Récit de la course : Semi-Marathon de Valognes 2011, par vinch64

L'auteur : vinch64

La course : Semi-Marathon de Valognes

Date : 17/4/2011

Lieu : Valognes (Manche)

Affichage : 838 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le récit

Vendredi 15 avril 2011 :

 

J-2 avant le semi-marathon, je ne sais toujours pas si j’y vais ou pas.

Le pour : il me faut absolument cette expérience pour valider mon allure marathon et avoir une première expérience de course sur route avant le marathon vert de Rennes dans 2 mois et demi.

Le contre : Je rentre de voyage avec 4kg de plus sur la balance, une nuit blanche dans la vue et des enfants qui n’arrivent pas à gérer le décalage horaire de la Floride… En plus, mes sorties à Miami Beach dans la fraîcheur du matin (26°C avec le soleil qui cogne déjà à 7h du mat) m’ont donné l’impression d’avoir les batteries à plat !

 

Voilà pour le contexte de ce semi-marathon de Valognes.

Dans le principe, je veux tester mon matériel, partir sur une allure un peu inférieure à 11km/h et marcher à tous les ravitaillements pour m’hydrater.

 

Dimanche 17 avril 2011 :

 

Ouf les enfants m’ont laissé faire une nuit complète, je n’y croyais plus. C’était quasi décidé dans ma tête la veille mais là c’est confirmé, je vais faire le semi-marathon.

N’ayant pas eu le temps de me préparer plus que ça, je n’ai pas cherché de boisson de l’effort en poudre et j’ai acheté ce que j’ai pu trouvé en supermarché c'est-à-dire du Gatorade Lemon isotonique. C’est ce qui m’a paru le mieux mais je n’avais pas beaucoup de choix…

Mon dossier était complet alors l’inscription s’est vite déroulée et me voilà à l’arrière d’un petit groupe de coureurs (300 inscrits) à attendre le départ.

 

Pan c’est parti pour 3 boucles dans Valognes ! Je suis plutôt content de mon départ que j’arrive à bien gérer sans trop m’emballer et je me cale sur une vitesse de 10,8km/h. Après moins de 2km, je repense à un compte-rendu de Razouille sur cette course. Etant donné le faible nombre de participants, on se retrouve très vite tout seul et ça fait une impression vraiment bizarre surtout quand on court au milieu de la route. L’ambiance est très sympa avec du public réparti sur tout le circuit à nous encourager. Les kilomètres défilent et la vitesse reste constante. Je double régulièrement des coureurs partis trop vite et je ne me fais pas doubler. Le premier de la course me double dans mon 2nd tour après 49mn seulement, une vraie locomotive, le 2ème ne me doublera que quelques minutes plus tard. Je trouve l’écart impressionnant.

 

 

Je passe la moitié de la course en 59mn et tout va bien, le moral est au beau fixe. Lors de ce second tour, les 15 premiers coureurs m’ont doublé et je suis bien content d’entamer le 3ème  : normalement je ne devrais plus être doublé jusqu’à la fin. Là ça devient un peu plus difficile pour moi, le circuit est très peu plat. Ca ne m’a pas trop dérangé sur les 2 premiers tours mais là les montées deviennent difficiles et je ralentis un peu en côte. La boisson de l’effort que j’ai prise est trop sucrée à mon goût et me donne une sensation de soif alors que je pense être encore bien hydraté. Je regrette aussi de ne pas avoir emporté l’éponge que l’on m’a donnée lors de l’inscription. Je commence à avoir chaud. Je suis au 18ème km et je sens mes jambes qui se raidissent, je continue à freiner dans les côtes et ma vitesse moyenne est de 10,6km/h pile dans ce que je voulais faire. Il ne faut pas que je ralentisse. Ca y est le dernier km arrive, un rapide calcul me fait estimer mon arrivée à 2h et quelques secondes si je reste à cette allure. Ca serait trop bête et je décide d’accélèrer en pleine montée, on verra bien comment ça se passe. Malgré l’effort, je continue dans ce dernier tour à remercier les bénévoles tous très sympas. J’arrive sur la place du château et il est 1h59. Arf, je sens que ça ne va pas le faire. J’accélère encore mais je ne sais pas exactement où est la ligne d’arrivée. Ca y est je la vois et j’accélère encore un peu même si ça tire. Je franchis la ligne, je stoppe mon chrono : 1h59mn et 45 s (27s en temps officiel). Je suis content, j’ai fini mon premier semi-marathon !

 

Bilan :

 

Niveau personnel, j’ai beaucoup appris et l’expérience devrait m’être profitable pour mon premier marathon. Déjà, je me suis sorti de la tête que je pouvais être en dessous de 4h (je veux faire moins de 4h30) et ça risque de sauver ma course. Mon allure spécifique sera inférieure à celle que j’avais prévue à l’origine.

Ensuite, je me suis rendu compte que je suis un peu juste en hydratation. Sur un semi, c’était parfait. Aucun signe de déshydratation. Mais sur un marathon complet mon bidon de 600mL de boisson de l’effort sera trop juste. A voir si je peux mettre des sachets de poudre dans la poche de ma ceinture.

 

Niveau ambiance et organisation, j’ai trouvé ça génial. Les bénévoles étaient très sympas, un marquage au sol tous les kms et en cadeau une serviette de voyage pour tous les arrivants. Le seul défaut était au niveau des ravitaillements. Les poubelles étaient beaucoup trop proches ce qui obligeait à s’arrêter complètement si on ne voulait pas jeter le gobelet n’importe où. Mais bon, c’est du détail. Si j’ai l’occasion, j’y retournerai l’an prochain !

 

Merci à normandiecourseapied.com pour les photos!

1 commentaire

Commentaire de Razouille posté le 21-04-2011 à 09:54:00

Chouette récit, j'ai eu l'impression d'y être et ça m'a rappelé des tas de souvenirs, pas tous très bons d'ailleurs car je n'ai jamais autant souffert ^^ visiblement pour toi ça a été une promenade de santé ;-) Félicitations pour le petit coup de fouet sur la fin et le chrono en -2heures sur le fil, c'est que du bon !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !