Récit de la course : Les Drayes du Vercors 2003, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : Les Drayes du Vercors

Date : 1/6/2003

Lieu : La Chapelle En Vercors (Drôme)

Affichage : 2502 vues

Distance : 60km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

20 autres récits :

Le récit

Yo l'Zoo,
Salut les UFOs,

Ce dimanche, LtBlueberry a participé aux Drayes du Vercors, départ/arrivée la Chapelle en Vercors. 2 distances au programme : 34km pour 1100mD+ et 60km pour 1800mD+. 400 participants dont quelques UFOs que j'espere bien rencontrer...

** Preambule **
C'est au mois d'avril 2002 que remonte ma derniere "sortie" digne de ce nom. Le
reste du temps fut constitué par un enchainement de 2 blessures (cheville,
genou) dont la seconde m'a amené a ajuster ma "philosophie" de la course a pied.
Bref, ce dimanche c'est un peu THE test pour un genou que j'ai ménagé ces
derniers mois, pour une cheville qui fait mine de se reveiller sur terrain
instable, pour un Blueb qui a du se contenter de 3h30 en moyenne de course a
pied par semaine, avec un pic a 4h30, (sera ce suffisant pour aller au bout des
60km ?) Dernier element, je suis plutot novice sur le long (2 experiences de 60km en Decembre 2001 et Avril 2002) et c'est mon premier "grand" trail, d'ou l'impression d'aller un peu vers l'inconnu ce dimanche matin...

** Avant-course **
Lever 5h30. Il faisait 31°C la veille et il fait deja chaud sur Grenoble (18°C)
Petit dej a l'ancienne (Pates, Pain/Miel, Café). Préparation de 2L de Maxim
neutre (60gr/l). Départ 6h10. St Marcellin, Pont en Royans. Rte des Grands
Goulets ...barrée ((-; Détour de 30km. Ca va etre chaud (-; Je me gare a 7h30,
fonce chercher mon dossard, badigeonnage creme Nok/solaire, maillot UFO, ASICS
Gel Trabucco, sac DK 5+5. 7h50 je rentre dans le SAS de départ, croise 3
collegues de boulot. Aucun Maillot UFO en vue et j'oublie de regarder les casquettes (-; Je tourne, re-tourne, exhibe mon maillot UFO qui visiblement laisse tout le monde indifferent ;-) Petit debriefing de l'organisateur. 8h05 c'est parti !

** La Chapelle en Vercors - Serre Plumé **
Le départ emprunte sur 2km la route de Vassieux, histoire d'etirer le troupeau,
d'abord en legere descente, puis en legere montee. On quitte le bitume pour
suivre un sentier sur la gauche avant de retraverser un peu plus tard la meme
route. A cet endroit la pente devient plus severe, le sentier de la Draye
Blanche ne supporte plus qu'une file indienne ininterrompue : etant parti dans
le dernier 1/3, cela bouchonne un peu, depasser est quasi impossible mais je
benirai plus tard ce coup de frein salvateur ;-) J'ai programmé un bip toutes
les 15' et a chaque reprise j'en profite pour ingurgiter 4/5 gorgees.
L'ascension nous permet d'admirer le flanc est du Vercors et son point
culminant, le Grand Veymont, au dessus duquel le soleil est deja bien haut.
Apres avoir deja bien transpiré nous voici donc sur la pelouse de Serre Plumé
(1573m) ayant déja "absorbé" quasiment 800m de D+.

Km 8, 1h20

** Serre Plumé - Ravito 30eme **
La descente, glissante, assez technique et encore un peu "encombree" m'oblige a
beaucoup controler (pas grave, ca sera plus roulant plus tard ;-)) Traversee de
la Foret de Lente jusqu'au Col de la Chau, passage a coté du Mémorial de la
résistance, puis descente sur une dalle de béton (pas glop) sur qqs centaines de
metres. Vassieux En Vercors (Km 15, 2h, 1050m) pour un 1er ravitaillement.
Controle de la poche a eau (bu 1L, reste 1L). Prise de qqs trucs solides
(banane, raisins secs, pain d'epices) et liquides (eau gazeuse+plate)
Et c'est reparti sous le cagnard, un petit km de bitume un peu penible, puis des chemins larges d'abord a decouvert (fait chaud) puis en foret (ca fait du bien) qui nous amenent a proximité du stade de biathlon, lieu de séparation des 2 itineraires (Km 20, 2h40, Alt 1250) . Je suis pointé en 100ème position du grand parcours. A cet endroit la course commence veritablement : jusqu'a present l'idée de faire le petit parcours m'avait effleuré je l'avoue ;-)
Un chemin en foret (cool) qui alterne montee/descente nous amene ensuite jusqu'au col du Rousset (Km 24, Alt 1250) : ravitaillement en eau.
2 coureurs visiblement exténués viennent d'abandonner.
J'aborde l'ascension de la Montagne de Beurre avec Serge un chtimi fraichement retraité, qui trouve qu'il faut chaud et que ca monte par nos coins ;-)) bref on tchatche en marchant d'un bon pas (pente oblige) et on se retrouve comme ca en dessous de "But Sapiau" vers 1600m. C'est a cet endroit que se situe pour moi la plus belle partie de ce trail : les hauts plateaux via le GR93, au debut sur la ligne de crete, puis ensuite remontée de quelques combes et prairies jusqu'au Pas des Econdus (1546m). Une petite descente nous amene au ravitaillement eau uniquement) du (environ) 30eme km (mi course). Ma poche a eau est vide et je ne la rempli que partiellement (1L) en conservant le meme dosage de Maxim.

Km ~30, 4h15

** Ravito 30eme - Pré Grandu **
Je me sens deja bien fatigué et meme si on a avalé le gros du dénivelé prévu (~1300m), j'évite de penser au chemin qui reste a parcourir ;-)
Quelques etirements et c'est reparti pour la fin de la montée sur Pré Peyret : ca tire sur les cuisses ; je n'ai pas pris de cardio , je fais un check "manuel", environ 145 BPM. Enfin un replat ;-)
A la faveur d'un chemin mi-caillouteux/mi-herbeux je rattrappe progressivement quelques coureurs dont un coureur de l'ALE (Echirolles) qui me confie connaitre Florent (Allo Florent) et que s'il est la , il est devant ;-))
Arrivée aux alentours de la Gde Cabane, puis entrée dans la Reserve Naturelle des Hauts Plateaux via le GR91 (d'apres la carte IGN ;-) ) Le ciel s'est assombri et laisse presager l'arrivee imminente d'un orage. Les 6/7 kilometres qui suivent sur un chemin type 4*4 caillouteux en tres tres legere descente paraissent interminables... On se rapproche d'une route, les marcheurs se font ainsi de plus en plus nombreux, et voici enfin le 2eme ravitaillement solide de Pré Grandu. 2 coureurs sont vautrés par terre a l'ombre d'un sapin et visiblement n'ont pas l'air tres frais (mais ai-je l'air frais moi ? ;-)
Eau gazeuse, boisson energetique, pain d'epices, pate d'amandes, raisin sec : j'y vais un peu fort sur le ravito ;-)) (ne vais je pas avoir quelques soucis plus loin ?). Je remets 1L de boisson energetique, fais quelques assouplissements, salue les joyeux benevoles qui tiennent les stands, oublie mon mal de jambes, puis repars apres 5 bonnes minutes de pause

Km 42, 5h42

** Pré Grandu - Les Faures **
De l'altitude 1365m, un sentier tantot glissant (pierres mouillées) , tantot fort confortable (tapis de feuille), serpente pour rejoindre la vallée située 500m plus bas, et notamment un ravito en eau installé dans le lieu dit "Les Faures" (Alt 870m). En perdant de l'altitude, on a gagné quelques degrés qui ne viennent pas vraiment ameliorer l'état du bonhomme ;-) Un verre d'eau sur la tete, un sur chaque cuisse, re-assouplissements, et on repart... reste 11km et une cote de 300mD+, en guise de dessert ;-))

Km 49, 6h18

** Les Faures - La Chapelle en Vercors **
C'est d'abord 2km penibles effectués sur la route (jonction) avant de prendre a gauche une petite route pentue, qui deviendra rapidement un chemin. Pas un dessert pour tout le monde cette cote : un coureur livide est assis par terre, la tete dans les mains. J'essaie de l'emmener avec moi, lui propose dextrose et tout ce qui me reste mais rien a faire il ne veut plus bouger : il veut une voiture ; chose faite 300m plus loin par un signaleur muni d'un talkie.
Ayant rejoint un autre coureur, un particulier nous propose gentiment de nous rafraichir avec son tuyau d'arrosage. Et nous voila reparti d'un bon pas mais mon compagnon ne peut/veut pas suivre mon rythme "toutouesque" ;-) Pour passer cette derniere difficulté, j'ai eu recours a une ration de potion magique (Blueboïde). Au sommet de la "butte", se trouve le dernier point d'eau (reste 7km) puis le "Sentier Central" nous ramene via la "Combe Libouse" a priximité de l'itineraire de départ. Traversee de la route de Vassieux. 2.5km me dit un
signaleur qui me montre un chemin etroit (plutot que la route empruntee au
depart). L'orage qui nous a epargné, a bien arrosé le sol . Comme souvent dans
de pareilles circonstances, je trouve les ressources pour relancer (je vais
revenir sur 6 coureurs dans les 3 derniers km). Retour sur la route, pour le
"faux plat" mortel de l'arrivee (1km) que j'attaque en trottinant. Je repense a
ces 14 derniers mois, a la frustration de ne pouvoir courir, aux inquietudes que
je nourrissais vis a vis de mon genou, de mon etat de forme, et plus globalement
de ma capacité a aller au bout. Je pense a ma fille, dont je vais a priori
manquer le spectacle de danse (prévu a 16h30) Bref, grosse emotion et gros bonheur au moment de passer sous l'arche d'arrivee, accueilli par le speaker.

Km 60, 7h55

** Bilan **

- Rencontre UFOs : ce fut un flop . Arrivée tardive le matin ; depart immediat
apres la course . Je me rattraperai la prochaine fois ;-) Quant aux "animaux" , je n'en parle meme pas ... tous des taffioles ;-)))

- Genou et cheville nickel : j'ai eu mal partout sauf la ou je m'y attendais ;-)
Me voila rassuré pour l'avenir meme si je ne suis pas du genre a vendre la peau de l'ours...

- Etat de forme : pas si mal en fait, meme si des le 30eme (hauts plateaux) j'etais bien entamé, ensuite j'ai su trouver les ressources mentales pour aller au bout. Ca n'est que la 2eme fois que j'atteinds une telle duree d'effort. Je manque encore indeniablement d'experience et de mental pour aborder des courses au dela de 6h. Neammoins je suis satisfait de ma gestion de course : depart assez prudent (100eme au km 20), puis maintien d'un rythme a peu pres constant sur toute la duree, globalement 2h40 par section de 20km (66eme a l'arrivee)

- Hydratation : j'ai bu environ 4L et je continue a bien supporter
Maxim neutre ; aucun probleme digestif ou autre

- Courbature/crampes : si je compare avec d'autres experience equivallentes, j'ai finalement moins mal aux pattes le lendemain et le surlendemain. Peut etre est ce le resultat combiné d'un entrainement en côte plus approprié, du recours a l'homeopathie (Arnica, Rhus Tox, Cuprum) ?

- Objectif court terme : ce trail avait un double objectif pour moi. Un test
pour le genou et une sortie d'entrainement avant d'envisager une participation
au Grand Duc de Chartreuse (88km, 4100mD+). Autant le 1er test s'est avéré
positif, autant je ne me vois pas vraiment enchainer 30km/2000mD de plus...
Aurai je recuperé dans 4 semaines ? Suis je capable d'enchainer un effort pendant 15h ? Comment faut il que je gere ces 4 semaines pour mettre toutes les chances de mon coté ? Bref, une petite reflexion supplementaire s'impose ;-) Si certains ont des suggestions ou experiences a partager, qu'ils ne se privent pas ;-)))

Voila... un grand bravo pour ceux qui ont réussi a lire jusqu'au bout, désolé d'avoir ete un peu long mais j'avais du retard a rattrapper coté CR ;-))

A+
L'Blueb

PS (hors sujet) : Ayant appelé ma femme 5' apres l'arrivee, elle m'apprend que le spectacle de ma fille est retardé a 17h30. Je saute dans la voiture illico, arrive devant la salle de spectacle a 17h28, me lave les jambes vite fait a la Vichy St Yorre (rien d'autre sous la main) , enfile un short et un tee shirt, mets la dose de deodorant. A 17h32, je suis assis et croise le regard illuminé de ma fille qui n'y croyait plus et s'appretait a renier son pere indigne ;-)) Moralité : pour l'ultra, choisissez "Vichy St Yorre" bien sur ;-)

2 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 13-04-2005 à 11:18:00

Bravo LtBlueberry,
Belle course,
Excellent récit, où j'ai apprécié ta volonté d'aller jusqu'au bout, c'est à dire rejoindre ta fille sans cesse présente à l'esprit !

Commentaire de L'Dingo posté le 27-05-2010 à 12:16:00

C'est bien la fonction d'exhumation aléatoire de recits dans Kikourou.

Celui ci est pas tout jeune, et il montre que déjà le blueb est atteint d'une maniaco-préparite aigüe ( variante de la PDT du Papy :-)).

Ceci étant , le souci du détail conjoint à une preparation bien menée peuvent etre du tonnerre à Embrun . ( cela a bien reussi dejà au grand duc :-))


euh, t'as les noms des taf@#.. du zoo ??? :-))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !