Récit de la course : Mini Trail du Canton Vert 2014, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : Mini Trail du Canton Vert

Date : 16/3/2014

Lieu : Plan De Cuques (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 477 vues

Distance : 16.6km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Le récit

Données course
Distance mesurée: 16,6 KM.
Température au départ: 13°C.
Temps: Beau.

Données perso
Poids: 83,5 Kg.
Objectif: <1h41'.

(ouvrez la carte dans un nouvel onglet pour la voir en pleine résolution)

Après une bonne semaine bien raisonnable durant laquelle j'ai perdu 2 kilos, je passe à la pesée ce dimanche matin.
Toujours 83,5 Kg... et oui, un anniversaire bien arrosé la veille a fâché la balance.
Tant pis, on fera avec.

Pour la 11ème course de l'année j'ai sélectionné le mini-trail du Canton Vert à Plan-de-Cuques.
16,6 KM dans le massif de l'Etoile. 7 KM de côte puis 9 KM de descente, avec un petit mur au 6ème et un passage caillouteux au 13ème.
Une course que j'espère pouvoir boucler en 1h40.

Retrait du dossard au stade du Mail à 8h15 où je croise Maxime Vullo, toujours présent.
Et puis il est temps de se taper les 2 KM de marche pour rejoindre le départ, dans la carrière de la Grave.
Sur place je retrouve Laurent Coté, rencontré sur la Ronde des Mineurs. Et quelques Kikoux, certains venus pour le 16 et d'autres pour le 9 KM.

Ne pas s'échauffer, ne pas stresser, ne pas réfléchir à ce qui nous attend. C'est ma nouvelle approche pré-départ. Rigolant
Alors que la température commence à monter, le coup de feu est donné à 9h30 pétantes pour à peine 140 coureurs.


KM 1: Tout en sous-bois. Faut bien en profiter, dès le prochain KM il n'y aura plus d'ombre.
Personne ne se bouscule, le peloton s'étire rapidement et la température est idéale. Finalement ça s'annonce sympa.

KM 2: Ca grimpe, c'est en ligne droite et en plein soleil. Déjà ça me plaît moins.
Et puis pas de panneau pour indiquer les distances. Pas grave, j'ai mes repères.

KM 3: Petit retour en sous-bois avec un peu de descente en prime. Ah, c'bonheur...

KM 4, 5 & 6: On rejoint le parcours de la Ronde de Château-Gombert.
3 bornes à flanc de colline. Un peu de grimpette par endroits mais rien de difficile.
6ème KM: premier repère. Objectif: 39' et la montre affiche 38'55". C'est bien, mais cette fois il va falloir tenir jusqu'au bout.

KM 7: Le mur. Il m'avait marqué durant la Ronde l'année dernière, et il est toujours aussi impressionnant ici.
1 KM de côte pas très difficile, mais décourageante parce qu'on la voit arriver de loin.
J'alterne entre marche et course et essaie de m'accrocher à une coureuse qui semble partie pour faire le même chrono que moi.

KM 8: Arrivée au point culminant du parcours. Un petit coca au ravito et on attaque la descente vers Plan-de-Cuques.
On est motivé, on se sent bien, on est là pour faire un temps (enfin... à son petit niveau, quoi), on lâche rien.

KM 9,5: deuxième repère. Objectif 1h00'30". Résultat: 1h00'45". Boarff, ça se rattrape ça.

KM 10 & 11: Quelques petites bosses inattendues font irruption sur le chemin. Pas bon, ça.
Heureusement je suis toujours en pleine forme.

KM 12: On commence à doubler les derniers concurrents du 9 KM, partis 30 minutes après nous.
Le simple fait de doubler du monde me donne des ailes et me fait dépasser la coureuse que je suivais depuis 6 bornes.
Un second souffle! Ca faisait presque un an que ça ne m'était pas arrivé.

KM 13 & 14: Petit passage technique dans une draille qui rend les dépassements difficiles.
Heureusement les autres coureurs sont tous très attentifs.
Au 14ème je suis encouragé par Agnès Vincent, une copine qui fait le 9KM et que je dépasse en trombe.

KM 14,5: Troisième et dernier repère. 1h28'30" à faire, 1h28'30" de fait. On y est, on y croit.
Juste avant de rejoindre la route j'entends un "Allez Tom the Machine" venant du bas-côté. Ca surprend toujours. Langue tirée

KM 15 & 16: Les deux derniers KM se font en roues libres. Plus d'énergie pour attaquer, mais ça devrait passer tout juste.
A 500 mètres de l'arrivée, alors que le stade est en vue, j'entends la coureuse de tout-à-l'heure se rapprocher à nouveau.
On augmente juste assez la cadence pour rester devant, et ça fait passer la ligne en 1h39'18". Objectif atteint.


Moins fatigué que d'habitude, bizarrement. Et plutôt satisfait de ma première course en tant que trentenaire.
94ème sur 140 coureurs (67%).
150% par rapport au vainqueur en 1h06'01".
47ème meilleure course sur 66.
Bon chrono mais résultat médiocre. Bah, le niveau est toujours assez relevé sur ce genre de course.

Pour dimanche prochain ce sera Courir Sur Le Plateau à Clansayes, dans la Drôme Provençale.
Et oui, c'est la seule course que j'ai trouvée ce jour-là. Clin d'œil
@+ les Kikoux.

3 commentaires

Commentaire de lanailledu13 posté le 18-03-2014 à 07:50:18

Bravo Tom et merci pour ton CR ! Tu t'es fais plaisir et c'est un beau cadeau d'anniversaire pour tes 30 ans :)Bienvenue au club des trentenaires !!

Commentaire de Rudyan posté le 18-03-2014 à 17:04:48

Jolie course bien gérée. Finir assez frais, c'est toujours agréable, ça permet de mieux apprécier la fin de course...et l'après course!
A bientôt!

Commentaire de Gibus posté le 22-03-2014 à 13:10:08

Bravo et bon anniversaire.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !