Récit de la course : Ekiden du PAAC 2019, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Ekiden du PAAC

Date : 14/4/2019

Lieu : Pontault Combault (Seine-et-Marne)

Affichage : 90 vues

Distance : 42.195km

Matos : New Balance 890 v4

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Ekiden PAAC 2019

Récit de l’Ekiden de Pontault-Combault le 14/04/2019

 

Course au programme du club, nous sommes 6 engagés sur cette distance –tous Vétérans, pardon Master- avec pour objectif la qualification aux C.F. Ces derniers auront lieu le 9 Juin prochain à Auxerre et le temps minima à réaliser est de 2 h 50 min.

Ce sera ma première expérience en Ekiden, cela a l’air sympa et surtout je ne veux pas décevoir mes collègues de club qui me font confiance dans cette nouvelle aventure.

Les deux semaines précédant la course je réinstaure un peu de rythme dans mes séances, des kilomètres entre 3’35 et 3’45 pour se faire un peu violence. Puis quelques jours avant la course une reconnaissance à VTT du parcours en compagnie de mon acolyte Denis, qui s’annonce peu propice au chrono (revêtement, demi-tour brutal, racines dans les sous-bois).

En termes d’objectif, bien que le parcours ne se prête pas à un record, j’espère accrocher un 37’ avec un peu de chance, soit une allure de 36’40. Début février aux 10 km de Vincennes j’avais couru à 3’42 du kilo (36’54 final).

Arrivé le dimanche matin sur place avec les équipiers, on retrouve nos collègues de club (4 équipes de 6 engagées aujourd’hui), puis nous allons nous placer vers le départ car il est bientôt 9h et les premiers relayeurs piaffent d’impatience derrière la ligne de départ.

La horde s’élance, parmi lesquels le 1er relayeur de notre équipe (Denis M) qui court 5 km, sous les encouragements de la foule en délire. Puis direction un petit échauffement express, le minimum syndical en montées de genoux & talons-fesses.

Je vais me placer dans le sas de transition et retrouve David, Kikoureur habituel que je ne cesse de voir partout en ce moment (Battles de Montmartre ; Trail de l’Aubetin), on papote un peu mais il reste concentré car il a remplacé un équipier au pied levé dans une équipe rapide et le premier relayeur arrive déjà!

Après un peu moins de 20 minutes apparait mon coéquipier, il me tend le relais (bracelet) et c’est à mon tour de m’élancer pour 10 km. Je pars comme une balle, après 500m je suis à 3’11 d’allure, ouille ça va trop vite : je lève le pied un peu et passe au 1er km en 3’32, toujours trop rapide vs le plan de marche.

Rapidement on quitte le bitume pour bifurquer sur un chemin de forêt (déjà reconnu jeudi dernier en VTT), là c’est attention où on met les pieds, les appuis sont glissants. 2èmekm en 3’46, ouille, je colle à mes prédécesseurs, tente d’allonger la foulée en gardant un œil sur ma FC, pour l’instant encore sous contrôle. J’aperçois David de l’autre côté, vu l’avance prise par son équipe pas sûr du tout de pouvoir aller le reprendre !

Au bout de la longe ligne droite, demi-tour brutal et passage du 3ème km en 3’39, je double petit à petit quelques concurrents. On tourne encore dans une allée forestière, là à la fin avant le raccord avec le macadam je sais qu’il y a des racines, prudence !  Puis 4ème en 3’43, il ne faut pas mollir si je veux rester près des 3’40. Un peu avant la fin de la première boucle, sous les encouragements bruyants des collègues de club venus en nombre, je passe à la mi-course au 5ème km en 3’38.

Début de la 2ème boucle, devant les collègues je tente de ne pas faiblir et arrive au 6ème en 3’46.  7ème en 3’35 (un nouveau souffle ?), rebelote la longue ligne droite avant le demi-tour cassant symbole du 8ème (passage en 3’40), je redouble encore un peu (6 concurrents de mon ordre de passage) et en ligne de mire quelques concurrents qui en sont à leur première boucle. David est un peu devant, l’écart a fondu mais la distance restant à parcourir est trop courte pour aller le chercher.

On lâche les chevaux, on tente d’allonger la foulée (vaste blague quand le cardio est au taquet), passage du 9ème en 3’38 puis ça sent l’écurie !!! Encore des encouragements de collègues, ça fait chaud au cœur, j’en remets une couche et accélère avant la dernière partie et un 10ème km passé en 3’37.

Finish en 36’38, je transmets le bracelet témoin à notre 3ème relayeur (Xavier) qui s’élance pour ses 5 km puis vais rejoindre mes camarades côté public pour encourager nos collègues toujours en course.

Un coup d’œil à la Garmin m’indique une allure moyenne de 3’40 / km (donc 16,4 km/h de moyenne)  et avec un cardio moyen à 174 (pointe à 186 quand même…). Xavier passera après le témoin à Eric M pour le 4ème relais (distance de 10 km) sous nos encouragements. Pour l’instant cela se présente bien, nous sommes en temps cumulé en avance sur le chrono, et sauf malchance la qualif devrait être jouable.

C’est désormais le tour de notre 5ème relayeur court 5 km (Eric M²), qui malgré un genou récalcitrant et une post-opération va donner du cœur à l’ouvrage, bravant la douleur. Enfin au bout de 2h16 de course le 6ème et dernier relayeur (Denis L) s’élance pour les 7,195 km restant à parcourir sous les applaudissements de l’équipe. Peu de temps après nous voyons terminer la première équipe, qui avec un temps cumulé de 2h20 (!) ne bat pas le record de l’épreuve mais affiche quand même quasiment 18 km/h de moyenne !

Finish de notre ami Denis en 2h44’56 soit 15,35 km/h de moyenne. Youpi l’objectif de qualification (<2h50) est atteint, impeccable !

Nous finirons 12ème équipe au scratch (sur 101 équipes engagées)…et finirons à 28 secondes du podium Master ! Balo quand même !

L’ambiance est détendue, le soleil réchauffe doucement l’atmosphère et nous encourageons nos coéquipier(e)s encore en course car le club aligne aujourd’hui pas moins de 4 équipes aujourd’hui, donc les couleurs du club sont bien visibles !!!

Tout le monde finira cette belle épreuve, l’une des équipes filles se hissera même sur la 3ème marche du podium, bravo !

Retour chacun dans nos chaumières, en imaginant que le 9 juin prochain nous serons à Auxerre pour défendre les couleurs de notre club dans la cadre du championnat de France, à n’en pas douter un grand moment en perspective (au moins pour la rigolade).

Merci à tous pour ce chouette moment passé ensemble dans une franche camaraderie et sans pression, c’était une course très conviviale dans laquelle chacun a atteint ses objectifs, que demander de plus ?

La suite au prochain épisode !!!

2 commentaires

Commentaire de augustin posté le 15-04-2019 à 17:17:34

David G je t'ai devancé...au moins sur le récit ;-)))

Commentaire de DavidSMFC posté le 15-04-2019 à 23:47:21

Bravo Augustin et bravo à ton équipe !

Je suis largement devancé oui, je ne fais mon récit que demain ! ... si tout va bien ! C'est un peu tendu niveau timing en ce moment^^
On ne peut pas toujours être devant :-D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.94 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !