Récit de la course : La Ronde de Crussol - 20,1 km 2009, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : La Ronde de Crussol - 20,1 km

Date : 20/9/2009

Lieu : St Peray (Ardèche)

Affichage : 1786 vues

Distance : 20.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

***20 ans du MACADAM : Belle anniversaire et organisation ! ! !

 

   

   Courir ou pas courir ? Telle est la question que je me pose jusqu'au samedi soir, à cause d'une douleur persistante à l'aine, non pas en courant (pas resenti lors de la course du Bessat, mais la semaine qui a suivi).
   Un coup de fil à mon collègue d'entrainement la veille, et direction St Péray Dimanche matin pour cette belle ronde de Crussol.
   Arrivé à 8h30 et garé au bord des vignes déjà vendangées à côté du gymnase.
   Puis s'en suit le rituel habituel des débuts de course :
-inscription
-changement de tenue,  sans oublier le dossard
-petit bonjour (ou pas) aux têtes (et aux mollets) connus, avec, par ordre d'apparition  Maneval (Tournon/EVA) et Huguette Grangier (St Alban /Annonay JC) qui arriveront aux avants-postes, les toujours jeunes Daronnat (Valence) et Allègre (Roches de Condrieu) , Misery (Andance), Lambert (Sarras collègue du Ché aux abonnés absents ;-( ),

 

et bien sûr Phildeval (Kikou /Portes).

  
-"Echauffement-réveil" jusqu'à la passerelle que l'on va emprunter tout  à l'heure, à l'ombre des chateaux de Beauregard et Crussol, qui nous donnent rendez-vous dans quelques minutes.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 *Retour d'echauffement...prêt à partir à l'assaut du chateau

  Le plafond est de plus en plus sombre,bas et menaçant. 5' avant la course, une pluie fine raffraichit les  430 participants et les bénévoles. Cette pluie n'est pas froide, mais me fait craindre un parcours glissant et dangereux (terre humide, rochers et racines glissantes : bonjour les appuis ! )

  Après l'expérience du Trail du Bessat, je préfère partir moins vite et essayer de finir mieux la 2° partie de course. Plan respecté sur le début de  course, avec un départ fin d'echauffement (2 kms plats en 10'30", avec 1' de retard sur mon collègue

  ...et encore plus sur Tony Moulai, que l'on croise sur la boucle le long du ruisseau à sec du Mialan,  parti comme une bombe.

  

 Au bout de 2,5/3kms, changement de décor et de plateau : un sentier à droite, et braquet tout à gauche pour attaquer dare dare et sans lacets les pentes de Crussol. Nous retrouvons le bitume vers la porte du chateau de Beauregard, que nous quittons 2 lacets plus hauts.

  

Nous entrons dans l'enceinte du chateau par une porte bien conservée. Le sentier alterne entre le droit dans la pente et les lacets, et moi entre la marche rapide et la course. 

 
   Ca bouchonne un peu sur le sentier raide qui nous mène à la hauteur du chateau. (28'/5kms) .

Encore 300m. de montée,

  

le temps que le photographe de la course immortalise notre passage, et me voilà sur les crêtes à slalomer entre racines et pierres. Ca glisse pas mal après la pluie qui s'est arrêtée, je reste vigilant en rattaquant à courir sur cette partie technique. Le parcours alterne petites montées et descentes, marches, passage en sous-bois, en balcon avec falaise au-dessus et en dessous..... En bref, du trail, et du vrai bonheur de courir sur ces sentiers, avec vue plongeante sur la vallée du Rhône et la région valentinoise (à défaut du Vercors dans la brume). 

  
   Sortie des sous-bois, les organisateurs nous demandent de faire attention  pour passer 2 marches, avec un à-pic dangereux.

Je laisse le sentier du 2° passage à droite pour plonger sur le Val d'Enfer et son ravitaillement. La pluie s'étant arrêtée en chemin, les sentiers sont moins glissants que prévus.

 

Un dernier sentier sur la partie la plus au sud du parcours, une montée, une bénévole, et je prends un chemin à droite pour passer à côté du chateau Meyret. Je reconnais là le Président de la Criirad, Roland Desbordes,parti pour le 15kms, avec lequel j'échange quelques mots.

   Voilà la mi-parcours et ses 10 kms que je passe en 1h04 (58'30" l'an dernier). Malgré le débours côté chrono, j'attaque la 2° partie avec le moral car je sens que j'ai encore du jus, pas de douleurs à l'aine, et que, à défaut d'accélérer, je pense pouvoir maintenir mon rythme de départ. Avant de quitter la petite route plate, je vois les coureurs crapahuter sur les hauteurs de Crussol. 

  
   A droite un chemin se transforme en sentier à grosse majorité montante, où j'alterne marche et course. L'occasion de revoir Phildeval et de parler des courses passées et à venir, et de filer devant,

 

puis doubler un coureur déguisé qui a tenu le flambeau "La Drôme c'est sport" durant toute la course.
   Je serre à droite et me fais doubler par un des premiers coureurs qui descend à fond la caisse, avant un ravitaillement. Descente, et nouvelle bifurcation entre le 15kms et le 1° passage du 20 qui remonte sur les crêtes. 

 
   Toujours sur de beaux sentiers, il y a de bons raidars qui nous ramènent sur le sentier déjà foulé  sur les crêtes.

  

Je repasse le secteur des marches et du sentier en balcon, passage au-dessus de l'ancienne carrière et cette fois-ci on prend à droite pour nous retrouver sur le bas de la carrière. Je repasse le ravitaillement, en reprenant un bout de choc. et file cette fois-ci à gauche pour se rapprocher de St Péray. Encore quelques côtes où je peux rester en mode "course", puis un dernier sentier et un chemin en descente nous ramène sur le bitume et à St Péray. On longe à nouveau les berges du Mialan,

 passerelle et la ligne d'arrivée se profile à l'horizon.

   Résultat des courses : 2h14'39"  (au lieu des 2h. de 2008) mais bien fini, donc plutôt satisfait, en attendant d'être plus affuté.

 

"Bravo Phildeval, belle arrivée sous la banderole "départ"...

   Retrouvé mon collègue (2h03') et Phildeval (2h17') au ravitaillement copieux pour discuter de la course..et celles à venir (Marche nocturne de Romans et Saintélyon en prévision pour Phildeval). Récupéré la photo cadeau, croisé l'éternel Robert Daronnat qui venait de terminer sa 8° ronde sur 8 éditions...et en conclusion un grand merci au club du Macadam qui pour ses 20 ans et sa 8° ronde a réussi à mobiliser un nombre importants de bénévoles pour une ronde bien huilée, bien organisée, sur un parcours typé trail bien agréable.

  En aparté, et à la vue du classement du 20 kms (124 arrivés) , à souligner les perfs de Tony Moulai (1°/ 1h29'55"- triathlète/ Romans), Roger Gache (9°/1°V2 en 1h41' St Alban), Huguette Grangier (38°/1°F et V2 -St Alban)...

3 commentaires

Commentaire de kikidrome posté le 23-09-2009 à 03:38:00

Merci pour ce Cr qui donne bien envie de la faire en 2010... (Dommage que le planning soit si chargé en septembre). Chapeau pour ta course avec l'appareil photo à la main... A un de ces jours en Drôme-Ardèche peut-être

Commentaire de phildeval posté le 23-09-2009 à 11:08:00

Philkikou est de retour et de belle manière!
Bonne gestion de la course et des photos et le cr qui suit rapidement.
Que dire de plus sinon à bientôt.
ps: merci pour les photos

Commentaire de l ignoble posté le 23-09-2009 à 12:38:00

merci pourles photos et le récit, j'ai hésité à venir ,mais finalement j'ai fait une autre course

ross

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !