Récit de la course : La Traversée des Aiguilles - 15 km 2015, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : La Traversée des Aiguilles - 15 km

Date : 27/9/2015

Lieu : Col du Festre (Hautes-Alpes)

Affichage : 384 vues

Distance : 16km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Le récit

Des aiguilles qui piquent

27 septembre 2015

 

 

 

Une centaine de concurrents au départ de cette première édition, des gars du coin assurément, et qui ne sont pas là par hasard : des habitués des trails montagneux. L’équipe de kikous n’est pas dépaysée, enfin quand même pour le Lutin et moi ce genre de dénivelé change du massif écouvien faut bien le reconnaître !!



Les gars d'l'Orne


 

 

 

Nous sommes accueillis sur l’aire de départ comme des guests stars… la photo de famille se fait dans la bonne humeur.


 

Trèèèès prudemment je reste au fond du peloton pour le coup de feu, et je compte bien y rester : d’une part ce n’est pas la grande forme en ce moment, d’autre part mon ami le Mustang aura, je crois, besoin d’un compagnon de route aujourd’hui, donc pas question de le lâcher ! C’est ma motivation principale aujourd’hui car sinon  je n’aurais probablement pas pris de dossard.




Avec Anyah, Mustang et Namtar


Les deux premiers kilomètres sont roulants, juste une mise en jambe, quelques passages au milieu des sapins, quelques rochers à franchir jusqu’à la Cabane de La Rama située au pied d’un vallon où coule une cascade.

 Le Mustang rayonne !


 



De là commence la première des trois difficultés du parcours : une bonne montée de 2km (400m D+) jusqu’au Serre du Vallon, qui éparpille les coureurs. Je me retourne pour rassurer Mustang : y en a encore derrière ! Un ou deux arrêts sont nécessaires pour faire refroidir le moteur sous le capot du solide équidé, cela n’est pas sans me déplaire car je n’ai pas beaucoup plus de jambe ni de souffle… Bref ça pique !

 



 



La descente vers le Vallon des Aguilles est rapide mais appliquée. Le Mustang galope devant moi les naseaux au vent, il prend de l’oxygène à pleins poumons. Je tente quelques micro-stops pour le prendre en photo sans me gameller car le terrain est inégal, de gros cailloux piégeux se cachant machiavéliquement dans l’herbe drue. Il me lance « Je suis bien content d’être ici !». Et comment ! Cela me rappelle instantanément la réplique d'André Dussolier dans les Enfants du Marais : "J'suis bien content d'être venu ! Quelle aventure !"


Une fois en bas, un pointage nous attend et le tracé tourne à droite sur le GR 94 (Tour du Dévoluy) en direction du Col des Aiguilles (2204m), en longeant un ruisseau charmant. Les concurrents devant nous reviennent déjà du sommet et nous croisent comme des fusées :

 

 Tiens un Blob !

 



Anyah


En haut (km6,8) la vue est splendide, je m’attarde 2mn pour admirer la vue plongeante sur le Vallon de La Jarjatte et prendre quelques clichés. Le mustang ne m’attend pas et est déjà reparti.






Dans la descente, quelques encouragements pour Mickey49 :



Au km 8,8 revenus au pointage de l’aller nous tournons cette fois à droite où nous attend la dernière montée du jour vers le Col de Darne. Une pause ravitaillement s’impose, le Mustang doit reprendre des forces. Un nouveau texto à nos épouses pour les informer de notre avancement et les rassurer. Il commence à faire chaud. La montée n’est pas longue mais laborieuse. Mon compagnon ne dit plus rien, une légère inquiétude pourrait me gagner, mais on avance. On croise plusieurs randonneurs qui nous félicitent et nous encouragent. On avance. En haut beaucoup de vent, des bénévoles remarquables malgré les bourrasques, et une belle vue de la vallée, du Col du Festre.

 


La descente par les Fontaines Froides seraient un régal si au km11 nous n’avions pas dépassé ce concurrent au sol pris en charge par un secouriste en plein massage cardiaque. Plusieurs personnes sont autour, inutile de s’arrêter, la vision est fugace mais très marquante, nous glace. Quelques instants après nous croisons des pompiers qui montent à leur tour, puis l’hélicoptère nous survole.

La course continue cependant, nous retrouvons le GR puis une portion emprunté déjà au début de la course : ces sapins, ces rochers sont familiers… la foulée est juste un peu moins assurée.

 


Les derniers km sont bien laborieux. Nous marchons les deux derniers pour profiter pleinement de cet environnement préservé et se réserver quelques forces pour les 100 derniers mètres, en courant.





Le village des Couttières est dépassé, le long chemin nous ramène sur le site du départ sous les applaudissements des kikous venus à notre rencontre.





Nous aurons globalement bien géré notre course, à notre rythme sans plus ; notre binôme aura ainsi vécu une petite parenthèse égoïste au milieu de ce paysage magnifique et avec une météo si agréable. Une bien belle journée donc ponctuée avant de partir par un tour au marché local organisé pour l’occasion. Fromage, charcuterie et bière artisanale feront un beau souvenir à ramener dans notre plate région parisienne.


 




**********************

Nous mettrons un bon bout de temps à nous remettre des images du traileur inanimé, pour comprendre à l’arrivée que les secours n’ont pu le ramener à la vie. Il n’y aura ce jour-là ni podium ni classement…

 

François

Dossard 551

14 commentaires

Commentaire de Benman posté le 20-12-2015 à 23:20:48

Beau résume de ce moment convivial, avec ce final dramatique. Merci pour ce partage et ces belles photos.

Commentaire de francois 91410 posté le 21-12-2015 à 12:34:45

oui, de bien beaux souvenirs quoiqu'il en soit, merci pour le comm'

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-12-2015 à 12:21:40

Trop occupé à décoiffer le Namtar, je ne m'étais pas aperçu du drame qui se nouait. Un bien triste événement dans une si belle journée... la vie, quoi.

Bon, je vous ai gravement niqués, hein ? C'est pour te venger que tu es arrivé à La Rochelle devant moi ?

Commentaire de francois 91410 posté le 21-12-2015 à 12:37:51

sentiments partagés en effet du bonheur à l'état pur et du malheur absolu, si proches
je ne t'en veux pas d'être arrivé laaaaaargement avant moi ce jour-là car j'étais tellement HS ! Au moins t'es qualifié pour le chpt de France de marathon ... pas moi ;-)

Commentaire de Mustang posté le 21-12-2015 à 14:01:10

Merci François d'avoir fait le pacer pour moi dans une période de reprise. Des paysages magnifiques à parcourir où j'ai bien tiré la langue ; j'aurais aimé ne garder en mémoire que ces paysages, l'effort, les copains, une belle journée quoi ! Mais le destin en avait décidé autrement...
A te revoir, François !

Commentaire de francois 91410 posté le 21-12-2015 à 14:18:01

Sans toi je n'aurais pas goûté à ces plaisirs ... malgré tout la vie continue avec ces belles images en tête. Vivement une prochaine aventure ;-)

Commentaire de Namtar posté le 21-12-2015 à 14:07:30

ça m'a rappelé le bon temps : lorsque le Lutin arrivait encore à me fumeZ... Bon j'ai le droit de rêver un peu non ?

En tout cas c'était un beau week-end.

Commentaire de francois 91410 posté le 21-12-2015 à 14:19:12

Merci pour ton comm' ... À quand la revanche ??!

Commentaire de anyah posté le 29-12-2015 à 23:08:52

quel plaisir de te lire Francois! souvenirs d'un excellent week end 😊

Commentaire de francois 91410 posté le 05-01-2016 à 21:05:10

un plaisir égal au mien d'avoir pu découvrir ta belle région ! merci pour le com'

Commentaire de TomTrailRunner posté le 04-01-2016 à 12:23:35

Merci de nous rappeler combien la pratique du trail est un moment de partage et de plaisir ; un moment de vie quoi...même si la vie a parfois de mauvais côté....

Commentaire de francois 91410 posté le 05-01-2016 à 21:05:56

... et aussi une autre façon, finalement, de voir la vie ! merci pour ton com' !!

Commentaire de chris78 posté le 18-01-2016 à 12:58:10

Salut François !! Je me demandais ce que tu devenais et je tombe sur ce récit ! Belle course, et de très belles photos !!

Commentaire de francois 91410 posté le 18-01-2016 à 13:38:17

Merci pour ton com Christine ;-) comme tu peux le voir je suis toujours vivant !!! Au plaisir de se revoir ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !