Récit de la course : Trail du Josas - 35 km 2018, par JiBête

L'auteur : JiBête

La course : Trail du Josas - 35 km

Date : 8/4/2018

Lieu : Jouy En Josas (Yvelines)

Affichage : 720 vues

Distance : 35km

Matos : Speedcross et porte bidon

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Josas 35k 2018 - Une victoire miraculeuse !

Petit CR pour la course de ma vie

 

L'avant course :

Après un début d'année 2018 compliqué (blessure à la cheville droite puis au mollet gauche / méforme / démotivation et quelques résultats en dent de scie), j'ai terminé l'hiver avec des résultats qu'on pourrait qualifier de chanceux ou d'opportuniste :

- Victoire au cross de la sablière (Viroflay) - il faut dire que c'était le jour des régionaux de cross

- Victoire au trail nocturne vernolien (Verneuil sur seine) - la veille de l'Ecotrail

- 3ème place à la Vernolienne et victoire du chalenge du printemps de Verneuil-sur-Seine

Bref, me voilà donc surmotivé au départ de ce trail du Josas, même si en 2016, j'avais eu de grosses difficulté à le terminer - victime d'une mauvaise préparation et d'un coup de chaud au 25ème kilomètre.

Je jette un oeil à la liste des participants :

 - Pas de N.Duhail en vue pour cause de marathon de Paris : Yes ! Vazy Nico, c'est le jour pour faire les 2h27 au marathon.

 - mais trois cadors qui me mettent régulièrement 5 à 10 minutes sur ce type de trail (Antoine du team Outdoor Poli, Eric, recement troisième de l'hivernal et Aurélien (4ème aux châtaignes et 7ème du maxicross)

→ je pars donc pour finir au pied du podium avec pour seul objectif de faire mieux qu'en 2016 (pas de déshydratation / pas de surchauffe...)

Le jour J


J'arrive à l'instant du départ du 50k, j'arrive à voir 2 casquettes de kikou (Caro, je suppose) et Steph qui fera le 35. Puis je me plonge dans ma bulle jusqu'au départ

 

L'instant T du départ D

Je pars prudemment, dans le sillage du cador (Antoine)... et un premier km mangé en 3:51 - houlà !

Antoine très à l'aise échange quelques amabilités puis enclenche le turbo : et je pense ne plus le revoir (il me prend 15s au kilomètre : normal).

Un peu plus loin, je me fais distancer par Aurélien puis par Eric : rien à faire : il faudra sans doute miser sur la médaille en chocolat !

Le 5ème Kilomètre : la médaille en chocolat ?

Au 5ème kilomètre, je m'accroche et je reste à quelques seconde d'Eric mais irrémédiablement, je lâche 10 à 15 secondes par montée, et après le premier ravitaillement, je le perds de vu.

La boucle "jaune"- spéciale cross de la Sablière au-dessus de Viroflay (km 10 à 18)

J'avais repéré cette boucle dans la forêt qui sert de terrain de jeu du cross de la sablière et j'y retourne avec un grand plaisir. Hélas, avant de franchir l'autoroute A86, je repère Eric et un pointage m'indique plus d'une minute 15. Je décide donc de profiter de ma course, je baisse un peu de rythme et m'attèle surtout à faire de jolies montées (en courant toujours, mais a vitesse raisonnable) et des descentes prudentes.

Au retour de la boucle, petit passage dans une mare pour décrasser ses chaussures, les bénévoles m'indique ma place : 4ème... et que le troisième est assez loin : les jeux sont faits...

Retour sur le tracé commun 25/35/50

Je poursuis toujours sur un bon rythme, mais sans forcer... jusqu'au PK22.

L'hallucination du km 22

 Au bout d'une grande ligne droite, j'aperçois un coureur au loin...

J'ai du mal à le reconnaitre, mais en théorie, il ne devrait pas y avoir quelqu'un d'aussi près !

Je prends un pointage : 1minutes 15. Un virage à droite, un autre pointage : 1 minute 5 et là je reconnais mon adversaire du jour : Eric.

Le 2nd ravito - l'œil du tigre

A l’approche du ravitaillement, je suis surmotivé, j’ai l’œil fixé sur l’adversaire du jour façon « comment vais-je le passer pour lui faire passer l’envie de courir à tout jamais ? » - l’instant immortalisé par la photographe (Julie B.)

 

L'oeil fixé sur Eric.

 

Méchament, je ralentis avant de le rattraper, et j'attends une montée bien sêche qu'il attaque en marchant, et là je donne tout !

 

Il disparait rapidement de mes rétroviseurs, je suis persuadé de l'avoir ecoeuré à tout jamais - Gniark Gniark !

(bon en fait, il avait  du se blesser et il a abandonné quelques kilomètres plus loin...)

 

En attendant, je suis reboosté, j'ai retrouvé ma motivation et mes jambes !


Le gentil bénévole du 26ème km

Un merci au bénévole du 26ème qui m'a encouragé : "top 3 ! et le top 2 est pas très loin , 1m 1m30 !" 

Je comprends qu'un autre de mes adversaires du jour est en difficulté, car Antoine ou Aurélien aurait du-t-être au moins 3 à 4 minutes devant...

Motivé à bloc, j'aperçois effectivement Antoine quelques virages plus loin et en plus je sens bien que je reviens assez facilement sur lui.


La fin de course

Je rattrape effectivement Antoine juste avant la gare de Bièvres, il subit sans doute un coup de chaud et fait face à une certaine démotivation (il s'est perdu au moins 2 fois et a laché pas loin de 3minutes dans l'affaire). Sur les dernières bosses, j'ai encore la force de courir et je le distance donc assez facilement... Me voilà top2. Puis, je m'applique à bien finir.

 

La ligne d'arrivée

J'arrive dans l'aire d'arrivée, je passe la ligne ravi : en m'imaginant second après avoir tout donné. Mais je constate qu'il n'y a aucun autre coureur : juste l'animateur qui me demande mes impressions pour cette victoire !

Je mets un peu de temps à comprendre qu'Aurélien s'est égaré au km 33 : me voila donc vainqueur très chanceux du trail du Josas 2018, sans trop y croire !

 

La paela - la biere - le podium : comme dans un rêve

Je savoure ces quelques moments, (ainsi que la paela) : je croise de nombreuses connaissances beaucoup me demandent qui a gagné le 35 ?

Moi : ben c'est moi...

et tous m'ont alors dit : mais comment c'est possible ?

Et là je sais pas trop quoi dire... un gros coup de chance ? un alignement d'une dizaine de planète ? une attaque de sauterelle ?

Sans doute un peu des trois !

 

Enfin bon, il reste quand même une photo : je n'ai pas rêvé !

 

 

 

 Bon, d'habitude je suis modeste... mais là j'ai pas réussi à me retenir : Youpi !

 

 

 

 

 

Crédit photo : Belausteguy Julie

9 commentaires

Commentaire de centori posté le 10-04-2018 à 18:19:36

extra et GG !

Commentaire de caro.s91 posté le 10-04-2018 à 19:51:16

3 conditions réunies : la forme, la motivation et la chance ! ... Et c'est la victoire, bravo. Que tes adversaires aient fait des erreurs n'enlèvent rien à ta victoire! Oui, ce devait être moi au départ avec la casquette KKR. Je n'ai vu que Steph le givré qui était très en avance pour le 35.

Commentaire de JiBête posté le 13-04-2018 à 19:29:53

Merci tout plein et félicitation aussi pour ta victoire !

Commentaire de DavidSMFC posté le 11-04-2018 à 17:53:58

Un grand bravo ! Tu as assurément fait une très belle course et la réussite se provoque. C'est dommage pour les autres mais tu mérites ce beau succès !

Je t'avais vu fin 2015 à La Pontoise 30km en finissant près d'une heure après toi alors que tu étais... le premier ! Encore une victoire ce week-end donc !

Commentaire de JiBête posté le 13-04-2018 à 19:28:52

Merci à toi. Un super souvenir effectivement, cette Pontoise !

Commentaire de Shoto posté le 11-04-2018 à 19:10:17

Excellent récit. Excellente course ! Trop fort le suspens et le finish ... et une bonne morale pour cette victoire = une course n est jamais finie tant que l on n a pas passé la ligne d arrivée ! Bravo !

Commentaire de augustin posté le 12-04-2018 à 15:18:25

Bravo! une prose sympa à lire en tout cas, bonne récup!

Commentaire de FL_78640 posté le 12-04-2018 à 21:57:16

Bravo JiBête, belle course et récit sympa;)

Commentaire de Stéph le givré posté le 15-04-2018 à 18:13:34

Bravo Jean Baptiste. Quelle belle victoire :-)pendant que j'étais en train de marcher vers le 18eme.
Au plaisir de te recroiser sur une prochaine course. En attendant ta prochaine victoire.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !