Récit de la course : La Ronde des Charbonniers 2015, par poucet

L'auteur : poucet

La course : La Ronde des Charbonniers

Date : 9/8/2015

Lieu : St Maurice Sur Moselle (Vosges)

Affichage : 572 vues

Distance : 18km

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

entrainement croisé

Entrainement croisé




On me demande parfois comment je fais pour concilier vélo et course à pied. Eh bien, voilà un exemple concret avec ce WE “croisé” en direction du Rouge Gazon, avec des objectifs multiples :
- Faire une dernière grosse sortie vélo à une semaine du départ de Paris Brest Paris
- Tester le Merckx San Remo en version “1000 du Sud”, avec les sacoches, l’éclairage, les développements adaptés sur un parcours montagne
- Faire une sortie rythmée sur le joli parcours du Trail des Charbonniers afin de ne pas trop perdre la condition en course à pied
- Profiter de la charmante petite station du Rouge Gazon 

Samedi je quitte donc Chatenois en fin de matinée. Danièle m’accompagne jusqu’à la sortie du village. Pour elle c’est tout droit, elle bosse tout le WE. Pour moi c’est à gauche, direction Ste Marie. Il fait déjà chaud, lourd. La circulation est intense et sans hésitation j’opte pour la piste cyclable.





Je remonte tranquillement la vallée de la Liepvrette. Quelques nuages viennent encombrer le ciel ….



Une petite pluie fine fait d’abord son apparition peu après le Col du Louchpach et se transforme rapidement en grosse averse orageuse. Je trouve heureusement un abri au Col du Calvaire … La température chute d’un coup. Plusieurs cyclos étrangers, en tenue été, sont également plantés là … On baragouine quelques mots en anglais, mon barda attisant les curiosités. 

Je mets cette petite pause forcée à profit pour m’enfiler un casse-croute. Une petite demi-heure plus tard, c’est reparti. Avec le coupe-vent.

La télécabine continue de déverser des hordes de VTTistes, pas vraiment perturbés par l’ambiance fraiche et humide …



La route des Crêtes dans le brouillard …



La Schlucht, le Collet, plongée sur La Bresse. Au col des Feignes je prends l’option par la Vallée de Chajoux, bien plus joli que la descente directe. Pas grand monde au Lispach …





Après La Bresse ça roule tout seul vers Cornimont. Une petite fontaine arrive fort à propos dans le Col du Ménil …



Au Thillot à gauche. Le soleil est revenu, j’emprunte la voie verte bien tranquille … Il ne reste plus qu’à grimper la haut.



C’est la première fois que je fais cette ascension à vélo … 4km d’approche tranquille avant de trouver des pentes plus soutenues autour de 6-7 % jusqu’au sommet en cul de sac …





Et voilà …







J’avais réservé une demi-pension à l’hôtel du Rouge Gazon. A l’époque du trail blanc les dortoirs sont bondés … Là j’étais seul dans un dortoir de 12. A l’aise donc. Le Merckx aussi d’ailleurs, dans le local à ski déserté. 



Excellent diner terroir sur la terrasse … 



Et non moins excellent petit déjeuner campagnard la Dimanche matin, après une nuit ou j’ai dormi comme un loir. Comme d’habitude j’étais le premier au petit déj … Je peux même dire que pour une fois j’étais arrivé avant Samir Bala. Je dois faire de gros efforts pour contenir ma gourmandise légendaire devant le buffet du matin a faire baver, ou les bons produits de montagne sont largement mis à l’honneur … Pffff, faudra revenir en version touriste ….


Dehors ce n’est pas grand beau ….


L’organisation installe le site ….


Pendant que le troupeau rapplique … Coucou ...



Faut pas nous prendre pour des chévres, mais on est bien loin de l’affluence hivernale du Trail Blanc. Sur le coup de 10h, nous sommes environ 160 à nous élancer sur l’ex Ronde des Charbonniers, rebaptisé Trail des Charbonniers pour sacrifier à la tendance actuelle … 
Au programme du jour 18,6 kilomètres et 625 D+ . Comme au Trail Blanc on attaque direct par un raidillon derrière l’hôtel … Le peloton est motivé …. 


Mais pfff, j’ai vraiment du mal avec ce démarrage brutal !!! Les cadors sont déjà devant … Sebastien Reinchenbach, Samir Bala ....


Eric Leblacher, avec les mêmes pompes que moi (impeccable les Kapteren Race) ... mais pas le même moteur ....


Encore un gros raidard et on repasse devant le parking de l’hôtel. A peine 3 km … Aie aie aie, les jambes sont comme le ciel … 


Le profil est ensuite globalement descendant, avec une superbe section en single … J’aime pourtant ça, mais décidément ça ne vient pas, je me fais même doubler …. Ben'lors Poucet, qu'est ce que c'est que ce binz !!!!

Il faudra plus d’une heure avant que je retrouve enfin mes jambes, à l’amorce de la remontée vers la station … il reste à peine 6 km durant lesquels je ne ferai que remonter pour terminer 49ème en 1h46’46’’ … Dommage qu'il n'y ai pas eu un deuxième tour !!!!

la course sur Vosges Matin

Classement Scratch


Sarah Vieuille, la plus forte et 19ème au scratch ... 



Mickael Woiry, le grand vainqueur, en moins de 1h20 ....


Le "vieux" Bala se porte toujours bien ....


Après la douche, pendant que les derniers concurents en terminent, c’est l’heure de profiter du genereux ravito d’arrivée …












La remise de prix tardera un peu, apparemment on avait perdu un coureur … Elle sera également pour le moins chaotique.

Les 3 premiers de chacune des catégories sont récompensés. Sarah Vieuille s’impose donc chez les séniors filles ….


Mickael Woirpy devant Eric Leblacher, l’ancien pro de la FDJ que l’on voit briller maintenant aussi souvent sur les traisl que sur les cyclos, et Francky Stephan en séniors hommes …. 


Samir Bala, vainqueur en V1 et 3ème au scratch ….


Il n’y a pas de podium scratch ce qui ne manque pas d’interpeller Eric Leblacher, second au scratch et surpris de repartir avec une raquette de plage alors que le 3ème (et donc premier V1) a droit à une coupe … C’est effectivement surprenant. Mais les organisateurs trouveront une coupe pour le champion … Ouf.


Pour ma part je ne suis pas fan de breloques et quincaillerie, mais j’étais bien sûr d’avoir doubler le 3ème V2 dans la dernière montée. Vérification faite, j’étais noté 2ème V2 sur le papier … mais en réalité 3ème car le vrai premier avait été classé en féminine … Tout le monde suit ????


Aucune importance, même si les jambes n’étaient pas vraiment celles que j’aurais souhaitées et en dépit du brouillard tenace, j’ai une nouvelle fois pris beaucoup de plaisir à fouler les sentiers (sans neige cette fois) du Rouge Gazon … Et puisqu’il y avait un peu de rab, les GO m’ont même refilé une coupe … 


C’est que ma sacoche anglaise n’est pas vraiment prévue pour ça !!! Par contre elle est toujours étanche, et ça tombe bien car toute la descente vers St Maurice s’est faite sous une bruine tenace …

En bas j’emprunte à nouveau la voie verte. Dans ce sens ça file tout seul, plongé dans mes pensées j’en oublie de sortir au Thillot … Je suis bon pour quelques kilomètres de rab avant de reprendre la direction de La Bresse.


Il y a beaucoup de circulation et au niveau de Cornimont j’improvise un petit détour bien plus tranquille par le Col de la Croix des Moinats … 


Ce versant, emprunté lors de la Maxi journée Bridou de l'an dernier, n’est pas facile avec de nombreux passages autour de 8-9 % … Mais c’est un excellent entrainement pour le 1000 du Sud, qui me rassure notamment sur l’adaptabilité de mon compact Ultegra en 34 x 32. Pas besoin d’employer le plus petit développement, donc ça fait une petite marge en prévision du Géant Agnel que l’on abordera au 1000 du Sud par son redoutable versant italien après 550 bornes dans les canes et tout le barda sur le vélo !!! 

Je retrouve la Vallée de Chajoux après La Bresse ….



Il ne reste plus qu’à remonter sur la Route des Crêtes par le Collet et La Schlucht ….



Un dernier gros coup de cul à 8-9 % pour rejoindre le Col du Pré des Raves … On y va tranquillement et ça passe sans problème …


113 km et 2000 D+ Samedi, 125 km et 1500 D+ Dimanche, avec un petit trail entre les deux, sans bobo … Voilà un bilan 100 % positif pour un WE sportif bien rempli. 
Il n’y a plus qu’à se laisser glisser jusqu’à Chatenois avec le sentiment d’avoir fait du bon boulot et un moral gonflé au taquet !!!!! 

 


1 commentaire

Commentaire de arnauddetroyes posté le 12-08-2015 à 21:48:13

quel entrainement! bravo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !