonne, j'ai bien plus envie de rester dans mon duvet  que d'enfiler un short.

 

Un coup d'œil à l'extérieur pour apercevoir un ciel bien dégagé, un petit coup sur la vitre de la part de Manu "allez, debout.." et me voilà sur pied.

 

 P6040001-border.jpg

 

Arrivent Michel, Steve, Thierry et Yvan pour compléter la photo de "famille" ! Tout le monde a le sourire et , malgré mon cerveau encore embrumé, je me déride petit à petit.

 

P1-border.jpg

 

Pour cette première manche du défi sud trail, certains se sont fixé des objectifs de classement. Pour ma part, finir et surtout "prendre plaisir" seront mes objectifs.

 

Pour l'heure, après quelques foulées d'échauffement, je me placerais en queue de peloton dans le sas de départ.

 

8h30 : c'est parti pour 25 kms et 1300 m D+.


IMG_0958 (1800x1200)-border.jpg

  

Les premiers kilomètres permettent d'étirer la troupe d'environ 200 traileurs et permettent d'apercevoir au loin les crêtes que nous devrons rejoindre.

 

P6040003-border.jpg

 

C'est en compagnie de Manu, mais sans trop parler (on court sur un bon rythme)


P6040004-border.jpg

 

que nous atteignons le village de Ginoles .


P6040008-border.jpg

 

Et dès la sortie du village, les choses sérieuses commencent. Et sans me poser de questions, je passe en mode marche soutenue dans cette première grimpette.


P6040009-border.jpg

 

Arrivé au 1er ravitaillement, je prends le temps de boire un coca tout en espérant que Manu va me rejoindre et que l'on pourra faire route commune.

Ne le voyant pas, je repars en pensant qu'il finira par me rejoindre un peu plus loin sur le parcours.

  

P6040015-border.jpg

 

Passé le village de Coudons, la trace qui va nous mener au Pech Tignous est particulièrement raide, mais je me sens bien, arrivant même à doubler quelques concurrents !

Sur la crête, la relance, encouragé par Patrick, caméraman du jour, se fait tranquillement mais sans forcer.


P6040016-border.jpg

 

Un peu plus loin, au second ravitaillement, Cédric est assis, terrassé par de violentes contractures au mollet. Là encore, je prends mon temps pour bien m'hydrater, pour repartir en petites foulées sur un long faux plat montant.


P6040017-border.jpg

 

La piste devient particulièrement boueuse et nous finissons par atteindre le point culminant du parcours.


P6040019-border.jpg

 

Et c'est une longue descente qui nous attend : prudent dans la première partie (je garde en tête les nombreuses gamelles dans des conditions similaires), j'enclenche la vitesse supérieure et arrive à maintenir un bon rythme pendant un bon moment mais les cuissots commencent à bruler et la route étant encore longue je fini par ralentir. 


P6040022-border.jpg

 

Nous rattrapons une piste en faux plat montant vers le troisième ravitaillement.

 

P6040023-border.jpg

 

 

J'en repart en trottinant jusqu'à ce que nous attaquions la descente vers le trou du curé : descente étroite, sécurisée par des cordes mais très glissante. C'est pas du tout mon terrain de prédilection, et c'est en "marche lente" que je rejoins le magnifique point de vue du belvédère du diable.


P6040026-border.jpg

 

Peu après, le sentier, monotrace en balcon puis descendant, redevient agréable à mes jambes.


P6040028-border.jpg

 

Une fois franchie la passerelle, c'est le dernier ravito qui nous attend à Cavirac. Gaëlle, malgré sa fracture du péroné, y est toute souriante.

Allez, plus que 5 ou 6 kms !!


P6040030-border.jpg

 

Nous longeons la rivière sur quelques encablures avant d'entamer la dernière difficulté du jour dans laquelle je double de nombreux concurrents qui m'avaient "déposés" dans les 2 dernières descentes.

Certains sont même à l'arrêt, et de me dire que finalement, j'ai surement bien fait "d'assurer" dans ces passages.


P6040031-border.jpg

 

Un dernier coup d'œil en arrière, et c'est en petite foulée que je rejoins Béatrice, serre-file du 13 km avec qui je discute quelques instants.


P6040032-border.jpg

 

Mais il faut bien rallier l'arrivée ! Je repars donc en petites foulées et c'est encouragé par les copains déjà arrivés, que je franchi l'arche satisfait même si mes douleurs récurrentes (sciatique) m'ont empêchées d'être serein.

 

Après la bière bue au soleil avec les copains, viendra le très bon repas "réunionnais" au cours duquel je serais un peu éteint ! 

 

Un dernier petit pour féliciter l'organisation et l'ensemble des bénévoles : du retrait des dossards au repas d'après course, tout était parfait.

1 commentaire

Commentaire de Berty09 posté le 09-04-2014 à 22:53:49

Dommage pour les petites douleurs sinon c'était une course très bien menée. Ambiance très sympa et trail au top, je confirme. A très bientôt, aux Citadelles, je suppose.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !