Récit de la course : Trail Blanc - 10 km 2009, par dje94

L'auteur : dje94

La course : Trail Blanc - 10 km

Date : 4/1/2009

Lieu : Serre Chevalier (Hautes-Alpes)

Affichage : 1437 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TRAIL BLANC (la guisanette)

Vendredi 02 janvier 2009, après une journée de boulot rendez vous à la gare ou je retrouve mon collègue (qui au passage c’est laissé convaincre de m’accompagner pour participer à cette course)

Nous passons 10h dans le train en siège assis (super la nuit)

 rimg0570_trail_blanc_2008_.jpg

puis nous rejoignons la maison d’hote où nous passerons le week end, la journée sera consacrée au ski et au retrait des dossards

dsc_2608_trail_blanc_2008_.jpgrimg0587_trail_blanc_2008_.jpgdsc_2609_trail_blanc_2008_.jpg

Le soir venu nous nous retrouvons à boire l’apéro avec des suédois et des anglais qui logent aussi dans la maison d’hote

Le jour j est enfin arrivé, après un petit déjeuné direction serre chevalier pour le départ

rimg0591_trail_blanc_2008_.jpg

Avec mon collègue nous nous préparons et immortalisons ce moment

J’opte pour un cycliste court (aye il fait froid dehors), la préparation terminée nous allons nous échauffer.

rimg0600_trail_blanc_2008_.jpgrimg0601_trail_blanc_2008_.jpg

Le départ va être donné nous nous plaçons sur la ligne de départ, mon collègue ce place au milieu des coureurs et moi sur la ligne de départ qui n’est plus la ligne de départ étant donné que les meilleurs ce sont mis devant la ligne.

Ca y est nous nous élançons dans le froid, je démarre assez vite pour essayer de bien me placer.

Des le début il faut fournir des effort car cela monte et à certains endroit ça glisse

Puis nous arrivons sur la piste de ski pour cette fois ci une très bonne montée, je me stop net dans mon élan, c’est raid et ça glisse.

Au sommet je repars mais la galère commence, voulant donner de la vitesse à ma course j’allonge ma foulée, mais sur un terrain glissant ça ne donne rien, alors obliger de ralentir et par moment j’ai même l’impression de marcher, cela m’énerve et il me vient même l’envie de m’arrêter et d’attendre mon collègue.

Cette idée passé je continu tant bien que mal, nous quittons le chemin damé pour courir dans la poudreuse au milieu des arbres, la je sent mes mollets au frais mais c’est supportable, ce qui est bien à ce moment de la course c’est qu’il est impossible de doubler et d’aller très vite, donc j’arrête de me focaliser sur mes glissades.

Enfin la délivrance, le chemin ce coupe en deux, à gauche le 28kms et à droite le 10.

Ce passage est assez roulant et les pieds accrochent bien le sol.

Le changement de sol ce fait ressentir dans les cuisses mais cela disparaît très vite, je m’élance donc à la poursuite des coureurs qui me devance.

jerome_trail_blanc_trail_blanc_2008_.jpg

Tout au long de ces 4 ou 5 derniers km je doublerait qu’une personne.

L’arrivée est proche alors j’accélère jusqu’à la ligne.

Je termine en 1h03.38 à la 38eme place.

Apres avoir bu et avalé quelque chose je fait demi tour pour aller à la rencontre de mon collègue, nous terminons ensemble.

rimg0603_trail_blanc_2008_.jpgrimg0605_trail_blanc_2008_.jpg

Ce fut vraiment génial, le terrain si différent et le fait d’avoir partagé ça à deux.

Nous reprenons de nouveau le train pour 10h00.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !