Récit de la course : Saintélyon 2013, par djlaulau1

L'auteur : djlaulau1

La course : Saintélyon

Date : 8/12/2013

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 977 vues

Distance : 76km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

SAINTELYON 2013

C’était la dernière fois
Où je parcourais tes bois,
A l’angle de tes cimes,
Et de tes chemins aventureux
Plus cette bise entre nous deux,

Et pourtant, dieu sait que je t’estime.

J’aurais dû sentir que c’était un adieu
Rien ne me laissait pressentir cette fin
Mais pas trop chiffonné
Ça devait forcément
Un jour ou l’autre, arriver.

 

 

Salut à tous,

Etttttttttttttttttttttttttttttt ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii me revoilààààààààààààààààààààà !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je sais que je vous manquais… enfin pas moi, mais mes résumés…donc, je me sens obligé de faire des courses uniquement pour le plaisir de vous faire plaisir !!!!

 

Donc voilà, ce week-end, c’était la traditionnelle SaintéLyon, la fameuse course de nuit qui relie St Etienne à Lyon par les monts du Forez et les monts du Lyonnais. Franchement je sais plus quoi vous dire sur cette course, je vous en ai tellement parlé que je crois que j’ai tout dit… le départ à minuit, les relais, la course solo, la distance, le d+, le serpentin de frontale, la neige, la glace, le froid, ma course avec Stéphane…. Je sais plus moi !!!!!!!!

Cette année, c’était ma 4ème participation à cette course en 4 ans, la distance, après avoir été de 68km, 69km, 70km, faisait 75 km. C’était la 60ème édition.

 

Une petite explication sur ce ‘’poème’’ juste au dessus, j’espère que le groupe Pigalle ne m’en voudra pas d’avoir modifié les paroles de sa chanson ‘’la dernière fois’’… car si vous l’avez bien compris, cette 4ème fois pour moi était la dernière, où alors la 5ème sera dans quelques années car je crois qu’une coupure entre nous s’impose ! 

4ème participation en 4 ans, 3 fois finisher en 2010, 2011 et 2012… qu’en est-il de 2013 ???? Résultat en bas de ce CR !  Et ben non… pour une fois, je laisse tomber le masque et j’annonce tout de suite la couleur… Finisher une 4ème fois !

4 fois en 4 ans, en sachant que normalement il y a environ 30% d’abandons sur l’épreuve, je pense que j’suis pas trop mal au niveau traileur ! Y commence à être pas mal le palmarès du gars, là !!!

 

Beaucoup m’ont dit avant la course (on me l’a encore dit l’après-midi du samedi au téléphone, n’est-ce pas Fan ?) : ‘’c’est bon, ça va être facile… après ce que tu as fait cet été, 75kils, ça va être facile’’ !!!! Bipppppppppppppp mauvaise réponse… une course de 75 km, une Sainté, un départ à minuit, des chemins, du bitume, de la glace, de la neige, du froid… c’est JAMAIS simple, ça se fait pas tout seul !

 

Après mon épopée CCC de cet été, je n’avais rien planifié d’autre. J’avais déjà dit l’an dernier que je ne referais pas la Sainté cette année, et j’ai craqué. C’était la 60ème, une grosse partie du Srt était dessus, j’étais un peu obligé d’y aller !

Une grosse partie, c'est-à-dire :

Nos girls Gaétane et Delphine, qui ont osé s’aligner sur le parcours 75 après avoir fait les 44 l’année dernière, Fred (3ème), Polo, David L, Moussa (2ème pour eux) qui remettent le couvert cette année, David J (mais si, j’en ai déjà parlé, on a tatan et cousin(e) commun) et Valentin qui osent se confronter pour la 1ère fois à cette distance, Magali (Femme de David J) qui se lance sur les 21km de la SaintéSprint, et bien sur Stéphane B (3ème aussi) et moi !!! Stéphane dit toujours que je suis son fidèle Laulau, je sais pas si c’est lui ou si c’est moi qui l’est plus que l’autre … mais en tout cas, on est un binôme comme il y en a peu en course à pied et beaucoup sont surpris que l’on arrive à faire des courses, toutes ces courses ensemble du début à la fin. Au final, on est quand même 11 Srtistes au départ. Et un guess aussi, puisque le cousin de Polo, Ugo, est avec nous aujourd’hui.

 

J’ai un peu levé le pied depuis la CCC, mis à part le trail de Vienne et ses 24km, pendant que d’autres se faisait plaisir sur la Diag à la Réunion (n’est-ce pas Bruno), le 8km des foulées de l’Ile Barlet une semaine avant la course, j’ai rien fait d’autre… quelques entrainements  bien sur ! Dont un !!!! MEMORABLE !!!

Nous nous sommes retrouvés un jeudi soir (comme d’hab), jour de sortie du Beaujolais Nouveau, avec les copains pour un ptit 22 dans les bois d’Eyzin. Et ce jour là, neige il y avait !!! ON S’EST ECLATE COMME DES GAMINS !!! De la neige jusqu’au genou à certains endroit, des arbres couchés au milieu du chemin (obligé soi de passer par-dessus, soi par-dessous avec les copains qui font tomber le neige des branches), des flaques d’eau que l’on ne voit pas, certains qui plaquent les autres dans la peuf,  on s’est perdu 2 fois, on a mis 2h40 pour 18 bornes, mais p….  que c’était drôle, qu’est-ce qu’on s’est marré !!!

 

Oupssssssssssssss, j’y pense…2-3 choses se sont passées depuis peu … à la suite de la CCC (je sais, j’en parle beaucoup, mais cette expérience m’a beaucoup marqué et j’ai encore du mal à m’en remettre actuellement), j’ai crée mon propre blog… on m’en avait déjà parlé auparavant, et j’ai franchi le pas début septembre quand Laurent (pas moi, un autre !!!) (rencontré au Mexique en 2011) m’a lancé la perche en me disant que ce serait bien plus simple pour tout ceux qui veulent retrouver mes Cr, et qu’il fallait que je les regroupe ensemble sur un site… donc c’est fait. Vous pouvez donc retrouver mon activité sportive (mes Cr et photos), et un peu de celle du Srt sur http://laulautraileur.over-blog.com !

 

Une seconde chose… le Srt commence vraiment à faire parler… car on a été contacté par un journaliste pour faire un article, et donc :

Photo indisponible

 

Il était plus ou moins prévu que nous nous fassions d’autres T-shirt, et on a profité de l’occasion, et avons réalisé notre précieux !

Flocage toujours réalisé par http://www.mabroderie.fr (le fameux Laurent dont je parle plus haut, avec sa femme Alexandra), et toujours sponsorisé par Cotillons Décorshop, et aussi par Le Bar du Temple à Vienne… un second sponsor qui a compris le gros potentiel du team et qui veux surtout pas passer à côté d’un futur team de renommé internationale ! Si d’autres veulent participer, faites nous le savoir car, il serait dommage pour vous de passer à côté de çà :

 

 

 

Photo officiel de Petzl (fabricant de lampe frontale), je pense qu’ils cherchent eux aussi à nous sponsorisé… qu’allons nous faire de tout cet argent ???

 

Et une 3ème chose… suite à la CCC (je sais… encore), j’ai vu une magnifique vidéo sur la course, et en cherchant un peu, j’ai trouvé un gars qui, comme moi, fais de la course (lui, il gagne des fois !), des récits de course, et des vidéos de ses courses car il court avec une caméra Gopro et filme ses courses pour faire ensuite des montages. Un conseil…allez voir sa vidéo sur la CCC (encore, je sais), vous verrez ce que j’ai vécu, la course, le parcours, et vous comprendrez pourquoi j’ai du mal à m’en remettre. Il s’agit de Bruno, je ne l’ai jamais rencontré, un ‘’ami virtuel’’, et qui sait, peut-être qu’un jour on se verra sur une course !

 http://brunopoulenard.blogspot.fr

 

Bon, revenons à nos moutons…. La SaintéLyon !

Petit resto d’avant course le jeudi soir, je me retrouve dans la peau du ‘’vieuxavecdel’expérience’’ pour remonter un peu le moral de Gaétane qui a le trouillomètre au taquet !!! Et d’ailleurs… tu vois, Gaétane, tout s’est bien passé, comme je te l’avais dit !!!! N’est-ce pas ?

Le samedi de la course, je me dis qu’il faut impérativement que je fasse une grasse mat, et si possible une bonne sieste pour arriver frais à Sainté le soir (vu que ça fait une semaine que je dors très mal… le stress… et oui, j’suis un garçon émotif moi !), et comme d’hab, je me fais une grasse mat à ma manière… réveil à 3h50, mais réveillé quoi… comme quand tu as dormi de 22h à 8h sans interruption, bien réveillé, pas fatigué et tu te dis que la nuit est finie… et ben voilà, réveillé comme ça ! Terminée la nuit ! Et l’aprèm, méga grosse sieste de 24 secondes environ, je crois que j’aurais pu aller jusqu’à 25, mais j’ai craqué avant !

 

On renouvelle l’opération de l’année précédente, c'est-à-dire que l’on emmène une voiture dans la matinée à Gerland pour le retour le lendemain.

 

Le soir, c’est pasta party chez Steph et Gaétane, avec David J, Fred, Moussa. Le départ est prévu de Vienne à 20h30 avec notre Satanic Rouling Bus… un minibus loué (comme l’an dernier) pour l’occasion. Je relance une perche aux éventuels sponsors J !

Chauffeur édition 2013 : Stéphane M…. mais siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii vous le connaissez tous………. le fameux Stéphane du Marathon du Beaujolais, avec nos ‘’Allez Stéphane, Allez Stéphane’’… vous vous souvenez pas ????????? Et ben allez voir sur mon blog dans mon Cr du Beaujolpif et vous allez bien voir !!!!

On arrive sur place vers 21h45, un peu plus de 3h avant le bang, on a le temps, mais on veut tous profiter de l’ambiance, c’est pas tous les jours que l’on fait une course qui rassemble autant de monde… sur les 6 formules de la courses, on est quand même 14000 personnes dont environ 6000 tarés sur la formule solo du 75 !

On se trouve une petite place pour 12 dans l’immense hall du Parc Expo, on se change, on s’allonge, on essaie d’évacuer la pression, certains écoutent de la musique, d’autres préparent une nouvelle fois méticuleusement leurs matos, on va faire pipi 2 fois chacun, y a une qui scrute désespérément la salle en espérant voir arriver son binôme. Et je me fais même filmer par un caméraman car mes cornes sur ma tête l’intriguent !

Bref… pour ceux qui connaissent, c’est une attente d’avant course, et pour ceux qui connaissent pas, faut le vivre pour le comprendre… ces regards tendus et anxieux, ces odeurs de camphre, les gens allongés, certains dorment… faut le vivre !

22h45, on commence à remuer, on emmène nos sacs dans les camions qui vont les ramener sur Lyon, et là au milieu de 12000 personnes, je tombe par le pur hasard sur un gars avec qui j’ai joué au rugby pendant 4 ou 5 ans et qui habite dans la région Viennoise !

Gaétane est de plus en plus inquiète, car Delphine, avec qui elle est sensée faire sa course, n’est toujours pas arrivé… flippouille flippouille !!!! J’essaie de lui remonter le moral, je lui dis que tout va bien se passer quand je vois un sourire sur son visage, je me retourne et Delphine vient d’arriver…. Ouf, on a frisé l’abandon d’avant course !

On fait une photo d’avant course, et on décide de sortir pour se rendre dans les sas de départ. On a opté comme stratégie d’aller se positionner le plus près possible de la ligne de départ, donc on rentre dans le sas 5h-7h tout en sachant que l’on va faire plus, mais on évite beaucoup de monde, et dans les premiers chemins au dessus de Sorbier, ça devrait normalement moins bouchonner !

On est donc 8 ensembles, les 2 filles se sont elles positionner sur la fin du peloton.

Les objectifs sont clairement établis… le principal déjà : finir ! Ensuite, il y a ceux qui veulent claquer un temps, et sur qui sont en balade. Avec Stéphane, sans en parler, on sait que l’on va faire notre course ensemble, ça a marché jusqu’à présent, pourquoi ça ne fonctionnerait pas cette fois ?

Notre objectif à nous est de finir en moins de 10h et de décrocher comme en 2011 un diplôme SaintéLyon de Bronze.

Le speaker fait monter un peu plus la pression, et là, dans le sas de départ, d’un coup, je pense à toi, mon Denis, mon compagnon d’aventure de ma 1ère fois ici en 2010, avec des 40cm de neige, des -15° sur les hauteurs de Saint-Etienne, ces chutes sur la glace, cette maudite frontale qui se casse, mes larmes à l’arrivée… que de chemins parcourus depuis ce run avec toi !!! 

Et là, maintenant j’ai qu’une envie, c’est d’entendre ‘’Light my way’’  de U2, signe d’un départ imminent… et j’entends les 1ères notes qui résonnent… et c’est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!! 4ème SaintéLyon me voiciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

 

Et là, y en a un qu’a du avoir 2 fils qui se sont touchés, car David J (tatan, cousin(e) commun !) pète un plomb et part à vitesse grand V !!! Il m’avait annoncé la couleur en me disant qu’il voulait faire moins de 8h, ce à quoi j’avais répondu qu’il était timbré !

3mn après, Fred nous fait la même !!!

Nous, on démarre bien, les 1er kilos se font à 12km/h, on est pas mal !

1ère butte dans Sorbier, on perd Moussa et David L.

Les 1ers chemins approchent, on commence à voir un peu de neige. Au ravito de St Christo (1106ème en 1h39), on arrive à 5, et d’un coup, plus de Valentin, on l’a perdu dans la foule, on cherche derrière, on regarde devant, et rien… plus rien… plus de Valentin !

On repart donc à 4, et au bout de 500m, on n’est plus que tous les 2 avec mon Steph… on va la faire tous les 2 celle-là, comme d’hab !

Bon, je vais vous épargner les kms, les ravitos, les arrêts pipi, les pastilles d’Isostar dans nos bidons, on est bien, on est des métronomes, on avance bien et même très bien… on tient notre rythme. On avance pas trop mal…

 

Ste Catherine (1457ème en 3h31), ensuite le fameux Bois d’Arfeuille… le bois d’Arfeuille, c’est à la SaintéLyon ce que sont les pavés de la Trouée d’Arenberg sur Paris-Roubaix, la montée de l’Alpe-D’Huez sur le Tour de France, les cornes de diable pour les membres du Srt,  ou pour les non sportifs, le sapin pour les fêtes de Noël !!!

 

 

Alors le Bois d’Arfeuille, je l’ai toujours connu dans le sens de la descente, dont la 1ère fois avec Denis, le chemin était recouvert de glace, on s’agrippait aux branches pour moins glisser, certains se mettaient en position luge pour glisser sur les fesses… et cette année, grande nouveauté, on nous fait faire le bois d’Arfeuille dans le sens montée. Cette partie, c’est un peu l’épouvantail de la Sainté, la partie que tout le monde redoute, pourtant, c’est pas long, enfin la partie la plus dur ne mesure pas plus de 200m ! Mais c’est raide.

.

On enchaine ensuite sur St Genou (1251ème en 5h11), avant d’enclencher la longueeeeeeeeeeeeee descente sur Soucieu En Jarrest. Et c’est juste avant St Genou que ……… ben en fait, j’ai pris 4 gamelles pendant la course, dont la dernière un peu avant ce ravito, et j’ai tapé le genou gauche un peu fort sur le sol, et ça, et ben j’ai pas aimé, et j’me suis dis que ça allait me gêner par la suite. Et ce sera le cas, car pendant cette longueeeeeeeeeeeeeeeee descente, et ben chaque foulée sur la jambe gauche tapait dans le genou, et ça a pas été top du tout.  J’me suis même posé la question à Soucieu (1127ème  en 6h50) de savoir si je continuais ou si je stoppais.

 

Mais c’était longgggggggggggggggggggg cette descente, il était loinnnnnnnnnnnnnnnnn cette année ce ravito…en fait, toutes les années, je trouve ce passage dur, pas physiquement, mais mentalement… j’arrive pas à le passer sans penser à monter dans le bus !!!!!!!!!!

Et quand les douleurs physiques arrivent, et ben généralement les ‘’idées noires’’ suivent (enfin chez moi en tout cas). Pendant cette course, on a peu parlé avec Steph, à l’inverse d’autre, et je dirais même que je me suis limite ennuyé, je pense que la répétition des participations y est pour beaucoup. Et j’ai tellement adoré la CCC (encoreeeeee) et ses paysages magnifiques que je crois que j’suis en manque de montagne !  D’où le ‘’poème’’ au début de ce Cr… je commence à  me lasser un peu trop de cette course et il est temps pour moi de passer à autre chose.

En plus de mes 4 gamelles, je pense que si Candéloro avait été là, il aurait été jaloux… car dans une descente (je ne me rappelle plus où) glacée, je perds l’équilibre, je commence à tomber, j’me rattrape j’sais pas trop comment, je tourne sur moi-même en faisant des petits pas, un tour à 360°, et le mec derrière moi était mort de rire, en me disant ‘’alors celle-là, j’l’avais encore jamais vu…bien joué, tu t’es bien rattrapé’’ !

La suite de la course sera un peu plus dure pour moi, Steph, lui est méga bien, et je lui dis de partir et de continuer sa course à sa vitesse car je le ralenti, et il ne veut pas partir.

On passe Beaunant (1022ème en 8h37), c’est presque fini car cette année, un 2ème gros changement, c’est qu’après la montée des Aqueducs, il reste 7kms à faire, alors qu’avant, on en faisait 12 dont la longue et interminable ligne droite des quais de Saône.

Je pense à David J en me disant que si il a tenu son rythme, il a du arriver ou sur le point de le faire, mais, en fait, j’suis carrément certain qu’on va le doubler, agonisant sur le bord, ou alors qu’il a abandonné, car je suis certain qu’il s’est cramé.

On continue à un petit rythme, enfin pas si petit que ça, on est à 10km/h… je sais que pour certains comme Fred, Xavier, Fabien ou autres, ça va les faire sourire, mais pour moi, c’est pas mal, j’suis pas un avion, moi, j’suis un diesel !

On attaque la partie que l’on connait pas pour la redescente sur Lyon, on passe par des marches d’escaliers, et étrangement, j’apprécie, je pensais qu’elles allaient me casser les pattes et pis non, même pas, au contraire, ça me fait du bien et ça me détends. On arrive juste en face du futur Musée de la Confluence, et là, je sais que c’est bon… reste 3 !

Cette course a aussi une autre particularité… ceux qui sont habitués à faire des courses ont tous vu les indications de kilométrage affichés en mode croissant… et bien là, c’est l’inverse et ça fait drôle… quand on voit un panneau (ponneauJ) ‘’Lyon 50km’’ ça fait bizarre ! Ça fait vraiment pas le même effet que dans l’autre sens.

On traverse le Rhône, on rentre dans le parc de Gerland, Steph me dit ‘’on accélère’’, et moi… j’peux pas, j’suis à fond !!!!!!!! On accélère quand même, on passe le dernier kilo en 11km/h, dernier virage, on voit les panneaux 250m, 100m, il y a pas mal de monde… j’essaie de réveiller un peu les gens pour qu’on se fasse applaudir, ça marche moins bien que pour les autres annéesL.

 

On franchi enfin cette ligne en se tapant dans la main avec Steph, on l’a fait… encore une fois !!!

 

 

Objectif atteint… Finisher en 9h34, diplôme SaintéLyon de Bronze !!!

On récupère nos T-shirts Finisher (il est sur mon dos en ce moment même d’ailleurs).

 

On trouve Fred qui est là, changé et qui nous attend.

Il a eu le temps le bougre car il termine lui en 8h21 !

Je lui demande des news de David J, il me dit qu’il est en train de se doucher, car lui aussi à décrocher la SaintéLyon d’Argent (- de 9h) car il finit en 8h52 ! Il me bluff le gars… Dis donc David, t’as sacrément du t’ennuyer quand on a fait le Nivollet-Revard tous les 2 au mois de mai !!!!!

On apprend que Valentin est lui aussi en Argent, car il finit (en mauvais état, certes, mais il finit) en 8h58 !!!!

J’vais m’adresser au recruteur du Srt pour qu’il me recrute des moins rapides que moi…c’est vrai quoi, ils sont tous super méga bon maintenant les ptits nouveaux !

On part récupérer nos sacs, j’reçois un appel de Jp Pololascience, qui vient de finir aussi en 9h51, bronze pour lui aussi.

Il nous apprendra que David L a été contraint à l’abandon en raison d’une blessure suite à une chuteL.

Moussa termine sa course en 10h38, et ils nous restent plus qu’à attendre nos girls pour les voir finir. On sait qu’elles ont prévu de faire environ 12h, et on sait aussi via texto où elles sont, et surtout qu’elles sont toujours en course.

On se change, et en enlevant mes chaussettes… nonnnnnn, c’est à moi çaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!! J’ai les pieds dans un état… on dirait que j’ai passé la nuit à courir dans la boue… heuuuuu d’ailleurs c’est un peu le cas !

On emmène nos sacs dans la voiture que l’on a amené la veille (mais si, souvenez vous), elle n’est pas loin pourtant la voiture, mais on met longtempssssssssss pour y aller, on marche comme des canards.

On profite du gargantuesque L repas qui nous est offert, et on part voir l’arrivée des filles… et d’Ugo (cousin de Polo).

Et les voilà, nos girls, les larmes aux yeux de douleurs, de joie, de soulagement, de bonheur (je sais de quoi je parle), des émotions que seul le sport peut nous donner. Elles terminent leurs courses en 12h26… RESPECT les miss, vraiment respect.

Et je vois mon Polo qui repart en courant chercher son cousin qui va arriver… j’en connais des jobarts, mais lui, il fait partit des champions du monde. Et il revient juste après avec Ugo qui en termine en 12h40… 20 ans le gamin, pas mal ????

Bilan : 10 finishers sur 75 solo, Magali J finit très bien sa Saintésprint, avec comme regret de ne pas s’être inscrite sur le 44. Bémol pour David L qui n’a malheureusement pas pu terminer.

 

Bilan perso… je suis bien content d’en avoir terminé, j’ai une fois de plus atteints mon objectif, et même si j’ai ressenti une certaine lassitude sur cette course, la SaintéLyon est vraiment une course qu’il faut avoir fait une fois dans sa vie pour se rendre compte de se que c’est.

 

Et au fait… Gaétane, tu sais, si Delphine n’était pas arrivée à temps pour que vous puissiez vous retrouver avant le départ, je serais resté avec toi, et ce avec grand plaisir !

 

Avant les habituelles questions sur mon prochain objectif… je n’en ai pas… enfin, pas vraiment… mais… j’ai bien aimé, et j’aime bien Chamonix !

 

 

retrouvez tous mes Cr de course sur

http://laulautraileur.over-blog.com

2 commentaires

Commentaire de Trimoreo posté le 15-12-2013 à 10:21:03

Un CR Plein D'énergie à l'image du SRT : Peztl ne c'est pas tromper, à la fois vous avez plus 750€ de frontales à 5 sur la tête ;). Sinon je suis sûre qu'avec le Steph vous pouviez facilement accrocher l'argent vu les qualités que vous avez à l'entrainement. Mais l'essentiel est là : le plaisir.
Prochain rendez le BBN.

Commentaire de djlaulau1 posté le 15-12-2013 à 12:21:43

Merci beaucoup pour la lecture et le commentaire, Mr MDR !
j'ai aussi lu le tien, et je suis assez d'accord avec toi sur l'orga, tu m'as, par contre, bluffé... 7 participations... moi je sature au bout de 4, et j'ai failli ne pas faire celle-ci.
petite erreur de ta part, on en a pour 600€ sur la tête, pas 750, mais comme on en a tous une autre aussi, on doit pas en être loin !
je t'attends le 10/01 pour la BBN, tu peux faire passer les invits, par contre, préviens moi une semaine avant pour me communiquer le nombre de personne qui vont venir. à+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 1.06 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !