Récit de la course : Mont de la Trinité 2007, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Mont de la Trinité

Date : 11/11/2007

Lieu : Kain (Belgique)

Affichage : 943 vues

Distance : 12.73km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Jogging du Mont de la Trinité

Pour la troisième et dernière fois, je me présente sur la ligne de départ du jogging de la Trinité le lendemain de mon anniversaire.

Certaines balises ne sont pas là ou en méforme (Bernard Caby, JCl Beaury).

Comme les deux années précédentes, je me place à l'avant du peloton avec l'objectif d'essayer de garder mon rythme. J'ai toujours en tête les 600 points et devrais pour se faire courir sous l'heure (58'51" en 2005 et 59'02" en 2006). Cette course me réussit plutôt bien mais je ne sais pas où en sera la forme 3 semaines après Flobecq. Certes le marathon devrait être digéré mais quid de la forme alors ressentie.

Le double inconvénient de partir fort devant est évidemment de se faire dépasser par des dizaines de concurrents mais aussi de tenir une allure à un bon régime.

De là plusieurs personnes connues devraient venir me titiller et/ou me dépasser durant la course (Louis fine, PhilippeP, Pascalito, Pierre Quintin, Miko Lejeune dont c'est le grand retour, et Mymy Denys qui je l'espère me reprendra vers le 9 pour que je puisse l'aider vent de face).

Dès le départ, j'assiste aux premiers titillements du gamin envers le Renard. Faudrait peut être t'attaquer à qqn de ta force hein Jaife hihihihi.

Ensuite avant le premier virage à droite, Louis fine me dépasse. On tourne à droite et on se prend le vent. Je suis bien et sais que je n'en aurai plus l'occasion par la suite alors je fais le jump pour essayer de protéger Louis jusqu'au bout de la ligne droite.

Le 1e km est passé en 4'17"!!!!!!!!! Je sais que c'est très vite mais ça déroule.

Deuxième kilo en 4'20" (8'37"). Euh c'est très très vite ça en fonction des kilos 3 et 4. Je récupère un peu au début du chemin des pilotes et ensuite c'est parti. Jean Michel Strumelle et le groupe Yves Sadoine et Patrick Vandemaele vient de me dépasser et comme je me rends compte qu'on a vent de 3/4, j'essaie d'accrocher. Patrick me dira que ça va monter hihihihi euh je crois que je sais mais merci quand même Patrick. Assez vite je laisse partir car je sais que les trois personnes citées sont bien plus fortes (quand je regarde le classement final, j'aurais bien limité la casse).

On passe le 3e en 5'13" (13'50"). J'avais deux temps en tête à savoir 20'30" au 4e et 47' au 10e temps de passage en 2005. Un rapide calcul à ce moment me donne 6'40" pour arriver au haut du chemin des poêtes ce qui est normalement faisable. A tout moment aussi je m'attends à voir revenir de l'arrière les personnes citées plus haut.

Dans les pourcentages les plus forts, je peine et je sens les jambes qui se serrent. A ce moment je doute et me dis que je vais payer maintenant le départ rapide. Comme d'habitude je marche dans le chemin des poêtes afin de récupérer et comme d'habitude bien m'en prend. Passage au 4e en 5'53" (19'44" et 11'06" pour le défi Trinité). OK 46" d'avance mais je me sens fort émoussé.

J'écoute les commentaires de Michel Verdebout et n'entends pas de nom connu. Je sais que la petite boucle sera glissante et je tâche d'abord d'un peu récupérer avant de lancer la machine. 5e km en 4'26" (24'11") ce qui me semble un peu lent mais on dirait que je retrouve un peu mes sensations. Je regarde dans les virages si je vois des têtes connues derrière moi. Personne!!!! Tiens c'est curieux. Jusqu'au 10e km je m'attendrais à voir débarquer un duo de rhos mais il n'en sera malheureusement rien. Mymy denys ne reviendra pas non plus. Devant je verrai Louis jusqu'au 8 environ 300m devant et le groupe Yves Sadoine juste derrière lui.

Dans le 6e Michel Roty me dépasse et là j'attrappe mon deuxième coup de doute car comme je tourne là il aurait dû me dépasser bien plus tard mais je limiterai au final très bien la casse. 4'08" (28'19").

Le 7e est piégeux je le sais et essaie d'adapter directement ma foulée. Certes je souffre plus qu'à Flobecq mais je garde à peu de choses près ma place. 7e en 4'46" (33'06").

Les 8e et 9e certes plus courts que ce qui est mesuré sont pris en 4'04" et 4'17" (41'28"). Un rapide calcul me donne une moyenne inférieure à 4'37" et les 13 km/h seraient pas mal mais je saisque les derniers kilomètres risquent aussi d'être rock'n roll avec le vent.

On tourne à droite et j'ai l'impression d'être scotché avec le vent. Bien vite je me rends compte que ce n'est qu'une impression car les gens dans mes alentours ne semblent pas au mieux non plus. Le gros souci que j'aurai à ce moment c'est de ne pas avoir de groupe de mon niveau. Ceux qui me dépassent vont trop vite et ceux que je dépasse savent à peine s'accrocher.

Passage au 10e en 4'36" (46'04") et donc 56" d'avance avec une moyenne juste supérieure aux 13. Le vent se faisant moins sentir au fur et à mesure qu'on arrive dans les maisons j'augmente le rythme. Je dois bcp plus serrer les dents qu'à Flobecq où j'avais l'impression de pouvoir aller plus vite mais il reste une bonne dizaine de minutes à se battre pour faire une bonne course et je suis pas carbo.

11e en 4'30" et je continue à accélérer pour décramponner un joggeur qui avait un peu trop collé mes basques à mon goût. 12e en 4'25" et je prends le pont à un bon rythme mais au train. Le joggeur en question m'y reprend mais héhéhé je sais où je vais et y vais franchement une fois le pont franchi. 730 derniers mètres en 2'51" pour un total de 57'52" (4'33"/km 232/705 et 670 points engrangés).

Evidemment enchanté de cette course où malgré 3 kilos de trop j'arrive à faire 59" de moins que mon meilleur temps. Enchanté aussi des temps au km à partir du 10 qui ont été crescendo. Enchanté de ma gestion de course qui me voit finir pas très très loin de gens plus forts et qui m'ont dépassé très tôt.

Un petit bémol cependant pour mon départ qui a été bien trop rapide. Heureusement que la forme était là car j'aurais pu le payer très cher.

Félicitations pour finir aux rhos en général et à Laurent en particulier qui a signé une bien belle course régulière il me semble. Les 7000 points étant sauf blessure dans la poche je sens que mon dernier objectif sera une bagarre d'hommes et non de moules lol.

RDV à Rumes où je me mets à rêver aux 14 km/h (4'19" l'année dernière alors que je semble bien plus en forme cette année) mais 4'25" me feraient déjà très plaisir.

2 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 13-11-2007 à 11:53:00

Merci pour ce récit et surtout BRAVO pour ton très joli chrono! En débu de saison c'est vraiment fort! Bonne récup
bises
agnès

Commentaire de Kiki14 posté le 13-11-2007 à 17:12:00

et oui guirlande t'es plus loin des 14kms/h....13,19 c'est faisable ...bravo a toi ....MARATHONIEN ....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !