Récit de la course : Off - Kikourou dans le Massif de la Clape 2008, par lule

L'auteur : lule

La course : Off - Kikourou dans le Massif de la Clape

Date : 13/12/2008

Lieu : Narbonne (Aude)

Affichage : 719 vues

Distance : 22.5km

Objectif : Balade

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

2nd Off de la Clape - 2008

Premier CR, mais comment on s'y prend? ^^ Je vais bien trouver va :P

Je me suis permis de prendre quelques photos d'autres Kikoùs pour l'illustrer, si ça dérange en quoi que ce soit ne pas hésiter

 

Bibi bibi bibi... Samedi 13 décembre! oh, mais c'est aujourd'hui le off de la Clape! Youpi ouh!


Allez zou, il est 11h30, direction la sortie Est-Narbonne pour le regroupement.


Une fois arrivée, je zieute à droite à gauche, fais un ou deux tours des parkings, il semblerai qu'il n'y ai personne. Normal, j'ai une dizaine de minutes d'avance. Je vais donc en profiter pour me badigonner de NOK (saleté de Wing -_-'  ). Tiens quelqu'un se gare derrière moi. C'est ampoule31! Après quelques minutes de blabla, il semblerait qu'il y ai mic31 et Yvan11 sur l'autre parking. Allez hop on s'en va les rejoindre. Peu à peu, les Kikou arrivent chacun leur tour: Francis31, GAE11, Phylea, marioune, Kozo... enfin, quasiment une bonne vingtaine! Michel ne manque pas à son devoir, distribution des prospectus pour les Citadelles pour tous!


Hop on rembarque pour faire ~5 bornes afin de rejoindre ce qui semblerait être notre futur terrain de jeu: La Clape!


Nous voici arrivés. On attaque?!

Non pas tout de suite, une photo de groupe avant!

© photo mic31

 

Stupeur, je suis le seul en petit short(non, Kozo à sorti le cuissard court) Faut dire que le temps s'est couvert, le vent présent. On me chambre «non je n'suis pas du ch'nnord! Et pis, moi, on m'avait dit qu'il faisait super beau dans le Narbonnais!». Faute d'oubli à la maison, je n'ai pas de gants.. mais c'est que je commence à avoir froid moi! GAE11 aura la gentillesse de m'en prêter une paire (encore merci!).

Bon on va peut être y aller non? Ouep mais avant on lâche le fauve Phyleas(le teigneux?!)! J'en avais entendu parler, soit disant que ça aboie dur lorsqu'on s'arrête.. C'EST VRAI!!! hihi

                                                © photo marioune

Allez on part cette fois ci, zou!!


(Ce qui va suivre n'est pas forcèment dans l'ordre chronologique, désolé, trope de souvenirs et je n'ai pas forcèment mes repères sur ce nouveau terrain.)


Le début est relativement plat, ça descend même dur si on regarde le profil du off.

Les discutions vont bon train. Yvan parle du Trail du Primeur, j'apprend dans le fil de la conversation qu'il est prévu de finir les Citadelles (40km) comme à Lézignan: au sprint! (on verra ça le jour-j hein!)


La pente se redresse, ça se ressent sur nos Kikous, ça marche, ça parle plus trop, les respirations se font entendre, de mon côté j'ai le palpitant qui commence à taper dur! Heureusement on fait des pauses de temps à autre pour être groupir, et par la même occasion souffler un bout!

                            © photo mic31                                                                                     © photo GAE11

D'ailleur ça s'arrête devant, encore quelques mètres et ça sera à nous de souffler quant tout à coups PATRATA! Francis, juste devant moi, fait une chute, surprenante: il n'a pas voulu se rattraper avec les mains, il y aurait laisser un poignet la dernière fois. Heureusement, plus de peur que de mal, il va bien, ouf.

                           © photo marioune
 

Puis, on devra faire un petit détour sur le chemin de prévu. En effet, il y aurait un chien pas très sympathique, ne prennons pas de risques!


On attaque le Coffre de Pech Redon (il me semble). Ca monte dur...

                                                                © photo GAE11

Il faut faire attention on l'on met les pieds, mais aussi la tête: des arbres tombés encombrent souvent les sentiers, nous obligeant bien des fois à avancer accroupis, quant on ne doit pas les enjamber.

© photo GAE11

 

... mais ça vaut le coups: un vue imprennable sur toute la Clape, et même la mer méditérannée!

                                                              © photo mic31

Phyléa par ses aboiments nous rappelle qu'on n'est pas là que pour regarder le paysage. Demi tour droite, on redescent.

                                                                                © photo mic31

 

Entre temps, le soleil à fait une brève apparition. Je savais bien qu'il y en avais dans ce coin..

 

Passage en sous bois, nous arrivons un moment sur un endroit bien joli, et de surcroit à l'abri du vent! Profiteons en pour faire une pause,         © photos marioune


et par la même occasion observer les champigons rammassés par Francis:

© photo mic31


On repart, reprend sur un sentier assez large. On en vient à parler du GuissanPhoebusTrail qui passe par certains sentiers que nous empruntons. Benoit_11 me raconte que le plus dur dans ce trail, c'est le fait de devoir beaucoups courir. Je plussoie, le terrain nous le permet souvent. Je prend donc ses conseils et les met dans un coin de ma tête, je les ressortirai en février lorsque je courerai cette course, prépa pour les citadelles. On enchaine sur le balisage rouge que nous rencontrons de temps à autre; c'est celui du le Raid Montpellier-Valencia, juste une course de 500 bornes sur 8 jours!

© photo mic31


Voilà qu'on a fait un peu plus de la moitié du parcours, on réattaque un autre mur! Le mots sera justifié sur la fin de la montée, on va devoir escalader une paroi... attention cailloux!! On manque de peu de se faire assomer par des cailloux qui glissent. Pas de bléssés, tout va bien. Je regarde encore quelques Kikous-escaladeurs dans leurs oeuvres, puis prend un chemin bis, un poil moins escarpé. Entre temps, Jerôme pose à l'entrée ''d'une grotte''. Il veut aussi faire du feu avec du bout de bois.. Bonne chance alors, surtout que ce bâton finira dans la gueule de Phyléas hihi.

© photo GAE11                                                                                   © photo marioune

 

On rejoint les autres au poste de surveillance.

Ca souffle dur encore, mais toujours de beaux paysages, la clape et même la mer, elle n'est qu'à 3,5km à vol d'oiseau! Un photo de Marion que j'aime bien:

                                                                                      © photo marioune
 

Ici, quelques Kikous nous quittent, il n'y a pas que la Càp dans la vie! ^^

 

On reprend un sentier pour voiture, assez roulant. On coupe tout de même quelques virages pour profiter de belles descentes.

Encore des Kikous nous quittent, ils vont couper. Ils leur restera un peu plus de 2km pour rejoindre les voitures, sinon il restait ~8 bornes. Qu'es-ce que je fais, je coupe, je continue? J'ai tout de même le Trail du Boër le lendemain

Allez j'suis fou, je continue!


Par la suite, ça descend dur, c'est encore caillouteux. L'ampoule trace too schuss, mais il est fouuu! Pris d'un besoin d'adréaline, je me décide de le suivre aussi bien que je le peux, mais en vain: trop fort l'ampoule dans les descentes! [img]http://www.paranoland.com/emoticones-smileys/emoticones/gif/c032.gif[/img]

Il semblerais maitenant que nous sommes dans un lit de ruisseau, du moins ça en a tout l'air! Emmanuel descend toujours aussi rapidement, on fera une petite pause en bas du lit de ce ruisseau afin que Phyléa le chien puisse se mouiller et boire un peu.

© photo marioune

 Nous longeons par la suite une mare artificielle: on se désole que la bâche soit bleu ciel, bien trop voyant c'est dommage! Elle aurait pu être de couleur terre, au pire noire. Ceci me fera penser à une chose similaire: pourquoi les éoliènnes sont telles blanches? Ca se voit à des kilomètres! Bref

© photo marioune


On reprend sur un petit de chemin de bitume pour après longer une vigne, puis un sentier, ça monte. Je suis Jérôme, on en viens à se dire qu'on va faire un week end choc avec le Trail de demain! Il chambre aussi le copain cycliste de Benoit, il aurait essayer de faire Superman dans une des descentes que l'ont fait...

On attend les derniers descendeurs au bord d'une zone clotûrée. Il y a deux ânes, un s'approche et peut être content de nous voir, il brait, très fort! Phyléa le chien ne se fait plus entendre malgré que nous sommes arrêtés.


Nous devons être à une vingtaine de bornes, on entend Benoit au téléphone dire qu'on devrait arriver dans une petite demie-heure. Mais c'était sans compté que ça sera plus de la moitié de côtes! Car sera environ deux bornes pour une centaine de mètres de D+ (une confirmation gps?!). Je suis derrière Benoit qui mène le groupe. On le suit bien que mal, c'est qu'il avance le gaillard!

Intrigué par un balisage jaune, je demande à Benoit de quoi il s'agit: «c'est le tracé d'un PR». Arf j'y avais pas pensé. «Ils l'ont refait dernièrement» me dit-il. Apparement, la bonne vielle peinture jaune c'est du passé, on tracé maintenant à la bombe de chantier, nous donnant ce fluo qui m'intriguait tant!

Nous voilà en haut, le vent se fait sentir. On profite d'une pause pour admirer le paysage, c'est beau avec la mer en fond. Ca l'été encore plus l'an dernier soit disant, grâce à une fine couche de neige qui était tombée durant la nuit.

© photo marioune


Allez bientôt arrivés aux voitures, on progresse toujours à travers une végétation typique qui forme cette garigue. La progression est d'autant plus dur que le vent s'est vraiment levé. On sera un peu à la suite à l'abri dans la dernière descente, caillouteuse toujours. Je clôture le groupe. Une envie de faire une pause pipi me prend (quoique je la trainé depuis un petit moment, normal avec tout ce que je bois!). Mon affaire terminé, il est temps de retrouver les autres, ils sont presque en bas; cool je vais pouvoir me faire plaisir en descendant too schuss!

  © photo marioune

On fini par un bout de bitume, puis un peu de terre, virage à gauche, nous voilà aux voitures! On aura fait presque 23 bornes pour ~700m de D+ suivant les gp.


Direction Vinassan maintenant, où quelques Kikoux y ont réservés des chambres pour la nuit. On s'incrustera pour y prendre une petite douche. Merci l'ampoule31!

18h30, Benoit vient nous chercher à l'hôtel. On ira sur Narbonne. Droite, gauche, gauche, rond point.. je pourrais pas refaire le chemin tout seul!

On devrait bientôt arriver pensais-je. Mais sur un cédez -le-passage, je perd la voiture de Michel que je précédé (facile à suivre grâce à l'affiche des Citadelles ;p). Horreur, je ne sais plus où ils sont; intersection suivante: à droite personne, à gauche non; tout droit il y a des voitures à 500m, surement eux. Finalement non. Demi tour, je refais le même parcours. Toujours rien

Je tourne une vingtaine de minutes dans Narbonne, ville que je connais quasiment pas. A un feu, une pancarte pointant à droite ''Carcassonne''. A l'heure qu'il est, les kikous doivent être au resto, rien ne sert de les chercher maintenant.

Je repart donc pour la maison. Je suis dégouté tout simplement

Tiens, des gouttes tombent, ça va être du joli demain.

(J'apprendrais finalement le lendemain que le restaurant était juste à côté du dernier endroit où on s'est attendu. )


Allez au dodo, demain sera un jour nouveau avec le 1er Trail du Boër à Moussan.


Un grand merci à Benoit, grand chef d'orchestre de ce off où l'on s'est bien amusé! Aux autres Kikous également.

Une aprèm fort sympathique, malgré ce petit soucis de fin de soirée. Vivement l'an prochain!

 

A la prochaine les Kikoùs pour de nouvelles aventures! (CR du Trail du Boër?! on verra hihihi)

4 commentaires

Commentaire de ampoule31 posté le 18-12-2008 à 23:42:00

Salut Lule heureux d'avoir fait ta connaissance, week end très sympathique, à refaire assurément. Pour la descente il suffit juste de poser les pieds au sol comme pour courir sur le plat ... A plus sur un sentier prochain

Commentaire de marioune posté le 19-12-2008 à 01:38:00

Merci, super sympa ton CR
Je suis déçue de ne pas t'avoir vu au resto. tu sais qu'on a fait le tour du coin pour te retrouver avec l'ampoule. A bientot, et pas de short en hiver dans la guarrigue!!
bisous

Commentaire de Phylea posté le 19-12-2008 à 19:14:00

Trés sympas ton cr.
Effectivement super week end sportif dommage que tu ai raté la soirée du samedi.
A bientot sur les sentiers
Jerome

Commentaire de Yvan11 posté le 19-12-2008 à 23:30:00

Mention Bien pour ton premier CR...

A bientot sur les sentiers...

Yvan

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !