Récit de la course : Le Duo de l'Hermitage - 25 km 2013, par Corne de chamois

L'auteur : Corne de chamois

La course : Le Duo de l'Hermitage - 25 km

Date : 19/5/2013

Lieu : Crozes Hermitage (Drôme)

Affichage : 683 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Faire 25 bornes et finir au sprint

Cela faisait un petit moment qu'une partie du TE73 était inscrit à ce trail qui me tenait à coeur car situé à 5 km de mon pays natal (Tain Tournon) et qui plus est trail de format original : On part à 2, on cout à 2 et on termine à 2. Nous inscrivons 2 équipes : L'emblématique Bouk et sa Tomate Meg Anne sur le 12 km et le duo officiel du TE73 : Le Faizan et moi même La Corne sur le 25 km.

Après une pasta la veille fortment alcoolisé au rosé (2 bouteille + 1 de rouge), nous nous réveillons non sans mal le lendemain pour la course, il est 8 heuers, il vient juste de s'arrêter de pleuvoir, mais l'ambiance dehors est cahotique, les rivières débordent, les branches des arbres sont pendantes, de grosses flaques ornent les chemins...

8 h 40 on laisse dormir la chenille et avec le bouk on se fait récup par campinguou et pamy devant la maison direction Larnage. On se gare à l'arrache dans un champ d'abricot et on rejoint nos compères qui nous attendent à la salle des fêtes, on y retrouve la tomate, le faizan, les parents du faizan, le chasse neige et la dameuse. L'ambiance a tout de suite l'air moins tendu qu'en chartreuse 1 semaine plus tôt.

On se dirige vers la ligne de départ, et campinguou retrouve enfin son duo qui est ni plus ni moins que son oncle, on retrouve aussi corine qui fait le 12 avec pamy, on croise ben sage sur la ligne du 25 accompagné d'un pote un peu hippie, on croise aussi le pere de campinguou et le bof affutés comme jamais.

Pan le départ est donné, on est pas très bien placé, mais il est désormais une coutume qui est de faire le all shot, acomppagné du fz et de campinguou qui a laché un temps son binome, on retrouve 3 couillons aux commandes de la course, les stars des teams garmin, xbiionic et lafuma n'ont pas l'air de rigoler, on entend même un "Patrick, ne te laisse pas déconcentrer ces guignols vont finir à la ramasse". Piqué dans notre orgueil, avec le FZ on continue notre 16 km/h mais après 500 m le profil s'inverse, une belle montée bitume, mais on lache pas, toujours en tête après 1 km et une belle côte à 10%, on se marre comme des gamins avec le faizan, la route se transforme en chemin, encore en tête mais plus pour longtemps car nous sommes désormais sur un sentier encore plus pentu et là ca commence à passser, à commencer par les teams XBIONIC, puis GARMIN, qui est un mixte, le mec tirant sa femme par une corde, 2 /3 autres duos nous passent aussi. Finalement cette montée n'est pas si longue, on enchaine une descente en single qui nous mène vers un petit pont en bois pour traverser la rivière et remonter de l'autre coté du vallon, 2 ou 3 autres duos nous doublent aussi dans cette montée qui s'avère relativement courte.

Au sommet de cette bosse, on distingue le village de Crozes plus bas et on emprunte un single bien technique, bien descendant et bien ruisselant avec le fz on part à balle et on rattrappe quelques duos que nous passons sans difiicultés. On va en fait vite se rendre compte avec le fz que dès que ca monte on se fait reprendre, en revanche dès que ca descend on revient allègrement sur nos concuurents. Et on arrive au village de Crozes ou une fanfare brésilienne nous attend à grand coup de tambours, on rejoint par la même occasion les coureurs du 12 km partis 2 minutes après nous mais ayant pris un chemin plus court pour arriver à Crozes et là c'est l'horreur, après le village, le chemin s'oriente dré dans le pentu dans un single de 50 cm de large, du coup ca bouchonne (il s'agira par ailleurs du seul point négatif de cette course très sympas). Nous rattrapons alors le chasse neige et la dameuse, puis juste devant le bouk et la tomate que nous passons et qui nous encouragent de tous coeur allez la corne allez le faizan, bouk nous pointe 12 / 13ème duo. On tente tant bien que mal de passer ces coureurs entasser dans cette montée, certains sont très fair play en nous laissant passer puis on arrive au sommet ou un super panorama sur la vallée du rhone nous attend. On court sur le balcon de l hermitage, puis on enchaine une descente à travers les vignes, les 2 parcours se séparent et on s'appercoit qu'il n y a pas grand monde devant et derriere on descend quasiment jusqu'à la cave de tain, on rejoint en bas un duo ou un certain joseph semble être moins bien que son céquipier allez joseph scande son collègue depuis un petit moment.

Puis accompagné de nos 2 nouveaux collègues, on enchaine une montée en pavé romain dans un magnifique vallon au milieu des vignes, les 1ers rayons de soleil sortent enfin, dans cette montée on se fait reprendre par 2 autres duos dont celui formé par un chamois en rouge, le faizan lui dit "tu es un vrai chamois toi, t inquiete on va te fumer dans la descente", ce dernier rigole et hoche de la tête. On rejoint accompagné de 3 autres duos (le team joseph, le team du chamois en rouge et le team d'un gars en bleu un peu rouquin) la crete et une petite route qui nous ramène vers les coureurs du 12 qui ont une nouvelle fois coupé. Le profil est plutôt descendant cette fois ci à travers les champs d'abricotier bien boueux, on rattrappe une seconde fois le chasse neige et la dameuse qui nous encouragent vivement "allez les gars" "merci chasse neige allez courage c'est bientôt fini pour vous".

Puis nous rejoignons une nouvelle fois le village de crozes ou la fanfare a rameuter encore plus de monde (les parents du FZ sont là), le faizan allonge alors la foulée pour s'arrêter au ravito, je continue et rattrappe le bouk et la tomate, le Faizan revient avec ses grandes jambes et 1 quartier d'orange pour sa corne, puis nous attaquons un grand escalier qui nous amène vers la sortie du village et vers un chemin en montée, nous traversons un vallon de vignes en balcon, puis redescendons en bas de ce vallon situé entre Crozes et Gervans vers le garage laffitte sur la rn7. Et on repart en mode grimpette dans un single bien pentu à travers les genets et autres bosquets, le fz est pas mal, et moi aussi je me sent plutôt bien, on avale cette montée, derrière nous la team de joseph et la team du rouquin en bleu et devant c'est la team du chamois en rouge qui creuse l'écart. On arrive au sommet, et là qui est arrêté notre chamois en rouge qui tente de faire passer les crampes à son collègue, on s'arrête à peine et on repart pour ne pas se faire rattrapper par les 2 duos derrière. Mais ca risque pas de revenir car la on emprunte THE TECHNIC DESCENT OF THE COURSE petit single très pentu et très ruisselant à travers les cheners et chataigniers, je prend les commandes et le fz me suit à vive allure on rejoint les vignes et en contrebas on appercoit le village de gervans, juste devant un autre duo, le chemin est moins pentu, mais on grapille peu à peu le duo devant sans jamais le rejoindre car après avoir traversé le village, le chemin remonte, un gentil bénévole nous dit en patois riondesque "oh ca va ca ne monte pas trop, vous z avez fait le plus dur". sauf qu'il s'agit de la remontée vers les planards, le fz indique 2.7 km jusqu'au planard, le chemin monte mais reste relativement roulant, on traverse et on remonte un bon nombre de ruisseau sortis de leur cours d'origine, la végétation est luxuriante et le soleil qui traverse les fougères me laisse réver à croire que nous sommes en pleine jungle typée grand raid de la réunion, j'en parle au fz, mais ce dernier grimace, "eh la corne tu n'a pas un gel j'ai mal aux jambes" je lui passe mon gel mais ca revient derrière c'est la team joseph et un autre duo en orange qui telles 4 fusées nous déposent dans cette montée relativement roulante qui aurait par ailleurs été très appréciée par un bouk en forme chassé de l'ignoble, de michel riondet, de l'indien et du gaulois sur une course à saucisson du nord isère ou ces 5 figures emblématiques aiment user leurs fonds de slips.

On rejoint le plateau des planards et une longue ligne droite bitumé nous laisse voir les 4 fusées et plus loin le duo tout juste rattrappé dans Gervans. On tente d'allonger la foulée mais c'est dur, le faizan grimace moins, je l'encourage mais c'est dur pour moi aussi car ce profil plat bitumé après 20 bornes de course ne me convient pas du tout. Si ca ne descend pas de suite ca va être dur de rejoindre les 3 duos devant. Au bout de cette ligne droite, on enchaine à travers les champs d'abricotier, le faizan est mieux, puis on attaque une belle descente (la dernière selon un bénévole) assez large et très roulante, tout a fait le type de descente qui tape et que je deteste, le faizan est devant, j'ai un peu de mal ca tape dans les cuisses et soudain sorti de nul part 2 types en noirs tout équipé salomon nous rejoignent coup dur car ils envoient les 2 types. On reste collé derrière eux la descente se transforme en un chemin plat, puis le chemin plat disparait dans un torrent que nous remontons sur une trentaine de mêtres et la on récupère la route en bas de larnage, cette remontée de rivière aura eu le mérite de rendre nos chaussures plus neuves qu'à l'origine.

Les 2 salomons ont creusé l'écart (50 m devant) et il reste moins d'1 kil, sur le bord la chenille accompagnée de ma soeur nous encouragent "allez c'est fini faites tirer", les 2 salomons noirs sont toujours devant, juste un échange de regard avec le fz "il faut y croire mon fz" et devant ils semblent ralentir. On distingue bien cette dernière montée et en haut c'est le bouk et la tomate qui excités comme des puces nous encouragent tels des groupies de la comédie musicale 1789, et là envahi par l'émotion (la chenille et ma soeur plus bas qui crient, le bouk et la tomate qui s'agitent en haut de la montée) je lance un sprint sans savoir ou se situe l'arrivée (juste au son du speaker), je remonte les 2 salomons noirs à la facon de Djamolidine Abdoujaparov, l'express de Tashkent au Champs Elysées en 91. Au virage en haut de la montée, je bloque le plus résistant, ce dernier dégouté me retient par le tee shirt, dernier virage et c'est l'arrivée, je me retourne et le faizan arrive avec son regard de faizan, il a laché le moins resistant des 2 c'est fait on les a fumés a 20 metres de l'arrivée. On termine 16ème sur plus de 130 partants en 2 h 20. Sur la ligne on retrouve pamy et corine qui ont terminé 5eme duo féminin sur le 12, le bouk et la tomate sont eux aussi ravis de leur course qu'ils ont terminé en 1 h 38.

Arrivent 5 minutes derriere Ben sage et son pote hippie, le team du chamois en rouge qui ont crampé sur les 8 derniers kils. Puis campinguou, son oncle, son père et le bof très fatigué, ils terminent vers la 40ème place.

On se dirige vers la salle ou on prend l'apéro servi par la cave de tain puis le plateau repas

Les discous et remises de prix terminent ce trail qui fut sympathique en tout point à refaire

Bravo et merci à mon coéquipier de choc le FaiZan

 

 

5 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-05-2013 à 12:32:34

C'est clair que votre final digne d'un triathlon aurait pu être une scène à part entière dans "1789 les amants de la bastille".

L'avant-course, la course et l'après-course étaient chouettes. Chapeau bas à l'organisation. Ils ne veulent pas organiser une course en Chartreuse ?

Commentaire de P38 posté le 20-05-2013 à 15:36:51

j'étais présent sur le 25 km (remplacement au "pied levé"...).
je confirme la très bonne ambiance, l'esprit cool et l'efficacité des organisateurs; l'apéro de fin de course au Crozes était bien sympa.
Quant au parcours, il est vraiment magnifique avec de superbes passages dans les vignes de l'Hermitage notamment!

Commentaire de Le FaiZan posté le 21-05-2013 à 22:25:28

Merci a la corne d avoir cru en mon potentiel de le suivre car après deux déroute je l aurais compris de vouloir me changer !!!!!
À refaire

Commentaire de PhilKiKou posté le 22-05-2013 à 06:55:46

bravo pour la course, la place et le sprint !! .. et merci pour le récit, même si écrit un peu petit.. et pas d'photos !!

Commentaire de Corne de chamois posté le 23-05-2013 à 15:03:15

Je sais pas faire, faudrait que je demande au bouk

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !