Récit de la course : Semi-Marathon de La Rochelle 2009, par Badajoz

L'auteur : Badajoz

La course : Semi-Marathon de La Rochelle

Date : 8/3/2009

Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)

Affichage : 869 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

La journée de la femme

Hello amis coureurs

ce dimanche, je cours enfin mon premier semi à La Rochelle. J'ai pour objectif de faire moins de 1h30, mais comme c'est mon premier semi, j'essaie de garder la tête froide et de ne pas m'emballer.

Je loge chez ma famille, à 1500 m du départ. Je décide donc de m'y rendre à pied, ça me fera un bon petit échauffement. Il y a du vent, j'enfile donc un magnifique sac poubelle, dernier cri afin de rester bien au chaud et après avoir dit au revoir à tout le monde, tel un gladiateur se rendant dans l'arène, je quitte la maison à petites foulées sous les yeux admiratifs de ma femme et de ma fille. Tin Tin.

Sur la route, je croise un type complètement affolé qui court dans tous les sens : "tu sais où est le départ? ça fait un 1/4 d'heure que je tourne en rond, j'ai pas encore mon dossard !" je l'invite donc à me suivre et nous arrivons sur la ligne de départ sans encombre.

Je me poste tout devant, au troisième rang pour ne pas être gèné dans ma tentative de record mondial. je me met régulièrement sur la pointe des pieds afin de voir si des kenyans étaient venus faire le déplacement, mais nada.

Allez, c'est parti. Un petit peu de bousculade mais pas trop, l'ambiance est bonne. Je me concentre sur ma foulèe. Ma stratégie est de courir à 4'15 au km jusqu'au km 15 puis de voir à ce moment là.

premier km : 4'07.

Ah, ne nous emballons pas, je ralentis.

tout va bien, parcours sympa, on passe sur le vieux port. premier ravitaillement et première montée du mail. Houla, c'est un faux-plat montant d'environ 1000 m avec vent de face, un vrai casse-patte. et faudra se le farcir 3 fois...

km 5 : 21'10.

Ok, je suis dans les temps. les coureurs sont de plus en plus éparpillés. Au 7è km, je passe devant chez moi. Ma fille de 2 ans me reconnait. "Papa ! papa!" elle essaie de me rattrapper en courant. ça me bouste, je suis euphorique.

km 10 : 42'10

tout va pour le mieux, la fatigue commence à se faire sentir mais j'y crois encore...

deuxième montée du mail, dur.. retour vers la mer avec vent de face, trés dur. je double deux féminines (la 3è et la 4è, je l'apprendrai à l'arrivèe). je repasse devant chez moi mais là ma fille ne me reconnait plus ??? gros coup au moral.

km 15 : 1h03'30

je suis toujours dans les temps mais là, deux évènements surviennent :

1. le coup de barre monstrueux me tombe sur les épaules. les jambes ne répondent plus.

2. je me souviens tout à coup que c'est la journée de la femme !

je ralentis donc ma cadence par pure galanterie, vous l'aurez compris et je cours les 6 derniers km à 12 km/h afin de permettre à la 3è puis à la 4è féminine de me doubler et je laisserai même la 5è passer. un vrai gentleman.

A l'arrivèe sur le stade, je suis tellement épuisé que je n'ai même pas la force d'accélérer. je viens "mourir" sur la ligne en 1h32'50. Mon objectif n'est pas atteind mais je ne vais pas faire la fine bouche, c'est un temps honorable pour un premier semi.

je tire plusieurs enseignements de cette course :

Tout d'abord, un semi c'est 21.1 km et non pas 15 km. Il faut donc savoir raison garder et ne pas s'emballer après le 10è km.

Et surtout, il faut éviter les compétitions quand c'est la journée de la femme car on est obligé de les laisser passer et on perd beaucoup de temps !

 

3 commentaires

Commentaire de Drill38 posté le 09-03-2009 à 16:11:00

:-) J'ai beaucoup aimé ton récit! Je comprends ta déception par rapport à ton objectif mais comme tu l’as dis, c’était ton premier et tu avais mis la barre déjà haute!
L'argument de "la journée de la femme" m’aurait bien aidé si tous les coureurs du semi de Blagnac avez été aussi gentlemen que toi !!!

Commentaire de jordy17 posté le 09-03-2009 à 23:13:00

Bonjour Bajadoz, merci pour ce petit récit sympa. J'étais dans la foule des coureurs derrière toi puisque je termine en 01h43 : je suis donc encore plus galant que toi.
Pour un premier semi, 01h32 c'est plus qu'honorable et cette expérience te permettra de mieux gérer ton effort pour dépasser ton objectif la prochaine fois.
J'espère pour toi que les 3 femmes que tu as généreusement laissé passer t'auront offert la rose qu'elles ont reçu à l'arrivée par reconnaissance.
Bonne chance pour la suite de tes aventures pédestres.

Commentaire de seapen posté le 18-03-2009 à 09:30:00

Bonjour Badajoz. J'ai bien savouré ton récit depuis la scènette familiale tôt le matin et l'arrivée, n'hésitons pas à le dire, marathonesque en passant par la B A (bonne action). Et bien sûr je t'ai suivi pas à pas. En voilà un bon récit clair, précis, concis, qui nous dit tout. Bravo et Félicitations. Ton accident de moto est oublié, c'est sûr ! Salutations sportives.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !