Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 21 km 2015, par Corne de chamois

L'auteur : Corne de chamois

La course : Sacré Trail des Collines - 21 km

Date : 22/3/2015

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 1038 vues

Distance : 21km

Matos : R02 de chez RLT

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 ans après, les collines de Parménie n’ont pas changé

Et ouais en mode préparation du trail de buis les baronnies, il me fallait un format relativement proche : 21 k et 1000d+ sont annoncés en cette fin mars à Tullins : au fameux SACRE TRAIL DES COLLINES, soit 6 kil et 300d+ de plus qu’il y a 3 ans.

Je m’inscris ½ heure avant la sempiternelle hausse des prix des retardataires ce qui me fait économiser 5 €. Me rejoignent le faizan en mode je fais 70 kil et 4000 d+ par semaine et l’aiglon peu vu ces derniers temps mais dont il ne fait aucun doute qu’il sera devant à la fin.

Départ 7 h 15 Cognin, on traverse la chartreuse, on rejoint Tullins, petite bourgade située sur la rive droite de l’Isère, où dès 8 heures, nous croiserons déjà plusieurs piches levés depuis déjà un petit moment à s’arroser le gosier à grand coup de blanc, rien d’inquiétant, nous sommes dans le Dauphiné !!!

On grimpe sur la colline de Parménie et un bénévole nous fait garer au même endroit qu’il y a 3 ans, pile au niveau du panneau du col (574 m). On s’habille ca meule, le thermomètre indique 2°, on laisse les camels dans le coffre et on se munit chacun d’une seule gourde ca suffira ils annoncent 2 ravitos pour 21 kil, le faizan met son produit dopant dans la gourde et me demande de lui faire une dernière injection de cortisone.

On se fait le petit ¼ d’échauffement en montée pour aller recup les dossards, le site de Parménie n’a pas changé, il y a toujours cette épaisse couche de brume humide. Les dossards récupérés sans encombre, on file au système de consigne, petit caca, il reste 10 minutes avant le départ on repasse boire un café et qui vois t on la légende, le bon vieux mich, vêtue de son inusable k-way BLEU MARINE. Il me dit qu’il est à la bourre comme d’hab et qu’il a attaqué la saison de trail la semaine dernière au trail du dégel de Sechiliène et c’est donc pour cela qu’il ne s’aligne que sur le 21 kil. Un autre ancien vient discuter, je l’ai déjà vu, mais je ne sais pas qui c’est.

2 minutes avant le départ, on rejoint la ligne, on croise l’indien, affuté comme une sarbacanne. Petit discours de toto38 (croisé avec le bouk aux baronnies 2014, si je ne dis pas de bêtises) qui nous indique brièvement (ca tombe bien ça meule) le parcours. 1/2/3 c’est parti, ça attaque direct sur le champ de l’arrivée habituelle, on tourne pendant presque 1 km façon cross sur un terrain en dévers bien gras, on compte déjà plusieurs gamelles, puis attaque le single avant la fameuse descente Gallet, loin devant le fz a déjà mis les watts, par contre l’aiglon, moins à l’aise sur cette descente est juste devant.

Au final, cette descente était un peu surfaite dans mon imaginaire, c’est sûr que ça ne vaut pas la descente du bois d’arfeuille reconnue descente la plus dangereuse des guignols à bâtons de la saintélyon, mais bon ça passe sans encombre, on attaque la petite portion de plat, le fz est toujours 10 places devant et l’aiglon est juste là, sauf que sur le plat ce dernier accélère, puis attaque la montée où il est le seul à garder un très bon rythme. Cette 1ère montée se fait très bien je suis accompagné d’un grenoblois avec qui on discute un peu, il me dit qu’il va venir sur chambé faire le trail MSM, très bon choix surtout quand tu vois l’affiche 2015 : ah ouais mais tu l’as gagné pour qu’ils te mettent sur l’affiche ??? Ouais si on veut mais aujourd’hui je ne suis pas bien c’est pour cela qu’il y a déjà 30 bonhommes devant !!! Putain je me dis alors que ça craint car si on met le vainqueur de la course sur l’affiche de l’année suivante ca veut dire que sur celle de l’ « ECO TRAIL 2016 » y’aura la gueule de BUBULLE, merde c’est comme si GIRKA était placardé sur les affiches à Grenoble en tant que représentant « EELV NIQUE LA France » pour les élections départementales, il serait sur d’être élu et l’ECO TRAIL va encore doubler son nombre d’inscrit et son prix d’inscription par ailleurs.

Revenons à la course, où après cette 1ère montée on rejoint un joli plateau verdoyant que nous traversons sans trainer car ça meule, puis un peu de sous-bois en montée descente et de nouveau un petit plateau où se trouve le 1er ravito. Une petite brochette de sympathiques bénévoles nous attendent, je suis le seul à m’arrêter (ce qui me fait perdre facile 5 places) en même temps j’ai rien bouffé ce matin, je deviens pire que la HDS. Je repars avec une demi banane et la bouche pleine de pâte d’amande, j’ai du mal à respirer, il faudrait que je pose la question sur le forum : « Comment faire quand on a la bouche plein de pate de d’amande ou de foutre pour respirer en course à pied ? ». Mais bon ca va ça descend, on traverse une rivière et on remonte une autre rivière annoncée par toto 38, c’est très sympa ca va ca ne coule pas trop, je suis le seul à courir je rattrape quelques bonhommes, puis on arrive dans une forêt ou on tourniquote à travers les châtaigniers.

Là je me retrouve avec un type en rose que j’essaie de suivre, sur cette longue partie très roulante voire descendante, je perds un peu de terrain mais je l’ai toujours dans le viseur c’est très agréable on peut courir à un bon rythme et au final le terrain n’est pas si gras. On rejoint une route bitume, petit coucou à la bénévole qui nous fait monter une petite butte toujours en sous-bois et de nouveau une descente où on rejoint les coureurs du 37 kil, direct je me fais déposer par un avec le dossard du CMI, je me dit putain le mec court depuis déjà 3 heures et il me dépose comme une merde, ça descend encore et on rejoint un hameau bien chaleureux où une dizaine de villageois nous encouragent et nous montrent le mur qui nous attend, toto38 nous avait prévenu, c’est la plus longue montée et effectivement c’est plutôt long mais ça va j’ai encore du jus, j’essaie de relancer au max, je rattrape quelques coureurs, mais c’est essentiellement des 37 kil, je recolle avec un 21 kil un gars avec un tee shirt noir endurance shop.

Fini la montée, on arrive sur le fameux plateau SLEEPY HOLLOW où 3 ans plutôt nous avions traversé ce plateau ou s’était tenu toute la nuit une RAVE. L’endroit fait toujours autant flippé il fait -15 y’a un petit vent bien glaçant et surtout il commence à tomber une bruine bien dégueu. Au bout du plateau y’a le ravito et là c’est très réconfortant les bénévoles sont tous sourires alors qu’il gèle, à défaut de me tirer sur le tuyau une bénévole me propose de remplir ma gourde pendant ce temps je me jette sur le buffet et repart avec une autre demi banane, il reste 5 kil, et je commence à fléchir sur ce plateau glacial, une nénette me rattrape, puis le petit vieux vu aux dossards avec mich, j’essaie de le suivre, il a une petite foulée mais très cadencée, j’ai du mal, je me dit alors que je le rattraperais dans la descente.

Arrive la descente, bien gratinée celle-là, on n’avait pas trop vu de boue hormis au départ et bien là on est récompensé, en plus le terrain est en devers, je maudis mes godasses, les R02, qui n’ont plus trop d’accroche, je me fais dépasser par 2 gars en bleu, puis le gars en noir endurance shop. Le petit vieux est en train de filer.

Ça sent la fin on arrive effectivement au col, on traverse le champ, un con de gosse nous indique 5 km, j’y crois pas une minute, et on récupère le sentier qui va nous amener à l’ultime montée et quelle montée. J’en profite pour dépasser l’endurance shop en noir et revient petit à petit sur les 2 gars en bleu. On arrive à la corde, je l’esquive totalement en passant dans les ronces à gauche, au final ça se passe pas trop mal car j’ai même rattrapé un autre gars en rouge. On arrive sur le plateau, on récupère le terrain de cross, un des gars en bleu a craqué tout comme l’endurance shop en noir je me dit que c’est terminé et que le gars en bleu devant et l’autre en rouge je ne les doublerai pas sauf que le gars en bleu se vautre lamentablement sur ce terrain tout en devers, je m’arrête rien de casser et du coup je grappille une place, je reste au cul du gars en rouge, je ne fais pas le sprint et termine en 2 h 33 bien content de cette sympathique course.

Je récupère mon lot au choix : un pot de confiture, une bière de 33cl et un jus de pomme, je prends le jus de pomme

J’en profite aussi pour laver les godasses car c’est malin l’orga a mis un jet d’eau

Sinon la course se gagne en 1 h 53, l’aiglon fait 20 en 2 h 15, le fz 26 en 2 h 18, le petit vieux n’est autre que Bernard DEVIDAL bien connu par le bouk termine en 2 h 30, michel et l’indien terminent ensemble à la 150ème place environ juste en dessous des 3 h, le dernier qui est 220ème termine en un peu moins de 4 H

Voilà une très bonne course à refaire évidemment car super orga, bon balisage, jolis parcours, très bons bénévoles avec des beaux ravitos. Le petit bémol est le prix : 20 € ou 25 € 1 semaine avant avec le repas obligatoire ce n’est pas si cher, mais le fait d’imposer le repas ce n’est pas top surtout à Parménie ou chaque année ca meule et où après la course on a vite envie de rejoindre la voiture pour se réchauffer.

Retour en Savoie sans encombre, bien qu'il commence à tomber une espece de neige mouillée (comme en 2012 c'est marrant), on décide cette fois de passer par Izeaux, petite bourgade qui sent bon les terres froides et la consanguinité rugbystique : sujet que je développerais dans un nouveau numéro…

10 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-03-2015 à 13:37:04

Je suis intervenu 4 ans (2006-2010) sur IZEAUX où j'avais un de mes très gros clients, le monde est petit !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 24-03-2015 à 15:59:03

Belle course ! C'est plein de petites allusions (enfin petites...) qui me font bien marrer. T'as pas pu t'en empêcher !!!!
En 2016, j'ai décidé de faire que du court (sauf GD) pour mes pauvres tendons. Ce 21 kil pourrait bien en faire partie !

Commentaire de Le FaiZan posté le 24-03-2015 à 18:58:51

Joli récit !!! Je m y suis revu !!!

Commentaire de jay38 posté le 24-03-2015 à 20:10:38

Excellent il m'a bien fait marrer ton récit.
Je me suis aussi mis une bonne vautre dans la dernière descente!!

Commentaire de Corne de chamois posté le 25-03-2015 à 11:37:16

oh putain jeanphi au gd2016 !!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 26-03-2015 à 09:34:44

Je l'ai bien fait en 2010 et 2011 (avec le kéké mais le kéké il y est tous les ans) alors pourquoi pas 2016 ??

Commentaire de toto38 posté le 25-03-2015 à 13:28:57

Salut Corne de Chamois,
C'était bien sympa de te retrouver. Bien cool ton récit. Surtout que tu t'es bien amusé! A propos, rien que pour toi, l'inscription l'année prochaine aura doublée: le con de gosse est le mien (lol)!!! On va vous préparer une nouvelle édition au x petits oignons, avec toujours autant de boue!

Commentaire de le_kéké posté le 25-03-2015 à 17:03:58

Très bon récit et très belle course ce sacré trail que j'ai du faire 5 ou 6 fois. Cela annonce le début de la saison avec quelques stars du saucisson et la team 73 en guest star déjà au top de la forme. Bisous et à bientôt

Commentaire de lisa38 posté le 26-03-2015 à 17:37:10

Bravo pour ta course et surtout pour ton temps, parce que moi j'en termine en plus de 3h48 !!!j'ai eu la neige en plein parcours pendant que toi visiblement tu te mettais au chaud !!!c'est cro injuste !!! bravo encore

Commentaire de esther50 posté le 26-03-2015 à 20:20:21

BRAVO pour ta course et ton recit, toujours plaisant de te lire, hello Lisa38, je t'ai perdu de vue avec cette pluie/neige et je suis contente pour toi que tu es fini c'etait le but!!!je suis vite rentrée chez moi car j'etais frigorifiée voilà j'attends ton récit.....à bientot...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !