Récit de la course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km 2010, par TomTrailRunner

L'auteur : TomTrailRunner

La course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km

Date : 4/4/2010

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1787 vues

Distance : 57km

Matos : Mizuno Wave Ascend 4 + chaussettes hautes schock
CamelBack 1,5l

Objectif : Balade

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ballade dominicale avec Andrew (le TVC 2010)

Dimanche 4 avril : Le Trail de la Vallée de Chevreuse

Dimanche matin

Après une nuit un peu courte, je me réveille bien trop tôt (4h45), en profite pour prendre tranquillement un ptit déj, discuter avec Land qui fait le ouf  lors d’un raid CO apparemment très arrosé et venteux. Il faut partir et des trombes d’eau s’abattent sur la route en direction du Perray. J’arrive au parking alors que la pluie semble cesser et croise d’entrée des kikoues souriantes (Caro.s91 & Patricia). Arrivée au gymnase, un groupe de kikous à la parlote facile, on se retrouve, on hésite sur la tenue (manches longues ou courtes, TS ou ciré ?), on voit des copains de ci de là. On entend vaguement le briefing (pas très attentionnés faut dire) qui nous annonce 57 Km au lieu de 55 Km…  

 

Dimanche 7h & quelques

Départ donné avec un peu d’avances sur l’horaire, fait pas encore jour mais c’est jouable sans pb sans frontale ; d’autant plus que le début est bitumeux en ZI pou étirer le peloton. Mon seul objectif du jour est de prendre du plaisir sans forcé en vue des prochains objectifs et j’avais proposé de faire la balade avec sui veux en mode cyrano en tablant sur grosso modo 8h (pour 55 Km pas trop boueux). Finalement, c’est avec Ouster que l’on décide de faire la route : On croise le Bagnard qui fait la circulation à la sortie du parc et c’est parti puis on voit le G.G.O remonter le petit peloton à fond par les trottoirs. Le début est plaisant, ca discute avec des UFO, je vois MP, Valery & Michael avec qui on descend tranquillement le long du ruisseau (qui affiche un joli débit) vers Auffargis.

C’est là que les choses rigolotes commencent : une première montée (il parait qu’il y en a 100 au programme) au niveau de l’ancien départ et voilà le premier plat pour relancer…dans la boue : le chemin est vraiment détrempé, certains tentent de sauver les pieds de la noyade et on tire tout droit parce que c’est moins fatiguant et totalement vain de penser préserver les pieds.

On avance bien et voilà déjà le premier passage au dessus de l’abbaye des Vaux de Cernay qui me rappelle un séminaire pro assez sympa. Je rythme les pauses de 1mn toutes les 14mn qui nous font faire un peu l’élastique avec nos amis du moment mais tout roule dans la bonne humeur (et la boue) même si le ciel reste bien couvert. On atteint le 1er ravito (juste de l’eau mais c’était bien spécifié) où je nous retarde un peu car j’avais prévu de puiser la moitié de ma réserve de salé (fromage + saucisson MIAM). On tchatche un peu (quel charmeur ce Andrew qui cause bien aux filles mais chut faut pas le dire au G.G.O ;-) ) 

 

Dimanche 9h30

On est passé sur l’autre versant et on commence à être moins tassés ; faut faire un peu gaffe au balisage qui n’est pas toujours très visible (blanche et noire la plupart du temps) alors même qu’il y à pas mal de passage off road. D’ailleurs, vers le 25 Km, un groupe d’une dizaine de concurrent part en tout droit dans une descente alors même qu’il fallait tourner en angle droit au milieu ; on chambre un peu mais la bonne humeur est encore là pour tout le monde. La météo est toujours clémente et ca fait belle lurette que j’ai retiré la veste qui m’aura servi en tout et pour tout pendant 10mn.

On n’oscille plus trop dans le classement après notre départ prudent et tous ceux qui nous entourent sont dans le même rythme que nous. Une deuxième séance de « jardinage » a lieu juste devant nous avant de remonter sur les hauteurs puis de plonger sur les étangs de Cernay qui annonce le ravito prochainement alors même que je suis à sec de flotte 15mn trop tôt (pas trop grave toutefois car il ne fait pas chaud non plus à se déshydrater). 

 

Dimanche 11h15 env

4h15 de course et nous voici au ravito du 33 : hop, on profite des derniers TUCS, on s’installe un peu (un peu trop à mon gout mais il faut recharger le bonhomme, les réserves de flottes, tweeter, discuter pour anticiper la suite…). On repart le sourire aux lèvres sur la boucle suivante et ses 700 D+ annoncés en croisant déjà des coureurs qui en reviennent (12 Km d’avance donc J ). Quelques éclaircies voire un peu de soleil, la vie est belle et le cyrano bien tenu même si on a esquivé une ou deux mini-pauses. Voici Dampierre et son château, le Bagnard qui fait la police sur une route et on enquille les montées-descentes-montées-descentes-montées-descentes-montées-descentes-etc… (Faut suivre et d’ailleurs on voit tout un groupe arriver à contresens pour un manque d’attention sur une balise : ils se sont tapés une bosse en plus pour le plaisir). La boucle est un peu sinueuse en faisant presque des AR sur elle-même. On perd un peu le rythme au hasard de quelques montées et quelques places pour l’occasion mais on s’en fout, on fait une pause tweet-téléphone-photo (cf en bas)

Les Kms défilent au compteur, 39, 40, 41, le Marathon et un bénévole nous donne 3Km pour le ravito en ayant l’air fiable (ben oui, ce n’est pas toujours le cas). Je reconnais le terrain, me voici à sec (1,5l pour 2h, c’est ma dose) et on retombe sur le ravito. 

 

Dimanche 13h30 env

Repause : je finis mes réserves de salé (stock nickel calculé) plus une dose de coca/banane/chocolat et on repart en rigolant :« elle est pas belle la vie ? » dis-je à Andrew qui est bien d’accord. Tiens, c’est plat tout d’un coup pendant presque 1 Km : quel luxe… Puis on rejoint la boucle initiale revenant sur Auffargis : le moral est bon, le physique aussi et le cyrano paye puisque on continue à bien avancer dans tous les plats et descentes et à ramasser quelques morts (personne ne nous doublera durant sur les 13 derniers Km J ). Le Garmin 405 est toujours aussi limite en autonomie.

Le temps file vite et la météo clémente malgré quelques petites goutes de pluie. Hop, Auffargis, hop le long du ruisseau tout en avançant d’un bon rythme, hop une dernière mini bosse de bitume, une traversée express de la ZI pas trop fun  mais pas trop chiante car on finis le tout à bonne vitesse avec un grand sourire sous les encouragements de certains qui reprennent déjà les voitures et on est bien VIVANT pour terminer par une accolade digne du Crunch.  

 

Dimanche aprèm

Voilà le gymnase, tout plein de kikou au ravito (n’est ce pas Taz et Laurent) ou ailleurs, un bon sandwich, un coup d’œil sur le classement qui semble t-il fait déjà débat. On refait la course, ses plus et ses moins, on fait l’état des lieux du bonhomme (plutôt bon, c’était mon objectif de terminer en étant presque prêt à le refaire dans l’autre sens), on discute puis c’est l’heure de reprendre la route sans avoir vu tout le monde….  

 

 

Mini-bilan :

  •  1 validation de mes objectifs et de ma préparation au regard du moment
  •  57 Kms de course pour ouvrir mon palmarès 2010,
  •  Une centaine de bosse et presque autant de Kikous vus
  •  Une première course en duo intégral
  •  1 seul photo & 1 seul coup de téléphone, quelques SMS
  •  Quelques trucs à revoir sur le matos
  • Merci Andrew pour la ballade  

 

Et un grand merci à tous les bénévoles et à l’organisation ainsi qu’à Météo France (qui n’y est pour rien sur l’absence de pluie)    

Andrew dominant le TVC 2010 :  ouster_dominant_le_tvc_2010.jpg

8 commentaires

Commentaire de millénium posté le 08-04-2010 à 17:18:00

très beau duo.
BRAVO les amis !

Commentaire de Land Kikour posté le 08-04-2010 à 18:30:00

Il a l'air bien sympa ce Cyrano... Bravo pour ta course, avec Andrew vous avez formé un bien sympathique binôme, c'est tellement plus sympa de partager ces courses si fortes en émotions.
Bonne récupération,
Olivier

Commentaire de caro.s91 posté le 08-04-2010 à 18:43:00

Coucou Tom,

Je reconnais bien le parcours! On a vraiment fait le même avec bien peu d'écart. Excellente gestion qui vous a permis de finir avec Ouster dans un bon état de fraîcheur :-)
J'espère que la récup a été bonne et que tu feras un bon Maratrail version 21 avant de t'attaquer à ton objectif bien plus difficile.
Ravie d'avoir papoté avec toi après la course!

Caro

Commentaire de ouster posté le 08-04-2010 à 19:23:00

Tout le crédit est pour Tom pour la gestion de cette course, c'est vrai que c'est sympa de faire une course avec la même personne du début à la fin - un petit air de Raid 28 :)

Merci pour ce dimanche fort sympathique Tom

andrew

Commentaire de Jay posté le 09-04-2010 à 10:05:00

bravo pour avoir bien controlé ta course .. duo de choc pour ce TVC !

mais faut arreter les trucs salés sur les courses ça te crée des halucinations : " le Bagnard qui fait la police sur une route" on aura tout vu ;-D

Bonne continuation et à la prochaine,
Jay

Commentaire de Bleau78 posté le 09-04-2010 à 12:59:00

Bravo Tom et bonne continuation dans la prépa des Pyrénées.

Ciao
Marco

Commentaire de Tonton Traileur posté le 09-04-2010 à 17:18:00

Salut TOM, et BRAVO pour votre course d'équipe avec Andrew !... La prochaine fois, je vous collerai à la culotte, ça m'évitera quelques déboires ...
à la prochaine !

Commentaire de Rag' posté le 17-04-2010 à 10:41:00

Content de t'avoir suivi sur quelques kilomètres! Bon courage pour la suite!
Au plaisir.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !