Récit de la course : La Grande Course du Lac 2012, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Grande Course du Lac

Date : 21/10/2012

Lieu : Aix Les Bains (Savoie)

Affichage : 1024 vues

Distance : 55km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

La GCL avec le Héron le Bouk la Corne

 


La GCL avec le Héron le Bouk la Corne

 

 

Aujourd’hui la Team SR CONSEIL EPINE 73 est réuni pour sa première course, la « Grande Course autour du Lac », une boucle de 55 kilomètres autour du Lac du Bourget à parcourir en relais de trois :

-       Le Héron 13 kilomètres du port d’Aix les Bains au Bourget du Lac

-       Le Bouk 24 kilomètres du Bourget du lac à Chatillon

-       La Corne 18 kilomètres de Chatillon à Aix les Bains

La semaine dernière j’ai été pitoyable. Ridicule. Une Honte au sport. Grotesque. Ubuesque. Gros. Lamentable. Depuis j’ai fait petite séance piscine de récup’ lundi qui s'est bien déroulée et petit footing de 9 bornes mercredi. Sucres lents ingurgités le samedi midi et le samedi soir et nous voici Dimanche 9 heures sur la ligne de départ (ça rime!!) !!!

Première surprise, et de taille, il n’y a que très peu de concurrents !!! Une cinquantaine de solo, une cinquantaine de relais, WTF ? Il s’agit pourtant de la 12ème édition, pas trop de courses ce weekend, pas de période de vacances scolaires, étrange, vraiment !!

Ca démarre par ce relais plat de 13 kilomètres le long du lac. Je reconnais Caral que je salue. Le Héron envoie la sauce pour sa première course officielle et avale la distance en moins d’une heure !! C’est parti pour le Bouk pour la remontée sud-nord de toute la rive du Lac !!!

Premiers hectomètres le long du Port et très vite ça me saoule, j’ai derrière moi un couple de solo qui papote papote et papote !!! Tandis que moi je regarde le rivage, en songeant à plus tard quand je vais le dominer de trèèèèès haut !!

Heureusement l’entrée dans Bourdeau s’accompagne d’un long faux-plat bitumé qui me permet de vite les lâcher. Par contre je me fais remonter par un no lopette team, et hop déjà une place de perdue pour le relais (0+ / 1-).

La grimpette continue, on passe devant l’entrée du tunnel du chat, hop chemin et on continue la grimpette. Ce qui est étonnant ce sont tous ces solos devant moi que je ne remonte pas mais bon, soit.

Enfin nous rejoignons la route d’ascension, qui s’apparente plus à un faux-plat qu’à une grimpée sèche. Et coup de chance je l’ai parcourue en vélo lors de mon tour du Lac en mai dernier donc je sais à quoi m’attendre.

Un deuxième relais super taillé physiquement me remonte inexorablement et me passe avec un petit mot d’encouragement, comme j’en ai remonté un ça donne déjà 1+ / 2-. Ravito devant un splendide panorama, je me fends d’une jolie photo pour mes accompagnateurs face-bouk. Derrière je vois un type en salomon blanc qui me remonte mais l’écart se maintient.

La montée au Col continue, on bifurque à droite, ça sent les derniers hectomètres d'ascension. Le Héron et la Corne sont là, mais pfff on bifurque à gauche dans un chemin qui grimpe, bon… Je vois au loin la Miss de Chambéry triathlon, ça me motive, je parcours avec elle la montée avant de vite mettre les voiles lors des premières descentes.

Et nous voici dans un superbe cadre en forêt, la vitesse est là même s’il ne faut pas s’emballer, la course est encore longue. Je remonte PETIT A PETIT quelques solos qui « fusent » dont notre ami d’Etoile sur Rhône aperçu sur le parking qui se fend d’un "éclate-toi bien" ! Ca tombe bien c'est ma philosophie ! Le type en blanc me passe, en plus en descente, ça donne toujours un ratio négatif pour mes stats, 2+ / 3-. Et j’ aperçois encore un autre jeune en blanc salomon derrière.

LE REVEIL DU BOUK ou LE BOUK RENTRE EN MODE GRAND-BOUK

Hé mon gars, on est en descente, t’es contre le Bouk !!! Stratégiquement j’ai mis mes brooks de running, pensant avoir à faire avec plus de bitume que de chemin… Je pense avoir bien fait, mais bien que le sol soit sec je ne suis pas à l’aise par rapport à mes fusées adizéro XT + + !!! Bref

On déboule de la descente et voilà l’ENDROIT où l’ambiance est là !!! Grand-Villard ! 40 personnes dont le héron et la corne, hop je fais le geste qu’un jamaïcain m’a honteusement pompé, une bouchée de banane un peu de coca et je repars, toujours suivi par le blanc !

Si ça c’est pas du ravito galvanisant !!!

On repart en forêt, un solo me bloque un tantinet puis bloque le pote blanc, et à la faveur d’une re-côte il me passe finalement, grrr, « belle bagarre » lui dis-je, qu’il m’agrémente d’un sourire complice. Sauf que ça donne maintenant un 3+ / 4- et ça, mentalement, bof !!

Surtout que même pas 100m après qu’il m’ait passé j’arrive à une bifurcation, aucune indication. Je prends à droite et arrive à un point de vue avec un banc ? Pas de rubalise, pas de bombe… Je me retourne, les panneaux indicateurs VTT sont à sens unique en remontée, M**** !!! Et je remonte, et je m'aperçois que ça fait plus que 100m que je me suis gouré *$#%

Je déboule dans un champs et cri des OHE, OHHEEEEE CAPITAINE ABANDONNE et enfin, au loin je les aperçois, ils sont là-bas, pffffff. En même temps le Bouk est daltonien donc des flèches rouges au sol avec ces nuances de vert et orange de la Toussaint, il a un peu de mal…

A peine reparti derrière ceux que j’avais doublés plus tôt j’assiste à une sacré gamelle, le type en a pété ses lunettes de vue. Bon…

Puis nous rejoignons la route et bitume oblige, je m’extirpe de ce peloton, je sais qu’il n’y a que deux lacets… On parcourt tout de même 2 kms de bitume avant de bifurquer dans un champs sur la droite, chouette une nana en relais voilà un 4+ / 4-, égalité !!!

S’ensuit une dernière descente bien technique en labyrinthe, je pense à Lamartine ou Rousseau qui ont certainement du rouler leurs bosses dans ces petits singles, hi hi !

Et nous déboulons à l’Abbaye de Hautecombe, ravito et on repart pour du bitume… Et même 3.5 kms de bitume qui vont faire mal… A mes concurrents !! En léger faux-plat, kil16 au kil19.5, je reprend le type en blanc (gnak gnak !), puis la première nana et autres solos ! Et enfin au loin je vois mes deux acolytes au ravito, je suis bien, il ne reste que 4 kil de descente ça va le faire ce relais !!

Et effectivement j’allonge, on traverse Conjux, puis le carrefour d’avec Chanaz. Derrière c’est neutralisé, malgré les lignes droites personne n’est en vue ! Et justement à ce carrefour je vois une immense tente sur la droite, kil22, bon ma montre a du être optimiste, je descend mais entend « et non les coureurs c’est en haut », ah mince ça n’a rien à voir !!!

Vite, je digère ma méprise et grimpe à quatre pattes dans le talus sous les « allez ! allez ! » de ces gens !! Lol et Mdr

Et moi qui n’ai pas en tête le lieu de ma propre arrivée… Quand je dis que je suis la honte... Puis je commence à saisir que ça doit être Chatillon, bou Dieu ! Boh allez, j’ai les cannes aujourd’hui !!!

Et donc ces lignes droites bitumées, jusqu’au kil23 où, étant attentif, je VOIS les flèches au sol indiquant d’aller dans la forêt ! Et là ça calme, une bonne bosse… Et un bénévole en haut qui m’annonce un peu plus d’un kil et 2 bossettes !

J’envoie tout !

Et ca y est, je croise des groupes de gens un verre autour du cou ( ?!) qui m’encouragent, je leur indique que je joue la gagne, puis voici des têtes connues, ça sent bon… Et ça passe !!! Nous voici au-dessus de la plage de Châtillon, tout le monde est là, je lève les bras façon LA CORNE, 2h14mn40sec c’est un excellent chrono je suis ra-vi !!!

Drôle le sport quand même…

Dimanche dernier c’était la loose totale… Et aujourd’hui d’excellentes sensations… Hé hé !

Puis nous allons encourager la Corne dans son ascension de la Chambotte (terrible… et que dire des solos…) avant de rallier l’arrivée, qu’il franchit en 4h54 !

Moralité : tous les 3 étions dans un jours « avec » !!!

Ravi de ce team...

Ravi de ce cadre…

Et étonné quand même de l’ambiance et de l’affluence !!!

A l’année prochaine !!

 

 

9 commentaires

Commentaire de les machine-gônes posté le 21-10-2012 à 22:28:41

Bouk-la-foudre !!!
Pas de bolt pour les autres...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-10-2012 à 14:39:06

Un bon mot des M-G, ça n'a pas de prix...

Commentaire de the dude posté le 22-10-2012 à 09:58:05

Bien joué mec, malgré les erreurs d'orientation ;-)
En fait la vraie grosse affluence du week-end était à la Buisse pour assister à un combat saucissonesque entre Richard_King_of_UTV qui accueillait sur ses terres ton humble serviteur!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-10-2012 à 14:39:52

C'est ce que j'ai cru comprendre ;-)))

Commentaire de richard192 posté le 23-10-2012 à 15:34:08

Bravo à toi Julien de nous exposer ton regain de forme. ça sent une fin de saison ébouriffante.
Quand au combat saucissonesque de La Buisse, c'était loin d'être aussi passionnant que celui entre un Bouck et un kéké. Dude a démontré sa supériorité dès les 1ères pentes.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 23-10-2012 à 16:48:48

Ah le combat saucissonesque d'avec le kéké restera dans les annales de la course à saucisson !! Un moment fort de 2012 !!
C'est malin Richard, avec les frères Karatrucic j'avais parié sur ta victoire !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-10-2012 à 14:00:17

On se demande si les flèches sont au sol ou si c'est toi la flèche ? Chapeau le chrono, bravo !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-10-2012 à 14:41:07

Merci JP !

Commentaire de caral posté le 22-10-2012 à 15:18:14

Salut à toi, et merci pour les encouragements. Belle course, hein? Quant au petit nombre, c'est le mélange des genres -bitume et sentiers- qui doit retenir les gens. Ben, ils ont tort, elle est formidable cette course.
A se voir sur une autre
Alain

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !