Récit de la course : Trail Hivernal de la Moselotte - 42 km 2019, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail Hivernal de la Moselotte - 42 km

Date : 17/2/2019

Lieu : Cornimont (Vosges)

Affichage : 687 vues

Distance : 42km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

12 autres récits :

Grand THM 2019 ... oups, les voyants sont au rouge !!!

 

GRAND THM 2019 ...

Oups, les voyants virent au rouge !!!!


 


Le Trail Hivernal de la Moselotte est l'une de ces quelques épreuves avec qui j'ai un feeling tout particulier et ou je retourne tous les ans avec la même excitation. A l'occasion de cette huitième édition nous avions posé nos valises à Cornimont dès le Vendredi soir afin de profiter pleinement du WE à Cornimont. Bien nous en a pris car la météo excellente nous aura permis de bien jolies balades, qui m'auront alertés quant aux conditions d'enneigement sur les hauts, encore recouvert d'un épais manteau instable qui ne facilitait pas la progression.

Images du Samedi en balade ...



Nous avions trouvé un petit studio tranquille chez un couple de retraités, à la sortie du village sur la route qui mène au Col du Brabant. Françoise nous aura régalés avec ses confitures maison et ses beignets de carnaval. Maurice est l'ancien maire de Cornimont et avait pour habitude de donner le départ du trail. Il est toujours actif sur la manifestation en y représentant la ligue contre le cancer, association soutenue par le THM. L'occasion déjà d'échanges sur le trail, la randonnée, sur les Vosges, sur la vie ... L’équipe du COHM sait nous faire chauffer les cuissots. Le cœur aussi. 

L'ensoleillement exceptionnel aura favorisé les inscriptions de dernière minute pour rassembler une bien belle participation, soit environ 1200 participants répartis sur les 3 distances proposées. Le THM est un grande retrouvaille de passionnés, les meilleurs traileurs de la région viennent batailler sur un parcours toujours exigeant, quelle que soit la météo. J'y retrouve tous les ans une multitude d'amis ... Les vieux grognards des premières heures trailistiques, dont Julien François le grand organisateur en chef du THM, et des copains bien plus jeunes, rencontrés tout au long de ces années à bourlinguer sur les innombrables épreuves du calendrier actuel, avec un dossard sur le maillot ou bien simplement a faire signaleur à un croisement ou à remplir les poches a eau …

Samedi au retrait des dossards avec Lionel Viry, l'un des plus anciens. Poids plume mais catégorie dinosaure l'inoxydable facteur vosgien !!! Et par la même occasion un peu de pub pour les copains du THK ...



Dimanche a l'heure du départ, avec Thierry Snoopy ... Quelques belles aventures partagées au compteur ...



Dimanche matin alors que le jour se levait et que je serrais les louches des copains autour du gymnase, Danièle prenait la route de Saulxures pour rejoindre l'équipe des bénévoles sur le premier ravitaillement. Donner un coup de main de temps en temps, c'est aussi ça l'esprit trail.

Dans un coin de la tête j'avais une revanche à prendre sur l'édition précédente, courue par la force des chose un peu en touriste avec une cheville tout juste rétablie. Cette fois j'avais fourré le téléphone tout au fond de la poche, bien décidé à faire la course sans perdre de temps à faire des photos. Je suis bien sur parti prudemment, les sensations étaient plutôt bonnes sur ce début de course. Les premières lueurs faisait rougeoyer le ciel, la neige encore dure était assez facile à courir … J'ai bien envoyé dans la descente sur Saulxures, y avait du répondant dans les relances sur les petits coups de cul successifs.J’ai repris pas mal de monde avant d'arriver au ravito, dont un petit groupe de jeunes allemands guillerets. Un début de course en tous points conforme à mes habitudes.

Dès la sortie du ravito les jeunots ont mis le turbo pour me larguer et attaquer la montée du Haut du Roc bille en tête. Au fil des ans j'ai appris à deviner a l'allure les gens ceux que j'allais revoir plus loin ... Il ne faisait aucun doute que j'allais reprendre ces jeunots. En réalité je ne les ai revus qu'au casse croûte d'arrivée. Pire, j'ai commencé a me sentir plombé avant d'atteindre le Haut du Roc et je me suis fait bouffé dans la descente suivante ... Plus de jus, plus de jambes ... Et le tableau de bord même plus fiable. Purée, mal barré le vieux !!!

Je me suis contenté d'un arrêt express à Planois pour essayer de limiter la casse, espérant toujours un sursaut d'énergie ... J'avais bien mémorisé que les 20 derniers kilomètres seraient les plus difficiles, et je pensais bien ramasser un peu sur ce final. Rien a faire, ce n'est jamais revenu et je me suis traîné jusqu'à la Piquante Pierre, dans une neige de plus en plus délicate ...

En lisière de forêt, peu avant la Piquante Pierre. Un petit vent frais rafraîchissait la température, il faisait bien moins chaud que la veille et je n'avais pas encore tombé le coupe vent ...  



Si cette section est effectivement la plus difficile, c'est également la plus belle. Surtout avec ce soleil rayonnant dans un ciel bleu d'une pureté absolue. Je n'étais plus a quelques minutes près, et ça valait bien quelques photos ....



C'est par là que s'était posté le Francis pour nous tirer le portrait ... Et il s'en est donné a cœur joie le baroudeur vosgien ...



Passé le Col de Menufosse on retrouvait les coureurs du 28 kilomètres. Les sentiers étaient un peu encombrés et il n'était guère possible de doubler hors de la trace ... 

Un peu plus tard c'est l'artiste Vrai Rose qui s’était posté ... Décidément les photographes du jour se sont éclatés ...



Bourrinage général en revenant sur la route à Cornimont, une jeune allemand (encore) m'a embroché par inadvertance avec ses bâtons. Rien de mieux finalement pour m'exciter dans le final, j'ai enfin pu mettre en route le turbo sur le bitume. Merci Philippe pour cet instantané final ...

Mais le jeunot avait du répondant et a mis un point d'honneur a me griller avant de renter dans la salle. Sacrée bataille qui nous a valu un grand sourire complice et une bonne poignée de mains. Finalement je termine 108ème (16ème V2) en 6h10'40".

classement Grand THM 42 km



Minute de gloire entre les deux championnes du jour : Estelle intouchable sur le 42 km et Simone qui a atomisé le 28 km !!!! 



L'arche finale est installée a l'intérieur du gymnase ou tout le monde se retrouve au fur et a mesure a des arrivées, favorisant la convivialité indispensable a la réussite d'une épreuve de trail ... On peut récupérer son sac a la consigne, prendre sa douche aux vestiaires, se restaurer et boire une bière sur place pendant que les différents podium animent la fin d’après midi.

Ma “performance” décevante ne saurait ternir le plaisir que j'aurai pris a l'occasion de ma 8ème participation. Je retiens que ma cheville strappée a parfaitement assurée dans ces conditions difficiles. Et dans un autre genre nous avons découvert la boulangerie en bas de la route du Brabant et ses pâtés lorrains monstrueux ... une excellent adresse que je ne manquerai pas de mettre à profit lors de mes prochaines escapades dans le secteur.

Merci à Julien François, a toute l'équipe d'organisation du COHM et a tous les gentils bénévoles dévoues.  A l'année prochaine !!!!

 


 

4 commentaires

Commentaire de Bert75 posté le 24-02-2019 à 12:19:25

Merci Poucet : je ne connaissais et je note pour l'année prochaine ce trail dans ces Vosges que j'aime tant...mais où je n'irai pas courir cette année.

Commentaire de poucet posté le 26-02-2019 à 10:02:26

Petit trail vosgien pur jus qui n'a rien a envier au grands ... A consommer sans modération !!!

Commentaire de Gibus posté le 09-03-2019 à 18:27:10

Belles photos ensoleillées, enneigées.
Que c'est bô Les Vosges !

Commentaire de poucet posté le 09-03-2019 à 21:23:37

Merci Gibus. Eh oui, les Vosges c'est un terrain royal pour le trail

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !