Récit de la course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km 2008, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km

Date : 15/11/2008

Lieu : Montfort L'Amaury (Yvelines)

Affichage : 1540 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

20 autres récits :

Une fin de semaine et trois partitions ( 1 / 2 )

Fin de semaine et trois partitions ( 1 / 2 )

 

Il est des fins de semaines où le temps se déroule au rythme d'un escargot lymphatique,  qui laissent  autant de souvenir qu'un courant d'air entre deux falaises abruptes et sans végétation, il y en a qui sont d'une tout autre nature.

 Tout a commencé, déjà, le vendredi soir. A peine nos activités professionnelles terminées, changement de décor, et presque de tenue. Rendez vous est donné à 20 heures à Coignières, Théâtre Alphonse Daudet. Les basquettes et la poche à eau ne sont pas de rigueur au programme pas de dénivelé mais des variations musicales et vocales. L'orchestre et le cœur mixte nous proposent de œuvres de Gustav Holst, John Rutter… Expression classique de la musique (on le savait avant d'y aller) et si je ne connaissais pas ces compositeurs, Gustave Holst ma plus particulièrement séduit. En tout cas nous sommes reparti avec dans la tête un feu d'artifice mélodique qui vas nous suivre un bon moment.

Et nous voilà donc samedi à nous occuper, toujours avec quelques notes de musique en tête. Au soir changement de décor une nouvelle fois, rendez vous à Montfort l'Amaurie. Haut lieu culturel et musical (Ravel), mais ce soir ce sont les "Flambeaux" qui nous intéressent. Ce n'est pas la même musique, elle est plus moderne, plus enlevée et s'orchestre différemment. La partition est un enchaînement de mouvement de terrains divers et variés, se succédant sans transition. On y trouve également quelques passages un peu plus lourds. Ils ont la particularité d'arracher aux chaussures quelques "chlurpppp !" surprenant dans cette harmonie et des vocalises spontanées au uns ou aux autres. L'effet d'ensemble est surprenant mais pas désagréable. Le plus embêtant, le vol d'une partie de la partition, qui nous a obligé à improviser quelques notes puisque nous n'avions plus de point de repère pour baliser notre composition. Cela n'a pas empêché que le final soit agréable.

  Nota : la suite se trouve en http://www.kikourou.net/recits/recit-6657-o_castor_-_circuit_a-2008-par-laurent-trail.html

 

Vaughan Williams,http://fr.wikipedia.org/wiki/Ralph_Vaughan_Williams

Gustave Holst, http://www.biographie.net/Gustav-Holst

John Rutter, http://www.fattore.com/JohnRutter.htm

 

1 commentaire

Commentaire de XBo posté le 19-11-2008 à 10:31:00

Salut laurent-trail,

j'adore ton vécu de cette fin de semaine, pleine de sensibilité.
je comprends qu'elle a été plaisante pour toi également.

Au plaisir de te rencontrer à nouveau

A+
XBo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !