Récit de la course : Le Circuit de la Sure 2017, par Loup Des Steppes

L'auteur : Loup Des Steppes

La course : Le Circuit de la Sure

Date : 4/6/2017

Lieu : Voiron (Isère)

Affichage : 437 vues

Distance : 56km

Objectif : Terminer

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

C'est comment là haut ?

Voilà, j’ai cédé aux sirènes du (plus) long … Je pensais il n’y a pas si longtemps que c’était hors de portée. Et petit à petit, de remarques en entrainements, je me suis dit « pourquoi pas cette année ? ».

Comme expliqué dans mon récit du second relai de l’an dernier, ce trail m’attire irrésistiblement depuis que j’en ai eu connaissance. Ce sommet, je le vois tous les jours, il est imprimé dans ma rétine.

sure

Cette année, c’est la bonne !

Bon, il faut toujours un peu de suspens autour d’une course et c’est la météo qui va s’en charger avec un petit tour dont elle a le secret. Alors qu’il faisait un beau soleil la veille en début d’après-midi, voilà qu’un Orage (avec un grand O) éclate vers 16h. Et moi je décide d’aller récupérer mon dossard vers … 17h30. Le domaine de la brunerie ressemblait alors à ça :

flotte

Je vous raconte pas dans quel état je suis rentré dans la salle des dossards… Bref, à ce moment on se demande bien comment vont être les sentiers le lendemain.

Mais de mon côté, ce qui m’inquiète le plus, c’est ma maison. Assez ancienne, je sais d’expérience que ma « terrasse » n’apprécie guère ce genre de déluge. Et en rentrant, bingo, on est à 2 doigts de l’inondation. PLAN ORSEC, je m’équipe et j’écope. Et, là je me dis que comme veille de course, il y a sans doute mieux … mais que si c’est la même chose le dimanche, je serai prêt mentalement.

Dimanche matin, pas de pluie. Tout est détrempé, mais pas de pluie. C’est déjà ça ! Je me rends au départ en vélo, tranquillou et je m’imprègne de l’ambiance si particulière des départs. Comme souvent, j’ai l’impression que je pars en slibard quand je regarde le matos de fou des autres coureurs, et puis j’oublie.

Je retrouve Jerome et Richard sur place. Ils sont concentrés, prêts à en découdre. Je n ‘en mène pas vraiment large au moment du départ, mais je suis tellement content d’être là, de pouvoir enfin me mesurer à ce parcours, que le sentiment qui prédomine, c’est la joie mêlée d’excitation.

La première partie jusqu’aux grollets n’est pas si ennuyeuse que ça. Il y a deux/trois bonnes montées et quelques passages vraiment sympas en forêt,  ça chauffe bien la bête. Comme dans ma tête je suis parti pour environ 9 heures d’effort (mon objectif plus ou moins avoué du jour), ça ressemble vraiment à un amuse bouche ces premiers 14km.

La seconde partie, je la connais. L’idée, comme toujours, c’est de progresser à un bon rythme sans se griller. Je monte bien et j’adore ça. Thierry (aka le furet) me rattrape peu avant le sommet de la sure. Il est en train de faire un super bon relai. De mon côté, je serre les dents car presque sans prévenir elles arrivent … oui vous avez compris …

gimp

LES CRAMPES !

Pffffff je pensais que c’était un mauvais et lointain souvenir mais non. Le moral est en chute libre en pensant à ce qu’il me reste à faire et SOUDAIN je me souviens. Je me souviens que j’avais eu la même mésaventure au trail matheysin et que la cause de tout ceci est … l’altitude ! Ne me demandez pas pourquoi, mais dès que l’on approche les 2000m, bim :

doug

(celui de droite, vous l’aurez compris)

Du coup je me dis que dès que ça va redescendre, ça ira mieux. Et c’est ce qu’il se passe ! Ouf, j’ai eu chaud ! Enfin chaud tout est relatif parce que c’est l’exact moment ou la pluie a fait son apparition. Et j’y ai eu droit pendant la quasi-totalité de la descente. Mais paradoxalement, ce fut un super moment car j’étais seul et je suis descendu à mon rythme, dans ma bulle, en me fredonnant du Angra (pareil, ne me demandez pas pourquoi). Bref, le pied !

Au ravito de Saint Jo, je sais que les 18 km restant ne sont pas à prendre à la légère. Tout le monde me l’a dit et je l’ai lu maintes et maintes fois.  Du coup je prends le temps de bien me ravitailler, d’alléger la tenue et de sortir ma super casquette achetée pour l’occasion.

A ma grande surprise, cette dernière partie va plutôt bien se passer. Avec des passages grandioses comme cette descente dans une rivière (qui normalement est un filet d’eau) :

kayak

Circuit de la sure 2017

Les jambes tirent pas mal bien sûr mais je me surprends à pouvoir encore courir après 8 heures d’effort. Complètement dingue quand j’y pense !

A l’arrivée m’attendent femme et enfants et c’est avec une grande émotion que je boucle ces 54 bornes main dans la main avec ma fille.

Je suis finisher comme on dit … en un tout petit peu moins de 9 heures. Heureux …

L’après course va toujours trop vite et le retour au quotidien est un peu cinglant. Mais quelle journée ! Le parcours est vraiment top ! Les bénévoles qui n’ont vraiment pas eu la tâche facile aussi. Vraiment une belle épreuve organisée par des passionnés. Du trail comme on aime …

12 commentaires

Commentaire de richard192 posté le 07-06-2017 à 15:17:44

Bien joué! Car pour un 1er pas dans la longue distance ce n'est pas le parcours le plus facile. Mais visiblement tu t'y ais parfaitement adapté.
Rdv en 2018 au Grand Duc car c'est la suite logique.

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 08-06-2017 à 10:09:34

Tu sais que sur la fin, je m'accrochais à ce que tu nous avais dit au Furet et à moi à Noyarey: "Les bâtons, ça sert aussi à courir sur les faux plats, sinon on perd un temps fou ..."
Evidemment, je lorgne sur le Grand Duc mais ne grillons pas les étapes ...

Commentaire de Noruas posté le 07-06-2017 à 15:25:04

Belle performance!

Je crois que ce sont les organisateurs qui commandent ces orages la veille pour ajouter du piquant. Souviens toi du passage l'an dernier sur la piste forestière au début de ton relais. :D

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 08-06-2017 à 10:11:54

J'y ai pensé, c'est clair. Mais malgré les seaux d'eau de la veille, ça n'avait quand même rien à voir (et heureusement) !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2017 à 16:50:34

Putain ça doit faire 6 ans que j'avais pas vu quelqu'un citer "Angra"...!!!

Un grand bravo pour ton entrée dans la cour des grands
Et BIG UP pour ce trail de la Sure, hélas maudit pour moi puisque 3 éditions, 3 loupés :( :( (

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 07-06-2017 à 19:14:11

Merci Bouk ! Concernant Angra, ça fait 6 mois en fait ! (cf mon récit de la vertiVouise) ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2017 à 22:41:16

Putain c'est vrai en prime !!!
Et j'avais fait le même style de remarque !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 07-06-2017 à 21:50:23

Le bipbip de frangin me parle souvent de cette course et de son final terrible. Pourtant il lui en faut pour le terrasser crois moi : Bravo champion !

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 08-06-2017 à 10:18:05

J'ai lu et relu son récit !! :-)

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 07-06-2017 à 22:31:33

C'est vraiment une super course ce circuit de la Sûre 😀 et souviens toi de mon commentaire à ton récit l'an dernier... tu vois bien que l'entraînement peut te faire faire des trucs que tu n'imaginais pas! Continue et l'an prochain tu seras au rdv que t'as donné Richard !

Commentaire de Loup Des Steppes posté le 08-06-2017 à 10:16:40

le pire c'est que je m'en souviens très bien de ce commentaire, je me disais "pure folie" ! .....

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 07-06-2017 à 22:32:17

C'est vraiment une super course ce circuit de la Sûre 😀 et souviens toi de mon commentaire à ton récit l'an dernier... tu vois bien que l'entraînement peut te faire faire des trucs que tu n'imaginais pas! Continue et l'an prochain tu seras au rdv que t'as donné Richard !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !