Récit de la course : La Montée de la Bastille 2009, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Montée de la Bastille

Date : 3/10/2009

Lieu : St Martin D'Heres (Isère)

Affichage : 2632 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

15 autres récits :

Montée de la Bastille 2009... Un chrono que j'aurai du mal à aller chercher...

 

 

 

 

Aaaaaaah la Bastille… Deux ans que je cours et pourtant j’ai loupé les deux dernières éditions à mon grand dam ! Petite alerte de santé mercredi mais de toutes façons ma décision était ferme, j’y serai quand même !!!  

 

En plus il y a du beau monde aujourd’hui, Ludovic Pelle, the Dude, pat’jambes, Mathias (à la bourre), Pascaline en supportrice, Benoit, Florian/Tonton, Mathieu from Bourgoin et les Spices Girls de l’Aspa Meylan… Il est question d’assurer !  

 

Au vue des chronos des années précédentes, je me pronostique un 47 minutes. A priori optimiste car j’ai relevé un 45 minutes de kailasa… J’ai peur…  

 

Départ donné, très bonnes sensations tout de suite : il fait beau, 350 participants, on est samedi aprèm’ au bord de l’Isère bref que du bonheur. Comme d’hab’ j’ESSAIE de partir vite, mais le « vite » pour moi n’est pas très rapide en fait. Donc une fois le premier kilomètre passé me voilà à remonter petit à petit du monde, Anne, puis Benoît. Je tourne à 4’10 au kilomètre, ça me semble rapide mais bon, je me sens bien. C’est d’ailleurs contradictoire avec l’objectif initial, qui était de tourner à 4’30/4’45 afin de garder des forces pour le gros morceau qui nous attend.  

 

Nous déroulons la piste cyclable, je continue de faire le yo-yo, je remonte petit à petit, puis me cale avec certains concurrents, puis me fait remonter, puis remonte ceux partis un peu fort, puis me cale… Rythme rigolo en tout cas.  

 

On descend sous le pont de l’Hôpital pour remonter juste après, je me rends compte que Benoît n’est pas très loin derrière, ça met un peu la pression (positive). On admire aussi l’Esplanade de la Bastille au loin… Dire qu’il faut aller là-haut… !  

 

ET HOP, on attaque le GROS MORCEAU DU JOUR !!!! Et c’est raide d’entrée de jeu, comme un peu comme la première rampe de la montée de l’Alpe d’Huez ! Je me mets direct en petite foulée, au rythme du concurrent de devant, toujours cette peur d’exploser avant le gros de l’épreuve…  

 

Puis nous voici dans la partie à lacets, un peu moins pentue, ma préférée… Et toujours de bonnes sensations… J’envoie, je prends tout à la corde, c’est génial. Les courses du weekend dernier et les fractionnés de mardi et mercredi paient aujourd’hui !   On arrive aux escaliers, et là les concurrents de devant s’agrippent à la rampe. Moi ça va toujours, et hop, en mode « écœurement/gros connard » je monte deux par deux à droite les marches (tant que je peux !). Et voilà que j’aperçois Tonton, au loin...

 

Sorties des marches, ouf, soulagement, et surprise, Pascaline la championne est là ! HELLO !!  

 

Sur le plateau je récupère, et voilà qu’on me reprend (première fois depuis le début de la montée). Le semblant de fierté que j’ai n’apprécie pas, et dès le virage à droite je le reprends et me remets dans le rouge, car là, c’est bon on a grimpé les ¾.   

 

Arrivée sur le parvis des œufs, ceux de devant accélèrent, plus que deux concurrents et devant je vois tonton avec Claude Borel déjà aperçu à de nombreuses courses dont le Tour du Mont Aiguille. Et là je donne tout, tout, tout, histoire de pouvoir battre tonton une fois dans ma vie. Et ce fut une galère, quel finish, car même passé il lance un sprint, je suis en apnée totale, en mode « tu bluffes martoni » et ça passe !  

 

Bilan 42’48, 56ème. Mais je retiens surtout qu’une fois de plus, je pense avoir fait une perf’ que je ne referais pas. Grande forme donc (à mon petit niveau). Avoir de telles sensations de plaisir sur une course, c’est vraiment rare, et j’ai savouré du début à la fin !  

 

Arrivée du reste du groupe, tout le monde est ravi de l’effort fourni, ça fait plaisir. Et on réalise une fois de plus la chance qu’on a d’être dans un tel cadre !

 

6 commentaires

Commentaire de l ignoble posté le 03-10-2009 à 22:27:00

tu t'es dopé!!! bravo à toi au plaisir

Commentaire de undertacleur posté le 04-10-2009 à 15:15:00

aïe aïe aïe ... on s'est pas encore rencontré mais je crois que ca va être dur dur de te suivre au vu de mon activité actuelle !!

Super chrono et joli récit.

C'est promis, je serai de la fête l'année prochaine :)

Ps : 1000m de dénivelé en vtt ajd ... alors je commence à revenir !!! ;-)

Commentaire de fk_isere posté le 04-10-2009 à 23:16:00

photos picasa " montée bastille 2009 ". J'ai shooté tout le monde, tu te retrouveras. J'ai pris l'ancien appareil photo de mon père donc pas l'habitude, la mise au point pas top m'enfin c'est gratuit ^^ Super temps garçon BRAVO!

Commentaire de the dude posté le 05-10-2009 à 10:34:00

Bravo Julien!!!
T'as envoyé du lourd, et la prochaine qu'on se retrouve côte à côte sur une course c'est parce que JE suis en sur-régime o:)

Commentaire de Davidou le minou posté le 05-10-2009 à 20:28:00

Alors toi, on peut dire que t le mec qui a sacrément progressé ! Si on prends tes premiers récits sur Kikourou, tes résultats n'ont plus rien à voir. T'as vraiment une grosse caisse, bravo !

Commentaire de Pat'jambes posté le 05-10-2009 à 21:30:00

Salut Mardouk et merci pour ta bonne humeur sur la ligne de départ, à l'arrivée et dans ton récit ;-)

Une perf', tu peux le dire... Si tu montais les escaliers quatre à quatre sur la droite... t'as une bonne marge de progression sur cette course !!

Au plaisir.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !