Récit de la course : Les Foulées Majolanes - 10 km 2014, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Les Foulées Majolanes - 10 km

Date : 9/11/2014

Lieu : Meyzieu (Rhône)

Affichage : 636 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Autour de Meyzieu.

Autour de Meyzieu.

Meyzieu est à sa cinquième édition des dix kilomètres.

Cette épreuve est classante et qualificative et n'attire finalement que 200 participants.

 

Je suis avec pas mal de gars de l'EAB dont Nicolas avec qui j'étais parti lors des 10 km de Caluire 3 semaines plus tôt.

Il va partir molo molo et je vais rester avec lui sachant que c'est la bonne tactique.

Dans le peloton, il y a Désirée de mon club avec qui j'ai fait l'échauffement.

 

Nous tournons à droite de suite après le départ.

Nous sommes sur la boucle que l'on va faire deux fois.

 

Premier kilo 4'10 cool.

On double Désirée en l'encourageant.

 

Je reste avec Nicolas et nous passons le 2° à quinze à l'heure.

Devant il y a un groupe de Bourg.

Nicolas met un coup pour les rattraper, je ne le suis pas, erreur peut être.

 

Le parcours est sympa.

La fin de la boucle est plus dans un lotissement mais l'itinéraire n'est pas trop cassant par des virages à 90°.

 

J'ai toujours de visu le groupe là bas au loin mais je baisse de régime.

 

Le deuxième tour est entamé et je tourne plus sur du 4'05 que sur du 4'00.

 

Un groupe me passe avec deux filles.

Je m'accroche et finalement me relance.

 

Je reste quand même avec certains au lieu de repartir de l'avant.

Finalement nous ne sommes plus que deux avec une fille.

 

Les 40 minutes sont fichues. On va essayer les moins de 42.

 

Je suis très à l'aise et regrette finalement de ne pas faire de semi en ce moment car j'ai l'endurance.

 

Nous sommes vers la fin et le temps se gâte.

 

J’encourage ma partenaire de voyage et nous rentrons dans le final alors que la pluie se met à tomber.

41’45, 112°, pile dans la moitié.


 









Conclusion, content, heureux même d’avoir retrouver ces sensations avec un esprit plus clair, l’entraînement solitaire paye.

 

Rendez vous maintenant pour les corridas de Noël.

5 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 07-01-2015 à 15:19:54

Mais ça existe encore cette course ?! Elle a bien plus de 10 ans, je l'ai faite il y a... oula, au moins tout ça ! Bref, je n'avais pas 18 ans...

Commentaire de Gibus posté le 08-01-2015 à 20:33:49

Elle venait d'avoir 18 ans
Elle était belle comme un enfant
Forte comme un homme
C'était l'été évidemment
Et j'ai compté en la voyant
Mes nuits d'automne

Commentaire de Arclusaz posté le 08-01-2015 à 17:54:07

La première photo est superbe : les deux filles volent/dansent !

ton style est différent mais diablement efficace

Bonne année 2015

Commentaire de Gibus posté le 08-01-2015 à 20:35:48

Une, Deux
Une, Deux
Alignement ! , Deux
Une, Deux
La patrouille des éléphants
S'achemine pesamment
La trompe en avant,
Les oreilles au vent,

Commentaire de Arclusaz posté le 08-01-2015 à 21:18:47

Les oreilles sont bien visibles
la trompe moins....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !