Récit de la course : Boulieu Trail - 100 km 2015, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : Boulieu Trail - 100 km

Date : 3/10/2015

Lieu : Boulieu Les Annonay (Ardèche)

Affichage : 1111 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Boulieu Trail 2015 : un sacré défi.. et un temps pourri

">

Dominique Pinto, alias Dom La Nena, est une jeune violoncelliste et chanteuse d’origine brésilienne. Native de Porto Alegre, âgée de 23 ans, c’est à Paris qu’elle réside aujourd’hui .

Après avoir accompagné de grands noms tels que
Jane Birkin, Camille, Sophie Hunger, Coming Soon, Étienne Daho, Rosemary de Moriarty ou encore Piers Faccini, c'est, munie d'un solide bagage, qu'elle a finalement enregistré son premier album, Ela, sorti en février2013 .

Véritable témoin de sa jeune vie faite d'exils, de passages d'une culture à l'autre, la musique de Dom La Nena opère un glissement réussi entre sa formation classique (prometteuse mais trop étroite à son goût) et celle de la musique populaire. Les choeurs ont la part belle, les arrangements acoustiques sont insolites et élégants.

Dom La Nena peut écrire en portugais comme en espagnol presque aussi naturellement, et excelle dans sa vision personnelle de la saudade où, au détour d’un titre, elle évoque son retour dans sa ville natale et l’idée tout à coup de se trouver étrangère dans son pays d'origine. Ce déracinement perpétuel a produit un petit miracle : Dom La Nena a fondé dans sa musique un pays imaginaire et idéal dans lequel elle emmène volontiers son public en balade, au son de ses chansons folk emplies de tendresse.

( http://www.franceinter.fr/personne-dom-la-nena et http://www.domlanena.com/videos.html )

 

Cette association de passionnés de course à pied en général, et de trail « course nature » en particulier organise depuis 2011 des courses très courues dans la région annonéenne début Octobre.

Aux courses enfants, 12 et 23 kms des premières années est venu s'ajouter un 35kms en 2013 et 2014.

Et en 2015 année de tous les défis pour ce club : mettre sur pied un 100kms avec 4500de D+, ainsi qu'un 50kms !! Et pour attirer le chaland la course des 100kms permet d'acquérir le sésame « UTMB » avec 3 points sonnants et trébuchants pour les « finisseurs » de cette course.

Les organisateurs affichent complet avec quelques 120/130 coureurs sur le 100kms, dont une dizaine de Kikoureurs que j'espère voir le jour de la course.... En effet comme en 2013 je propose mes services de « bénévole d'un jour » dispo de 2h. Du mat' à midi..

Loupé la réunion d'infos des bénévoles une semaine avant la course, mais en allant sur le site et après des échanges de @, je sais que je serai au ravitaillement du 46° km du Monestier de 7h. à 12h30. Petit bonus nocturne, allé vers 2h30 du mat' sécuriser une route quelques kms après le départ.

Vendredi après-midi passé à la la salle polyvalente de Boulieu, centre névralgique de la course pour récupérer les dernières consignes et un t-shirt.

Hélas pour les coureurs et les organisateurs les prévisions météos ne sont pas très optimistes, surtout pour l'après-midi...en espérant toujours une erreur et que la pluie suspendra son vol...

 

Allez, c 'est parti pour le reportage photo au cœur du ravitaillement du Monestier, et à la rencontre des Kikous, dont certains pour lesquels je n'ai pas réussi à mettre un pseudo...

2 heures du mat' Boulieu a des frissons, on claque pas des dents mais ils vont monter le son. Les organisateurs et coureurs dans les starting-blocks


Le marché couvert éclairé mais encore en veilleuse


2h30 à mon poste dans la nuit chouette et lunaire, rejoint par un autre bénévole...qui laisse tourner sa voiture GRRRR...


2h40/45 passage d'un quad et d'une moto qui vont vérifier que tout roule côté balisage


Le chemin par où sont arrivés les chevaux moteur...


...alors que les coureurs empruntent un chemin 50m. plus loin pour rejoindre la route et traverser la Deûme


...les chenilles processionnaires de vers luisants


Dossard 614 Sophie Boisson 2°F 89° scratch 18h29. Le rouge à la côte..Rouge Kikou ???


Un petit roupillon pour moi pendant qu'ils courent en nocturne, puis passage à Boulieu à 6h45 pour récupérer les sacs des coureurs qu'ils retrouveront au Monestier au 46°


N'en jetez plus la voiture est pleine !!!


Vanosc sous les feux de la rampe à la fin d'une nuit douce et nuageuse


Premières lumières du jour sur la Vallée de la Cance



Déposé les sacs à la salle communale, quelques soucis de gaz, chasse aux casseroles dans le village auprès des 1° habitants réveillés..et le 1° arrive attendu par un accompagnateur vers 7h45


Fabrice Antiga 2° au Monestier 14° à l'arrivée en 13h15..et quelques marches à gravir pour accéder au ravito : compté dans le D+


après 5h45 de course un peu de repos, restauration, soin, changement vestimentaire,...


Téléphone, streep-tease, ravitaillement, refaire les niveaux... tout est possible au ravito du Monestier


Sylvie Quittot 1°Féminine, 7° au scratch en 12h36 : attitude déterminée et pas entamée


Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais est-ce que ce coin de ciel bleu annonce un temps correct ?

Le pointage avant le ravitaillement avec le chien du village


Un triathlète annonéen Fred Delaunay jette l'éponge à cause de problème de santé


La déception, mais en se faisant une raison


JuCB et une belle team haute-savoyarde aux petits soins, même si ce n'est pas sa "team"

( au final  15° en 13h 17' )


Le clocher du Monestier et le chemin par lequel arrive les coureurs en provenance de Vanosc


Quel Kikou,  tout sourire …  (44° au final an 15h 21')


disparu des écrans radars au ravito du 46 ;-)


Zecrazytux sort sa potion magique...


Zecrazytux en position de recherche de vitesse, très aéro et dynamique


Zecrazytux et  Jé74 44° en 15h21 ???


Biscotte grillée pas cramée et concentrée


L'arrivée de 2 coureurs et un bénévole discutant avec un coureur


Zecrazytux décolle du Monestier en version allégée...


Paulotrail refait les niveaux et à l'air en forme


Bobsup 59° 16h24 dans la joie et la bonne humeur, finisseur en 16h24' et 59°


Caméra au poing pour une vidéo pour Boulieutrail


dossard 619 Francois Bret 95° en 19h46 V3 de 65 ans


Ina Dina 1° Sénior Féminine et dernière, 100° en 20h50 Anglophone Haute Savoyarde avec une accompagnatrice aux petits soins, massage,...


Sur les hauteurs du Monestier en direction du Col de la Charousse et le Felletin


Côté météo on est marron cet après-midi


Un petit chemin qui sent bon la chataigne..et qui permet de quitter Le Monestier


Le village et le Sucs des Vents au programme des coureurs du 100kms


Une vague de brume déferle sur Le Monestier...


..et sur les sommets alentours le Suc de Servaux


Après avoir bien vérifié que tous les coureurs encore en course étaient bien passés au Monestier, rangé la salle et « plié bagage » dans ma voiture pour un rapatriement à la case départ. Un coureur ayant jeté l'éponge au Monestier profite de la voiture d'un membre de Boulieu Trail pour rejoindre l'arrivée.


*Avant de quitter ce village faisons un peu plus connaissance avec celui-ci :

-LE CHATEAU : Près de l'église se trouvent les bâtiments d'un ancien château, qui date au moins du XVIe siècle: il a été endommagé en 1575 par les troupes protestantes de Charles de Barjac. Il a conservé au moins une tour et une grande fenêtre à meneaux. Il a abrité des religieuses qui y ont tenu une école primaire et a souffert des bombardements de 1944. Des réaménagements ont permis de créer une salle communale. Le bâtiment actuel de la mairie est de construction récente, en équerre avec le bâtiment principal du château.

*L'église Saint-Roch

L'église du Monestier affiche de l'extérieur une personnalité d'église ancienne et de montagne, avec son allure trapue et ses murs épais. Ses parties les plus anciennes pourraient dater du XIIIe siècle. Cela lui a permis de tenir debout depuis plusieurs siècles, mais plusieurs restaurations sont visibles de l'extérieur. Des rénovations, au moins, ont eu lieu en début de XIXe siècle. Son plan en croix lui permet d'avoir deux chapelles latérales, mais dans des espaces quand même resserrés. Le clocher, bien proportionné par rapport à l'église, a été construit sur la chapelle sud. L'église abrite une croix à personnages du XVe siècle, qui se trouvait auparavant au cimetière. C'est une copie qui a été remise à sa place d'origine.

L'église, dédiée à saint Roch, est aujourd'hui rattachée à la paroisse catholique Sainte-Claire d'Annonay-Vocance

En contrebas de l'église se trouve une source dédiée à saint Roch, qui était autrefois réputée pour des guérisons.

Le Monestier (appelé aussi "Monestier" tout court) est une commune française, située dans le Nord du département de l'Ardèche en régionRhône-Alpes, à 15 km au sud-ouest de la ville d'Annonay.

    La commune occupe une surface de 7,41 km². Sa situation de moyenne montagne, entre 617 m et 1387 m, explique en partie son nombre restreint d'habitants. L'agglomération principale est située en position dégagée et panoramique, au-dessus de la vallée de la Cance. On y trouve un ancien château et une église de style roman.

    Le village, à 817 mètres d'altitude, se situe en position intermédiaire: dominant, au sud, la vallée de la Cance, mais en contrebas de ses territoires les plus forestiers. Après le village, la route principale s'en va à travers les forêts jusqu'au hameau de Bégué et rejoint la source du Cansonnet, tandis que les limites communales montent de part et d'autre jusqu'aux 1238 mètres du col de la Charousse et jusqu'aux 1387 mètres du sommet du Grand Felletin. Malgré tout, l'éloignement du village par rapport à Annonay reste modeste : les 15 km se parcourent en 20 minutes.

Histoire

L'historique de la commune resterait à faire. Un village gaulois a peut-être existé à l'emplacement du village actuel. Quant à son nom de Monasterium, au XIVe siècle, il provient certainement de la présence d'un monastère.

L'église a une certaine ancienneté, avec son allure rustique d'église de montagne. Le cimetière qui l'entoure arbore une croix à personnages du XVe siècle. Les parties restantes du château semblent dater du XVIe siècle.

Sur l'époque révolutionnaire, on sait au moins qu'un séminaire plus ou moins clandestin y a existé, entre 1798 et 1800. Il s'agissait d'une initiative de Mgr d'Aviau, archevêque de Vienne. Il fit pour l'occasion plusieurs séjours au Monestier pour encourager les futurs prêtres qui ont été jusqu'à 17 et qui étaient ordonnés dans la grange de la cure. Vers l'année 1800, un certain calme étant revenu, le séminaire est descendu s'installer à Vernosc-lès-Annonay, jusque vers 18021.

En 1944, le village a servi à nouveau de refuge: A la première Libération d'Annonay par des résistants, le 6 juin 1944, c'est au Monestier que le maquis a reçu les premiers volontaires. Le lieu semblait en effet idéal pour se protéger d'un retour des Allemands. Une centaine d'hommes, les plus décidés, arrivent dès le premier soir et s'installent dans des granges. Une centaine d'autres les rejoindront durant le mois de juin. La base du maquis se déplacera alors sur Vanosc, qui comptera jusqu'à 2000 maquisards à la libération définitive de la région, le 1er septembre 1944. Cet épisode a valu au village de subir deux bombardements, le 19 juillet et le 10 août. Des bâtiments annexes du château ont été détruits au milieu du village, et on a dû déplorer 4 morts dont 2 religieuses.

La Foire de St-Georges reste un évènement régulier en avril.

Actuellement, le problème principal reste le maintien d'un minimum de population et d'activité. La population a subi une baisse impressionnante depuis deux siècles: 313 habitants en 1800, un maximum de 393 en 1831, puis 300 en 1876, 191 en 1921, 112 en 1946 et 52 actuellement. Cet abandon a surtout touché les hameaux isolés, autour desquels les prairies sont peu à peu colonisées par la forêt. Mais la situation reste aussi délicate autour du village. Des prés restent entretenus par quelques élevages de brebis et de chèvres, dont une ferme construite par les soins de la municipalité. Les espaces publics du village ont été aménagés pour apparaître accueillants, avec réseaux électriques enterrés. Des logements et des terrains sont disponibles. L'aménagement d'un gîte d'étape est en projet. Une Foire de la St-Georges a lieu chaque année en avril.

 

-Villevocance, où passent les coureurs après 83 kms de course et un passage sur les crêtes du Chirat Blanc et du Suc des Vents : l'horizon est bien bouché !!!

 

Retour à Boulieu vers 13h15, dépôt des sacs à la salle polyvalente où les coureurs arrivent malgré le temps pluvieux pour s'inscrire pour les 12 et 20kms ( 152 coureurs finisseurs sur le 20kms et 158 sur le 12 kms ). Pas trainé à Boulieu, bien fatigué, même sans avoir couru.. Une pensée pour les membres de BoulieuTrail qui sont sur le pont depuis des semaines, et qui doivent encore tenir le coup jusqu'à minuit, heure d'arrivée de la dernière finisseuse du 100kms !!

 

Autre coup de chapeau : aux 100 coureurs qui ont fini cette course avec les conditions météo pourries de la 2° partie.

 

=> https://boulieutrail.wordpress.com/les-resultats/

Avec 100 coureurs finisseurs sur le 100kms et 62 sur le 50kms on peut dire que Boulieu Trail a réussi son pari avec un total de 472 coureurs finisseurs sur les 4 courses adultes, sans parler des courses enfants.

 

Et pour inciter les coureurs et kikoureurs à revenir à Boulieu l'année prochaine voilà un aperçu des paysages dans lesquels vous avez cavalé, mais sous le soleil le lendemain en participant à la randonnée de l'Amicale des donneurs de sang d'Annonay.

https://www.facebook.com/Amicale-des-Donneurs-de-Sang-B%C3%A9n%C3%A9voles-du-Bassin-dAnnonay-141459302707760/

En cette période automnale, l’Amicale des donneurs de sang a organisé ce dimanche 4 octobre sa marche annuelle. La météo capricieuse la veille fut en définitive très favorable. Les 433 marcheurs purent donc parcourir les chemins et sentiers vanoscois dans de très bonnes conditions.

http://www.vanosc.fr/MARCHE-de-l-AMICALE-DES-DONNEURS.html

 

 

-L'arrivée du 100kms à Vanosc hier matin sous les nuages, et départ pour la rando de 7kms ce dimanche matin


-Le sentier descendant de Burdignes et du Suc des 3 Chiens pour aller à Vanosc, avec le balisage peinture orange au sol.


-L'amour vache... à en devenir chèvre


-Je t'aime ..moi non plus


-Quel pied de se balader un dimanche matin sous le soleil exactement


-Roche Serveyre, Suc de Chirol dominant Vanosc


-Pas parti pour un 100kms, juste une rando de 7, tranquillou !


-De gauche à droite : le Montmiandon au-dessus d'Annonay, Toissieu, et la Croix de Chirol


-Des traces de la pluie d'hier. Les Sucs des Vents et de Prioula avec la Roche des Vents entre les 2


-Retour sur Vanosc avec le chateau de Gerlande en ligne de mire


-Belle rencontre automnale en mode balade aussi


8 commentaires

Commentaire de JuCB posté le 20-10-2015 à 17:56:35

Un tout grand merci pour le temps que tu nous a consacré tout au long de cette journée + le récit avec le reportage photo

3 petites corrections
Ce n'est pas Jé74 et sa belle team haute-savoyarde aux petits soins. En fait, c'est Bibi avec la belle team haute-savoyarde d'un autre mais très efficace. Merci à elle
Du coup, les photos d'en dessous, ce n'est pas moi...
Avec Zecrazytux, c'est Jé74


Commentaire de PhilKiKou posté le 21-10-2015 à 07:07:45

Merci pour le commentaire et les corrections...

Commentaire de Vik posté le 20-10-2015 à 22:13:14

Ehéh, merci pour ton temps donné sur la course et ton récit :)
Tu m'as bien fait rire avec ma recherche d'aérodynamisme :)

Commentaire de bubulle posté le 21-10-2015 à 11:22:10

Merci pour ce très bon compte-rendu (on n'en n'a jamais assez, des CR de bénévoles), qui illustre un peu différemment cette course qui, dans le forum, en a pris un peu pour son grade (même si les commentaires ont été tout de même mesurés). Ce ne doit pas être simple du tout pour une "petite" équipe d'organisation, que de se lancer dans la logistique compliquée d'une course longue.

Il me semble que, pour ce que j'en ai lu, ce Boulieu Trail pourrait tout à fait devenir progressivement une belle course dans la région, à l'instar des Coursières un peu plus au Nord.

Commentaire de Vik posté le 22-10-2015 à 13:45:46

De ce que j'ai lu des coursières, y a encore du pain sur la planche pour s'en approcher au niveau organisation.

AMHA, c'est bien gentil d'encourager et d'être compréhensif, mais ça me semble plus honnête d'envisager que l'équipe de boulieu soit trop peu expérimentée et trop petite pour se lancer dans l'orga de si long, et qu'il serait plus sage de réaliser au mieux un 60km aux petits oignons plutôt que de se disperser sur différents formats, avoir les yeux plus gros que le ventre, et ne pas être en mesure de se donner les moyens de réaliser un 100 dans de très bonnes conditions.

Tous les endroits, les équipes, etc ne peuvent se permettre de proposer des très longues distances de qualité. L'accepter me parait plus sain que s'acharner.
Je leur souhaite néanmoins de me donner tort, mais je n'irai pas vérifier de moi même.

Commentaire de paulotrail posté le 22-10-2015 à 09:57:23

Un grand merci à toi :)

Commentaire de PhilKiKou posté le 22-10-2015 à 11:48:25

ravi d'avoir croisé et salué pas mal de kikous
Mais il faut surtout remercier les organisateurs de l'assoc. Boulieu trail qui ont passé beaucoupe plus qu'une petite journée sur cette course !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-10-2015 à 10:33:14

Sans bénévoles, pas de courses. Bravo pour ta participation et merci pour le reportage.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !