Récit de la course : Tor des Géants 2011, par auvermarc

L'auteur : auvermarc

La course : Tor des Géants

Date : 11/9/2011

Lieu : Courmayeur (Italie)

Affichage : 1111 vues

Distance : 321km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Il Cinghiale en pays Valdôtain

Il Cinghiale en pays Valdôtain, 

Tout d'abord, il faut que vous sachiez que je n'étais pas du tout d'accord pour partir, jour et nuit, dans une région, où le sanglier est particulièrement apprécié,en témoignent, les différentes fêtes du sanglier, où l'on peut déguster : Motzetta di cinghiale (viande séchée de sanglier uniquement préparée avec les morceaux taillés dans la cuisse, la viande est ensuite laissée à macérer avec du sel et des herbes aromatiques de montagne), Cacciatorini di cinghiale (les cacciatorini de sanglier sont des saucissons aux dimensions réduites qui permettent de les consommer tout de suite), etc.  Vous comprendrez donc que je n'étais pas très rassuré, même s'il fallait oser venir me chercher sur les larges épaules de mon compagnon de route...

Vous êtes fixé sur mon état d'esprit lors de cette course, mais comme Marco se plait à le dire, je suis son métronome, s'il m'entend lui répondre lorsqu'il me raconte ses histoires, alors il est temps de dormir un peu... j'étais donc obligé d'être là.

 

 

 Je ne vais pas vous raconter toute la course de mon ami Marco, je crois que je ne saurai pas. Ce que je sais, c'est qu'il a été très sérieux, qu'il a respecté ce qu'il avait prévu de faire :" ne pas oublier de dormir, et avoir une vitesse raisonnable qu'il pourrait tenir (très) longtemps" pour le reste il est costaud dans sa tête, il est rude et dur au mal, et ne lâche rien, c'est un peu pour ça qu'on le compare à moi... Non, je ne vais pas vous raconter sa course, mais essayer de vous faire ressentir les émotions que nous avons vécus, lors de cette aventure...

 D'abord, il y eut les semaines et les mois qui précédèrent la course, personne dans son entourage ne savait qu'il y venait. Il trouvait le pari tellement fou, qu'il n'osait même pas en parler à ses amis de club, ses amis Mouflards. Il avait peur de se mettre à douter, peur de se mettre la pression en écoutant les conseils avisés de chacun, peut - être peur de leur faire peur, tout simplement. Alors il l'a gardé pour lui, c'était sa course, enfin, notre course. Et puis, la date est arrivée, et nous avions hâte d'arriver à Courmayeur. 

La prise du dossard, la dépose du sac, la pasta party, autant de lieux de rencontres qui permettaient à Marco de retrouver des têtes connues, ce qui a eu comme effet de le mettre complètement dans le coup, de le libérer, de faire ressortir en lui ce qu'il a de meilleur, car il faut savoir que pour Marco, l'aventure humaine est une des raisons principales qui le mène vers ce type d'épreuve. Il n'a aucun concurrent ici, que des compagnons d'aventure...

 

 Et puis il y eut la course, que dire, si ce n'est que le plaisir qu'il a pris m'en donne encore des frissons, et pourtant, je l'ai entendu râler, jurer, gémir, pendant les interminables descentes, je me demande même s'il n'a pas versé quelques larmes (chuuuuut). Dans les longues montées il ne disait rien, il se concentrer juste sur sa vitesse, ses bâtons, sa respiration (moi, parfois, le rythme était tellement régulier, que je m'endormais sur son épaule). Mais heureusement je l'ai aussi entendu rire, chanter, plaisanter avec ses compagnons de route, égal à lui même, comme je l'aime, comme vous l'aimez.

 La nuit, ce qu'il aimait faire, comme à son habitude, c'était éteindre sa frontale et avancer dans la clarté du ciel illuminé par la lune étincelante. Moi, j'avais les pétoches, j'avais peur qu'un Valdôtain gourmand vienne me transformer en saucissons,  mais lui, il adorait, il disait qu'il se sentait vivant dans ces moments là. 

Il y eut aussi toutes les rencontres, sur les chemins, avant , après,  James, Jipi, Tanguy, le trio Suisse indestructible, les "anciens" de la PTL, Frédérico et Max le duo Franco/Italien de Chamonix, nos amis Kikourou, la Souris, Oufti, Jean-mi, et Jean-Claude (le kikoureur qui en gonfle plus d'un sur le forum, et qui a boucler son TOR). Et enfin, Anne et Yves, les 2 Celestes avec qui on a fait un long bout de chemin, jusqu'à la ligne d'arrivée.

Et bien d'autres ...

 

Et oui, quelle bien belle aventure nous avons vécu.Et ce peuple Valdotain, qui nous a accueilli, encouragé, prêté sa montagne. De mémoire de sanglier, nous n'avons jamais vu un public aussi investit dans une course, partout nous avons été accueilli en héros, et surtout avec un esprit montagne extraordinaire.

 Enfin, l'arrivée, avec Frédérico, Max, Xavier, Yves et la petite Anne, main dans la main, déboulant sur ce tapis rouge, déroulé pour accueillir les gigantes. Et là, je peux vous l'affirmer, Marco à verser quelques larmes, mais celles ci, pas besoin de les cacher, elles étaient là pour toutes les sensations  que cette course nous a apporter. Voilà ce que nous avons ressenti pendant cette superbe aventure, de la joie, de la douleur, des larmes et des rires, de la solidarité, de l'amour.

Tous ses ingrédients qui font de cette course une formidable aventure humaine dans un cadre fantastique.


J'ai cru comprendre que Marco voulait revenir, pour profiter de tous les paysages de jour, et de la gastronomie locale (hors produits issues du Sanglier, évidemment). 

Il Cinghiale, qui se repose de toutes ces émotions, et ressortira après la chasse... 

PS. je pardonne à tous ceux qui m'ont pris pour une marmotte. Une marmotte pfffffffff. 

 

 

16 commentaires

Commentaire de xaxa posté le 25-09-2011 à 10:20:47

Merci petit sanglier ;)

Commentaire de Françoise 84 posté le 25-09-2011 à 12:47:16

Bravo à vous deux, donc!!! Merci de ce joli récit!!

Commentaire de domi81 posté le 25-09-2011 à 13:34:55

mais non t'es pas gros Obélix...juste un peu enveloppé !....tu peux le manger ton sanglier.

bravo marco pour ton périple ! ;)

Commentaire de Jean-Phi posté le 25-09-2011 à 15:37:05

Beau récit bravo ! Après un superbe TOE, tu explors l'alphabet en y inscrivant un non moins magnifique TOR !
Merci "il Cinghiale" et amitiés !

Commentaire de BENIBENI posté le 26-09-2011 à 16:59:09

Un putain de bravo mon gars ! Un sacré putain de bravo !

Commentaire de laulau posté le 26-09-2011 à 20:01:29

Bravo Il Singhiale pour ton soutien à Marco ! Il sentait pas un peu fort le sanglier au bout de ce long périple !

Commentaire de millénium posté le 26-09-2011 à 20:24:20

respect pour ta course et bravo pour ce récit original

Commentaire de Francis31 posté le 27-09-2011 à 06:51:27

Tout simplement Chapeau Marco...Impressionnante cette course !

Commentaire de Souris posté le 27-09-2011 à 09:45:11

Cher Sanglier, remercie de ma part Marco et félicite le chaleureusement! Bravo pour cette balade à travers cette vallée d'Aoste inoubliable. On a déjà envie d'y retourner ;-)
Une bénévole m'a demandé si j'avais vu des sangliers... non, bien que la nuit, j'ai parfois entendu de drôles de bruit ;-)

Le TOE, le TOR... quelle belle année! encore BRAVO!!

Commentaire de La Mule posté le 03-10-2011 à 22:25:48

Hello cher Singhiale,durant cette course j' ai plus parlé avec Marco qu'avec toi . Je le regrette bien à présent. Cependant , comme Marco , je me méfiais lorsque tu répondais à mes rares questions .... . Tu le salueras bien bas de ma part, tu le féliciteras comme il ce doit pour son exploit et le tiens (survivre à tout ces Valdotains mangeurs de Singhiale).Et tu lui diras que se serait avec une immense joie que je vous reverais tout les deux, là haut , en Célestie, ou ailleurs.
Yves

Commentaire de Mercator posté le 04-10-2011 à 21:28:42

Très beau récit. Heureux d'avoir fait ta connaissance et à bientôt en Célestie ou ailleurs ...

Commentaire de picos de europa posté le 13-10-2011 à 19:10:12

Ben moi aussi je t'avais pris pour une marmotte...mais ça t'a peut-être permis de ne pas finir en saucisson ;-) Sacrée aventure italienne! merci pour le récit et félicite Marco de ma part, pour ce défi gigantesque.

Commentaire de Marcassin-Mercantour posté le 17-10-2011 à 01:03:24

salut singhiale, je prépare un film sur le tor 2011, et tu seras dedant, si tu ne t'y opposes pas, bien entendu. moi je ne t'ai pas confondu avec une marmotte, mais avec ton maitre, juste après la thuile... Dis moi si tu est ok ...

Commentaire de Marcassin-Mercantour posté le 17-10-2011 à 01:06:50

au fait ! t'as vu mon pseudo !!!!

Commentaire de Marcassin-Mercantour posté le 17-10-2011 à 01:07:28

au fait ! t'as vu mon pseudo !!!!

Commentaire de Marcassin-Mercantour posté le 17-10-2011 à 01:07:33

salut singhiale, je prépare un film sur le tor 2011, et tu seras dedant, si tu ne t'y opposes pas, bien entendu. moi je ne t'ai pas confondu avec une marmotte, mais avec ton maitre, juste après la thuile... Dis moi si tu est ok ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !