Récit de la course : Trail du Soldat de la Marne - 30 km 2021, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Trail du Soldat de la Marne - 30 km

Date : 10/10/2021

Lieu : Meaux (Seine-et-Marne)

Affichage : 142 vues

Distance : 30km

Matos : Salming Trail

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Trail du soldat de la Marne, version 30 km

Dimanche 10 octobre 2021

 

Deuxième course locale faisant partie de ma prépa marathon, à deux semaines du jour J, le marathon de Rennes qui sera le 24 octobre prochain.

Il y 15 jours avait lieu la première course faisant partie du plan, l’Oxytrail en version 20 km, course locale réputée en phase avec la sortie prévue pour ce jour-là (20-25k à allure marathon) pendant laquelle je me suis régalé.

Le plan marathon du jour prévoyait 2h @allure marathon (4’), carrément challenging car c’est l’allure que tient le vainqueur de l’épreuve quand on regarde les résultats des années précédentes !!! et puis on est sur une course nature ici, pas sur route !

 

Le trail du soldat de la Marne, c’est une course récente (4ème édition cette année), plébiscitée (l’organisateur n’est autre que Eric Leblacher, cador local incontournable), à laquelle j’avais accompagné mon épouse il y a quelques années pour la première édition. Le concept est de parcourir les champs de bataille, donc les endroits où les soldats de la 1ère guerre mondiale étaient, tout près du musée de la grande guerre justement. Cette course a succédé au semi-marathon de Meaux.

A priori 1600 inscrits répartis sur l’ensemble des courses : plusieurs distances sont proposées bien sûr avec 5 ; 11 ; 21 et 30 km. Ainsi qu’une marche nordique de 11 km.

Ce sera l’occasion d’un déplacement club avec une dizaine de participant(e)s inscrits, répartis sur les différents formats.

 

Au programme donc, un parcours nature, avec 640m de D+ annoncés (400m réels), à priori sous la forme de 22 km plutôt roulants puis des difficultés concentrées sur les 8 derniers kilomètres. En fonction de la météo, je me tâte pour mes chaussures de route (glissantes) ou de trail (plus lourdes), au final je prendrai celles de trail.

Par chance on peut se garer sur place, nickel cela permettra de se découvrir au dernier moment (il fait 5° dehors !). Retrait des dossards fluide, on récupère un gobelet de trail et un sac de sport, impeccable.

Pas trop d’échauffement, puis direction la ligne de départ. L’occasion de recroiser plein de têtes connues et de s’encourager, beaucoup de plaisir en vue !

Départ 9h20 depuis le musée de la grande guerre à Meaux, nous sommes 254 sur la ligne de départ, c’est peu alors que cela gagne à être connu !

Départ rapide car en descente, bien que parti quasiment en première ligne je laisse les excités partir à bloc, et rapidement on longe les bords d’un canal. 1er kilo en 3’53 et je pointe autour de la 15ème place. Je tâche de rester concentré, d’entrée on attaque une partie en montée, sanction immédiate 2ème km en 4’52 ! Rapidement un petit groupe de 4 se forme, je ferme la marche et pointe désormais en 10ème position. On fera un bout de chemin tous les 4, quasi au même rythme.

Passage sur le territoire de Chambry vers le 6ème km, c’est un haut lieu des batailles mais il y a du brouillard et on ne voit pas grand-chose. Et puis il faut rester concentré pour ses appuis en évitant d’y laisser bêtement une cheville !

J’avale un gel au bout de 30 min, nickel je suis vers le km 7,5, je suis en auto-suffisance eau & bouffe donc pas d’arrêts aux ravitos prévus. Passage désormais au niveau de Barcy vers le 8ème km, en même temps nous sommes dans la pampa sans rentrer dans les villages alors pas de tourisme pour nous !

10ème km en 40’47, impecc le métronome est enclenché, jusqu’ici tout va bien.

C’est sympa on croise dans l’autre sens les coureurs du 20km, plusieurs nous encouragent, c’est sympa et l’ambiance est vraiment bienveillante. Les bénévoles sont toujours souriants et peu avares en encouragements, c’est vraiment agréable. Toujours un petit mot ou un petit geste pour eux, c’est le moins que je puisse faire pour les remercier.

Le 15ème km est passé au bout d’1h00’40, c’est rapide car beaucoup de kms ont été courus juste sous les 4’ au km. J’avale une pom’pote au passage, les sensations sont bonnes, le parcours est assez plat mais pas si roulant (herbe, cailloux, revêtement peu dynamique). Pour l’instant je respecte le plan marathon à la lettre, on verra combien de temps cela durera !

On arrive à Vareddes au 18ème km, on longe le canal de l’Ourcq mais répit de courte durée avant de rebifurquer vers la forêt en haut, annonciatrice de quelques surprises qui cassent le rythme (effet immédiat sur le chrono) puis cela va devenir récurrent (les surprises).

De plus nous partageons le chemin avec les concurrents du 20 km, cohabitation se passe bien même si certains sursautent quand on les dépasse un peu vite ! J’en profite pour reprendre mon acolyte que j’avais en ligne de mire depuis un moment, donc désormais 9ème, et je continue en découvrant les surprises suivantes concoctées par l’organisation : de belles montées, dont une avec une corde sur le côté, ambiance ! Parcours boisé cela serpente et curieusement je rattrape dans une descente (alors que je suis nul en descente !) le groupe que je suivais depuis le début (notre groupe de 4).     

 

Cependant j’ai une ampoule sur un doit de pied qui s’est crée depuis quelques km, pas cool, j’ai moins l’habitude de ces chaussures (trail) et malgré la Nok je dois avoir un frottement qui distille sa gêne.

Les derniers km se profilent, mon acolyte que j’avais doublé est revenu fort et me passe dans le dernier km, pas de jus pour moi je le laisse filer.

Finish en 2h10min pour 30,1 km, cardio moyen finalement raisonnable (158 puls) et 4’21 d’allure moyenne. Le speaker m’annoncera 10ème au scratch et podium annoncé (classement par catégorie ?) mais finalement je serai reparti avant d’avoir eu le fin mot de l’histoire (comme pour l’Oxytrail, l’histoire se répète !).

Je récupère la médaille de finisher (les enfants vont être ravis !) puis vais féliciter ceux qui ont fini devant, car ils ont bien géré leur course. Direction la voiture pour un change complet et retour sur la ligne d’arrivée pour voir finir les collègues de club.

On assiste à la remise des récompenses, le vainqueur du 30 km a fini en 1h57 et les 5 premiers sont de vrais costauds !

En conclusion, une course sympa, très bien organisée, pas loin de la maison, et qui gagne à être connue ! des parcours pour tous les goûts.

Désormais dernière ligne droite (15 jours) avant le marathon !

4 commentaires

Commentaire de Hockeyeur posté le 12-10-2021 à 15:08:14

Sympa de t'avoir rencontré grâce à David et Arnaud !
Belle course, bravo et une belle 10ème place !
Pour ma part je finis en 2h14 (inespéré !) et très content.
C'est de bonne augure pour ton marathon en tout cas ;)

Commentaire de augustin posté le 12-10-2021 à 17:08:05

Ah bien joué Hockeyeur, merci pour ton commentaire! super chrono félicitations! à bientôt sur une nouvelle course régionale!

Commentaire de DavidSMFC posté le 13-10-2021 à 17:52:21

Il me semble que seuls les 5 premiers étaient récompensés et qu'il n'y avait pas de podiums par catégorie. Bravo en tout cas, sacrée allure sur 30 kilomètres de Trail. Tu me rassures à avoir été moins vite sur les 10 derniers quand même. Plus qu'à cartonner sur Marathon ;-)

Commentaire de augustin posté le 14-10-2021 à 10:35:57

absolument David! c'est pour ça que je n'ai pas compris quand le speaker m'a annoncé en passant la ligne qu'il y aurait un podium. Pas grave! on s'est bien marrés et c'est bien là le principal :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !