Récit de la course : Le Cul d'Enfer - 21 km 2007, par jepipote

L'auteur : jepipote

La course : Le Cul d'Enfer - 21 km

Date : 26/8/2007

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 2913 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

24 autres récits :

course " le cul d'enfer"

« Vous êtes sur FUN Radio, il est 6H00 »…. Ok j’en rajoute pour embellir mon premier récit.

Il n’empêche, pour un dimanche matin, ça fait tôt… je vais regretter l’époque du foot ou le réveil sonné plus tard !! Bref…

 

Pour le petit déj, j’ai décidé de tester une nouveauté, j’ai préparé un gatosport (isostar), j’en mange deux parts, accompagné d’une banane ça devrait aller. Je met une part dos mon sac pour prendre vers 8H00. Je vais aussi boire beaucoup avant la course, la température s’annonce chaude.

6H45,

 

 

 

 c’est parti, j’aime bien arriver tôt sur les courses, histoire d’avoir des repères,  et j’apprécie de prendre mon temps avant la course, en plus il faut que j’aille m’inscrire.

Je vais mettre 1H00 pour arriver à Mondeville. Je file récupérer mon dossart, et je vais me changer tranquillement.  J’opte pour un corsaire, avec mon beau maillot rouge avec mon pseudo dans le dos et mes adidas wanaka2.

Je m’approche du départ, quelqu’un crie jepipote (merci le maillot)….  Un visage inconnu, c’est un kikoureur, greg636, on se présente, et on décide de s’échauffer ensemble (au moins 5’), il a l’air affûté le bougre. L’heure approche, on rejoint la ligne de départ……

 

3-2-1… partez…

 

 

 y’a du monde (545 partants de mémoire), un petit tour dans Mondeville, on tourne à gauche et c’est parti, pour les chemins…. Enfin presque, ça coince (pas longtemps), mais je ronchonne quand même, c’est vrai quoi, j’suis venu faire un chrono !!

 

Je décide d’accélérer un peu, je ne veux pas me faire enfermer…. Jepipote… ce coups ci, c’est calou qui m’appelle, je lui dis qu’on essaie de se voir à l’arrivée et je repars. Greg me double, je ne m’accroche pas, toute façon je ne peux pas, je ne le reverrai plus.

Les premiers kilomètres défilent,  la première côte arrive, au deux tiers je jette un œil sur le cardio…. A l’aide… plus de 190 !!! Je décide de marcher, et je le ferai pour toutes les côtes (de toute façon pour les autres la question se pose même pas !!), sur les deux premiers ravitos, je prends un gobelet pour m’arroser (que je jetterai dans un sac poubelle prévus à cet effet), j’ai mon camel back et mes gels. Je sens que la course va être dure, je décide de prendre mon 1er gel au bout de 35’.

La deuxième côte, celle qui mène au « cul d’enfer », est bien plus raide que la première,  en haut nous avons droit à une jolie photo, y’en a pour les hommes et pour les femmes, pas de jaloux !   Je suis derrière un gars qui a une bonne allure, je décide de rester avec lui, nous ferrons au moins cinq bornes ensemble, on passe les 10 bornes ensemble en 55’49. Quand on sort de la foret, le soleil tape fort, je m’hydrate bien, prends mon deuxième gel, le mec que j’accompagne lève le pied, je pars seul, et je décide de m’arrêter à chaque ravitos (je jette mes gobelets dans les sacs prévus à cet effet ainsi que mes tubes de gel), le terrain est délicat, beaucoup de pierres, racines, et surtout beaucoup de gadoue !! J’imagine derrière calou prenant ses bains de boue. Les 3eme et 4eme côtes, vont être un enfer, et en haut, plus de récompense, même en marchant j’ai du mal. Les ravitos arrivent toujours au bon moment, je bois et m’arrose beaucoup (je jetterai les gobelets dans les poubelles prévus à cet effet).

 

 greg N°7

 

 

 Entre le 10 et le 20éme kilo, je vais mettre 1H01’26, je décide de tout donner sur le dernier kilomètre, je double quelques concurrent, je suis à bloc….le chrono final : 2H03’31 (ok je vous donne le temps du dernier kilo à donf : 6’15)

Je retrouve greg à l’arrivée, il a l’air bien vide aussi. On refait la course ensemble le temps de récupérer un peu. Plus tard on rejoint un groupe de kikoureur (calou, mr malou, bigtonio, j’en oublie un oups! et le fameux JPII du forum courseapied.net)

 

 

 

de gauche à droite: greg656, bigtonio, calou, JPII, Mr calou.

 

 

Je tiens à remercier tous les « bénévoles éboueurs », toujours souriant, avec un petit mot d’encouragement.

Enseignement de cette course :    -    Pas courir en corsaire par temps chaud

-         Les chaussures en gore tex… c’est naze (à partir du 14eme kilo échauffement  à la plante des pieds, chaussettes humide)

  

Déception : calou n’aime pas tant la boue qu’elle veut bien nous le faire croire (preuve en image).

 

Important : greg ton feu stop arrière gauche est grillé

 

hervé

9 commentaires

Commentaire de JLW posté le 26-08-2007 à 21:49:00

Merci Hervé pour ton récit. On sent bien le "vécu" de ta course verte et sympa aussi toutes tes petites remarques pour les gobelets ... Dommage que l'on se soit raté, il est vrai que je suis rentré un peu tard de mon pt de ravito. Normal, il faut attendre les derniers. A bientôt sur une autre course de la région.

Commentaire de calou posté le 26-08-2007 à 23:17:00

Joli CR, Hervé !
J'aurais volontiers plus sauté dans la boue, mais le groupe qui m'entourait était un peu réticent !
J'ai moi aussi été frappée par la multitude de gobelets et d'emballages jetés jusque dans les sous-bois !!!!
Je ne me rapelle pas en avoir vu tant l'année dernière. Les poubelles sont pourtant là en nombre suffisant !!!
Bravo à l'organisation et aux bénévoles qui étaient encore une fois au top !
Calou

Commentaire de jeje77 posté le 27-08-2007 à 06:23:00

Belle perf pour une premiere.
Les conditions étaient pas évidentes et le sol vraiment trés gras par moment.
Maintenant place à la récupération.
Jdecool alias Jeje77

Commentaire de Mustang posté le 27-08-2007 à 11:38:00

très sympa et vivant comme cr!
Tu as bien raison pour les gobelets! J'ai fait le challenge des 3000 ariègeois, en pleine montagne; idem :les coureurs balançaient les gobelets parfois à plus de 300 m du point de ravito!! en pleine montagne!! Désolant!

Commentaire de jepipote posté le 27-08-2007 à 18:11:00

merci pour les petits commentaires. je tacherai de faire aussi bien pour le prochain.
hervé

Commentaire de Say posté le 28-08-2007 à 11:40:00

Chalut

BigTonio (Antoine) recours??? Si tu le recroises, passes lui le bonjour de ma part. En tout cas, tu as eu de la chance de rencontrer la Calou's team, depuis le temps qu'on se rate...

Allez, prochaine course : Paris Versailles?

Commentaire de desmaousses posté le 28-08-2007 à 14:48:00

Faire 20 bornes et ne pas franchir la ligne d'arrivée!!

bravo pour ton récit!!
quant à moi et mon chéri on n'a pas pu finir la course. aux alentours du 18ème, moi j'étais 20 minutes derrière, mon mari a senti une piqûre à la tête.. au 20ème il s'est écroulé,douleurs,mal au ventre, tremblement, baisse de tension, refroidissement...du secours est rapidement venu lorsqu'il a dit de prévenir à l'arrivée..10 minutes plus tard le médecin était là, ensuite une coureuse infirmière de son métier, a gentiment arrêté sa course pour assister le toubid de Mondeville (j'en profite pour la remercier de tout coeur). Pendant ce temps, moi j'arrive et je vois mon mari sous la couverture de survie...le médecin a bien eu connaissance de l'existance de la piqure mais dit qu'il n'y a rien de ce côté là, que c'est une hypoglycémie (mon mari est un coureur régulier et s'alimente correctement pendant et avant les courses.)
Sa tension remonte, mais chute à nouveau..les pompiers sont appelés et mon mari conduit à l'hôpital de Corbeil Essonne.Je récupère ma voiture au parking et suis les pompiers.
en fait ils'agira d'un choc anaphylactique, dû à la piqûre d'un frelon vraissemblablement..
l'organisateur nous dit qu'il y a quelques années ils ont eu connaissance de l'existence d'un nid de frelon aux environs du 18ème kilomètre ...il n'est pas supprimé visiblement..
si cela était arrivé dans les chemins plus tôt dans la course ?? Comment cela se serait-il passé ?
en fait il s'agit d'un choc anaphylactique (traduisez allergie à la piqure d'abeilles,frelon et autres du même genre!!)
avons quitté Corbeil Essonne à 17h30!!

au fait j'ai pas eu le temps, mais si quelqu'un a trouvé des lunettes de soleil noires avec des verres jaunes et a la gentillesse de se manifester ..
des maousses.

Commentaire de Flash Mac Queen posté le 29-08-2007 à 14:04:00

Bonjour à tous,

J'ai aussi été piqué par un insecte à la tête :

J'ai entendu le bruit d'ailes d'un insecte s'envolant de ma tête et tout de suite après une vive douleur. C'était vers le 18ème Km.
J'ai tout de suite pensé à une piqûre de guêpe ou de frelon.
Je me suis dis : "vraiment je n'ai pas de bol, j'espère que je ne vais pas m'arrêter à cause de ça."

A l'arrivée, la douleur était moindre mais gênante. Je voulais aller voir le poste de secours mais après avoir vu vers le 20ème Km surement le chéri de "desmaousses" et entendu les sirènes des pompiers, j'ai renoncé.

La douleur s'est stoppée en fin d'après midi.

Je souhaite un très bon rétablissement au chéri de "desmaousses".

Commentaire de jepipote posté le 29-08-2007 à 21:45:00

je suis désolé pour mr desmaouss. donne vite des nouvelles sur le forum.
bonne recup à lui.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !