Récit de la course : Les Drayes Blanches - 23 km 2009, par samontetro

L'auteur : samontetro

La course : Les Drayes Blanches - 23 km

Date : 8/2/2009

Lieu : La Chapelle En Vercors (Drôme)

Affichage : 1075 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

6h45 du matin et ça commence fort! Depuis hier il neige et cela en a remis une vingtaine de cm cette nuit. Je sors la pelle a neige pour un petit échauffement afin d'atteindre la voiture et je rentre récupérer mon sac de sport. Et là, dans un grondement sourd voila que ce p.... de chasse neige profite lâchement de mon absence pour me re-coller un bourelet le long du flanc de l'auto. 7h, deuxième échauffement avec la même pelle à neige!
Une petite heure de route sur une chaussée délicatement enneigée via les gorges de la bourne et me voici au Col de Carri!  Il neige toujours, -3° au thermomètre mais pas de vent. Je pars donc léger: collant doublé, tee-shirt technique et un petit coupe vent par dessus + bonnet et gants légers de ski de fond (j'ai hésité avec les gants de soie qui auraient été plus adaptés à ces températures clémentes). Sans oublier mes immenses montrail gore-tex et une paire de miniguètres indispensables aujourd'hui. Les yaktrax resteront dans le sac.


9h45, après 10mn d'échauffement sans pelle à neige mais avec les copains, c'est parti pour 23Km. Sur la piste damée de ski de fond 10 à 15 cm de poudre ne facilitent pas la motricité. Très vite je comprends qu'il faut me concentrer sur les appuis. Utiliser les traces de la trentaine de coureurs devant moi. Sur le départ j'ai affolé le cardio et là je me calme rapidement. 150 à 155 pulsations/mn c'est suffisant. Option "je gère et j'évite de dépenser inutilement de l'énergie". Avec mes grandes jambes j'ai un peu du mal a me caler dans les foulées des autres et j'ai une cadence plutot irrégulière en alternant petite foulées et grandes enjambées dès que cela motrice à peu près.

Au bout de quelques Kms on quitte les pistes damées pour un hors piste. Seule une moto-neige a ouvert la trace et là.... on brasse profond pendant plusieurs kilomètres! Chaque dépassement se calcule "énergétiquement" en prévenant par un "je vais passer a gauche". Je reprends 3 à 4 places sur cette partie. C'est vrai que j'ai l'habitude de ce terrain, quand je m'entraîne en hiver sur le Vercors, personne ne me fait la trace! Alors brasser dans la profonde... c'est tout simplement comme d'habitude! Et puis cela convient bien à mon rythme de tracteur forestier!

On débouche sur une portion de route de 200m en monté et là le groupe que j'ai rattrappé relance. C'est dur pour moi de relancer 85Kg en monté mais je ne lache rien. Puis on reprend un sentier montant dans la profonde. Et là j'ai l'impression que tout le monde a marché dans la trace du précédent et que tout le monde a les jambes courtes! Impossible de tenir leur rythme sur ces micro-foulées! Je me laisse décrocher et fini par touver un compromis: 2 foulées courtes dans les traces et une longue qui enjambe deux traces de pied. Ca marche pas mal et je reprend de la vitesse.... et des places

Avec la neige et le brouillard on ne voit pas grand chose du paysage. De toute façon, la moindre déconcentration sur les appuis me mène à la faute: le pied glisse, s'enfonce brutalement... Je surveille la distance au GPS et veille à bien m'hydrater tous les 2km car je sais que ce terrain sollicite terriblement la mecanique!

Km 18 et ravitaillement. Je ne me suis pas arrété aux deux précédents préférant prendre un peu de gel énergétique quand j'en resentais le besoin. Au moment ou je prends deux abricots une bénévole me dit:
- Plus que 2km!
- Non, il en reste 5, on est tout juste à 18!
- Non, 2 à 2,5 maxi!

Je repars dubitatif sur une piste damée qui porte bien. Je relance ? Elle bluffe ?
Je croise un bénévole au bord du parcours et repose la question:
- il reste combien ?
- 1.5km à peine
Le doute n'est plus permis! Je lache tout ce qui me reste et fond sur le triathlète qui m'a doublé quelques kilomètres auparavant! En le passant je lui dit:
- lache tout! il ne reste qu'un kilomètre!
- non il en reste 4, j'ai un GPS!
- non, c'est le dernier kil je te dis!
Me voyant bouriner de la sorte il prend l'aspiration ! J'apperçois le tunnel sous la route et on entend déjà le speaker sur la ligne d'arrivée! Ca monte. Tous le voyants sont dans le rouge. Alors j'allonge encore la foulée pour que cela dure le moins lontemps poss
ible et passe un concurent. Je termine à la limite de l'explosion.

J'ai les cuisses explosées par ce finish, les mollets qui durcissent en refroidissant! Les copains arrivent, Ben's, Le Pio. Vizcacha
a fait le scratch loin devant, kailasa une belle troisième place sur le 11Km!

La course était dure mais belle. Plus courte qu'annoncée et avec moins de dénivelé semble-t il, et c'est tant mieux dans ces conditions! Mention spéciale aux bénévoles
perdus dans la tourmente qui nous attendaient avec une boisson chaude au bord du chemin avec le sourire et les encouragements. Chapeau à l'organisation qui a su maintenir ce grand parcours en toute sécurité malgré des conditions météo pas faciles tout au long du week-end. C'était une très belle course... hivernale.

7 commentaires

Commentaire de Vizcacha posté le 10-02-2009 à 18:10:00

Belle course...
N'oublie pas la proposition de footing sur le campus tient toujours.

A+

Commentaire de phildeval posté le 10-02-2009 à 18:36:00

Exactement le même ressenti de course que toi, en moins rapide pour moi, j'aurais du attendre que tu aies écrit ton cr et je l'aurais repris presque mot à mot(bon j'aurais enlevé ces 85 kg et remplacé par 82, si si c'est important)
Effectivement bien moins de dénivelé qu'annoncé , c'était presque plat.

Commentaire de kailasa posté le 10-02-2009 à 22:19:00

Merci pour ton CR et bravo pour la course. Content de t'avoir rencontré.
A bientôt sur le Vercors, ou dans le cadre du club.
Eric.

Commentaire de l ignoble posté le 10-02-2009 à 23:36:00

au plaisir de te saluer sur une course..............

Commentaire de nono_la_robote07 posté le 11-02-2009 à 07:04:00

Bravo pour ta course et pour cette nouvelle technique "deux petits pas - un grand et hop deux petits pas - un grand".
Et puis, l'échauffement pelle à neige, j'adore !!!
Caro_petits_pas_tout_le_temps

Commentaire de le_kéké posté le 13-02-2009 à 14:26:00

Bravo mon grand ;-)
Belle course, bien gérée et déjà la caisse.
En tout cas pas facile d'être un géant et de courir dans la neige.

A bientôt,

Philippe

PS : et une traversée du Vercors en ski de fond ça te tenterait pas ??

Commentaire de Stéphanos posté le 13-02-2009 à 21:39:00

bravo Patrick, tu étais chez toi! je devais venir pour préparer le vulcain, mais je m'y suis pris trop tard...tampis ce sera pour l'année prochaine, avec le soleil..
à bientot

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !