Récit de la course : Trail de la Meute 2009, par milvia

L'auteur : milvia

La course : Trail de la Meute

Date : 27/6/2009

Lieu : La Ville Aux Clercs (Loir-et-Cher)

Affichage : 674 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Enfin le grand jour !!



27 juin, le grand jour arrive enfin, …JP et moi avons prévu de nous lancer sur les traces du loup… habitués aux courses nature de 10 km, nous nous sommes inscrit sur le 17km avec le seul objectif de finir en bon état… je n'ai jamais couru plus de 1h30 en entraînement avec souvent des tendinites aux genoux…j'espère finir en moins de 2h malgré le peu de dénivelé (150m). En plus des 2 courses (17 et 42) l'organisation a prévu un programme très réjouissant, repas BBQ, feu d'artifice, soirée dansante, aire de camping… j'ai hâte d'arriver sur place ! Nous quittons la région parisienne avec un peu d'avance de peur de se retrouver coincés dans les bouchons, finalement nous arrivons à la Ville aux Clercs à 17h30 le temps de retirer nos dossards et nous partons encourager les marathoniens sur la ligne de départ.


C'est alors que l'organisateur lance un appel micro : une marathonienne inscrite à oublié ses chaussures et demande si dans la foule une fille n'aurait pas une paire de chaussure pointure 39 à prêter ! Par chance ! j'ai une deuxième paire quasi-neuve dans la voiture que j'ai prise "au cas-où" , je cours retrouver la fille en question qui me suit au pas de course jusqu'à la voiture, équipée elle repart à fond jusqu'à la ligne de départ, je la suis pour l'encourager dans l'espoir que mes chaussures lui portent chance !


Après les quelques recommandations du loup et le ballet des petits lapins blanc, c'est le départ du marathon! Il fait lourd, je commence à m'inquiéter de la chaleur…le départ du 17km est prévu pour 18h, j'espère que le soleil se fera plus discret ! Nous avons 1h devant nous pour nous préparer, le temps de "lancer" notre tente 2" dans l'herbe, de préparer le couchage : après de nombreuses années de bivouac et camping aux pied des falaises en tant que grimpeurs nous apprécions le confort de notre bonne couette en coton ! ça prend de la place mais avec un Kangoo on ne se pose plus de question !

Retour à la voiture pour se changer, nous faisons connaissance avec la voiture d'à côté, une jeune femme (Isabelle) dont le mari est parti sur le 42 km, nous prenons le départ ensemble, et le moment tant attendu arrive enfin ! j'ai prévenu JP : cette foi-ci je me la joue perso, on ne s'attendra pas comme d'habitude, il a une cruralgie qui l'handicape un peu et a prévu de traîner en arrière histoire de "twiter" tout le long du parcours, l'occasion de tester ce nouveau mode de communication à la mode, je ne peux m'empêcher de me moquer de lui, sacré JP !…

 jp_loup1.jpg

Nous nous plaçons derrière et à 18h c'est parti ! nous suivons les traces du loup…
Ca commence tout doux je me laisse guider par le flot, après une petite montée sur le macadam (dans le CR de JP il parle d'une descente!!!), une traversée de champs en plein soleil, nous entrons dans les bois après avoir escaladé des bottes de foin placées en travers par les organisateurs… ouf il fait frais, rapidemment on se retrouve au pas bloqué par un passage de pont suspendu que l'on doit franchir un par un, ça bouchonne, puis on repart un peu plus vite histoire de rattraper le retard!


Le parcours est varié, sous-bois frais avec emjambées de troncs d'arbres, racines et cailloux, je suis très concentrée sur mes pas et plutôt satisfaite par la stabilité de mes nouvelles Mizuno… le parcours se poursuit alternant traversées de champs au soleil et sous-bois frais, le sol est sec à part quelques enjambées de flaques, il me semble qu'on descend plus souvent qu'on ne monte, je m'inquiète pour la suite ! Le premier ravito du 7e km arrive vite, je m'asperge et repars avec 2 sucres en poche pour le coup de barre éventuel, je suis toujours aussi fraiche mais garde ma petite allure pour ne pas griller mes cartouches !  Encore 10km je ne sais pas du tout à quoi m'attendre, je crains pour mes genoux car j'ai souvent eu des tendinites au delà d'1h30 de course… finalement je vais payer cher le fait d'avoir voulu tester mes nouvelles chaussures sans chaussettes !! une folie, je me maudis rapidement je sens des brulures sur le côté interne des deux pieds… les coutures ? j'essaye de faire abstraction et de profiter à fond du paysage !


Vers le 12e km : 2e ravito j'attrape un gobelet pour me rafaîchir et repars de suite, laissant les 3 coureurs que je suivais, je passe devant un panneau indiquant le 35e km du marathon, il reste plus que 7km, je commence à prendre confiance. Plus personne devant ni derrière j'en profite pour faire un arrêt pipi, je repars de plus belle, je ne sens toujours pas mes jambes, j'accélère un peu et rattrape un coureur que j'essaye de ne pas lâcher… Tout à coup mon portable sonne, je pense à JP, le temps de le sortir du camel-back et je le rappelle, il est dernière moi accompagné par un groupe de filles et pense tenir jusqu'au bout, je l'encourage.


Je reconnais un passage, je me dis que la fin approche… c'est alors que les obstacles me font prendre conscience que j'ai du mal à lever les jambes et que mes ampoules sont bien là !! la remontée du lit de rivière asséchée avec tous ses cailloux me coupe les jambes, les arbres en travers aussi, j'ai hâte d'arriver !! on sort du sous-bois et la remontée vers la Ville aux clercs en plein soleil sur le bitume est terrible ! tout à coup mes jambes sont lourdes ! je serre les dents !

Le public est là pour nous encourager, les enfants tendent leurs mains, je salue tout le monde euphorique d'arriver enfin au bout ! encore une petite virette en orée de bois puis on longe les maisons et je vois bientôt la ligne d'arrivée, j'accélère et oh ! quelle surprise !! des mottes de paille à escalader !!!  je choisis la facilité et me jette à plat-ventre pour basculer rapidement de l'autre côté en riant aux éclats ! ça y est, je l'ai fait, je suis arrivée au bout !! j'arrête mon chrono, 2h08, je suis contente de moi !

Je file prendre un verre d'eau au ravito et sors mon téléphone pour ne pas rater la photo de JP sur la ligne d'arrivée… je guette, je guette… Isabelle arrive peu après moi, on échange nos impressions. Elle s'inquiète déjà pour son homme qui est parti à 17h pour le marathon. Je guette le mien, après 15 mn il arrive tranquillou accompagné d'une Chaperon rouge qu'il aide à gravir les bottes de paille… il est heureux lui aussi d'arriver au bout, malgré la cruralgie…  Tous les trois nous partageons nos émotions, c'est que du bonheur !! on a hâte de recueillir les commentaires de Patrick quant au parcours du 42km.

 

 jp_loup3.jpg

 jp_et_isa_loup.jpg

 

Après avoir assisté aux arrivées de quelques coureurs nous nous dirigeons vers les douches du gymnases sous les odeurs alléchantes du BBQ déjà en route : après l'effort le réconfort la soirée ne fait que commencer !  Après la douche fraîche et apaisante pour mes pieds crispés nous retrouvons Isabelle et Patrick qui vient tout juste de franchir la ligne d'arrivée : 4h30, c'était très dur, surtout les derniers kms, mais il est heureux !
Heureux nous aussi d'avoir fait leur connaissance, c'est ça aussi le plaisir des courses, rencontrer du monde qui partage la même passion… Patrick a l'air épuisé c'est clair il ne pourra pas manger de si tôt, il est 21h30 nous ne résistons plus aux odeurs alléchantes et décidons de ne pas les attendre pour nous mettre à table. L'organisation est tip-top on récupère nos plateaux repas et nos petit tickets entrée-plat-fromage-dessert, et nous dirigeons vers les BBQ géants pour faire cuire nous même notre viande et nos saucisses, on papotte autour des braises c'est très convivial. On s'installe à une table occupée par un coureur solitaire avec qui on fait connaissance, l'ambiance est très festive, l'orchestre couvre le son du podium. Entre le fromage et le dessert on se rapproche du podium pour assister à la remise des prix. l'organisateur au micro demande alors des nouvelles de la coureuse qui a emprunté mes chaussures, ben oui va falloir la retrouver mais dans la précipitation on ne s'est pas échangé nos téléphones et je suis pas sûre de la reconnaitre ! … finalement on retrouve un petit mot sur le pare-brise avec son portable ce qui nous permet de nous retrouver au cours de la soirée. Tout s'est bien passé pour elle, après 42 km elle a l'air toute fraîche, même pas mal au pieds, elle !! je suis ravie que mes chaussures l'aient dépannée et je me promets de garder cette deuxième paire de secours dans la voiture.
Puis c'est le feu d'artifice, grandiose, nous retrouvons Isabelle un peu plus loin sur une autre table, son homme est allongé sur le banc, il mangera peut-être cette nuit sinon demain matin, impossible de profiter du repas après un tel effort !! ça me laisse perplexe moi qui rêve de faire des longues distances en trail ça promet !!!  Avec Isabelle on échanges nos futurs objectifs de courses et puis c'est pour eux l'heure de partir car ils habitent dans le coin et n'ont pas prévu de dormir sur place. On se donne rendez-vous le lendemain matin chez eux pour un petit-dèj.

C'est l'heure de rejoindre la piste de danse ! JP n'est plus d'attaque mais moi je suis encore sous l'excitation de la course et en pleine forme ! La programmation musicale est entraînante, je me laisse porter par l'euphorie collective, j'en oublie même mes ampoules protégées par des chaussettes dans mes sandales de marche ! Vers 2h30 JP ne tient plus et me propose de rejoindre le nid douillet de notre tente où il s'effondre rapidement… je savoure la journée au rythme de la musique qui battra son plein encore une bonne heure, impossible de trouver le sommeil surtout que les tentes voisines tardent à se coucher…
 A 6h50  je suis réveillée en sursaut par les éclats de voix de nos voisins déjà sur le pied de guerre qui commencent à s'exciter autour de leurs tentes… on a mal choisi notre place !! grrrr j'aurais bien dormi une bonne heure de plus ! je sors de la tente et ne peux m'empêcher de leur faire un reproche… JP me traite de raleuse, n'empêche que toutes les autres tentes dorment encore !! On plie bagage, et là, moi qui était une championne de pliage de tente 2", je sais plus ! Horreur j'ai perdu la main ! Je m'y prend par deux fois et la deuxième n'est pas la vraie bonne manière mais j'arrive tant bien que mal à la glisser un peu en vrac dans sa housse… ouf l'honneur est sauf ! mais en apparence seulement !
je suis pas très fière et pars vite rejoindre la voiture. Après un petit passage à la boulangerie du coin nous partons rejoindre Isabelle et Patrick pour un debriefing à froid. Quel bonheur de partager à nouveau nos impressions, nos envies respectives…ah les belles rencontres de courses sont inoubliables ! A quand la prochaine ???

4 commentaires

Commentaire de chrystellem posté le 28-06-2009 à 23:54:00

Bravooooo

tu as super bien géré .
A bientôt sur une autre course .

Bises

chrystellem

Commentaire de Land Kikour posté le 29-06-2009 à 12:49:00

Félicitations pour ton temps, ton récit comme celui de JP est très agréable à lire. cette course comme l'après avait l'air bien sympathique.
A retenir,
Bonne récup et à une prochaine
Olivier/Land

Commentaire de Astro(phytum) posté le 29-06-2009 à 23:00:00

Bravo à vous deux

Au plaisir de vous recroiser sur un trail.

Commentaire de Lucien posté le 02-07-2009 à 21:17:00

Oui, ben ton chéri a bien profité de sa cruralgie, arrivé avec le chaperon rouge et en plus sur les bottes de paille... De quoi se poser des questions (lol). La prochaine fois n'oublies pas les chaussettes... Pour le reste ton récit plait beaucoup et tu as super bien couru avec du courage a revendre, tu as réussi ce que tu craignais, de nouvelles portres viennent de s'ouvrir alors profitez de la vie. Salut à ton chéri et bonne continuation pour toi avec plein de bonheur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !