Récit de la course : Trail du Mont d'Or 2013, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Trail du Mont d'Or

Date : 16/6/2013

Lieu : Metabief (Doubs)

Affichage : 780 vues

Distance : 47km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Un WE de ouf. Mais tout Doubs, tout Doubs…


Métabief accueille en 2013 la première édition du Trail du Mont d’Or.

 

Ca tombe 3 semaines après le GR73 et… 3 semaines avant le Trail de Verbier Saint Bernard.

Pile poil pour passer un WE entre amis dans le Doubs, initié par l’ami Arthurbaldur (merci encore).
Avec en guest stars : Céline, Damien, martinev, badgone, Xavier. Et une partie de la team Lyon Ultra Run : Gérard, taldius, biscotte, arthur et votre serviteur.

la fine equipe 


Pourtant çà a failli tourner court pour ma pomme.

10 jours avant, une « belle chute bien à plat » en courant… dans un parc a laissé quelques rayures sur la carrosserie, des graviers sous la peau, un genou endolori.

Fort heureusement, en 1 semaine, tout était presque redevenu normal, cicatrices en plus.

 

C’aurait été dommage de rater cette manche du challenge interne Lyon Ultra Run (sur le cumul des chronos des courses communes, je maintiens à distance l’ami Arthur mais j’ai 20 minutes de retard sur Biscotte). Y a du taf …


 


 

Au programme donc de ce WE, un 15 km, un 45 km (solo ou relais), et la veille un 400m vertical.
Un enchainement inédit pour ma part...

 

Ce dernier va justement servir d’échauffement, sur 2km de pure montée. Dré dans le pentu !

Ma seule expérience en KV (kilomètre vertical), avec la montée du Mont Thou 2012, reprend ces quelques métriques. Mais la similitude s’arrête là, car ici, la montée n’est pas régulière : on voit bien le mur non ?

 

mur

mur

 

Qu’importe, une fois parti, on se lâche. Et on essaie de ne pas laisser Biscotte et Martine partir trop loin devant. C’est qu’ils m’auront distancé les bougres, mais j’ai pu revenir sur eux à mi-course, et ainsi à garder le contact…

 

400m

400m

 

Finalement, c’est l’ami Biscotte qui me grille sur la fin, lui et moi manquant tous les 2 de galanterie envers Martine dans la dernière montée. Une belle bagarre…

Nous accueillons ensuite toute la troupe, sans oublier les encouragements à Badgone qui aura préféré se faire rincer plus longtemps que nous…

Malgré une pluie d’orage qui se sera abattue sur nous à mi-parcours, cette mise en jambe aura permis de faire monter le cœur ! Ouffff !

 

Quelles vont être les « séquelles » pour demain ?...


 


 

 

Après une sympathique soirée à profiter des produits locaux (mais sans oublier les pâtes), nous voici à pied d’œuvre pour le sommet du WE.

Enfin, quand on parle de sommet, c’en est plutôt 3 principaux qui nous attendent.

 

profil

 

Le trail du Mont d’Or, c'est plutôt 2 courses en une...

Plutôt roulant jusqu’à Jougne (26° km), les choses sérieuses commencent ensuite.


 

PAN, c’est parti.

 

Je pars avec mes compères du LUR, et nous cheminons sur les premiers kilomètres.

Ca part un peu vite, et je me mets dans le flot. Sur cette partie dite roulante, il s’agit de ne pas perdre du terrain… mais aussi de ne pas se griller…

 

Arthur repasse devant et je mets à sa suite, pour le dépasser un peu plus loin. Je décide de prendre les commandes du petit groupe.

Curieusement, la mise en jambe de la veille ne se ressent pas…

 

Km 4, les Hopitaux Vieux. Badgone shoote en bas des escaliers.

 

hopitaux neufs

 

Nous traversons ensuite des champs. Attention aux chevilles car le terrain est miné de traces de sabots… de taupes…

Je rejoins alors progressivement Martine.

 

Les paysages sont sympa, bucoliques, mais il faut regarder où l’on met les pieds : dans une descente, je manque de buter sur un fil de clôture qui trainait par là. Un réflexe (que je n’aurais pas eu au 40°km) me fait faire un saut à la Fossbury ;-) Ouffff...

 

Je poursuis ma marche en avant à la faveur d’une longue descente.

 

Km 14. A nouveau Badgone attend Martine non loin derrière moi.

Je ne traine pas à ce 1° ravito.

KM 14


 

 

Tout va bien jusqu’ici. Cette partie plutôt roulante me convient bien.

J’en suis à me demander si je ne vais pas un peu trop vite… de quoi se faire rattraper par un Arthur qui connaît bien son terrain une fois que nous jouerons avec les quelques bosses qui nous attendent.

 

Des spectateurs nous encouragent. C’est vraiment sympa.

Une image qui va me rester : une petite fille de 3 ou 4 ans qui agite une petite cloche au passage de chacun d’entre nous. Trop chou ! J’ai presque envie de m’arrêter pour lui faire un bisou...

C’est çà aussi le trail… et c'est génial...

 

 

Km 26. Jougne

Ce ravito tombe bien. C’est le moment de recharger les batteries avant d’attaquer le plat de résistance : coca, banane, remplissage des bidons.

Quelques encouragements de Badgone, toujours présent. Ce qui est bien quand on n’est pas loin de Martine, on se fait shooter régulièrement par le « coach »…

 

jougne

"Ca va ?". "Oui, la course commence maintenant, hein ?"

 

Allez, c’est reparti !

Oui mais… 500m plus loin, nous voilà à 2 ou 3 à jardiner sur la route, alors qu’il fallait tourner à droite dans le sentier qui monte…

Pas grave, on reprend...

 

Une descente au Km 29.

KM 29


Un peu plus loin, dans la montée qui suit, Martine revient à ma hauteur.

Nous allons cheminer ensemble sur cette première longue bosse. Dans la caillasse et sous le soleil,

elle fait mal celle-là (la bosse ! Pas Martine), surtout sans bâtons…

Arrivé en haut, je la laisse s’échapper (Martine ! Pas la bosse) alors que j’ai besoin de « récupérer » un peu.

La 2° féminine me dépasse aussi dans la descente qui suit. Bigre ! Je suis témoin d’une bataille de féminines.

 

Pour ma part, je rentre dans le dur à présent...

La première partie plus rapide et cette dernière montée ont dû laisser quelques traces.

La montée jusqu’au Mont d’Or devient plus pénible. J’ai l’impression de manquer de sucre.

Sur la crête, la 3° féminine me dépasse, non sans échanger un mot sur la magnifique vue à 360° qui s'offre à nous.

 

Je ferai bien une photo mais le smartphone s’est bizarrement éteint.

Allez, je me pose pour tenter de le rallumer afin de pouvoir faire le touriste au milieu des quelques randonneurs. Mais rien n’y fait. Allez, et si je repartais car on n’oublie pas la course, hein ?

 

Laborieusement, j’atteins enfin le ravito du Km 36.

Et paf ! Encore un shoot de l’ami Badgone qui a bien voulu attendre après le passage de Martine.

KM 36


A sa question sur mon état, je répond que je suis un peu « cuit ».

Que n’ai-je pas dit là ! Une médecin m’a entendu et se demande si elle doit me stopper car plusieurs ont eu quelques coups de chauds dans la première montée…

 « Non, non, madame. Pas de souci. Je peux continuer, j’ai juste besoin de m’alimenter… »

(C’est qu’il faut faire gaffe à ce qu’on dit. On ne plaisante pas trop par ici, désolé...).

 

Je me jette sur le coca. Ah ! Il fait du bien celui-là ! J’en remplis un bidon en coupant avec de l’eau.

A défaut de bananes, des oranges feront l’affaire.

 

Allez, à l’attaque de la dernière bosse au loin. Mais il va falloir descendre avant…

 

mont d'or

 

Pas de doute, je manquais bien de sucre. Le coca redonne des couleurs… et des jambes…

Ca va beaucoup mieux.

 

Je relance ainsi la machine dans une bonne descente. Mais jusqu’où va-t-on descendre ? C’est qu’il faut remonter au Morond ensuite !

Je reprends 2 concurrents, puis 2 autres ensuite juste avant la montée.

 

Une montée que je fais en rythme, c’est la dernière et çà sent déjà l’écurie…

 

Visiblement, la bonne blague est que nous montons bien jusqu’au sommet !

2 concurrents sont devant moi, à distance.

 

2 bénévoles sympa nous encouragent juste avant le sommet.

A l’une, je lui que j’ai 45km et que je m’arrête donc. Et nous voilà à plaisanter sur les GPS et cie…

Y a pas à dire, ils sont vraiment sympa ces bénévoles franc-comtois !

 

Allez, une dernière photo, et je me lance dans la descente.

 

morond

 

Je me retourne, pas de Biscotte ni d’Arthur qui pourraient me reprendre sur les 2 derniers kilomètres ?

C’est bon, j’assure mes pas…

 

Et passe sous la ligne après 5h59 d’effort, sous les applaudissements des bénévoles… Merci !

 

Les féloches de Badgone encore un shoot), la bise à Martine que je félicite car elle aura été impressionnante (1° F). Puis l’on trinque avec Pierre-Alain (SMON) qui aura fait une belle course sur les terres de sa région (4° V1).

arrivee 


 

Puis nous accueillons les amis les uns après les autres : Biscotte (à qui j’ai repris 10’ au classement général, Yes !), Céline (3° SF), Arthur, Anthony, Damien, sans oublier Joël - qui en a profité pour chercher les autres monts…d’Or (non, Joël, LES Monts d’Or, c’est vers chez moi, pas ici) – et que nous accompagnerons sur les derniers mètres.

Tous finishers, bravo les enfants !!!

arrivee

 

arrivee


Le podium de la journée sur le 44 km (H et F).

podium



Après le repas de fin de course, nous finirons la récupération avec le restant de houblon dans la maison familiale... Avant un retour du côté deS MontS d'Or.

 

 


 

Pour ma part, je ne suis pas mécontent de ce résultat.

Le fait d’être parti un peu vite sur la partie roulante aurait pu m’être dommageable pour la suite. Mais à part, un gros coup de moins bien entre le 32° et le 36°, je me suis plutôt fait plaisir au milieu de ces paysages jurassiens…

Jamais autant été pris en photo sur une course ;-)) Merci badgone

 

Un chouette WE entre amis, ponctué d’un peu de sport, des podiums, de la convivialité.
 


Du côté des organisateurs, une météo clémente, du succès, tout pour une première édition réussie.

Bravo à vous, aux bénévoles, et aux spectateurs qui n’hésitaient pas à encourager. Z'êtes supers. Merci !



Trail du Mont d'Or (25)

45km (enfin... c'était plutôt 47 !) pour 2200m D+

5h59'55'' (c'était juste...)

38°/145 partants (13° V1)


A suivre, un petit 110km du côté de Verbier où Lyon Ultra Run sera présent aussi avec Anthony et Arthur...

14 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 28-06-2013 à 06:43:57

Un WE en or pour des amis en or en somme !
Bravo pour ta médaille d'or au sein du LUR et ce récit qui met un peu de soleil dorée en ce maussade début de journée !

Commentaire de tidgi posté le 28-06-2013 à 19:46:05

C'est que le titre aurait pu être un WE en or tiens...
Merci Pat.

Commentaire de fulgurex posté le 28-06-2013 à 07:32:21

Bravo l'ami! Enfin, tu as compris ma technique: partir vite!
De bonne augure pour la prochaine "battle" suisse ;))

Commentaire de tidgi posté le 28-06-2013 à 19:46:37

Tu crois que je suis en train de basculer du côté obscur ?...

Commentaire de millénium posté le 28-06-2013 à 08:30:38

Merci pour ce récit oh combien sympathique. Tout y est , sport , convivialité , humour ....BRAVO pour ta course , belle ténacité

Commentaire de tidgi posté le 28-06-2013 à 19:47:22

Tu remercieras le photographe si tu le croises ;-)

Commentaire de totoro posté le 28-06-2013 à 17:39:31

Bravo Thierry pour ce joli we ! De très bon augures pour les futurs échéances ...

Commentaire de tidgi posté le 28-06-2013 à 19:47:45

Merci Seb !

Commentaire de Jean-Phi posté le 28-06-2013 à 19:06:58

Super récit et les photos donnent très envie d'aller dans ce coin que j'affectionne beaucoup ! Merci pour l'idée !
Et bravo pour ce superbe WE ! Du tout bon pour le VSB qui arrive ! Ca va poutrer fort !

Commentaire de tidgi posté le 28-06-2013 à 19:48:34

Poutrer non, profiter oui ;-)
Merci jean-phi...

Commentaire de Gibus posté le 29-06-2013 à 11:20:24

Super Tidgi.
La montée de 400m me rappelle celle du trail de Belfort.
Ça va dur dans le Doubs

Commentaire de tidgi posté le 29-06-2013 à 13:15:13

Ca ne parait pas comme çà, mais çà ne rigole pas dans certaines montées ;-)
Merci Gibus

Commentaire de tortue01 posté le 29-06-2013 à 13:25:08

waouh..trop fort en plus y a aucune faute de gout: un ton sur ton entre ton tee shirt et les vertes prairies..tu as du te régaler avec tes amis.;et plus moi ca ne risque pas de m'arriver d'etre pris en photo par Badgone..jsuis trop loin de Martine!!!

Bon été et bon futur Trail...

Commentaire de tidgi posté le 21-11-2013 à 14:56:50

Merci Christine :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !