Récit de la course : Trail du Caroux 2009, par Yvan11

L'auteur : Yvan11

La course : Trail du Caroux

Date : 19/7/2009

Lieu : Mons la trivalle (Hérault)

Affichage : 1573 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

13 autres récits :

Le récit

Dernière course programmée ( pour l'instant ?) dans ma préparation au GRP,le Trail du Caroux,représente un vrai test de niveau grâce à la technicité de ses sentiers.

Attiré là par les récits épiques de l'édition 2008,et ayant découvert le massif avec Steve début Juin ( récit sortie ici ),je suis content de prendre part à cette rude course,d'autant plus que Michel a rejoint la liste des engagés.













Ce n'est pas si souvent que nous partageons dans la joie la même ligne de départ.



Ca part relativement vite jusqu'au Pont des Soupirs après lequel débute le Sentier des Gardes et ses 900 m de D+ en moins de 4 kms.












La montée s'effectue sur un bon rythme,je devance Michel de deux petits lacets sur cette premiere partie.
A la faveur de petites relances sur des portions moins pentues,il ne tarde pas à me devancer de quelques dizaines de metres.
Au sommet du Mont Caroux,un premier point de coté m'empeche de relancer immédiatement.Je descend donc les premiers hectometres en mode ralenti.
Quand la pente s'intensifie et que la descente vers Colombières montre son vrai visage,je peux enfin lacher les chevaux et dévaler à toute allure.Je reprends alors Michel puis une quinzaine d'autres coureurs moins agiles ou moins casse-cou que moi.
Toute la descente,j'aurais une pensée pour ceux qui l'ont parcouru sous la pluie l'année derniere...chapeau bas !!! Cette année c'est sec mais les dalles se dérobent quand meme parfois sous les semelles.


A Colombieres,il faut relancer sur une piste en faux plat.Je souffle un peu,me réalimente et c'est reparti jusqu'au ravito du 14e km,ou je pointe en 44e position.
Je me régale d'un mix chips/coca,re-remplit le camel.Au moment ou je vais repartir,
Michel arrive.
Je repars dans la montée qui devient plus raide.L'allure plus lente laisse un peu le temps d'admirer la beauté des paysages que nous traversons.
En milieu de côte,Michel me rejoint et me dépasse.On prévoit tous les deux que je le repasserai dans la descente suivante.
Les derniers hectometres sont moins pentus et j'observe Michel qui en courant ,reprend et double plusieurs concurrents.
A l'arrivée sur le plateau, j'ai de nouveau le point de coté,si douloureux qu'il m'empeche de courir sur l'unique portion plate de la course,sur le plateau et dans la tourbiere.

Je vois donc Michel s'éloigner définitivement.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je peste de perdre du temps à marcher sur ces "autoroutes" mais ,à ma grande surprise,seuls 2 ou 3 concurrents me doublent.
Dans la descente,j'arrive à tenir un rythme moyen malgré la douleur.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ravito d'Héric est le bienvenu pour se refroidir les idées.



Il ne reste ensuite "que" le Col du Bardou à gravir,mais avec la fatigue et la chaleur ambiante,la montée est pénible.
Ensuite,il s'agit de poursuivre en alternant descentes et portions planes,course et marche quand les jambes fatiguent.Mais une fois de plus ,personne ne me remonte,mis à part le plus jeune concurrent ,boosté par un meneur d'allure,qui l'amene comme une fusée vers l'arrivée.
C'est donc éprouvé mais heureux que je franchis à mon tour la ligne en 45e position  après 4 h 35 d'efforts intenses.Michel m'a devancé d'une dizaine de minutes.
Après une douche brulante ( quand je l'aurai préféré froide !! ),nous nous retrouvons à table pour un plateau repas de grande qualité ( assiette de charcuterie,sauté de porc ou Confit de canard,dessert,café) pris en suivant la remise des prix puis au son d'un duo de guitaristes interprétant des titres tels que After Midnight, Suzie Q ou On the Road Again.

Ensuite, pour respecter la tradition, Estelle et moi irons faire trempette dans les gorges au dessus de Colombieres.

Un dernier mot pour saluer tous les sympathiques lecteurs de ce blog croisés pendant le week end..( promis pour le GRP,je reprends l'appareil photo !! )

Crédits Photos : Estelle et Bernard ( Caroux434 )






.

1 commentaire

Commentaire de Phylea posté le 22-07-2009 à 20:24:00

Bravo Yvan pour ce tres beau trail.
Belle bagare avec le frangin .

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !