Récit de la course : Le Jogging du Collège de Kain 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging du Collège de Kain

Date : 20/5/2006

Lieu : Kain (Belgique)

Affichage : 817 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Collège de Kain

Depuis déjà Velaines, j'annonçais que je ferai cette course dans le but d'aider Manu Graveline à faire un bon temps.
Mon surentraînement avant Velaines, l'explosion de l'année passée sur cette même course en 1h33 et la proximité de la Kainoise me font faire l'impasse sur le collège.
Des conditions météo dantesques le matin nous feront hésiter Manu et moi à prendre le départ mais finalement hormis un vent soufflant parfois en très fortes rafales, nous ne serons pas trop génés.
Le meilleur temps de Manu est 1h23 sur ce parcours et en fonction de ses résultats récents, je me dis qu'1h15 devrait être faisable. Je ne suis pas moi même sûr de tenir cette allure mais on verra. Par ailleurs un mal de ventre me tenaille dele matin.
Enfin bref, on va essayer d'emmener Manu le plus loin possible, en sachant très bien que c'est surtout sur la deuxième partie qu'elle aura le plus besoin de moi.
L'objectif est d'essayer de prendre un peu d'avance sur les 5'/km dans les 7-8 premiers et puis ensuite de gérer la piste et de tout donner dans la descente. Je connais bien Manu et courir avec elle est relativement simple, c'est mettre le frein au début et appuyer sur l'accélérateur à la fin.
Dès le départ, je sens que ça va pas être la joie. Mes maux de ventre me reprennent et j'ai l'impression qu'on va trop vite. Passage au 1e en 4'56". Euh bon pas de panique on va un peu voir comment ça tourne. Très vite on se trouve dans un beau petit peloton emmené notamment par Francis Coupé. Connaissant les qualités de métronome de Francis, je fais signe à Manu que l'on reste là pour l'instant. Le 2e est avalé en 4'57". Bon OK ça reste parfait et de mon côté je me contente de suivre et de laisser la place à Manu car la route est assez étroite et le groupe assez imposant. Je commence d'ailleurs à trouver mon souffle et me sens de mieux en mieux.
La montée de Celles me fait un peu mal aux jambes mais rien de grave on est toujours bien calfeutré et cette première difficulté est passée bien mieux que je ne le craignais (4'52"-5'13"-4'55") car on est toujours en avance sur l'objectif. On est à ce moment en compagnie aussi de William Caby et Luc Vansaingele notamment.
En vue du ravito, je pique un petit sprint pour prendre un gobelet pour Manu. A ce moment là on lache le groupe qu'on accompagnait et continuons notre petit bonhomme de chemin. (Francis finira à 15" de nous ce qui me fait dire que c'était bien là un groupe excellent). Je sais que cette partie descendante et vent de dos sera une des seules propices à creuser un petit écart sur l'objectif et je commence à travailler pour mettre du train. On a PhilippeP en point de mire et vers le 7e on le rejoint (6e en 4'39"-7e en 4'35"). Je lui dis de venir avec nous car il sait normalement que je travaille pour Manu. La partie rock n'roll commence à ce moment là avec le vent très violent par moment. De mon côté je suis de mieux en mieux et commence à franchement m'amuser. Je cours même parfois de travers pour mieux protéger Manu, ce qui aura le don de l'amuser. J'essaie de rester au train et de ne pas donner trop d'à coup surtout que le gros morceau de la journée nous attend encore. 8e en 4'38"-9e en 5'18"-10e en 5'26" et donc toujours 28" d'avance sur l'objectif ce qui risque d'être un peu court. Qu'à cela ne tienne, je demande à Manu de lever le pied dans la piste de santé car ce n'est pas sa tasse de thé et puis il restera 4 kms pour lancer les chevaux. Le 11e est couru (euh?) en 6'43" ce qui nous vaut 1'15" dans la vue à 4 km de la ligne gloups.
Bon OK pas de panique on relance de suite (parfois un peu trop puissamment dans la descente) mais on revient sur l'objectif. Le 12e est passé en 4'36" et le 13e en 4'14" (wouaaaaaaahhhhh). Il ne reste plus qu'une petite poignée de secondes à aller chercher mais il y a encore ce maudit pont d'autoroute que j'avais prévu de gérer pour Manu. Bon ben pas le choix, il faut y aller, il ne reste que 2000m. J'essaie de soigner le mental de Manu en lui disant qu'on va gérer le pont et puis y aller mais je ne lève pas le pied et Manu de me suivre de manière superbe avec 4'34" et 4'33" sur les deux derniers (en sachant que sa meilleure moyenne générale est en 4'32"....).
Résultat des courses: 1h14'13" 563 points et une 210e place pour Manu qui sort enchantée de cette course. Moi je ne dis qu'un mot: BRAVO Manu. Cela fait plusieurs semaines que tu travaille et tu pulvérise ton meilleur temps de plus de 9'. CHAPEAU (et ce fut aussi un plaisir pour moi).

1 commentaire

Commentaire de PhilippeP posté le 22-05-2006 à 20:48:00

Et dire qu'au 11eme , j'ai failli vous rattraper ... mais la descente est mon point faible et donc impossible de profiter de celle ci ... a vrai dire j'aurais préféré que cela continue a monter :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !