Récit de la course : Marathon du Vignoble d'Alsace 2007, par pascal

L'auteur : pascal

La course : Marathon du Vignoble d'Alsace

Date : 24/6/2007

Lieu : Molsheim (Bas-Rhin)

Affichage : 2649 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

27 autres récits :

Le récit

Allez, le plus dur du marathon c’est le cr

 

2ème participation au Marathon du Vignoble d’Alsace grâce à Kikourou.net.

Départ le samedi, moins de deux heures de route, et arrivée au camping de Molsheim (bonne adresse soit dit en passant, propre, ombragé, piscine municipale en face, près du village marathon…).

On commence à monter la tente, -comment ça se met déjà ? -, bon on arrête en cours car nos trois enfants sont inscrits ( sous le nom de club Kikourou.net) sur les différentes courses jeunes de l’après-midi, et c’est le moment d’y aller.

Deux aiment bien courir, le troisième moins, voire pas, mais participe certainement aussi pour le copieux buffet gouter de 2006 dont il a le souvenir. Les deux plus motivés par la course feront deux podiums, 1ere pitchoun F et  2ème minime garçon.  Ca se confirme qu’ils sont beaucoup plus doués que leur père !

Retour au camping où on finit par arriver à construire notre abri.

 

Par rapport à l’an dernier la pasta party a changé de lieu (c’est mieux), en venant dans le village marathon, de cuistot (c’est moins fin mais reste très correct quand même) en perdant Émile Jung, et d’animations musicales avec cette année, entre autres le tube des années 19 ?? «  Femme libérée en live.

On part au dodo durant les sketchs d’un duo (comique ??) alsacien.

 

Dimanche matin, sur la ligne.

Puisque c’est un marathon festif, quelques déguisés sont au départ mais pas trop : une souris, deux cochons, un arlequin un légionnaire romain, jésus et sa croix … et même un gros coq symbolisant l’attachement aux équipes de France. Comment peut-on courir là-dessous ? On ne peut pas justement, au 1er km il l’ôte, le donne à femme qui l’attend et le remettra certainement pour le denier km. Quel est le sens de la manœuvre ? Être sur la photo des DNA ? Celle de la prochaine brochure du MVA ? Mystère.

 

Le départ est donné à 8H30 ; on a de la chance car la température est beaucoup plus clémente que l’an dernier où la chaleur avait fait quelques dégâts. Elle montera quand même, mais on s’en tire bien. Le peloton me paraît plus fournit également mais je ne connais pas les chiffres.

Une première boucle de 10 Km, un peu moins d’une heure pour moi, nous ramène à Molsheim. Un petit coucou à la famille devant le camping mais aucun ne veut trottiner quelques minutes à mes côtés.

Quelques spectateurs nous motivent par des « Courage », ça part d’un bon sentiment mais faut-il du courage pour pratiquer un loisir ? Je cogite un peu là-dessus, j’ai l’impression que non et puis, je passe à autres choses.

Furtivement, peu après le 10ème km, je me demande si j’ai vraiment envie de courir encore 30 bornes, la réponse là aussi, a failli être non, mais ça passe vite. Courir longtemps laisse du temps à la pensée.

 

Je suis parti en espérant  4h12 soit 10 km/h, mais quelques côtes, quelques chemins caillouteux, un peu de fatigue aussi auront  raison  de mon allure.

Je zappe les ravito vino-gastronomique et me contente, en plus de l’eau, d’une autre spécialité locale L’Elsass Cola (le Coca local) très bon mais de plus en plus chaud tout au long du parcours, pas grave c’était surtout pour le sucre.

 

Le parcours est très joli entre petites routes,  pistes cyclables, chemins serpentant dans les vignes et villages tout proprets. La ballade vaut le détour.

 

Je n’ai pas trop la mémoire de tout ce qui se passe sur le parcours mais ce tracé me mènera au bout de 4h26 devant une jeune enfant qui me félicitera en me mettant une belle médaille autour du cou. 

 

Un petit tour à la piscine pour se délasser avant de reprendre la route, et ce matin les jambes sont presque nickels.

 

Merci encore kikourou et MVA pour l’invitation.

 

Pascal.

3 commentaires

Commentaire de JLW posté le 27-06-2007 à 23:21:00

Bravo Pascal, tu m'as vu à l'arivée (côté gauche pour toi) jusqte avant le dernier virage ?
J'étais là à essayer de repérer les kikoureurs ...

Commentaire de pascal posté le 28-06-2007 à 09:18:00

Bonjour JLW,
Désolé je n'ai pas fais attention lors de l'arrivée
Je n'avais pas de signes distinctifs "kikoureur".

Commentaire de gdraid posté le 30-06-2007 à 09:03:00

Merci pascal, pour ce marathon-camping en famille.
C'était la fête en Alsace, vous en avez bien profité.
Ton récit le montre clairement.
Bravo pour ta perf en 4h24, le soleil et le bon vin devaient être "casse-pattes"...
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !