Récit de la course : Semi-Marathon de Cavaillon 2009, par chocange

L'auteur : chocange

La course : Semi-Marathon de Cavaillon

Date : 29/3/2009

Lieu : Cavaillon (Vaucluse)

Affichage : 699 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

Ca y est, le jour du départ pour les championnats de France est enfin arrivé.

Nous prenons la route de bonne heure car nous avons 10 heures de route devant nous.

Je dis nous, car je ne suis pas la seule de mon club à être qualifiée. En effet, nous sommes 3 !! En plus du chauffeur que vous connaissez sûrement : Quickquick.

La route se passe bien et vite. Nous sommes tous impatients d'arriver à Cavaillon.

10 heures plus tard, nous y sommes.

 

Le stress commence déjà à monter quand nous voyons la ligne de départ. Nous nous rendons à la mairie pour allez retirer nos dossards.

Nous prenons connaissance du parcourt, du stationnement, des douches, ...

 

Après avoir fait tout cela, nous nous rendons à l'hôtel (une vingtaine de kilomètres plus loin) pour nous rafraîchir et nous changer pour aller manger en ville.

C'est parti pour Avignon.

Nous faisons un petit tour en ville, puis nous allons manger (des pâtes bien sûr).

Nous assistons à un spectacle de son et lumière, où j'attrape un peu froid. A cause de cela, je me retrouve avec un mal de gorge. Ca commence bien !!!

Puis nous rentrons.

 

Après une bonne nuit, nous nous levons vers 6h. Une petite douche, un petit déj improvisé et nous voilà partis.

 

Le stresse monte de plus en plus.

Petit échauffement et bonne sensation dans les jambes. 9h00 approche. On commence à se positionner dans les sas.

9h00 sonne, ça y est le départ et donné. Nous voilà partis pour 21 kilomètres.

 

Les premiers kilomètres se passent tranquillement et sereinement.

Sur le parcours est prévu un demi-tour. Grâce à cela, je croise ma partenaire de club. Je lui fais un petit signe de la main pour l'encourager.

Sur la deuxième partie du circuit, nous revenons en ville. Où nous avons des encouragements... beaucoup d'encouragements qui font du bien au moral.

 

Le dixième kilomètre arrive et les contractions musculaire aussi. Courant sans chrono, je ne connais pas mes temps de passage. Mais, Quickquick est là et me dis 46min 44s. Je me dis « ça va, ça n'est pas trop mal, mais il faut continuer comme ça ! ».

Je prend donc un bon ravitaillement et me voilà repartie.

Les kilomètres défilent et j'ai toujours des douleurs aux mollets. Je me décourage un peu.

 

Arrivée au quinzième kilomètre, le rythme est encore là. Il ne faut plus craquer et tenir jusqu'au bout.

Nous arrivons au fameux demi-tour. Je regarde les gens que je croise en espèrent voir, de nouveau, ma partenaire de club. Mais, malheureusement, je ne la vois pas... j'espère que tout va bien.

 

Je passe les kilomètres avec de plus en plus de difficultés. J'ai l'impression de me traîner, de ne plus avancer. Il va être beau le temps à l'arriver !! Je crois bien que les temps de qualif. sont très loin !

 

Nous arrivons enfin en ville (où il y a toujours autant d'encouragements !!).

 

La ligne d'arrivée n'est plus très loin. Je cherche Quickquick, mais je ne le vois pas. En avançant vers la ligne d'arrivée, je l'entend qui me dit : « c'est bon, tu as ton temps de qualif. ». Je regarde alors le chrono qui est devant moi... que je n'avais pas vu sur le coup !! Et grande surprise, il affiche 1h 41min et quelques secondes.

Il me reste encore quelques mètres à faire avant de passer la ligne d'arrivée.

Une fois arrivée, je m'écroule... et passe faire un petit tour chez les secouristes.

 

Une fois mes esprits retrouvés, je pars à la recherche de mes partenaires de club.

En les retrouvant, j'apprends que nous sommes tous qualifiés pour l'année prochaine.

 

A la lecture des résultats, je m'aperçois que j'ai quand même fait une belle course, car je suis à 11 secondes de mon record personnel. Je finis 62e senior, 136e femme en 1h 42min 11s.

 

Rendez-vous donc l'année prochaine à Morlaix (en Bretagne) pour essayer de faire mieux.

1 commentaire

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-10-2009 à 12:04:00

c'était une belle journée. Bravo pour ta course et merci pour ton récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !