Récit de la course : Trail givré de Montanay - 21 km 2012, par Runner des Terres Froides

L'auteur : Runner des Terres Froides

La course : Trail givré de Montanay - 21 km

Date : 5/2/2012

Lieu : Montanay (Rhône)

Affichage : 766 vues

Distance : 21km

Objectif : Se défoncer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

26 autres récits :

Un Trail de "Givrés" à Montanay !

 

Dimanche 5 février, 6h du matin, je me prépare pour participer à un trail qui n'aura jamais porté aussi bien son nom :

  "le trail givré" dont le départ sera donné à 9h15...Rien d'extraordinaire jusque là sauf qu'en jetant un coup d'oeil sur le thermomètre extérieur, je lis  - 19 °C !
Tant pis je suis inscrit, après tout j'habite à 620 m d'altitude, Montanay se situant entre Lyon et Villefranche (pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas), il y fera peut-être moins froid là-bas...En effet, en arrivant, il fait bien meilleur...-12°C !!!


Récupération du dossard, échauffement avec 3 couches en haut, le bonnet, le tour de tête, le buf pour protéger le visage (à la "bandit") et nous voilà sur la ligne de départ...et avec moi, il y 800 autres "frapadingues givrés" qui vont courir l'équivalent d'un semi-marathon dans les sentiers et les bois avec un dénivellé positif cumulé de 450 m ! On rajoute 200 coureurs qui ne feront "que" 9 km et nous sommes plus de 1000 à braver ces conditions de courses assez extrêmes, ceci malgré le soleil...


Cette 1° épreuve du TTN court (Trail Tour National) explique en partie le nombre de participants et surtout la qualité du plateau : présence de Dominique Chauvelier, champion de France de marathon à plusieurs reprises, et les meilleurs spécialistes sur trails sont au départ, ça va envoyer !
Départ commun des 2 courses et effectivement, cela part très vite malgré la présence de nombreuses plaques de verglas sur le 1° sentier emprunté ! Je ne m'emballe pas, je me cale sur une allure correcte car je sais que la course sera plus difficile sur sa 2° partie. Le froid me gêne surtout au niveau du visage, je garde mon buf sur le visage, il me tient chaud, mais il m'empêche de ventiler correctement...


6° kilomètre, les 2 parcours se séparent, je pense que la plupart des coureurs devant moi vont bifurquer sur le 9 km et bien pas du tout ! J'en vois bien un qui a pris le parcours du 9 km mais tous les autres sont sur le 21 km, le niveau est donc très relevé !
Les premières pentes nous font ralentir et certains coureurs commencent à accuser le coup, je voudrais les doubler mais le parcours m'empêche de le faire , il n'y a pas la place ! Entre la "monotrace" de la 1° montée et le sentier qui serpente dans les bois, pas facile de doubler...J'en profite pour apprécier le parcours, le passage dans les bois est magnifique, ça y est je peux passer, j'entame alors une remontée progressive de coureurs, nous sommes au 10° km, je suis dans les 30 permiers et je me sens bien à part ce froid qui me pique le visage à chaque fois que j'enlève mon buf pour respirer !
Au ravito, je me risque à prendre un verre d'eau pour faire glisser le gel ( que j'ai eu toutes les peines du monde à faire sortir de son tube, figé par le froid !), j'avale cette eau qui va me glacer tout l'intérieur, on sent bien le "parcours" du liquide dans le corps, une horreur !


Les montées et les descentes se succèdent, usant un peu plus mes adversaires du jour, je remonte un groupe qui va par la suite se disloquer, je suis dans les 25°, je continue sur un bon rythme...la foulée des monts d'or courue 2 semaines plus tôt me sert bien (25 km sur route avec 500 m de dénivellé), encore un groupe, on arrive dans les derniers kilos, il faut tenir, une ultime montée qui fait mal à tout le monde, courage, le 21° kilo est là mais il reste encore 400m !! Je passe la ligne en 1h25'22", fatigué mais content de la course, je suis finalement 20° scratch et....4° V1, raté le podium ! Tant pis, les 3 autres V1 sont intouchables à + de 3 minutes et Chauvelier m'a mis presque 2 minutes, pas mal pour un V2 !


Super ravitaillement au chaud, très bonne ambiance, une douche presque froide, j'aurais dû y aller plus tôt car les premiers avaient eu de l'eau chaude...Les arrivées se succèdent et tout le monde arrivé "givré" mais tellement heureux d'en avoir terminé !
Retour au bercail avec mes potes du club qui se sont également bien défendu sauf Lolo qui n'était pas bien et qui avait eu la mauvaise idée de prendre un camelback rempli d'eau (chaude pourtant !), ce qui ne l'a pas empêché de geler dès les premiers kilomètres !


Place à la récup...

 

RTF 

 

 

 

3 commentaires

Commentaire de Maëlwenn posté le 07-02-2012 à 22:27:26

J'ai bien fait de ne pas vouloir prendre de douche ...classé au delà de la 130e l'eau aurait été gelée!
En tout cas bravo pour ta course!!

Commentaire de tidgi posté le 08-02-2012 à 19:51:38

2 semaines après la foules des MdO, on ne t'arrête plus ;-)
Tu t'es risqué avec l'eau froide du ravito ! Moi je n'ai pas osé.

Belle course.
Au plaisir.

Commentaire de Runner des Terres Froides posté le 08-02-2012 à 22:33:43

J'avoue que pour le ravito, j'aurais dû m'en douter mais bon, sans conséquences si ce n'est sur le coup, quand j'ai eu le gosier gelé ! Bonne récup à toi et Maëlwenn, mercu pour vos coms

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !