Récit de la course : Trail du Petit Saint-Bernard 2016, par caral

L'auteur : caral

La course : Trail du Petit Saint-Bernard

Date : 2/10/2016

Lieu : Bourg St Maurice (Savoie)

Affichage : 653 vues

Distance : 40km

Objectif : Faire un temps

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Petit Saint Bernard

Petit, petit, ben pas tant que ça!!! En tout cas, le vrai, à l'hospice il fait 80 kgs, il est pas petit. Trêve de plaisanterie, j'y étais donc, à cette grande première, et j'en suis fort aise, même si tout ne s'est pas passé comme je l'espérais. Je suis arrivé au col samedi vers 16h, j'ai garé la voiture dans la quelle j'avais prévu de dormir. Je suis allé retirer mon dossard -les 2 bénévoles étaient super gentilles!!!- et puis je suis allé jusqu'au col histoire de dire! Il faisait froid!!! Et en plus il s'est mis à pleuvoir! Tout le monde à l'abri, et là j'apprends qu'on peut dormir à l'hospice. Ni une ni deux je prends un lit et le p'tit déj!!! Autant être au chaud! Je me fais mon dîner sur une table dans l'hospice, une bonne douche et au lit!!!

Dimanche matin, 6h30 debout et petit déjeuner tranquille. Il y a le temps, on démarre à 8h. Finalement l'orga décide de reculer d'une demi-heure le départ en raison des conditions météo. A 8 h température extérieure ressentie, -1 -2. Il y a un vent!!!Mais il ne pleut plus et le brouillard s'est levé!

Allez un petit briefing et on est partis! Un petit faux plat jusqu'au col et après ça descend. Je me sens en pleine forme, je pars même un peu vite, faut que je me freine un peu, il y a quand même 42 bornes à faire avec 2200m de dénivelé, donc 4 cols de plus de 2500m.

Allez, ça finit par monter, et nous attaquons le col de Chavannes -2603m- mais c'est roulant et ça se passe bien. Ensuite après être redescendu on se fait le col de la Seigne -2516m- plutôt technique. Jusque là c'est la forme et je me dis que je devrais arriver à faire quelque chose.On redescend et là, rien ne va plus! Dans une petite montée de rien, une douleur dans le sternum, plus moyen de respirer. Je m'assieds -enfin, je m'écroule serait plus juste!- deux concurrents s'arrêtent pour prendre des nouvelles -merci à eux-, passent quelques mns avec moi, je mange je bois, ça a l'air d'aller mieux et je repars. 

Et j'attaque le col de l'Ouillon -2612m- par une sente très peu marquée, et là rien ne va plus. J'ai mal au sternum, je n'arrive plus à respirer, je fais 4 ou 5 arrêts assez longs pendant la montée. J'arrive au col presqu'à 4 pattes. Je bois je mange , ça se calme et je repars. Dans la descente vers le dernier ravito tout va bien, un petit peu mal encore, mais je respire à l'aise. Le ravito, je mange je bois, les bénévoles sont inquiets, ils me signalent aux pointeurs du col, et ils me disent que je vais être surveillé. La montée au col de la Forclaz -2525m- se passe plutôt pas trop mal, j'arrive en haut les bénévoles m'accueillent en me disant qu'ils ont prévenu l'orga, que le médecin m'attend et qu'un secouriste monte à ma rencontre.

Mais je me sens mieux je n'ai presque plus mal, alors je me lance dans la longue descente à fond, et très vite tout va bien. Je crois le secouriste en VTT à 2 kms de l'arrivée. Je m'arrête une mn et je repars. Je vois l'hospice, je traverse le torrent, une petite montée que je négocie en marchant, et je termine en trottinant!

7h10'35", 89 sur 138 (4 abandons) 5 V3 sur 9. J'avais prévu aux alentours de 6 heures après quelques échanges avec 2 kikous sur le forum, j'aurais pu. Mais je suis déjà content d'avoir fini.

Les résultats

Super organisation, des bénévoles aux petits soins, un parcours absolument magnifique, merci à toutes et à tous!!!

A peine arrivé, une bénévole m'accroche et m'emmène voir la toubib. Tension, pulsation, questions, tentative d'ECG mais son appareil ne voudra jamais fonctionner. Elle me laisse partir, une bonne soupe, et hop je rentre à la maison. Le lendemain visite chez mon toubib à qui je raconte mes mésaventures. C'est lui qui prend un rendez vous chez la cardio pour le lendemain! Le lendemain, ECG, échographie du coeur, et rendez vous le jeudi pour une entrée à l'hosto pour faire dès vendredi une coronarographie!!! Bonjour le stress!!! Vendredi soir je ressors de l'hosto avec les poignets bandés comme si j'avais tenté de me suicider, mais ravi parce qu'il n'ont rien trouvé: "maman, j'ai rien au coeur!!! -ni aux poumons! Qu'est ce que j'ai eu? Mystère...

Je peux reprendre l'entraînement tranquille, tranquille, le trail de dimanche prochain, à priori c'est fichu...mais bon je m'en sors plutôt bien!!!


3 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 09-10-2016 à 16:44:13

étrange !!!! St Bernard veillait sur toi mais à surveiller quand même : un peu de repos te ferait surement du bien, tu as fait une sacrée (et longue) saison.

Commentaire de caral posté le 09-10-2016 à 18:01:43

salut! Comme tu dis mais j'avais encore deux ou trois courses à mon programme! J'espère pouvoir en faire une ou deux! Je vois ma cardio mardi, à suivre...

Commentaire de Shoto posté le 03-07-2017 à 08:53:22

Merci pour ton récit. Le trail du petit saint Bernard est un de mes trails objectifs pour l année prochaine. Un beau trail sauvage et pas trop de monde. Sympa.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !