Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire ?

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateur: Modos

Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire ?

Messagepar Jean-Phi » 31 Oct 2018, 10:54

Je me pose la question de plus en plus régulièrement de notre impact en terme environnemental de notre pratique. En effet, "nous" défendons des valeurs soi disant écolos, prônons une alimentation plus ou moins saine, allons parfois jusqu'à dénoncer, villipender les vils pollueurs qui roulent en voiture.
Oui mais...
Oui mais voilà, nous partons courir à l'autre bout de la France et parfois même de la planète (bonjour l'essence ou le kérozène), courons des courses qui avilissent, bousillent la nature tant elles sont importantes en termes de densite (suivez mon regard). Nous utilisons notre voiture, parfois seuls, plus rarment en covoiturage ou en train, mangeons de la nourriture plus que transformée, issue tout droit parfois de grandes multinationales dont la préservation de l'environnement est le cadet de leurs soucis. Nous portons des vêtements techniques ayant subi moults traitements chimiques et assemblés dans des conditions pas toujours très claires. Je passe bien sûr sur la l'impact environnemental de la logistique associée sans parler des normes de sécurité et environnementales en vigueur pour une paire de Asics ou Nike fabriquée au Vietnam ou en Chine, et j'en passe... Et on va oublier bien sûr, les gougnafiers qui laissent leur m***e après passage sur les courses où on sait à la couleur de l'emballage ce qu'il consomme pour aller plus vite ou plus loin.
Bref, ça m'interpelle de plus en plus.
Coureur depuis 2002, je fais partie de ces consommateurs, pas très cleans, donc je ne m'érige pas en censeur mais en interrogation de ma propre personne et de mes comportements.
Pour satisfaire ma propre passion, jusqu'où suis-je prêt à aller ? Que suis-je prêt à dépenser pour satisfaire mes besoins en matériel ou en nourriture ? Est-ce que je me sens raccord avec une démarche responsable que je souhaiterais avoir en terme environnemental ? La réponse est quand même plutôt non. Loin de moi l'idée de lancer une quelconque polémique (un comble pour un modo :twisted: ) mais je m'interroge.
J'ouvre ce topic afin de recenser ici, toutes les bonnes astuces, pratiques, les "bons" comportements, les bonnes idées pour avoir une empreinte plus légère dans notre façon de consommer la course à pied en général ou sur des décisions que vous avez prises pour courir plus "vert".
Perso, j'ai décidé (assez récemment mais il faut bien commencer) que je ne me déplacerai plus à l'autre bout de la France ou ailleurs pour courir sauf si je peux y aller en transports en commun ou covoiturage. Toutes mes courses seront réalisées à moins d'1h maxi de chez moi.
Pour courir "mieux", je pense ne plus acheter de gels ni de nourriture transformée et ne consommer que ce que je trouverai sur les tables de ravito et/ou que j'aurais emmené (prépa maison). Mon estomac ne s'en portera que mieux.
Je recherche une solution également pour conserver plus longtemps mes pompes de course, voire même si on peut les retaper le plus possible au besoin.
Etc....
Preneur de toutes vos bonnes idées et faire de ce topic une base de données pourquoi pas ? Ca sert à ça aussi une communauté comme Kikourou :)
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar polosh » 31 Oct 2018, 14:00

Merci pour ce post Jean-Phi :wink: !

Je trouve que tu as déjà donné pas mal de pistes que chacun peut mettre à l'oeuvre à son niveau.

Le tout c'est de trouver un équilibre non ?

Pour l'aspect "matérialiste", il me semble que c'est surtout lié à la volonté de chacun de mettre un minimum dans du nouveau matos chaque année, de privilégier l'occasion au neuf, la remise en état etc... Si tu achètes une paire de chaussure "chinoises" par an (mon cas), mais que le reste de ton matériel te dure des années (sac, gourde, veste ne parlons pas des chaussettes et des t-shirts...), c'est déjà pas si mal. Retaper les chaussures ça se fait pour la semelle, mais j'ai des doutes sur la durée de l'amorti et du maintien ?
Sur un autre post on avait déjà parlé des marques éco-responsables, je crois que miniping avait dressé une liste mais je ne la retrouve plus.

Pour le côté déplacement à plusieurs, on a la chance justement sur kikourou et sa communauté d'agir sur cet aspect, en co-voiturant et en participant au maximum à des courses communes. Et j'ai bien l'impression que ça se fait bien .! Pour exemple, on est parti à la MH à 4 lyonnais, on est même revenus à 5 :mrgreen: . Encore une fois, c'est une question d'équilibre: si tu fais 2-3 courses par an en dehors de ta zone d'habitation directe ou tu te déplaces facilement en transports en commun ou autre, c'est peut-être pas si dramatique non? Genre si tu couples ta course avec un week-end en famille à aller voir des copains qui habitent "loin" (dans mon cas par exemple Evian les bains), je trouve que c'est plutôt "rentable écologiquement".

Pour la bouffe entièrement d'accord avec toi. Plus tu fais toi-même, mieux tu te portes (mais encore une fois, en se laissant quand même la possibilité de prendre du tout fait dans la limite du raisonnable). Demande à Arclu, les petits sandwich fait maison y'a que ça de vrai !!!

Enfin pour l'aspect "on gâche la montagne", justement à la MH l'an dernier je me suis fait cette réflexion: qui laboure le plus les sentiers ? Le mec respectueux qui vient faire sa course (pas de déchets, reste sur le balisage etc...) ou la horde de touristes consommateurs qui passent n'importe où et laisse traîner ses m....des ?? (C'est une vraie question, pas taper !!!)

Je suivrais avec intérêt vos idées en tout cas!
“Pour savoir où l'on va, il faut savoir où l'on est."
Avatar de l’utilisateur
polosh
Kikoureur ki kour
 
Messages: 632
Inscrit le: 04 Avr 2013, 15:31

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Galopaïre » 31 Oct 2018, 15:17

polosh a écrit:Jqui laboure le plus les sentiers ? Le mec respectueux qui vient faire sa course (pas de déchets, reste sur le balisage etc...) ou la horde de touristes consommateurs qui passent n'importe où et laisse traîner ses m....des ?? (C'est une vraie question, pas taper !!!)


:lol:
Une vraie question pour laquelle tu as, visiblement, déjà ta vraie réponse.
Avatar de l’utilisateur
Galopaïre
Kikoureur ki kour
 
Messages: 938
Inscrit le: 16 Fév 2012, 14:10

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar miniping » 31 Oct 2018, 15:19

polosh a écrit:Sur un autre post on avait déjà parlé des marques éco-responsables, je crois que miniping avait dressé une liste mais je ne la retrouve plus.

viewtopic.php?f=22&t=29901&p=960596&hilit=+fairwear#p960596

Et surtout:
Benjamin73 a écrit:Je pense que TOUT achat doit être réfléchi en terme de coût social, environnemental, éthique...On est bien d'accord qu'être cohérent jusqu'au bout est très compliqué, mais ça n'empêche pas d'essayer !


Au dela des achats, il faut se poser la question sur chaque action et déplacement: est ce que j'en ai besoin ? Si j'en ai vraiment envie, comment je peux en diminuer l'impact quitte à payer plus cher vu que c'est une envie, pas un besoin.
miniping
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1702
Inscrit le: 15 Juin 2012, 10:27

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar polosh » 31 Oct 2018, 15:31

Galopaïre a écrit:
polosh a écrit:Jqui laboure le plus les sentiers ? Le mec respectueux qui vient faire sa course (pas de déchets, reste sur le balisage etc...) ou la horde de touristes consommateurs qui passent n'importe où et laisse traîner ses m....des ?? (C'est une vraie question, pas taper !!!)


:lol:
Une vraie question pour laquelle tu as, visiblement, déjà ta vraie réponse.


Ben pas tout à fait, effectivement mon message est orienté (et peut-être mal): je me dit que la balance de labourage va plutôt du côté des "touristes", mais en fait je n'en sais rien ! Faudrait trouver des chiffres de fréquentation, ce genre de données pour avoir une idée plus précise ?
“Pour savoir où l'on va, il faut savoir où l'on est."
Avatar de l’utilisateur
polosh
Kikoureur ki kour
 
Messages: 632
Inscrit le: 04 Avr 2013, 15:31

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar polosh » 31 Oct 2018, 15:36

miniping a écrit:
polosh a écrit:Sur un autre post on avait déjà parlé des marques éco-responsables, je crois que miniping avait dressé une liste mais je ne la retrouve plus.

viewtopic.php?f=22&t=29901&p=960596&hilit=+fairwear#p960596

Et surtout:
Benjamin73 a écrit:Je pense que TOUT achat doit être réfléchi en terme de coût social, environnemental, éthique...On est bien d'accord qu'être cohérent jusqu'au bout est très compliqué, mais ça n'empêche pas d'essayer !


Au dela des achats, il faut se poser la question sur chaque action et déplacement: est ce que j'en ai besoin ? Si j'en ai vraiment envie, comment je peux en diminuer l'impact quitte à payer plus cher vu que c'est une envie, pas un besoin.


Merci ! C'était exactement ça !
Par exemple je suis allé voir ce que tu disais sur le port des vivobarefoot au quotidien sur le fil des éducatifs: le site de la marque est plutôt transparent (j'ai l'impression) sur la façon dont les chaussures sont fabriquées, pourquoi elles sont (bien) plus chères que d'autres marques etc... C'est ça qu'il faudrait regarder pour chaque chose...
“Pour savoir où l'on va, il faut savoir où l'on est."
Avatar de l’utilisateur
polosh
Kikoureur ki kour
 
Messages: 632
Inscrit le: 04 Avr 2013, 15:31

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar la nouille » 31 Oct 2018, 15:44

Corne de chamois propose toujours de covoiturer.
Avatar de l’utilisateur
la nouille
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 112
Inscrit le: 28 Août 2017, 21:26

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar miniping » 31 Oct 2018, 16:00

polosh a écrit:Par exemple je suis allé voir ce que tu disais sur le port des vivobarefoot au quotidien sur le fil des éducatifs: le site de la marque est plutôt transparent (j'ai l'impression) sur la façon dont les chaussures sont fabriquées, pourquoi elles sont (bien) plus chères que d'autres marques etc... C'est ça qu'il faudrait regarder pour chaque chose...

J'ai un paire fabriquée au Portugal et j'en ai fait changer la semelle une fois tellement la tige pouvait repartir pour 2 ans supplémentaires. 5 ans de port quasi quotidien, c'est rentable pour une paire de pompe à 130€ + 70€ de ressemelage :D
miniping
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1702
Inscrit le: 15 Juin 2012, 10:27

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Biloutte » 31 Oct 2018, 17:12

Jean-Phi a écrit:Perso, j'ai décidé (assez récemment mais il faut bien commencer) que je ne me déplacerai plus à l'autre bout de la France ou ailleurs pour courir sauf si je peux y aller en transports en commun ou covoiturage. Toutes mes courses seront réalisées à moins d'1h maxi de chez moi.

C'est une façon de voir les choses.
Une autre est de diminuer toute l'année l'usage de sa voiture en allant par exemple travailler à vélo quand c'est possible bien entendu.
Ou utiliser le bus, le train, etc.
Ce qui fait que le déplacement de 1000 km pour une course n'impacte pas plus que celui qui utilise sa voiture au quotidien.
Pour ma part, je n'ai pas assez de choix de courses à côté de chez moi pour faire l'économie des déplacements.

Sinon, de manière générale, je n'aime pas trop que l'on culpabilise le consommateur.
Et si on commençait juste à interdire la publicité...
Avatar de l’utilisateur
Biloutte
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 496
Inscrit le: 17 Mai 2016, 13:57

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Galaté57 » 31 Oct 2018, 18:17

Biloutte a écrit:
Jean-Phi a écrit:Perso, j'ai décidé (assez récemment mais il faut bien commencer) que je ne me déplacerai plus à l'autre bout de la France ou ailleurs pour courir sauf si je peux y aller en transports en commun ou covoiturage. Toutes mes courses seront réalisées à moins d'1h maxi de chez moi.

C'est une façon de voir les choses.
Une autre est de diminuer toute l'année l'usage de sa voiture en allant par exemple travailler à vélo quand c'est possible bien entendu.
Ou utiliser le bus, le train, etc.
Ce qui fait que le déplacement de 1000 km pour une course n'impacte pas plus que celui qui utilise sa voiture au quotidien.
Pour ma part, je n'ai pas assez de choix de courses à côté de chez moi pour faire l'économie des déplacements.

Sinon, de manière générale, je n'aime pas trop que l'on culpabilise le consommateur.
Et si on commençait juste à interdire la publicité...


+1
Mais au quotidien :
- je n'utilise pas l'ascenseur pour monter à mon bureau du 2ème étage
- je vais à pied de mon domicile à la gare située à 2km, suffit juste de partir un peu plus tôt
- je vais faire mes courses à pied au supermarché du coin situé à 500m
- si un départ de course où un rdv d'entrainement à lieu à 5km, j'y vais en mode échauffement et retour détente
- je n'utilise jamais mon véhicule pour me rendre au centre ville, privilégiant le bus ou la marche à pied
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Maître kikoureur
 
Messages: 4158
Inscrit le: 08 Fév 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Vik » 31 Oct 2018, 18:33

polosh a écrit:
Galopaïre a écrit:
polosh a écrit:Jqui laboure le plus les sentiers ? Le mec respectueux qui vient faire sa course (pas de déchets, reste sur le balisage etc...) ou la horde de touristes consommateurs qui passent n'importe où et laisse traîner ses m....des ?? (C'est une vraie question, pas taper !!!)


:lol:
Une vraie question pour laquelle tu as, visiblement, déjà ta vraie réponse.


Ben pas tout à fait, effectivement mon message est orienté (et peut-être mal): je me dit que la balance de labourage va plutôt du côté des "touristes", mais en fait je n'en sais rien ! Faudrait trouver des chiffres de fréquentation, ce genre de données pour avoir une idée plus précise ?


On s'en fou, les coureurs labourent, y a pas besoin de trouver "pire" pour s'en laver les mains. Admettons le faire passer 3 gus en rando ou 8000 coureurs d'un coup ça n'a pas le même impact même s'ils sont tous respectueux.

Maintenant 8000 connards devant leur télé ou leur smartphone ça a aussi un coût écologique. Mais je me permettrai pas de comparer.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3605
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 31 Oct 2018, 19:06

Biloutte a écrit:
Jean-Phi a écrit:Perso, j'ai décidé (assez récemment mais il faut bien commencer) que je ne me déplacerai plus à l'autre bout de la France ou ailleurs pour courir sauf si je peux y aller en transports en commun ou covoiturage. Toutes mes courses seront réalisées à moins d'1h maxi de chez moi.

C'est une façon de voir les choses.
Une autre est de diminuer toute l'année l'usage de sa voiture en allant par exemple travailler à vélo quand c'est possible bien entendu.
Ou utiliser le bus, le train, etc.
Ce qui fait que le déplacement de 1000 km pour une course n'impacte pas plus que celui qui utilise sa voiture au quotidien.
Pour ma part, je n'ai pas assez de choix de courses à côté de chez moi pour faire l'économie des déplacements.

Sinon, de manière générale, je n'aime pas trop que l'on culpabilise le consommateur.
Et si on commençait juste à interdire la publicité...

Quand tu dois faire le taxi pour les mômes tous les jours, difficile de se passer de la voiture au quotidien. Et en effet, côté Lyon le choix de courses est vaste et permet de trouver son bonheur. Ce qui me dérange surtout dans le fait de se déplacer pour une course impliqué une logistique assez importante et coûteuse énergétiquement même si on visite 2 ou 3 trucs. Mais je ne prétends pas avoir raison là dessus.
Pour la pub, elle me laisse froid car ne m'influence guère. Même si je fais partie des dangereux technophiles ! :oops:
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar polosh » 31 Oct 2018, 19:34

Vik a écrit:
On s'en fou, les coureurs labourent, y a pas besoin de trouver "pire" pour s'en laver les mains. Admettons le faire passer 3 gus en rando ou 8000 coureurs d'un coup ça n'a pas le même impact même s'ils sont tous respectueux.

Maintenant 8000 connards devant leur télé ou leur smartphone ça a aussi un coût écologique. Mais je me permettrai pas de comparer.


Très loin de moi l'idée de m'en laver les mains en disant que "l'autre est pire". On est tous responsables, la question ne se pose même pas. Je me suis surement mal exprimé.
Ma question c'était plutôt du genre par exemple: qu'est-ce qui est pire écologiquement ? Une semaine de barnum autour du MB avec ses XXX milliers de concurrents, ou bien une saison de fréquentation sur le TMB?
“Pour savoir où l'on va, il faut savoir où l'on est."
Avatar de l’utilisateur
polosh
Kikoureur ki kour
 
Messages: 632
Inscrit le: 04 Avr 2013, 15:31

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Vik » 31 Oct 2018, 19:57

polosh a écrit:
Vik a écrit:
On s'en fou, les coureurs labourent, y a pas besoin de trouver "pire" pour s'en laver les mains. Admettons le faire passer 3 gus en rando ou 8000 coureurs d'un coup ça n'a pas le même impact même s'ils sont tous respectueux.

Maintenant 8000 connards devant leur télé ou leur smartphone ça a aussi un coût écologique. Mais je me permettrai pas de comparer.


Très loin de moi l'idée de m'en laver les mains en disant que "l'autre est pire". On est tous responsables, la question ne se pose même pas. Je me suis surement mal exprimé.
Ma question c'était plutôt du genre par exemple: qu'est-ce qui est pire écologiquement ? Une semaine de barnum autour du MB avec ses XXX milliers de concurrents, ou bien une saison de fréquentation sur le TMB?


Et bien ta nouvelle façon de t'exprimer n'est pas plus claire pour moi. JEANFILOU introduit un nouveau sujet qui est une réflexion sur le sport et son impact écologique, qui est le sien et le notre. Cet impact écologique, est il important ? Trop important ? Ridicule ? C'est un sujet. Comment le réduire, c'en est un autre. Mais s'il est pire ou moins pire que telle autre activité m'apparaît tellement hors sujet... entre autre parce que effectivement il est facile de se sentir supérieur aux autres d'après nos croyances -le trail c'est bien- et d'ailleurs un point abordé par jeanfilou-le-filou.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3605
Inscrit le: 01 Juil 2014, 13:16

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar polosh » 31 Oct 2018, 20:40

Vik a écrit:Et bien ta nouvelle façon de t'exprimer n'est pas plus claire pour moi. JEANFILOU introduit un nouveau sujet qui est une réflexion sur le sport et son impact écologique, qui est le sien et le notre. Cet impact écologique, est il important ? Trop important ? Ridicule ? C'est un sujet. Comment le réduire, c'en est un autre. Mais s'il est pire ou moins pire que telle autre activité m'apparaît tellement hors sujet... entre autre parce que effectivement il est facile de se sentir supérieur aux autres d'après nos croyances -le trail c'est bien- et d'ailleurs un point abordé par jeanfilou-le-filou.


Désolé Vik si mon deuxième propos n'est pas plus clair. Mais tu as raison, il est plutôt hors propos dans ce fil (et juste pour être bien compris je suis à des années lumières de considérer "notre pratique" comme supérieure à celle des autres, et encore moins la mienne... On partage la même passion de la nature quelque soit notre manière de pratiquer), donc passons à plus intéressant :wink:
“Pour savoir où l'on va, il faut savoir où l'on est."
Avatar de l’utilisateur
polosh
Kikoureur ki kour
 
Messages: 632
Inscrit le: 04 Avr 2013, 15:31

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Free Wheelin' Nat » 31 Oct 2018, 22:52

A mon niveau, je tente de réduire au maximum tout ce qui est consommable et contient du plastique : plutôt que des mouchoirs papiers, je prends du tissu .
Concernant les boissons de l'effort la réduction que j'ai entamée me soulage aussi côté écologie, ça fait moins de déchet.
Idem pour la bouffe: fruits secs, gâteau maison etc, mais l'emballage reste du plastique même si je recycle au max tout sachet qui me passe entre les mains .
Côté co-voiturage, pas facile car quand c'est loin, je fais dodo dans le véhicule :mrgreen: , et pour plus près, je suis assez isolée, donc difficile d'emmener/se faire emmener.
Et pour tout dire , ma première et seule expérience ne m'a pas convaincue...
Pour finir, je n'achète pas non plus la dernière fringue qui sort. J'ai toujours le collant hiver de Raidlight acheté il y au moins 5-6 ans , avec sa fermeture éclair à gauche HS et cousue telle que et un corsaire Salomon qui doit avoir le même age.
J'ai craqué l'année dernière pour un ensemble WAA sans besoin réel, mais sans regret, le tee shirt à poches est génial.
Les pompes que j'estime usées ( accroche déclinante voire nulle) finissent en chaussures de taf et piedtaf.

C'est vraiment modeste, mais pour l'instant je ne peux pas faire beaucoup plus :oops:

Pour finir , je suis consciente également que les sports que je pratique, quoi qu'il arrive, ne sont pas pas écolo ; un 4x4 qui monte des parapentistes à un déco, c'est pas écolo du tout (comme la voile elle même, difficilement recyclable...) , pas plus qu' un autre sur un trail qui monte du matos pour un/des ravito/s , sans compter les bouteilles d'eau minérales qu'il transporte , les rubalises, tee shirts techniques finisher etc ... . Je pourrais simplement courir en Off.
Bon, la liste est longue et tous les sports y passent .On peut dire ce qu'on veut , notre empreinte carbone sera toujours trop élevée.
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2787
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar yanou » 01 Nov 2018, 08:46

Le souci est qu’avec tout le matos obligatoire exigé par de plus en plus de courses, la consommation est pas prés de diminuer. En ce qui me concerne, je fais pas mal de choix ( pas tous) en fonction du matos à prendre ce qui devient compliqué car cela tend a s’uniformiser sur les formats ultra.
yanou
Kikoureur débutant
 
Messages: 74
Inscrit le: 10 Août 2009, 14:30

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 01 Nov 2018, 09:52

Biloutte a écrit:Sinon, de manière générale, je n'aime pas trop que l'on culpabilise le consommateur.
Et si on commençait juste à interdire la publicité...


topic intéressant !

Un gros +1, la publicité est un chancre qui formate nos désirs, et on a beau se draper dans son plus bel libre arbitre, on en est tous victime à des degrés divers, impossible d'y échapper. Pour commencer à ne plus désirer la marchandise, peut être faudrait-il commencer par la rendre indésirable, ou à défaut arrêter d'en vanter la possession :? (et +1 aussi pour la culpabilisation du citoyen, totalement inopérante si elle est faite d'un point de vue morale et au détriment de la dénonciation de vrais problèmes structurels...)
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 01 Nov 2018, 10:28

polosh a écrit:
Vik a écrit:Et bien ta nouvelle façon de t'exprimer n'est pas plus claire pour moi. JEANFILOU introduit un nouveau sujet qui est une réflexion sur le sport et son impact écologique, qui est le sien et le notre. Cet impact écologique, est il important ? Trop important ? Ridicule ? C'est un sujet. Comment le réduire, c'en est un autre. Mais s'il est pire ou moins pire que telle autre activité m'apparaît tellement hors sujet... entre autre parce que effectivement il est facile de se sentir supérieur aux autres d'après nos croyances -le trail c'est bien- et d'ailleurs un point abordé par jeanfilou-le-filou.


Désolé Vik si mon deuxième propos n'est pas plus clair. Mais tu as raison, il est plutôt hors propos dans ce fil (et juste pour être bien compris je suis à des années lumières de considérer "notre pratique" comme supérieure à celle des autres, et encore moins la mienne... On partage la même passion de la nature quelque soit notre manière de pratiquer), donc passons à plus intéressant :wink:

Hey, cool les gars ! Mon propos n'est pas d'opposer telle population vs telle autre. Je m'interroge sur mes propre actes essentiellement, au sein d'une population que je côtoie, les coureurs. Tiens, rien que le temps passé sur kikourou et autres site de sport, blogs, etc. C'est quoi l'impact? ;)
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 01 Nov 2018, 10:36

Le sujet du matos est important. Au delà de certaines préoccupations de sécurité bien légitimes, je considère toutefois que la plupart du temps, c'est à vocation mercantile avant tout. Il n'y a qu'à voir le village course avant utmb qui ressemble à s'y méprendre aux marchands du temple. Ca je ne peux plus, je fuis d'un point de vue moral et environnemental. C'est un non sens, il y a avez de magasins comme ça je trouve. Pour les fringues, je suis assez minimaliste (pas comme vik :) ) : les cuissardes et shorts sont relativement vieux, je conserve. Idem pour les vestes. Hormis ma cimalp qui a 2 ans, le reste à entre 5 et 15 ans. Quitté à avoir des t-shirts techniques de provenance peu équitables et éco responsables, je n'utilise que ceux fournis sur les courses.
Loin d'être parfait mais j'essaie à ma petite mesure.
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar jpoggio » 01 Nov 2018, 10:44

Pour garder la discussion centrée sur notre impact, quelques retours d'expérience personnelle.
J'ai cette année, pour des raisons de confort essentiellement, fait mon pèlerinage à la Montagn'hard avec ma voiture (au lieu du train habituel), je m'en veux encore :oops: (2000 bornes en cinq jours...). Je reprendrai le train l'année prochaine.
Autre exemple, j'aime beaucoup le circuit des 25 bosses à Fontainebleau, mais voilà : de Sèvres, compter 150 km A/R avec souvent des bouchons. Ergo, j'ai fini par y renoncer car le rapport pollution/plaisir n'était vraiment pas favorable (je me contenterai d'évoquer au passage les dégâts que la popularité croissante de ce parcours chez les traileurs ont provoqué sur le site, autre raison pour lui foutre la paix).
Certes, il y a toujours la possibilité d'organiser des covoiturages (du coup, le rapport pollution/plaisir devient nettement meilleur, moins de pollution par tête et plus de plaisir), mais ce n'est pas toujours évident à mettre en place.
Au quotidien, je m'efforce de privilégier les transports en commun puisque j'ai la chance de bénéficier d'une offre conséquente (petite couronne). Mais il me faut lutter contre le confort d'un temps qui varie du simple au double entre voiture et transports en commun (15-20 mn maxi contre 30-40 mn en moyenne tram+bus bondé).
Le kikoublog de Jacques, Master of the Bouzin (c) Arclusaz 2016.
Avatar de l’utilisateur
jpoggio
Grand Maître
 
Messages: 8251
Inscrit le: 24 Oct 2006, 14:10

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Free Wheelin' Nat » 01 Nov 2018, 11:58

float4x4 a écrit:
Biloutte a écrit:Sinon, de manière générale, je n'aime pas trop que l'on culpabilise le consommateur.
Et si on commençait juste à interdire la publicité...


topic intéressant !

Un gros +1, la publicité est un chancre qui formate nos désirs, et on a beau se draper dans son plus bel libre arbitre, on en est tous victime à des degrés divers, impossible d'y échapper. Pour commencer à ne plus désirer la marchandise, peut être faudrait-il commencer par la rendre indésirable, ou à défaut arrêter d'en vanter la possession :? (et +1 aussi pour la culpabilisation du citoyen, totalement inopérante si elle est faite d'un point de vue morale et au détriment de la dénonciation de vrais problèmes structurels...)


Déjà , être informé sur le mode de production aide pas mal!
Par exemple, savoir qu'un tee shirt ou des pompes consomme tant de litres de flotte, de petits enfants devant une machine à coudre (désolée pour l'image) ou autre, ça calme un peu .
Pareil pour la bouffe , avec la viande pour mon cas: savoir comment sont élevées et tuées certaines bêtes, ce que gagne un éleveur, les produits résiduels dans la viande, ben, perso, j'en achète de moins en moins , et sans mal.

Autre astuce, je me suis désabonnée de toutes les news Salomon, Private sport shop et autres . Si on a besoin , on sait où trouver les sites...
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2787
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 01 Nov 2018, 12:46

Free Wheelin' Nat a écrit:Autre astuce, je me suis désabonnée de toutes les news Salomon, Private sport shop et autres . Si on a besoin , on sait où trouver les sites...

Tiens, j'ai fait pareil.
Pour les fringues, c'est un peu mon propos en utilisant les t shirts promos des courses. Et puis je ne fais pas partie des personnes qui accordent une importance particulière à la technicité de ces fringues donc...
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 01 Nov 2018, 12:51

Free Wheelin' Nat a écrit:Déjà , être informé sur le mode de production aide pas mal!
Par exemple, savoir qu'un tee shirt ou des pompes consomme tant de litres de flotte, de petits enfants devant une machine à coudre (désolée pour l'image) ou autre, ça calme un peu .


Oui c'est sur, ça enlaidit le tableau :) Mais bon si tu t'amuse à faire la somme des "influences" ayant été jeté à la tête d'un citoyen lambda (même écolo convaincu), à la fin du jour, je pense que reste très majoritaires les odes à la consommation décomplexée :( Et quand bien même au final les affects "de sobriétés" finiraient-ils par avoir le dessus, c'est un peu dommage d'avoir à perpétuellement lutter contre des tentatives de conditionnement inverse. Un peu comme faire du vélo avec le vent de face quoi :mrgreen:

(et puis on sait aussi à quel point le capitalisme à une force de récupération pas possible, et que ces considérations éthiques et écologiques légitimes peuvent servir de support marketing à d'autres achats, pas forcement beaucoup plus reluisant mais vendus comme tels).
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Free Wheelin' Nat » 01 Nov 2018, 13:20

C'est que ce n'est pas simple si on vit en ville , par chance, je suis loin de tout ou presque donc je suis peu soumise aux influences dont tu parles Float , sans compter qu'avec mon salaire, je ne peux pas répondre à toutes ces injonctions :mrgreen:
Ca c'est un argument qui pèse :lol: Le fait de galérer donne une autre vision des choses, pour peu qu'on prenne comme un défi et un jeu le "comment je peux cogiter le truc pour m'en passer , économiser sur tel ou tel truc etc..."
Cela ne veut pas dire que je n'achète rien, je craque de temps en temps , et c'est vraiment un plaisir, encore plus quand c'est local.
Les gamins savent que je privilégie l'occase, et pourquoi .
Mon gamin est tout fier d'avoir un portable à 700 balles reconditionné et moi contente de n'en n'avoir déboursé que 200 (ouffff... :x ) et pour un atelier de réinsertion en plus...

Une autre manière de lutter (koike je ressens ces influences comme de moins en moins collantes, on arrive à s'en défaire à la longue), c'est également de me demander si j'en ai vraiment besoin, et si je ne peux pas bricoler un truc qui peut remplacer. et j'adore détourner certains objets de leur usage initial. Au boulot ça les saoule quand je leur cours après pour ne pas jeter un emballage ou un gros sac plastique: "je garde, je garde!!" .
D'ailleurs en passant, je voudrais lancer un message aux possesseurs de gore tex/ textiles léers imperméables déchirées ou HS, ça fait un bail que je voudrais tenter des moufles sur-gants... :oops:
J'ai dû m'en acheter cette année et ça m'a gonflée, pas de matière première usagée à la maison :roll:

Pour finir, je deviens allergique aux hypermarchés, ça m'écoeure. Il y a trop de tout, et rien que de penser à la quantité de plastique (utile et inutile) qui traîne dans les rayons , je n'ai qu'une envie, foutre le camp me remettre le vert,le marron et le bleu de mes montagnes dans les mirettes.

Après, faire du vélo vent de face, c'est utile pour le cardio :D
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2787
Inscrit le: 27 Juin 2009, 15:35

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar yanou » 01 Nov 2018, 15:37

Notre comportement sportif n’est il tout simplement pas le reflet de ce que nous sommes dans la vie? Ceci étant essentiellement valable concernant le respect des autres et du milieu dans lequel on évolue. Quand à l’armement vestimentaire...les grandes enseignes ont encore de beaux jours devant elle.
yanou
Kikoureur débutant
 
Messages: 74
Inscrit le: 10 Août 2009, 14:30

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 01 Nov 2018, 20:01

Jean-Phi a écrit:Autre astuce, je me suis désabonnée de toutes les news Salomon, Private sport shop et autres . Si on a besoin , on sait où trouver les sites...


En plus, moins de mails envoyés, moins de mails stockés, c'est tout benef niveau conso elec ;)
- Puis avoir un serveur @home basse consommation pour partager les données plutôt que Dropbox, GDrive & co.
C'est tout con en plus a faire maintenant ;)

Bref, y a plein de pistes.
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 Déc 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar loiseau » 01 Nov 2018, 21:20

J'ai la chance d'habiter à Grenoble, où pour mes entraînements je suis au pied de la Bastille et de la Chartreuse en 5 minutes, ou au pied du Vercors en 15 minutes de tram. Il y a aussi plein de courses autour de Grenoble facilement accessibles en vélo/tram/bus. De toute façon, je n'ai pas de voiture :D. J'ai fait quelques courses un peu plus loin cette année, mais partant des villes/villages joignables en train.
En général, je pense que le plus grand impact concerne les ultras, où souvent il faut acheminer les ravitos, parfois même avec plusieurs aller-retours en 4x4 sur des chemins de montagne. Il y a aussi les navettes pour déposer et reprendre les ouvreurs, les serre-fils, aller chercher les abandons... Et je ne parle même pas de tous les suiveurs/suiveuses qui parcourent des distances énormes en bagnole pour aller voir leurs héros  :roll: ! Non, on ne fait pas un sport écolo... :cry:

Par rapport aux fringues, il serait bien si les courses ne donnaient plus que des produits locaux (une bière, un fromage, un saucisson...) comme lot participant/finisher. Ou à la limite, pour les ultras ou beaucoup de coureurs tiennent encore à leur t-shirt finisher :roll: , ils devraient proposer le choix à l'inscription...
loiseau
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1721
Inscrit le: 02 Déc 2012, 15:49

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 01 Nov 2018, 21:22

yanou a écrit:Notre comportement sportif n’est il tout simplement pas le reflet de ce que nous sommes dans la vie? Ceci étant essentiellement valable concernant le respect des autres et du milieu dans lequel on évolue. Quand à l’armement vestimentaire...les grandes enseignes ont encore de beaux jours devant elle.

Pas faux. Le comportement est emmené dans la sphère sportive très certainement. Est-ce que pour autant la transposition va jusque dans la volonté consciente ou non consciente de dégrader, polluer ? Je ne sais pas. Ce que je sais c'est que l'on retrouve souvent les mêmes cons dans la vie civile et dans le sport et ils m'insupportent pareil. :|
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14496
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 01 Nov 2018, 21:26

Ewi a écrit:En plus, moins de mails envoyés, moins de mails stockés, c'est tout benef niveau conso elec ;)
- Puis avoir un serveur @home basse consommation pour partager les données plutôt que Dropbox, GDrive & co.
Oui et d'ailleurs quid des datas stockées sur le cloud via des services comme Strava ou Runtastik ? Je crois que rien qu'une pièce jointe d'1 Mo par mail c'est l'équivalent carbone d'une ampoule allumée pendant 25 minutes, et les traces GPS dépassent bien souvent le Mo... m'enfin ça doit être une goutte d'eau par rapport aux photos et vidéos associées à la CAP (genre le selfie en train de "ploggé" fièrement avec un détritus à la main :mrgreen: :arrow: )

Free Wheelin' Nat a écrit:sans compter qu'avec mon salaire, je ne peux pas répondre à toutes ces injonctions
ah bah ça c'est certain, les limites du "pouvoir d'achat" ont un impact écologique bien plus conséquent que les incitations uniquement basées sur la vertu des consommateurs ( Je poste ou reposte le papier de Kempf à ce sujet https://www.monde-diplomatique.fr/mav/99/KEMPF/16157 )

Free Wheelin' Nat a écrit:je deviens allergique aux hypermarchés
Itou :mrgreen: sérieux les centres commerciaux c'est un cercle de l'Enfer que Dante a oublié :twisted: ... On est tellement bastonné de l'ouïe à la vue en passant par l'odorat que c'est des coups à devoir prendre de la ritaline ensuite :lol:
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 01 Nov 2018, 23:29

float4x4 a écrit:
Free Wheelin' Nat a écrit:je deviens allergique aux hypermarchés
Itou :mrgreen: sérieux les centres commerciaux c'est un cercle de l'Enfer que Dante a oublié :twisted: ... On est tellement bastonné de l'ouïe à la vue en passant par l'odorat que c'est des coups à devoir prendre de la ritaline ensuite :lol:

Les autres clients sentent mauvais ? :mrgreen:
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 Déc 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 02 Nov 2018, 07:59

Ewi a écrit:Les autres clients sentent mauvais ? :mrgreen:

Oh si tu parles des effluves de sueur, c'est bon, la course à pied m'a vacciné :mrgreen:
Nan je pensais aux boutiques de parfums et autres salons de "beauté" qui vomissent des fragrances écœurantes qui viennent se mélanger à l'odeur artificielle de pain cuit des boulangeries industrielles *burps*

Nan sinon pour revenir plus près du sujet initial, même si ça n'a pas forcement directement un lien avec l'emprunte carbone des coureurs, j'ai été assez surpris ces derniers temps de voir que des décisions prisent sous la contrainte d'associations écologistes (modification de tracé sur le GRP, pas de DJ et de fumigènes en montagne sur la Skyrhune) passaient très mal chez certains concurrents. Qu'on s'entende : sur la forme (pression de toutes dernières minutes), je ne trouve pas ça très correct, et de ce que j'en ai vu ou lu, malgré un dépit évident et tout à fait compréhensible, les organisateurs de courses sont restés très pros et modérés dans leur réactions. Pour moi rien à redire de ce coté.
Par contre la vindicte de certains coureurs qui pourtant se targuent d'aimer la nature. :shock: (sachant que les courses ont eu lieu en plus...) - l'argument phare c'était "oui mais on ramasse nos papiers, donc on peut passer ou on veut", parfois "oui mais on paye et on fait vivre la vallée" (argument capitaliste massue :mrgreen: ), ou autres délégitimations des associations écolos ("je suis sur qu'en plus, ils ont des voitures", "y'en a qui ont cramé des pneus à NDL = pollueur", "c'est des papys qui se font chier")... bref...
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Trixou » 02 Nov 2018, 10:09

float4x4 a écrit:
Ewi a écrit:En plus, moins de mails envoyés, moins de mails stockés, c'est tout benef niveau conso elec ;)
- Puis avoir un serveur @home basse consommation pour partager les données plutôt que Dropbox, GDrive & co.
Oui et d'ailleurs quid des datas stockées sur le cloud via des services comme Strava ou Runtastik ? Je crois que rien qu'une pièce jointe d'1 Mo par mail c'est l'équivalent carbone d'une ampoule allumée pendant 25 minutes, et les traces GPS dépassent bien souvent le Mo... m'enfin ça doit être une goutte d'eau par rapport aux photos et vidéos associées à la CAP (genre le selfie en train de "ploggé" fièrement avec un détritus à la main :mrgreen: :arrow: )


C'est pourtant super intéressant de pouvoir retrouver la température moyenne du 8e km d'une sortie d'il y a 6 ans :mrgreen:
Et les mêmes photos sur strava, fb, instagram... là aussi y'a de la marge de manœuvre.
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2092
Inscrit le: 16 Mai 2013, 21:18

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Galaté57 » 02 Nov 2018, 10:33

La difficulté première de notre société et l'absence d'esprit collectif
Et chacun voit l'écologie à son niveau,sans chercher à comprendre l'impact sur les autres..
"Moi, je suis propre, j'économise ma consommation, les déchets je les dépose où il faut"..
Mais après, je m'en tape de ce qu'ils deviennent ou si ce qui me convient à moi a un effet négatif chez autrui..
Moi je veux conserver mes photos, c'est aux autres de faire un effort...

Il faut avoir une vision planétaire de l'écologie et non limitée à son quartier ou son tracé de course...
Bref sortir d'un esprit égoïste comme on le voit trop souvent dès qu'une décision est à prendre, chacun va défendre ses intérêts ou chercher à culpabiliser son voisin.
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (SENEQUE)
Avatar de l’utilisateur
Galaté57
Maître kikoureur
 
Messages: 4158
Inscrit le: 08 Fév 2008, 22:54
Localisation: Moselle

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar heidi » 02 Nov 2018, 16:20

Galaté57 a écrit:Il faut avoir une vision planétaire de l'écologie et non limitée à son quartier ou son tracé de course...
Bref sortir d'un esprit égoïste comme on le voit trop souvent dès qu'une décision est à prendre, chacun va défendre ses intérêts ou chercher à culpabiliser son voisin.


Sur le fond tu as raison, par contre je suis persuadée que les "petits" efforts personnels sont le début d'une prise de conscience à plus large échelle. Ce sont des exemples au quotidien à transmettre à nos enfants notamment (moins de voiture, moins de déchets, réfléchir à sa consommation d'énergie et d'eau, etc)
Pour la course à pied, j'ai choisi de consommer local aussi. Je me suis laissée quelques fois tentée par des courses "loin" de chez moi. En m'y rendant seule dans ma grande voiture je me suis sentie en total désaccord avec ce que j'apprécie dans ce sport.
Heidi
heidi
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 430
Inscrit le: 14 Oct 2009, 19:53

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar chantrail » 02 Nov 2018, 18:02

Que faire ??

Rien !!.....c'est foutu de toute façon...et c'est hélas pas nos petits efforts personnels qui inverseront le mouvement, tant qu'on vit dans un monde avec pour seul modèle la croissance (économique et démographique)....et dans ce bazar il n'y a pas que du "politiquement correct" qui se prépare : régulation par la maladie ou la pénurie, catastrophes en tout genre, luttes des classes et des cultures, chocs des civilisations, éventuellement pouvoirs autoritaires pour faire face à l'urgence écologique...bref, faites des gosses, l'avenir s'annonce radieux !!
chantrail
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 422
Inscrit le: 20 Oct 2014, 15:59

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Galopaïre » 02 Nov 2018, 18:57

La vision globale, planétaire est complètement utopique. Comment, nous, pauvres bougres mal informés, pourrions nous avoir une vision globale et surtout à quoi servirait-elle?
Même les personnes qui donnent tout leur temps et toute leur vie à l'écologie le font sur une cause bien définit. Sea Sheperd ne s'occupe pas des Orang-Outans de Bornéo ou de la forêt amazonienne.

A vouloir tout faire, on ne fait rien.

A part essayer d'être le plus en phase possible avec une démarche écologique à notre échelle, on n'a pas vraiment d'autre solution. Ou alors il faut s'investir à un autre niveau et y consacrer sa vie. Mais je ne crois pas que ce soit de l'égoïsme de ne pas faire ce choix.
Avatar de l’utilisateur
Galopaïre
Kikoureur ki kour
 
Messages: 938
Inscrit le: 16 Fév 2012, 14:10

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar chantrail » 02 Nov 2018, 19:15

Perso, j'ai dû faire environ 3000kms de bagnole depuis le mois de juin pour aller m'aérer en montagne (mais comme plein de traileurs, randonneurs ou alpinistes, tous pourtant sincèrement conscients du problème) : si j'étais en accord avec ma conscience écolo je n'aurais pas fait ces kilomètres (juste pour assouvir du plaisir)....mais je sais que sacrifier ces plaisirs ne changera strictement rien quand on considère la vacuité des "efforts personnels" face à l'ampleur globale du bazar !!
chantrail
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 422
Inscrit le: 20 Oct 2014, 15:59

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jakibono » 02 Nov 2018, 19:35

Bonjour, c'est ma première intervention sur ce site, c'est un sujet auquel j'ai déjà pensé rien qu'en m'entraînant.
Déjà je pense que la course a pied en elle même n'est pas écolo, chacun va dépenser 3, 5h voir olus pour courir, parfois dans un stade.
Avec quelle finalité ? Courir d'un point A à un point A. Retour à la case départ, dépenser 1000kcal./heure Manger pour compenser.

Ne serait pas plus écolo de courir pour un but ? aller au travail, chercher sa viande, son pain. Poster son courrier ?..
Ou alors utiliser cette si belle énergie qu'on a à depenser dans une plus noble cause, d un point de vue écolo, faire son potager, celui du voisin,faire du bénévolat, s'instruire, éduquer des enfants....

Alors oui c'est mieux que de faire du 4x4, jouer à la PlayStation, chasser....

On ne peut que limiter notre impact écologique en adoptant certaines habitudes dans notre pratique ou courir pour une bonne cause afin de sensibiliser les autres, mais cette pratique elle même n'est pas écolo, encore olus quand on va courir à perpet., sauf si admettons une partie des fonds seraient reversés pour une bonne cause, et non pour enrichir une entreprise et rémunérer des fonctionnaires de police et de mairie là pour uniquelent pour encadrer une course.

Ce n'est qu'un avis non objectif.
Jakibono
Kikoureur timide
 
Messages: 8
Inscrit le: 02 Nov 2018, 19:17

Re: Empreinte carbone et course à pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 03 Nov 2018, 13:18

chantrail a écrit:Bref, faites des gosses, l'avenir s'annonce radieux !!

Va falloir faire un topic "Collapsologie, fin de la société thermo-industrielle, et course à pied" :lol: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Suivant Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.04 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !