Récit de la course : Raid de la Vallée du Grand Morin 2008, par grandware

L'auteur : grandware

La course : Raid de la Vallée du Grand Morin

Date : 6/7/2008

Lieu : Crecy La Chapelle (Seine-et-Marne)

Affichage : 1516 vues

Distance : 60km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

RAID AVENTURE DU GRAND-MORIN 3ème édition

Samedi 13h45, la pluie vient de s’arrêter…

 

Et c’est tant mieux car le départ du Raid de la Vallée du Grand Morin sera donné dans un quant d’heure. OnOff, mon fidele équipier de frangin de la Fucking Blue Boys Team, se tâte… coupe vent ou pas coupe vent ! Je regarde le machin bizarre qu’on appelle « doigt électronique », me demande comment le mettre pour pointer tranquillement et surtout ne pas le perdre… Tiens l’élastique casse, ca commence fort !

 

Ca glandouille… C’est bizarre… En fait, l’appel se fait dans l’ordre des dossards et évidemment, comme on est au fond (comme à l’école !), on n’entend rien… Finalement, c’est parti !

 

VTT au roadbook : Pour éviter de galérer comme la dernière fois, j’ai équipé mon vtt d’un porte carte. La bonne idée que j’ai eu là… Donc juste pour information, le roadbook indique séquentiellement les changements de direction et à quelle distance (intervalle et cumulée). Il se lit de bas en haut et de gauche à droite. Encore une fois, je suis surpris par ceux qui se perdent à la 3eme intersection… Il n’y a qu’une paire de balise pour justifier. Ceci nous emmène à l’épreuve suivante

 

VTT orientation : Une nouvelle carte nous est remise. Elle représente un secteur géographique indiquant les chemins, les maisons… A nous de choisir notre parcours !  En revanche, il faut respecter l’ordre des balises. A la 3eme, nous changeons de stratégie. OnOff pointera pendant que préparerai le parcours pour la balise suivante. C’est reparti mais hélas pas pour longtemps… On a perdu ce p…n de doigt de m…e de sa race ! Et les balises avec ! Demi-tour pour inspecter le terrain piétiné par une bande de sauvage…. Queud ! On continue quand même, on pointera la carte.

 

Course d’orientation : Celle-ci est un peu particulière car il faut trouver les balises mais aussi répondre à des énigmes. Le but est de trouver une adresse, de s’y rendre et de trouver un animal représenté sur le mur. Nous serons extrêmement brillant à cette épreuve (si,si, j’insiste !), faisant même profiter de nos lumières quelques concurrents désabusés, regardant l’œil vide le plan du village. Cet animal deviendra le mot de passe pour continuer l’épreuve… Un signaleur nous invitera à descendre dans le lit d’un ruisseau à l’aide d’une échelle et de le remonter jusqu’au parc à vélo… On ne me l’avait jamais fait celle-là !!!! Si on évite la septicémie, ca sera bien… La traversée du village nous impose de ramper sous les ponts, de se prendre des canalisations en pleine tronche, d’escalader une grille… puis passage dans les bois où OnOff nous gratifie d’une superbe figure : double salto, triple boucle piquée et une main en vrac !!! Hummmm, la journée va être longue… D’autant qu’il faut qu’on se magne parce qu’il y a une barrière horaire et qu’il faut arriver avant 19h à l’accrobranche. On récupère les vtt pour la suite.

 

 

  

 

VTT orientation : rien de particulier à part qu’on ne passera pas loin de chez moi. Etonnamment, le parcours devient gras… Très gras même !  On prend tous des gaufres… Enfin regarder la carte et pédaler dans la boue n’a jamais été simple… en même temps évidemment ! Ce hors piste pourri dans les bois sera ponctué par l’épreuve suivante.

  
 

CO : De la vraie, de la pure… On est à la bourre et il nous propose ça !!!! Des psychopathes ces mecs… Donc t’as une carte, des balises sont signalées au milieu des bois et démerde toi avec ça… J’imagine qu’il faut y aller à la boussole, évaluer la distance, compter ses pas… Comme on n’a jamais fait ça, on fait l’impasse. Cela ne fera qu’ajouter que quelques heures de pénalités aux 843 déjà durement gagnées… On continue !

 

VTT Orientation : Il faut vraiment qu’on se dépêche… Pas forcement pour la pénalité (15mn par minute de retard) mais pour pouvoir grimper dans les arbres ! Et ces chiens nous font passer que dans des passages pourris… On trouve quand même quelques balises mais une mal placée nous achèvera… On fait l’impasse sur les autres ! On devient même maitre en matière d’impasse !

 

VTT roadbook : Connaissant le coin, j’imaginais que ce parcours de liaison allait nous emmener tranquillement jusqu‘au Camp Davy Croquette, haut lieu de la culture Disneysienne… C’était mal connaitre ces chacals de traceurs ! Ils nous ont tout fait… Les traversées de jachères genre tôle ondulée, la traversée d’un champ de rondins en portant le vtt et en essayant d’éviter de s’éclater sur ces bouts de bois en équilibre dans un marécage… Et on arrive avec 20 minutes de retard !

 
 

Accrobranche : Une moitié de parcours… 2 ponts de singe, 2 tyroliennes et un saut de tarzan ou tu dois te jeter dans le vide ( 5m env ) en serrant amoureusement une corde essayer d’accrocher un filet (sinon tu repars…). Rien de bien méchant... Je m’y colle et en profite pour me faire dévorer par les moustiques… Le retour vers le parc vélo se fera avec le sosie de Chabal. Papotage champêtre avec un bucheron... Il a fait celui des boucles de la Marne mais aussi celui de l'Aubetin. Je me le ferai peut-être si j'arive à marcher après Amsterdam !

 
 

Après un petit moment d’attente….

 

CO en relais : Nous devons faire chacun la course et trouver les balises dans l’ordre. Evidemment comme nous n’avons plus de doigt, il nous file un carton... Et c’est parti… Une super douleur au foie rend la course pénible… Je me perds et retourne à la case départ… Bon j’en lâche une, ce n’est pas grave ! Le reste des balises est au fond d’un bois… Mais à 21h30, il commence à faire un peu noir… même beaucoup d’ailleurs ! Et les frontales sont restées dans la voitures pour la course de nuit... Top organisation ! J’arrive au bout du bois sans trouver le chemin, ca me gonfle, je rentre au relais… OnOff est chaud bouillant mais n’y voit rien non plus. Il fera le même parcours…

 

 

 

 

Il est 22h30. Il restait la CO de nuit à 23h… On décide d’arrêter là… Le temps de retrouver la voiture à 10 mn en vtt, de charger, de rentrer, de se laver, j’aurais juste le temps d’aller chercher madame GW à son boulot !

 

Nous nous sommes bien amusés et c’est le principal !!!!

 

Mais on a quand pas mal de progrès a faire coté organisation.... Ah non, ça c'est pas possible...

5 commentaires

Commentaire de Rag' posté le 07-07-2008 à 16:03:00

Et dire que tu me traites de râleur.....

Commentaire de Jihem posté le 07-07-2008 à 16:08:00

Le ragondin, quand il voit un ruisseau un peu crade, il est le premier à mettre un com'.
Les autres ils ont pas eu peur de se perdre avec toi dans la nuit ?
Moi j'dis ça....

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-07-2008 à 09:32:00

C'était le Grandfootware ?

Commentaire de Epytafe posté le 09-07-2008 à 17:29:00

On l'a vu ta casquette Kikourou... Tu n'aurais pas aussi une tof' avec ta tête pleine de boue ? Sympa ce raid.

Commentaire de agnès78 posté le 10-07-2008 à 14:54:00

pffffiou bah dis donc c'est pas de tout repos votre truc!!! merci pour ce beau récit à la msieur GW en personne... j'adore ;-)
bisous et plein de bonheur
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !