Récit de la course : La Ronde de Crussol - 20,1 km 2008, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : La Ronde de Crussol - 20,1 km

Date : 21/9/2008

Lieu : St Peray (Ardèche)

Affichage : 1960 vues

Distance : 20.1km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

***Tours et contours sur la colline de Crussol : La vie de Chateau pour les trailers !!!

 J'avais initialement prévu de "lâcher" les baskets et souffler côté course à pied après le trail du Sancy. Mais frustré par ce trail écourté, j'ai déjà remis çà au trail du Bessat une semaine pus tard pour faire la vingtaine de kms manquant au Sancy. Bien, mais toujours sous un temps "pluvio-vento-brumo-frigo-gadouilleux". La semaine dernière en voyant se profiler à l'horizon ensoleillé la ronde de Crussol, je n'ai pas résisté. Un coin ardéchois où je n'ai jamais mis les pieds + l'accompagnement du Che07 + une brochette de Kikous ayant répondu à l'appel du "Off" de Kanardho, j'y cours !!! Un départ pas trop matinal de la maison et nous voilà au Nord de St-Péray à proximité du nouveau départ, garé en bordure de vignes, célèbres dans cette ville***

 -------------------------------------------------------------

*** Saint-Péray est avant tout une ville viticole depuis fort longtemps. Son vignoble fut l'un des premiers de France. La production des vins A.O.C. Saint-Péray est uniquement constituée de blancs effervecents et non effervecents, qui se complète avec une A.O.C. limitrophe où l'on produit seulement un vin rouge : le Cornas

 -------------------------------------------------------------

Nous commençons à voir quelques têtes connues de coureurs régionaux à l'inscription, dont Françoise Peter, du club organisateur, qui après avoir fait partie de l'expédition "Annapurna Mandala Trail", vient de courir le "petit" parcours de 75kms du trail des Pyrénées. J'ai fait le choix du "vingt" (normal à St-Péray) et croise L'Castor, Béné, Yayoun, Francoise84, Martinev,Stef42,195...et tant d'autres, la liste est trop longues ! Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas échauffé aussi longtemps dans les foulées du Ché07 et du jeune V4 Roger Allègre, sur le 1°km de la course qui me permet de voir en enfilade les châteaux de Beauregard *** et de Crussol.

                           

                                  LeChe07 et Roger Allègre (dois-je préciser que c'est l'ordre inverse sur la photo ;-) )

                           

    Châteaux de Beauregard et de Crussol

--------------------------------------------------------------

*** Château de Beauregard : bâti vers 1652 par le bailli de Crussol, transformé en prison d'État, vers 1825, il a servi de cave pour inaugurée la méthode de champagnisation du vin de Saint-Peray. Il est actuellement la propriété d'une association.

---------------------------------------------------------------

   Mais vu les 3,5 kms de plat du départ, je préfère ne pas partir à froid. Une photo de départ "Kikous" par Yayoun et c'est le départ ! Calé au milieu du peloton, j'essaie de reconnaitre des têtes et des mollets pour m'assurer que je ne me suis pas fait emporter par la foule. Huguette Grangier devant (1°féminine sur le 20kms/StAlban d'Ay), je me retrouve au niveau Martinev, qui a le temps de me parler rapidement de l'origine de sa blessure à l'Utmb, et des Aiguilles Rouges qui ne sont pas loin. Pas trop le temps de papoter, nous traversons la rivière Mialan et longeons sa rive gauche sur un bon km, au cours duquel nous voyons les 1° coureurs en sens inverse filer à toute allure vers la montée du chateau par la face Nord.

   Pour moi, j'en suis encore aux berges, où nous voyons les traces des crues d'il y a 2 semaines. L'Castor est dans son élément aquatique, et il a l'air de prendre son temps, caméra aux poings, peut-être à la recherche de ses congénères ....animal ou kikourou ?? 2kms en 9'45, 3kms e 14'45" et 18'30 à la fin du plat, au pied de la bosse (mais non je n'ai pas les pieds plats, pleins de bosses....), je pense être parti correctement pour ce tour de chauffe. Petit plateau, grand pignon, et nous voilà dans la montée la plus grande du parcours (+250m) . Sentier puis route nous emmène dans la partie de La Villette , avant d'entrée par une porte dans l'enceinte même du chateau de Crussol***.

  

  Au pied du Chateau

  

Aux Portes du Chateau avec Xavhie en éclaireur

 

  Dans La Villette avec Martinev

-----------------------------------------------------------

*** Chateau de Crussol : une impressionnante construction du XIIème siècle Le château sous son aspect actuel est l'œuvre de Gérard BASTET (Vassal lointain du Comte de Toulouse), nouveau maître de Crussol en 1110, après son mariage avec l'héritière des premiers seigneurs du lieu. Il commença la construction, achevée par son fils, d'un impressionnant château fort, la montagne calcaire fournissant blocs de pierre et chaux en abondance. Aménagements et embellissements se poursuivirent jusqu'au XIVème siècle.La forteresse s'étend sur une superficie de plus de 3 hectares, protégée par une enceinte de 800 mètres, constituée d'un rempart crénelé d'une hauteur moyenne de 8 mètres. La défense était assurée grâce à un ouvrage en bois appelé hourd (galerie installée devant les créneaux munis d'ouvertures dans la paroi verticale et dans le plancher). Les trous d'appui des hourds sont parfois visibles sur la muraille. Un châtelet, tour de défense, protège l'entrée Il est précédé d'une barbacane, mur interdisant l'usage d'un bélier pour enfoncer la porte (pas de possibilité de recul pour prendre de l'élan). Ensuite, on pénètre dans un espace de constructions.

   *La Villette Une agglomération d'une centaine de maisons, composées en général d'un sous-sol et d'un étage, certaines adossées au rempart, peuplées d'artisans et de valets nécessaires à l'entretien du château, de la garnison (armes, chevaux). Certaines sont utilisées comme entrepôts de matériels, greniers, réserves car c'est aussi une zone de refuge, en cas de troubles, pour les habitants des villages de la plaine, Saint-Péray, Sainte-Eulalie (Guilherand). On remarque à l'emplacement des portes, les trous des verrous, des gonds, à l'intérieur on aperçoit des niches servant de rangements…

   *Des conditions de vie difficiles L'absence d'eau (pas de source ni de puits mais des citernes taillées dans le rocher pour stocker l'eau de pluie, recueillie des toitures) et l'exposition aux vents violents du Nord (bise, mistral) rendaient la vie difficile. A la fin du XVe siècle, un mariage unit la famille Crussol à la famille Uzès. Le château est alors abandonné pour celui d'Uzès, plus confortable. Les guerres de religion lui redonnent un certain attrait puisqu'il est pris et incendié à plusieurs reprises par les différents belligérants. Il est définitivement rasé au cours du XVIIe siècle. Le 3 septembre 1855, un tir de mine dans la carrière située sous le château provoque la destruction d'une partie de l'édifice. Le site est classé Monument historique en 1927. En 1952, la foudre détruit une partie du donjon. La commune de Guilherand-Granges a acheté les ruines en 1984, mais le site est situé sur la commune de Saint-Péray. Le syndicat intercommunal regroupant ces deux communes et celle de Soyons travaille aujourd'hui à la réhabilitation du site. On peut voir aujourd'hui une belle avancée des travaux de rénovation.

---------------------------------------------------

       

               *Le coeur du Chateau

        

           *Le chateau sur son promontoire surplomblant la plaine, et le barrage de Bourg les  Valence

   Durant cette montée j'ai pu apprécier la petite foulée à haute fréquence d'Ema, les grands pas de Xavhié que j'ai eu souvent en point de mire (efficace les maillots Kikous!) et le bon rythme de martinev, même si elle en garde sous les baskets pour les Aiguilles Rouges. Un dernier secteur un peu raide et nous voici à hauteur du coeur du Chateau, perché en haut des falaises qui domine la plaine valentinoise. Un panneau KIKOU nous prévient de ralentir, pour ne pas nous faire "flasher". Rien y fait, les flashs, vidéo et encouragements crépitent, avec le chateau en arrière plan. J'ai le temps de prendre en flagrant délit une photographe non identifiée "mamarazzi" ou photographe officielle : les recherches sont en cours....   

        

              *La photographe masquée...Kikou

      

          

              

              *Sentier en balcon et Martinev après un "rocher-marche" sous le regard d'un bénévole

                       + le Rhône qui serpente à nos pieds.

              

        

    Nous arrivons sur les crêtes de Crussol, avec des points de vue sur la plaine par intermittence. Le sentier est valloné,technique (rochers, racines marqués en orange par les organisateurs pour les plus importantes) : du vrai trail ! Le sentier flirte avec la falaise et des bénévoles nous demandent de redoubler de vigilance et d'attention pour passer les endroits les plus techniques et vertigineux. Un sentier au pied d'une pan de rocher nous emmène vers une descente technique où je lache les chevaux pour plonger dans le Val d'enfer (pas vraiment vu une vallée d'Enfer, on a dû passer à côté) et son ravitaillement : c'est le paradis !!! Un petit crochet par le chateau Meyret*** pour un peu de plat et de goudron (kms 10-58'30"), avant de reprendre notre partie de yoyo sur la colline de Crussol.

---------------------

***Le "Château de Meyret" est une maison forte “ armée ” de deux tours du haut desquelles l'on peut voir la plaine du Mialan et le village de Toulaud, propriété de Jean de Mérez, vassal du seigneur de Crussol, avec lequel il participa à la Croisade de 1248 comme arbalétrier, au 15 ème siècle la famille de Mérez dut se séparer de son château pour des raisons financières, et s’installa à Valence. La légende rapporte que le propriétaire du début de ce siècle, Monsieur de Montclard, se faisait fort d'inviter autour d'une même table, encore présente sur les lieux, plus de soixante personnes et de les régaler des seuls produits de ses terres.

------------------------

Les circuits de 15 et de 20 se séparent, et nous rattaquons la colline par sa face Ouest. Parcours à grosse majorité de montées plus ou moins raides, avec quelques descentes toujours sur des sentiers techniques à souhait qui passe à proximité d'une ancienne carrière. Dans des sous-bois de buis, nous rejoignons le sentier déjà emprunté après le chateau, toujours chaleureusement accueilli, encouragé, cloche à l'appui, par les organisateurs. Toujours un régal de parcourir ses beaux sentiers en balcon, d'où nous bifurquons pour rejoindre par une descente le 3°ravitaillement pour la 2°fois (il faut suivre dans ces tours et contours sur Crussol !!!)

      

   Les coureurs sont bien espacés et je cours pas mal en solo. Bonne sensation pour finir dans ses belles forêts où je double et encourage le valeureux V4 Robert Daronnat de Valence qui en finit avec son 15 kms.

  

 

Arrivée dans le plat pays de Crussol et le dernier km et demi me parait interminable. Heureusment , arrivé à la passerelle du Mialan je vois rouge et grâce aux kikous je fais le plein d'encouragements et d'énergie. Et cerise (rouge) sur le gateau, j'ai le privilège d'avoir un lièvre (merci LeChe 07), en plus du petit lapinou sur ma casquette Kikou pour avaler les derniers hectomètres. Xavhie toujours en point de mire au loin et Martinev juste à 2 foulées de moi, voilà une arrivée très kikous... En conclusion, ce fut une belle course bien organisée avec des bénévoles nombreux et encourageants tous les coureurs , avec 4-5 kms de plat, 1-2 kms de goudron, et le reste : que du sentier, quel pied !!!

(***Site pour info historique : wikipedia/saint-peray.com/nodin.org)

8 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 24-09-2008 à 21:59:00

Heureux de t'avoir revu, PhilKanard ;-))
Bravo pour ta course rondement menée et pour ce CR historicosportif !

Commentaire de francois 91410 posté le 25-09-2008 à 08:14:00

Merci pour cette riche découverte, notamment les photos qui révèlent le décor somptueux de la course

Commentaire de jerome_I posté le 25-09-2008 à 11:56:00

Salut phil,

bravo pour ta course et ton récit. Content de t'avoir rencontré après le off du pilat.

Jérome

Commentaire de Lolarun posté le 25-09-2008 à 15:30:00

Phil... comment te dire cela ? ... si jamais le surnom de "mamarazzi" devait me rester sur le plastron tu risques d'avoir de GROS ennuis ! ; ) les photos que j'ai prises sont celles du lien de badgone dans le post du off, j'avais en effet la responsabilité de son appareil à ce point de course là.
Merci pour ce super récit, riche en course comme en infos HG locales précieuses. Bravo pour tes 20 km et à bientôt peut être, histoire de se re-tirer le portrait !!

Lola

Commentaire de Françoise 84 posté le 25-09-2008 à 15:56:00

Super ton récit, tout y est!!! Merci et à une prochaine?

Commentaire de millénium posté le 25-09-2008 à 21:24:00

merci pour ce beau récit et ces clichés au coeur de l'action....

Mamarazzi prenait les photos pendant que je filmais.....mes pieds (Sur 30' , 2' de bonnes...).

Bravo à toi et à bientôt

Commentaire de eric41 posté le 26-09-2008 à 15:51:00

Bravo Phil pour ta course.
Décidément tu aimes bien les ruines et ils te réussissent.
Eric

Commentaire de le Che 07 posté le 28-09-2008 à 14:16:00

Bravo pour le CR.
Je n'avais pas vu que tu portais une arme (appareil photo) lors de l'échauffement.
Pris en photo à l'insu de mon plein gré comme dirais le richard....
A+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !