Récit de la course : La Roger Frison-Roche 2008, par fred de serris 77

L'auteur : fred de serris 77

La course : La Roger Frison-Roche

Date : 13/7/2008

Lieu : Beaufort (Savoie)

Affichage : 1237 vues

Distance : 37km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

FRISON ROCHE 2008 - 37 KILOS

Pour ceux qui n'aiment pas lire longtemps je vais essayer d'etre bref alors voilà :

je connaissais déjà beaufort l'hiver donc je connaissais un peu le dénivelé mais étant marathonien (meilleur perf 3h12) et venant de la route, et ce tail étant mon 2ème trail (le premier était en janvier 2008 l'Ice trail dans le 95 30 kilos 900+et- fait en 2h42) je savais que je m'attaquais à un gros morceau!!! des conseils bien avisés de rapace 74 et didier C m'ont bien aider et je les en remercient au passage!!! enfin sous une pluis battante nous prenons le départ à 7h30 et le meilleurs ont déjà un train d'enfer, j'éssais de suivre un petit groupe en montée mais trèes vite je m'apperçois que de toute façon je ne pourrais pas courrir comme eux malgré ma prépa draconnienne avec fractionné en cote et des kilos d'escaliers avalés et du vtt à gogo) mais bon je commence l'ascension du cole du pré , du boudin , le bersen  et juste avant la roche pastire (2100m) je suis rejoint par une italienne que je ne vais plus quiter car elle à un pas sur et est taillé comme un homme (de dos uniquement ah ah, à un moment dificile je lui prend la main pour l'aider a monter et là s'installe entre nous une entraide et une complicité qui ira jusqu'au bout de l'épreuve!!! et il en faudra du soutient mutuel pour finir cette sourse dans le brouillard et la pluie , je vous pas e les détail des descentes qui ont été un enfer pour mes jambes, mais bon ont arrive au lac de saint guérain après cette fameuse descente en 3h03 por 20 kilos ouf je nesuis pas éliminé car le tempas limite était de 4 h!!! et c'esrepartis pur un nouvelle montée qui elle sera pour moi beaucoup plus facile que les premières malgré la fatigue et là au sommet enfin ont bascule vers la descente fnale interminable entrecoupé de faux-plats, mn italienne toujous à mes cotés commence à ne plus en pouvoir alors je la motive et lui dit : finish la mano con la mano ? elle me répond si si!!! alors nous passons laligne d'arrivée main dans la main en 5h29 52s execo et la les larmes arrivent elles et moi sommes dans une autr galaxie, car de plus j'apprendrais lors de la remise des prix que cette italienne V1 n'est autre que la partenaire de Olmo 3fois vainqueur de l'UTMB, et première V1 de la course et championne d'italie de course en montagne alors je suis fier de moi et je ne suis pas près ce trail et cette femme qui m'a remerceir au moins 20 fois!!! voilà je crois que je suis rentré par la petite /grande porte dans le monde du trail et  pour ceux déjà qui sont des barroudeurs confirmés je comprend maintenant pourquoi vous avez choisis cette voie!!!! enfin je vous dit ma place : 35ème su 80 (devant ds locaux s'il vous plait!!!) et 9ème V1 su 26 (sachant que le premier n'est autre que benoit laval fondateur de la marque raidlight qui lui gane en 3h43 sans eau, gels et battons il est vraiment d'une autre galaxie!!!) Ami trailers je suis fiers de faire parti de votre groupe!!j'espère que mon récit vous aura plus à tous à bientôt!!!!

2 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 15-07-2008 à 21:11:00

un récit très émouvant... merci et bravo

Commentaire de Davidou le minou posté le 16-07-2008 à 21:35:00

Super récit, court et très touchant, pour une super course : excellent résultat.
Bienvenue dans le monde du trail ;-)

David

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !