Récit de la course : Le Tour du Roucas Blanc - 10 km 2009, par Bruno CATANIA

L'auteur : Bruno CATANIA

La course : Le Tour du Roucas Blanc - 10 km

Date : 13/12/2009

Lieu : Marseille 07 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1442 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Le récit

RETOUR AUX SOURCES

 

Après avoir accompagné le Solitaire quelques heures dans son défi insensé des 24 heures du Pontet,

il était temps de retrouver la rude réalité de la course. Après ma « performance » personnelle de la Course de la Solidarité,

http://kikourou.net/recits/recit-9293-la_course_de_la_solidarite-2010-par-foxdiver.html

 

je manquais un peu de repère en terme de sensation sur les distances « courtes ». Pas de sortie depuis plus de 6 jours, la faute à un emploi du temps professionnel chargé en terme de disponibilité et « énergivore » en terme de stress.

 

Mais le Tour du ROUCAS BLANC est une des 3 ou 4 courses que je manquerai pour rien au monde. En effet, elle se déroule dans le quartier où enfant je résidai avec mes parents, une source de pèlerinage annuel. En plus, se déroulant aux pieds de la Bonne Mère si chère à nos cœurs marseillais, je crois que le terme pèlerinage est le mieux approprié.

 

Et pourtant, en ce Dimanche il ne fait pas bien beau sur Marseille. Malgré une journée de Samedi radieuse, le temps de ce jour s’est décidé pour un mi-crachin/mi-averse. Enfin faisant contre mauvaise fortune, au moins nous ne souffrirons pas de la chaleur.

Donc départ de la maison à 7H45, j’avais pris soin de retirer mon dossard l’avant-veille. Précaution utile quand on sait qu’il y a plusieurs années, j’avais fait parti des malchanceux qui n’avait pu avoir leur dossard au Marseille Cassis, le retrait s’effectuant avant le départ de la course.

 

Mais quand même, impossible de trouver une place pour mon carrosse. C’est presque à regret que me voila obligé de me garer à presque deux kilomètres du lieu de départ. Enfin au moins j’arriverai déjà échauffé.

 

Donc acte, me voila au lieu de départ. Il est temps de revêtir mon habit de lumière, tout de rouge vêtu, au moins les kikous présents pourront me repérer de loin. Je dépose mes petites affaires au vestiaire, qui est voisin du lieu de retrait des dossards. Il semblerait qu’un défaut d’organisation occasionne une certaine mauvaise humeur de la part des derniers arrivants.

Voila qui me rassure sur ma volonté d’avoir toujours mon dossard au matin de la course.

 

Je pars m’échauffer, et voila que du régime crachin la pluie passe au régime bonne averse. Je ne suis pas le seul à chercher refuge dans un encadrement de porte. Mais il est temps de gagner la ligne de départ.

 

Pas mal de monde, plus de 500 participants pour les 2 épreuves 5 et 10 km organisées ce jour.

En plus, on ne pas dire que la rue du Bois Sacré où a lieu le départ, soit vraiment très large, rien à avoir avec le Prado. Ceci renforce la densité des coureurs.

 

Tiens, pas de coup de feu de départ, en plus les organisateurs avaient prévu des barrières pour matérialiser la ligne de départ, c’est pas l’idée du siècle. Je suis mal placé mais en fait cela occasionnera pas mal de bousculade et un effet goulet d’étranglement, nous franchirons la ligne de départ avec presque 45 secondes de retard par rapport au temps officiel. Pas glop pour ce qui reste une course de quartier.

 

Que dire du parcours, cela se résume en montée depuis la mer, jusqu’à quasiment la plus haute colline de Marseille puis redescendre et cela deux fois. Autant dire que pour être vallonnée, le parcours est vallonnée (plus de 500 mètres de dénivelé positif). Départ en côte,avec un gros morceau la montée de la Traverse Gagliardo, véritable juge de paix avec un pourcentage a largement plus de 20% sur presque 200 mètres, de quoi refroidir les ardeurs les plus folles. Ensuite, une folle descente dans une succession de petites rues à flanc de colline, virage en épingle à cheveux. Une partie de parcours la plus plate d’ailleurs (environ 1.5 KM) se fait ensuite sur la Corniche emprunté par le Marathon de Marseille, puis on remonte le long du Chemin du Vallon de l’Oriol à peine moins pentu et ensuite on recommence.

 

Les réjouissances étant bien connue, j’ai opté pour un départ excessivement prudent, le palpitant aura bien le temps de monter dans les tours. 1er kilo en 5’40, il faut aussi se sortir de la masse des coureurs, les petites rues du Quartier Vauban ne se prêtant pas vraiment à ce genre d’exercice, la première montée de la Traverse Gagliardo se fait à petites foulées (de toutes façons la deuxième se fera de la même façon). Sur des distances comme le 10 KM, je ne fais pas une fixation sur le cardio, je gère plutôt aux sensations.

 

La folle descente commence, deux/trois petits coups d’oeils au GARMIN, je fais des pointes à 18 KM/H, ça y est la machine est lancée et la « chevauché fantastique » débute, je double beaucoup de concurrents, même en descente pourtant pas vraiment mon point fort. Nous débouchons rapidement sur la Corniche, la vitesse se stabilise vers 15 Km/H, les sensations sont au beau fixe, j’espère seulement que je pourrais tenir cette cadence sur la deuxième partie. Mais ne boudons pas notre plaisir, tant que la chaudière tient…

 

Allez, nous entamons la deuxième grosse difficulté, pas question de ralentir, je continue à doubler pas mal de concurrents. Et voila première partie bouclée en 22.46 minutes, pour moi qui avait annoncé comme objectif 45 minutes, je suis dans les clous. J’en oublie presque le ravito, juste le temps d’attraper un verre d’eau (décidemment, il faudra dire aux organisateurs qu’il est difficile de boire dans un verre en courant, mais je suppose que fournir des mini bouteilles doit revenir beaucoup plus cher) et j’entame la deuxième boucle.

 

Hum, hum mon passage entre le kilo 5 et le kilo 6 se fait à une vitesse à peine moins rapide que le passage entre le départ de le kilo , alors qu’il n’y a plus personne pour me « gêner «. J’ai laissé pas mal de plume dans la première boucle, mais je ne dois pas être le seul car je continue à doubler pas mal de monde.

 

Deuxième passage sur le mur du  Gagliardo, l’acide lactique fait son œuvre les jambes brûlent mais j’ai décidé de me défoncer aujourd’hui, donc je fais taire les sensations douloureuses, de toutes manières, il restera une longue descente pour recycler tout ça.

 

Je suis maintenant au coude à coude avec un triathlète nous allons cheminer jusqu’à la Corniche, je me dis que nous allons pouvoir nous relayer sur la partie plate. Mais au moment de la relance sur le plat, a y est les jambes ne suivent plus, je perds presque 0,5 Km/h par rapport au premier passage. Pourtant la volonté est toujours la, alors quand la tête commande les jambes suivent.

 

Deuxième montée du chemin du Vallon de l’Oriol, ça se confirme plus de jeu, je suis à 12 Km/H alors que le premier passage j’étais à plus de 13 Km/H. Bon bé faire 45 minutes et même 46 minutes va être super compliqué. Un autre coureur se présente à mes cotés et me glisse « Je crois qu’on est les seuls kikous » (C'était tapeza), il se relance et je profite de sa cadence pour me maintenir à bonne vitesse. Nous cheminons ainsi jusqu’à l’arrivée. Je viens mourir sur les talons de JOE14 (que j’avais en point de mire pendant une partie de la course) en 47’15 temps officieux et 47’19 officiel. Petite « revanche » des Foulées de l’Estaque J

 

Sur le coup, pas super ravie de mon chrono, mais il faut dire que la course est excessivement difficile, tout en relance et changement de rythme pas vraiment de portions où récupérer. Il faut compter entre 4 et 5 minutes de plus que sur un 10 Km plat. Le GARMIN annoncera une longueur totale de 10.160 KM et 46’35 pour véritablement 10000 mètres, tout cela étant cohérent avec mes dernières sorties.

 

A l’arrivée, je retrouve JOE14 qui semble content de sa performance nous devisons quelques instants et nous convenons de nous retrouver pour la Corrida du Vieux Port, histoire de faire la fête.

 

Merci de m’avoir lue

Détail du parcours, bien vallonné n'est ce pas ?

 

DistanceVitesseCadenceCumul
1 km10.61 km/h05'39''05'39''
2 km15.25 km/h03'56''09'35''
3 km14.69 km/h04'05''13'40''
4 km14.81 km/h04'03''17'43''
5 km11.53 km/h05'12''22'55''
6 km10.65 km/h05'38''28'33''
7 km13.33 km/h04'30''33'03''
8 km14 km/h04'17''37'20''
9 km13.89 km/h04'19''41'39''
10 km12.16 km/h04'56''46'35''
 
 CLASSEMENT JUSQU'A LA 100° PLACE

PlaceTempsDosNom,PrénomCtgPl.CtgClubPl.SexeVitesse
100:34:52158GRAAS,VincentSEM1SCO STE MARGUERITE MARSEILLE117.21
200:34:5655NARDELLI,Jean-LucSEM2 417.18
300:34:58693BEKRPI,KarimV1M1 617.16
400:35:1377VERRIER,AndreV1M2 817.04
500:35:42702DIRAND,XavierV1M3PLANET JOGGING MARSEILLE1016.81
600:37:0325BRUN,Jean-PierreV1M4 1216.19
700:37:23707LOYAN,DamienSEM3COURIR A SAUSSET1316.05
800:37:58235DJELLALI,AbdennourV1M5MASSILIA TRIATHLON1615.80
900:38:24204BESSIS,EddineV1M6USC SCEPTEMES1815.63
1000:38:55175DA-BARBUTO,YannickSEM4OM ATHLETISME2015.42
1100:39:06285PARON-FRANCESCHINI,ChristianV1M7MASSILIA THRIATHLON2215.35
1200:39:07161RINGEISSEN,JacquesV2M1CE DASSAULT2415.34
1300:39:4863PELBOIS,Jean-MarcSEM5 2615.08
1400:39:52273LEPIZZERA,MichaelSEM6MASSILIA TRIATHLON2715.05
1500:40:03292RAHALI,HosniSEM7USTM-RTM3014.98
1600:40:07263JUNOY,SylvainSEM8MASSILIA TRIATHLON3214.96
1700:40:16137CARITAN,PatrickV1M8CEF MARATHONIEN3414.90
1800:40:1790HERRERO,EricSEM9AS HOPITAL ST JOSEPH3614.89
1900:40:32290POUPINE,Jean-MarcV1M9USC SCEPTEMES3814.80
2000:40:4838GARCIA,AlainV1M10KM 42.195 MARSEILLE4014.71
2100:41:25140PELLETANT,PatrickV2M2CEF MARATHONIEN4114.49
2200:41:27300RIMBAUD,NicolasSEM10 4414.48
2300:41:36261ISNARDON,PatrickV1M11CSPCG 134614.42
2400:41:39123VASNIER,ChristianV2M3CEF MARATHONIEN4814.41
2500:41:53233DEROCHE,SteeveSEM11 5014.33
2600:41:5443HAMADI,M'AhmedV2M4SC PAM5214.32
2700:41:55121GEORGAKOPOULOS,NicolasSEM12 5414.31
2800:42:11711GAILLARD,PhilippeV2M5 5614.22
2900:42:21157VULLO,ThomasJUM1MJC PLAN DE CUQUES5714.17
3000:42:2729COITOUX,DavidV1M12COURIR A MEYREUIL6014.13
3100:42:38709CHOSSEGROS,CyrilleV2M6AS APHM6214.07
3200:42:47696MONTARELLO,RobertV2M7ATSCAF ST VICTORET6414.02
3300:42:48170GIL,RenaudSEM13 6514.02
3400:42:5034FARAUD,AnthonySEM14 6714.01
3500:42:53270LEKBAD-HAMMOU,LahouariSEM15USTM-RTM6913.99
3600:42:53211BOUMEDIENE,AissaV1M13MJC PLAN DE CUQUES7013.99
3700:43:09719NOYER,ThierryV1M14 7213.90
3800:43:12149MAGGIO,ThierryV1M15SCO STE MARGUERITE MARSEILLE7413.89
3900:43:31154COINTOT,EmmanuelV1M16 7613.79
4000:43:3370RIPOLL,RolandV1M17ENDURANCE 13 MARSEILLE7813.78
4100:43:40120LORENZETTI,JeromeV1M18MASSILIA TRIATHLON8013.74
4200:43:41168RANGUIS,OlivierSEM16 8213.74
4300:43:43706TROTOBAS,OlivierSEM17 8313.72
4400:44:03295RAMSAY,GregorySEM18 8413.62
4500:44:07265LAHOUN,Jean-PierreV3M1 8713.60
4600:44:24800ZERILLO,EricSEM19USTM-RTM8913.51
4700:44:33222CHASSAGNE,CharlesSEM20SCO STE MARGUERITE MARSEILLE9113.47
4800:44:526ADJISSI,PhilippeV1M19 9213.37
4900:44:54221CHARLAIX,DominiqueV1M20TOP COURIR MARSEILLE9413.36
5000:44:585205INCONNUSEM21 9613.34

PlaceTempsDosNom,PrénomCtgPl.CtgClubPl.SexeVitesse
5100:45:0226CARLOTI,RobertV2M8KM 42.195 MARSEILLE9713.32
5200:45:11268LE-QUENTREC,AliceSEF1 513.28
5300:45:12139CIANO,PascalV2M9SCO STE MARGUERITE MARSEILLE10113.27
5400:45:13260IORIO,RobertV1M21USTM-RTM10213.27
5500:45:217100INCONNUSEM22 10413.23
5600:45:35254AIELLO,AlainV1M22MASSILIA TRIATHLON10613.16
5700:45:37155DEPUCHAFFRAY,SylvainSEM23 10813.15
5800:45:41777ROUQUEROL,Jean-MarcV1M23BANQUE POPULAIRE10913.13
5900:45:4921BOULNOIS,SylvainSEM24 11013.10
6000:45:53234DISDIER,FranckSEM25SCO STE MARGUERITE MARSEILLE11213.08
6100:46:08718JUVENAL,RemySEM26 11413.01
6200:46:25163FERNANDES,FrancoisV1M24 11612.93
6300:46:28104ZOGHLAMI,NasserSEM27 11812.91
6400:46:32255TERAGNOLI,BrunoSEM28 12012.89
6500:46:44219CASSAGNAUD,JocelynSEM29KIKOUROU CRAC TEAM12212.84
6600:46:54124ALLARI,AlexandreJUM2 12312.79
6700:47:0111AZZARO,AndreV1M25MASSILIA TRIATHLON12612.76
6800:47:09701MOIKIAN,RogerSEM30AIX ATHLE PROVENCE12712.73
6900:47:15189BALLET,StephaneSEM31 12912.70
7000:47:16240FORGEAUD,NicolasSEM32COURIR A SAUSSET13112.69
7100:47:19138CATANIA,BrunoV1M26KIKOUROU CRAC TEAM13312.68
7200:47:28768MARCONNET,RobertV2M10CSPCG 1313512.64
7300:47:47250GOIRAND,ThierrySEM33 13612.56
7400:47:54253CHRETIEN,PhilippeV1M27MASSILIA TRIATHLON13812.53
7500:47:58166AMADOR,DenisV2M11 14012.51
7600:47:5915BARRE,ChristopheV1M28 14212.50
7700:48:01131NISS,BrunoV1M29 14412.50
7800:48:02783SERRANO,GilbertV1M30 14612.49
7900:48:03252DUVAL,DenisV2M12USTM-RTM14712.49
8000:48:04278MARTIN,AudeJUF1MJC PLAN DE CUQUES1212.48
8100:48:1588EBEL,FredericSEM34 15012.44
8200:48:26724INCONNUSEM35 15212.39
8300:48:3244INCONNUSEM36 15412.36
8400:48:34152MEUNIER,GeorgesV2M13 15612.35
8500:48:34283PAOLI,VincentESM1SARDINES TRIATHLON15812.35
8600:48:41248GIRARD,BrunoV2M14JOGGING CLUB MARTIGUES16012.32
8700:48:44788TAGLIANTE,FrancisV3M2USC SCEPTEMES16112.31
8800:48:47122THOREZ,Jean-PhilippeV1M31 16212.30
8900:48:4976VERNEAUX,AndreV1M32 16412.29
9000:48:5128CHAUVEL,ChristopheV1M33 16612.28
9100:48:54695BLANC,CyrilSEM37 16812.27
9200:48:55774RIZZO,HerveSEM38SARDINES TRIATHLON17012.27
9300:48:5899FABBRI,RobertV2M15 17212.25
9400:49:0369RENAUDINEAU,PascalV1M34 17412.23
9500:49:07184HAUTH,Jean-LouisV3M3APCM17512.22
9600:49:10159INGARAO,FredericV1M35 17812.20
9700:49:17277LOUCHET,VirginieSEF2 1512.17
9800:49:22197ARNAUD,JacquesV1M36SPEEDY CLUB PROVENCE18112.15
9900:49:2680FUCHS,RobertSEM39 18312.14
10000:49:28199BATTAGLIA,BrunoV1M37USTM-RTM18512.13

 

5 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-12-2009 à 17:46:00

BRAVO Bruno, a bientôt sur le Vieux port pour faire fumer le bitume.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 13-12-2009 à 18:29:00

aaargh..... pas facile une course dans ce quartier, chrono sympathique vue la difficulté et la météo. J'aurais aimé en être mais une crève pas possible m'a contraint à un peu de repos, alors au 26 sur le port.

Commentaire de Rudyan posté le 13-12-2009 à 19:19:00

Belle course et joli cr! Ce 10kms ne semble en effet pas simple...Bravo et rdv au 26 ;)

Commentaire de JOE14 posté le 14-12-2009 à 15:46:00

Bravo Bruno, non pas une revanche, je pense qu'on a le même niveau, tout dépend du départ.
En tout cas on s'est bien éclaté et notre chrono est vraiment bon au vu de la difficulté et des conditions climatiques.
Rendez vous le 26 sur nos tallons!

Commentaire de montevideo posté le 24-12-2009 à 15:30:00

J'ai fait cette course l'année dernière, il pleuvait aussi et elle est dure pour un 10 km, ton temps est pas mauvais du tout

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !