Récit de la course : Les Foulées de Beauregard - 14 km 2009, par vial

L'auteur : vial

La course : Les Foulées de Beauregard - 14 km

Date : 14/6/2009

Lieu : St Genis Laval (Rhône)

Affichage : 754 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

un nouveau regard sur un nouveau circuit

Une dernière préparation pour me donner un peu de pep ‘s avant la nuit de la st jean.

Départ sur St Genis Laval ce dimanche matin avec comme première étape, chercher quelques sous puisque ce n’est pas avec les primes de course que je peux m’enrichir !! Et première galère de la journée dab postal hors service, le deuxième distributeur bancaire me conseille de contacter mon agence (fermée puisque postal), la troisième agence de la commune  en travaux, ils n’ont pas transféré le distributeur dans les « algécos ». La journée s’annonce mal : sans le sous et à la bourre….

Arrivée 1 heure avant le départ : inscription tardive et privé de tombola, mais avec ma chance de ce matin, je n’aurais pas gagné le vélo. Par contre je gagne sur la majoration du jour : pas de majoration puisque pour les inscrits d’avant il y a tombola.

Tombe la chemise et vite se préparer, la casquette kikourou vissé sur la tête. Et ManuLeChamois qui me salue : un sacré concurrent ce chamois mais inscrit sur la petite distance 8 km : il broutera tout sur son passage en terminant 9ième en 28 53, 1ier V1H derrière les jeunes loups de la course lyonnaise
(une vraie meute d’espoir et de senior…).
4 km d’échauffement bien suffisant car côté km j’ai déjà pas mal donné avec le prépa du 55 km la nuit de la saint jean. Retour au parking, et direction la ligne de départ pour apprendre que le départ est  retardé d’environ 15 mn.
Départ des jeunes sur le trophée des  gones ; puis le départ des deux courses 8 et 14 km après un hommage rendu à Sylvain SERPEILLE, un coureur et pilier de l’organisation qui nous a quitté trop tôt. Bien sûr une pensée pour Lolo et Séverine….

Le départ est donné alors que j’ai pu grignoter petit à petit vers la deuxième ligne. Stop là pour ne pas se faire emballer au départ. Premier km en un peu plus de 4 mn, avec pas mal de monde et difficile de se démarquer entre les 8 km et le 14 km. On verra bien à la bifurcation. Météo plus clémente qu’à Taluyers, même s’il fait encore chaud. N’ayant plus de stock, j’ai pris le dernier gel effort longue durée tomate qu’il me restait. A consommer après la bifurcation des deux courses au 7,5 km. Km 2 un peu plus lent car déjà la première côte, suivi d’une nouvelle rampe après un virage à gauche. Toujours sur bitume. Un peu de plat, de nouveau la grimpe, puis c’est toujours le bitume, mais dans un cadre plus campagnard. J’ai repéré une tête blanche qui m’interpelle : V2 ? Je sais qu’il y a déjà Jean Paul P. aux avant-postes, ce qui en ferait deux devant moi. Mais petite ou grande course ? Le bougre accélère chaque fois que je me place à sa hauteur pour visualer son dossard : bleu c’est la grande, sinon il va me mettre dans le rouge, couleur du dossard du 8 km. Je laisse filer pour voir plus tard. Km 4, après le ravito et une petite descente, où l’on effraie un peu les marcheurs, à gauche toute pour la grimpette en sous-bois : la partie sentier du parcours, avec trois ou quatre coups de culs successifs et une sortie sur un plateau au milieu des champs, mais en plein soleil. A la faveur des grimpettes, j’essaie de décrocher l’ancien engagé sur le 8 km, puis récupère Céline de mon club et première féminine sur le 8 km, trop essoufflée pour répondre à mes encouragements. Mais il y a aussi Dédé un retraité toujours en entrainement, et qui aujourd’hui est en course et ça se sent. Surprise car le circuit est nouveau. Retour au bitume et suite à un effondrement de chaussée de dernière minute, ce ne sont plus nos dernières minutes de course qui nous attend mais une rallonge de 2 x 300 m qui nous attend. Adieu la descente raide avant le dernier km et bienvenu sur les faux plats montants et petite bosse. Sur ce terrain là les grandes cannes de Dédé font merveille et je laisse passer. Affaire à suivre au deuxième tour. Pour l’instant début de la deuxième boucle et on relaie ou on tient la distance. Une annonce dans le top 15 ou 20 et nous déposons un plus jeune dans les premières grimpettes. Les vieux ne font pas de cadeaux, ni même entre eux. Toujours un bon rythme avec Dédé, mais avec la ferme intention de le poser suffisamment dans les grimpettes du bois pour me garantir une bonne distance avant son éventuel retour sur le faux plat. Dédé retraité doit être  V3 : ça devrait faire. Et ça fera, arrivée en accélération sur le dernier km, en lançant dans la descente finale avant le parc et la ligne d’arrivée. Dédé ne pourra répondre mais termine 1ier V3 avec mon admiration, et ma déception de ne pas aller chercher le précédent qui ne me laissera pas revenir. Je suis 16ième en 57 39 et 2ième V2. Loin de jean Paul, mais sans illusion compte tenu de son niveau. Pour une distance annoncée de 14 km et 13,600 au gps.
Ensuite récup avec le chamois, douche ; une remise des prix sympa avec deux kikourous sur le podium. La course ça creuse ; Les flancs de bœuf à la broche se creusent aussi sous l’assaut répété des « bouchers » pour nourrir les coureurs. Et pour couronner le tout, voltige de haut niveau avec démonstration de gym aérobic en les  personnes d’Aurélie JOLY et julien CHANINET, tous deux champions de France, d’Europe et du Monde, s’il vous plait..

Bien la prochaine échéance se déroulera sur d’autres terres proches : celles de Brignais, Irigny, Vourles, Taluyers et Soucieu  (des noms connus par les » saintélyonnais »). Mais cette fois-ci sans le soleil, c’est une nocturne, à déguster seul, en duo ou à 5. Avis aux oiseaux nocturnes…

1 commentaire

Commentaire de lechamois posté le 18-06-2009 à 10:28:00

Salut Michel,

Bien courageux d'avoir couru le 15 bornes par une telle chaleur !!! J'ai fait personnellement petit joueur en prenant le court ;-)

Bravo pour ta course car dimanche à St Genis il y avait de sacrés clients au départ et faire 2ème derrière Jean Paul c'est pas mal du tout.

Au plaisir de te recroiser bientôt

Le_chamois

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !