Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire ?

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateur: Modos

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Caracole » 08 Nov 2018, 14:59

Tiens, j'ai merdé dans l'utilisation des citations, mais vous parviendrez bien à retrouver qui a dit quoi... :mrgreen:
Si un chameau te dit qu'il sait parler, c'est qu'il te ment.
Avatar de l’utilisateur
Caracole
Kikoureur ki kour
 
Messages: 579
Inscrit le: 08 DĂ©c 2015, 17:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 08 Nov 2018, 15:29

Caracole a Ă©crit:

Excellent sujet. Pour ceux que ça intéresse, c'est une digression qui en vaut une autre.https://www.youtube.com/watch?v=lHujBHqNSBg


ou https://www.youtube.com/watch?v=C9ENnG4e5HY :mrgreen:
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar doudouX » 08 Nov 2018, 17:15

Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:
float4x4 a Ă©crit:
Moui enfin sans vouloir parler à la place de Caracole, je suppute qu'on évoque plus ici une réduction de la gabegie énergétique en ce qui concerne les transports, les biens de consommations superfétatoires etc. On peut tout à fait combiner la lutte sociale visant à étendre les droits des classes laborieuses et une société plus égalitaire (congés payés, sécu universelle, voir salaire à vie etc), tout en acceptant par contre de ne plus avoir 2 à 3 voitures par foyer, 5 ou 6 écrans par maisons, du streaming vidéo et de la 4G partout, des vols low-cost, et d'une manière général des milliers d'autres bidules pas très utile à notre existence...

Yes, j'ai une voiture et une seule télé. Je ne suis jamais allé aux sports d'hiver et j'ai pris une seule fois l'avion à 60 ans. J'ai droit à la médaille de la vertu écologique.


Tu m'Ă´tes les mots de la bouche ... sauf que je n'ai pas ta vertu Ă©colo.

Je vais peut ĂŞtre m'Ă©garer mais la morale Ă©colo, pour moi, c'est "marre". Alors oui, j'ai conscience qu'on doit tous faire un effort et j'essaie par petites touche d'avoir un mode de vie un peu plus Ă©colo.

Mais par contre, j'ai beaucoup de mal à me sentir mis en cause par des Fouquier-Thinville de la bonne morale parce que j'aurais pris l'avion plusieurs fois, il m'arrive du brûler du bois* ou parce que j'ai fait 800 bornes en bagnole pour aller en voiture en vacances avec femme enfants armes et bagages.
*sachant que la déchetterie ne prend qu'un 1m cube de bois par personne... ce qui est vite fait.

J'ai également un peu de mal à entendre qu'il faudrait recommencer à vivre comme il y a 60 ans parce qu'avant "c'était mieux" (d'autant plus qu'on y était pas) et plus écolo (ce qui n'est pas gagné non plus).

D'autant plus que du point de vue écolo - et notamment étatique - il facile de pointer du doigt le péquin pendant qu'autour de nous, les transporteurs font du dégazzage massif en mer, les SNCF est infoutu depuis 30 ans de mettre correctement des camions sur les trains, les biscuiteries multiplient les emballages "fraicheurs", que nos chers fabricants sont adeptes de l'obsolescence programmé et que cerise sur le gâteau, le gouvernement se gargarise que le moral des français est bon parce que la consommation augmente. Sans parler de l'indice de vente de bagnole mensuel.
Et je n'ai pas encore entendu quelqu'un crier de joie parce que l'augmentation du prix de l'essence va nous permettre d'ĂŞtre plus Ă©colo (du moins hors des verts et des LREM... encore que !!!).

Voilà, c'était mon coup de gueule du soir. Et sauf courir pied nu, je vous conseille de regarder d'où proviennent nos chaussures de running et autre montre GPS... y'a moyen qu'à quelques exceptions prêt, leur empreinte carbone soit intéressante.

aaaaahhhh ça fait du bien :mrgreen:
mais je vous assure, je fais des efforts sur le sujet en plus. On va avoir une Zoé à Noel... avec sa batterie plein de terre rare (personne n'est parfait décidement :cry: )
Avatar de l’utilisateur
doudouX
Kikoureur ki kour
 
Messages: 769
Inscrit le: 14 Mars 2016, 15:08

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar ejouvin » 08 Nov 2018, 17:55

Ce dernier message me fait penser à une expérience assez "drôle".

J'aide une amie à déménager. Y a du déchet, cartons (le moins grave) et surtout un frigo.
Op, je le prends pour le balancer à la déchetterie. Je prends donc le camion loué et direction déchetterie "de la commune". Merde fermée définitivement.
Pas grave, j'appelle une autre déchetterie pour savoir si elle est ouverte. Oui, ouverte super...
Sauf que... bah je ne suis pas dans la bonne commune, donc je dois me débrouiller.

Ah mais comment faire alors ???
Pas moyen qu'ils prennent ce foutu frigo qui traîne dans le coffre du camion à rendre le soir même.

Y a bien un ramassage possible, mais cela sera fait plus tard.

Et bah résultat, je l'ai mis sur le "trottoir". J'avais en mémoire un campement sauvage de personnes.
A peine arrivé... il a été vite pris en charge. Je doute qu'il ait été recyclé "correctement".

Voilà, comment j'ai pu être douché dans ma fibre écologique du moment :mrgreen:
Dernière édition par ejouvin le 08 Nov 2018, 18:03, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
ejouvin
Maître kikoureur
 
Messages: 4004
Inscrit le: 02 Juil 2012, 16:20

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 08 Nov 2018, 17:58

J'apporte une petite pierre à l'édifice écologique : le matin, je pisse sous la douche pour économiser l'eau des toilettes. Pareil quand je reviens de l'entraînement.

Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Ce qui m'Ă©meut me meut.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 4254
Inscrit le: 23 Avr 2007, 20:19

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 08 Nov 2018, 18:25

Le Lutin d'Ecouves a écrit:J'apporte une petite pierre à l'édifice écologique : le matin, je pisse sous la douche pour économiser l'eau des toilettes. Pareil quand je reviens de l'entraînement.

Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...

Rigole rigole mais une campagne de pub du gouvernement pour le "pipi sous la douche" a été lancé en nouvelle zelande pour économiser l'eau :mrgreen:
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 08 Nov 2018, 18:32

Ewi a Ă©crit:
Le Lutin d'Ecouves a écrit:J'apporte une petite pierre à l'édifice écologique : le matin, je pisse sous la douche pour économiser l'eau des toilettes. Pareil quand je reviens de l'entraînement.

Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...

Rigole rigole mais une campagne de pub du gouvernement pour le "pipi sous la douche" a été lancé en nouvelle zelande pour économiser l'eau :mrgreen:

Je ne rigole pas, je le fais vraiment !
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Ce qui m'Ă©meut me meut.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 4254
Inscrit le: 23 Avr 2007, 20:19

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar cedricmtpl » 08 Nov 2018, 18:50

Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:
Ewi a Ă©crit:
Le Lutin d'Ecouves a écrit:J'apporte une petite pierre à l'édifice écologique : le matin, je pisse sous la douche pour économiser l'eau des toilettes. Pareil quand je reviens de l'entraînement.

Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...

Rigole rigole mais une campagne de pub du gouvernement pour le "pipi sous la douche" a été lancé en nouvelle zelande pour économiser l'eau :mrgreen:

Je ne rigole pas, je le fais vraiment !


A part en période de sécheresse ou pour limiter sa facture, ça sert à quoi d’économiser de l'eau?
cedricmtpl
Maître kikoureur
 
Messages: 2418
Inscrit le: 03 Juil 2007, 12:48
Localisation: Amancy, Yaute

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 08 Nov 2018, 19:17

cedricmtpl a Ă©crit:

A part en période de sécheresse ou pour limiter sa facture, ça sert à quoi d’économiser de l'eau?


Y'a du boulot !
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Ce qui m'Ă©meut me meut.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 4254
Inscrit le: 23 Avr 2007, 20:19

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar cedricmtpl » 08 Nov 2018, 19:29

J'ai bien trouvé quelques petites raisons.

Le coût écologique du traitement pour la rendre potable, qui peut être très faible par endroits mais sans doute pas nul
Le coût écologique de son traitement, même si finalement, en laissant couler l'eau , l'eau à traiter est relativement moins sale, si il y a un plus gros volume d'eau à traiter ça peut entraîner un besoin en plus rosses installations avec tout le coût énergétique que ça demande pour leur construction et aussi un peu pour leur fonctionnement. Comme malheureusement le population augmente, une plus faible consommation individuelle limite le besoin en nouvelles installations.
Dernière édition par cedricmtpl le 08 Nov 2018, 19:43, édité 1 fois au total.
cedricmtpl
Maître kikoureur
 
Messages: 2418
Inscrit le: 03 Juil 2007, 12:48
Localisation: Amancy, Yaute

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Caracole » 08 Nov 2018, 19:34

Le Lutin d'Ecouves a écrit:Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...


Les géraniums de ta voisine? C'est écolo, pis en même temps tu rends service. :D
Si un chameau te dit qu'il sait parler, c'est qu'il te ment.
Avatar de l’utilisateur
Caracole
Kikoureur ki kour
 
Messages: 579
Inscrit le: 08 DĂ©c 2015, 17:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 08 Nov 2018, 19:35

C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar cedricmtpl » 08 Nov 2018, 19:38

Ewi a écrit:C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.


Je vois pas trop l’intérêt finalement, deux réseaux d'eau à fabriquer, à installer, à entretenir, autant d'eau à traiter en aval et je pense que le coût de traitement en amont est négligeable. En quoi c'est gênant de faire ses besoins dans de l'eau potable, finalement?
cedricmtpl
Maître kikoureur
 
Messages: 2418
Inscrit le: 03 Juil 2007, 12:48
Localisation: Amancy, Yaute

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar philippe.u » 08 Nov 2018, 19:59

De mon côté, frustré de ne pas suffisamment polluer pendant que je cours, je suis depuis quelques années un adepte intransigeant du coal rolling, ça m'apaise. https://www.youtube.com/watch?v=_gcb84qn3mU&t=32s #sus-aux-prius

Concernant le tourisme "équitable" ou "solidaire" évoqué plus haut par Jean-Phi, avec un impact carbone "pondéré", je n'adhère vraiment pas. J'imagine que ça part d'une très bonne intention (à tout le moins du potentiel rémunérateur du projet)... mais quitte à se foutre de la gueule du monde, autant reconstituer un village pygmée avec sa petite forêt tropicale dans une grande serre près de Disneyland, ça économisera au moins le trajet.
Avatar de l’utilisateur
philippe.u
Kikoureur ki kour
 
Messages: 995
Inscrit le: 25 Oct 2009, 21:00

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 08 Nov 2018, 20:01

cedricmtpl a Ă©crit:
Ewi a écrit:C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.


Je vois pas trop l’intérêt finalement, deux réseaux d'eau à fabriquer, à installer, à entretenir, autant d'eau à traiter en aval et je pense que le coût de traitement en amont est négligeable. En quoi c'est gênant de faire ses besoins dans de l'eau potable, finalement?

Y a du boulot.
Ton eau grise elle vient par exemple de ta douche. L'eau potable n'est une ressources infinie.
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 08 Nov 2018, 20:42

Caracole a Ă©crit:
Le Lutin d'Ecouves a écrit:Pour le caca, j'ai pas trouvé de solution pour le moment...


Les géraniums de ta voisine? C'est écolo, pis en même temps tu rends service. :D

Il existait un bouquin qui s'appelle l'art de chier dans les bois. Jamais lu mais paraît-il très didactique pour faire ses besoins sans polluer. :)
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14501
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 08 Nov 2018, 20:45

cedricmtpl a Ă©crit:
Ewi a écrit:C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.


Je vois pas trop l’intérêt finalement, deux réseaux d'eau à fabriquer, à installer, à entretenir, autant d'eau à traiter en aval et je pense que le coût de traitement en amont est négligeable. En quoi c'est gênant de faire ses besoins dans de l'eau potable, finalement?

Pendant quelques années, j'ai expédié par citerne des produits de traitement d'eau. Le coût n'est pas neutre et les produits même phyto n'étaient pas neutres en matière environnementale
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14501
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 08 Nov 2018, 20:50

philippe.u a écrit:Concernant le tourisme "équitable" ou "solidaire" évoqué plus haut par Jean-Phi, avec un impact carbone "pondéré", je n'adhère vraiment pas. J'imagine que ça part d'une très bonne intention (à tout le moins du potentiel rémunérateur du projet)... mais quitte à se foutre de la gueule du monde, autant reconstituer un village pygmée avec sa petite forêt tropicale dans une grande serre près de Disneyland, ça économisera au moins le trajet.


https://www.youtube.com/watch?v=BdpuYeG9_ZY

doudouX a Ă©crit:Je vais peut ĂŞtre m'Ă©garer mais la morale Ă©colo, pour moi, c'est "marre". Alors oui, j'ai conscience qu'on doit tous faire un effort et j'essaie par petites touche d'avoir un mode de vie un peu plus Ă©colo.

Mais par contre, j'ai beaucoup de mal à me sentir mis en cause par des Fouquier-Thinville de la bonne morale [...] personne n'est parfait décidement :cry:

Meuh si ça peut te rassurer, moi aussi le colibrisme me sort par les yeux :mrgreen: comme tu le dis, personne n'est parfait. Si on présuppose que pour qu'une société tourne rond, il ne faut que des gens de bonne morale à grande vertu ajouté, on est mal barré :lol: - ça ne veut pas dire que les "petites actions" et prises de conscience individuelles sont sans objet (sinon ce topic serait inutile), juste que 1) c'est pas ça qui te donne le cul propre, 2) ça ne sera pas suffisant pour limiter la casse :P
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 08 Nov 2018, 21:27

float4x4 a écrit:ça ne veut pas dire que les "petites actions" et prises de conscience individuelles sont sans objet (sinon ce topic serait inutile), juste que 1) c'est pas ça qui te donne le cul propre, 2) ça ne sera pas suffisant pour limiter la casse

Donc concrètement, qu'est ce qu'il faudrait faire pour avoir le cul propre et une vraie bonne morale et qu'en plus ça limite la casse ?
A part Hara Kiri, je ne vois pas
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14501
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Benman » 08 Nov 2018, 22:17

Ewi a Ă©crit:
cedricmtpl a Ă©crit:
Ewi a écrit:C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.


Je vois pas trop l’intérêt finalement, deux réseaux d'eau à fabriquer, à installer, à entretenir, autant d'eau à traiter en aval et je pense que le coût de traitement en amont est négligeable. En quoi c'est gênant de faire ses besoins dans de l'eau potable, finalement?

Y a du boulot.
Ton eau grise elle vient par exemple de ta douche. L'eau potable n'est une ressources infinie.

Ayant une certaine connaissance du sujet (y'a effectivement du boulot dans le domaine, Ă  commencer par le mien :wink: ), je me permets d'intervenir (mĂŞme si on est un peu hors sujet):
Si la nappe phréatique n'est pas polluée, l'eau qui sort est (quasi) potable et ne coûte pas grand chose à produire, et si la configuration du terrain le permet (utiliser la gravité), elle ne coûte pas très cher à transporter ou stocker non plus.
Sauf que la réglementation impose d'y ajouter du chlore, en particulier pour la transporter, et elle impose également des restrictions de consommation quand l'eau est trouble (ce qui est fréquent après des orages en milieu karstique).

Si la ressource est polluée ou lointaine, elle coûtera plus cher à transformer en eau potable (prises d'eau directement en rivière, ultrafiltration, traitements lourd et coûteux en énergie et réactifs) etc...

Donc...
Si la région n'est pas en stress hydrique, l'eau est une ressource inépuisable (c'est le cas d'une grande partie de la France en temps normal). on appelle ça le cycle de l'eau.
Si en plus, les caractéristiques locales permette de maintenir une ressource de qualité, facile à capter, alors l'eau potable est une ressource quasi-inépuisable.
Si la région est en stress hydrique, l'eau est une ressource rare (c'est le cas d'une grande partie de la France en période de sécheresse et de pays entiers) qu'il faut à tout prix préserver, sous peine de s'en mordre les doigts plus tard (ex des palmeraies dans le désert où la nappe d'eau fossile a été pompée pour alimenter une culture artificielle de dattes ou arroser un golf :roll: ...).

L'eau (potable) se transporte très mal, et les réseaux sont toujours locaux.
Il est très rare (en France) de consommer de l'eau qui a été pompée ou produite à plus de 50 km (il n'y a guère que Paris dans ce cas à ma connaissance). Alors que quand on parle d'énergie, l'empreinte est régionale, voire internationale ,et quand on parle de data, l'empreinte est mondiale...
Donc la question de la rareté et la qualité de l'eau et donc sa préservation est le plus souvent une question locale.

L'eau est une ressource finalement pas toujours très bien répartie. C'est son principal défaut, car au niveau planétaire, l'eau est présente en quantité suffisante.
La question de savoir si l'eau est une ressource infinie ou pas dépend finalement du lieu où on se trouve, de la période, et de la qualité de ce qu'on trouve dans le sol, et donc de la préservation du milieu naturel en amont (agriculture, pollution des sols et maîtrise des rejets en premier lieu).

Ce n'est donc pas si simple. Donc le discours vulgarisateur indique de faire attention à l'eau, comme ça on s'adapte au plus grand nombre de cas, et ce n'est pas plus mal.

Pour la partie dépollution, le coût de la dépollution de l'eau dépend en partie du volume (l'énergie pour amener les effluents à la station, et le coût des installations), mais aussi du niveau de concentration en pollution.
Par exemple, il est très important en cas d'épisode pluvieux de recueillir l'eau de ruissellement des chaussées lors des premières heures, pour la traiter, et moins ensuite, quand les sols sont déjà lavés.
Idem pour des rejets industriels, si l'industriel diminue ses rejets en volumes, mais concentre ceux-ci en polluants, l'effort pour le traiter restera le même, puisque les bactéries des stations d'épuration (qui représentent la très grosse majorité des méthodes de dépollution de l'eau en France) s'attaquent aux polluants uniquement, et non à l'eau. La dépollution de rejets moins concentrés est plus rapide et moins coûteuse au m3.
Donc effectivement, parfois, le discours fermez l'eau sous la douche est souvent juste, et parfois il est faux.
Pisser sous la douche en Normandie l'hiver dans une zone sans pesticide ne sert à rien. Ailleurs et à une autre période de l'année, c'est un geste de grande classe -écologique s'entend-. :wink:

Par contre, pour réduire la facture, il n'y a qu'une solution (à court terme... car le coût de l'eau est constitué à 80% de frais fixes...), c'est de fermer le robinet.
Et pour réduire son empreinte environnementale, évidemment, on prendra sa douche froide (car la douche chaude n'est jamais inépuisable), mais chacun l'avait bien envisagé comme cela. :wink:

Savez vous à ce propos que la consommation d'eau en France baisse très régulièrement de 1 à 1,5% par an depuis plus de 20 ans, sauf en période de canicule où elle augmente notablement?...
Cependant, on ne peut pas dire qu'en 20 ans, la qualité globale des nappes ait progressé... et du coup, les endroits où pisser sous la douche est utile sont devenus plus nombreux... Par contre, la qualité moyenne des cours d'eau a notablement progressé avec la généralisation des stations d'épuration. Donc on a moins pissé à côté de la cuvette, si je puis me permettre.
On en est aujourd'hui à mettre sur la place publique (et c'est tant mieux) le problème des micro-polluants (médicaments, métaux lourds...) non éliminés par les processus "classiques", alors qu'il y a quelques années, pas de problème, tout partait à la rivière.
Tiens, en passant, ce n'est pas pour rien qu'on incite chacun à ramener les piles et combustibles usagés en déchetterie ou point de collecte/ recyclage, et qu'on apprend aux enfants à ne jamais jeter de médicament dans les toilettes ou à la poubelle, et porter les médicaments périmés à son pharmacien...

Pour le caca en milieu naturel, ça peut être presque écologique à condition d'enterrer la bête (et d'utiliser les ressources naturelles pour nettoyer le producteur, surtout pour la pollution visuelle...), et surtout de s'assurer qu'il n'y a pas de cours d'eau à proximité ni de ruissellement possible, sinon, cela nous ramène à mon point précédent sur la qualité de préservation du sol et de la ressource en eau potable... et dans ce cas il va falloir aussi pisser sous la douche... etc etc...
Dernière édition par Benman le 08 Nov 2018, 23:16, édité 4 fois au total.
Je l'ai échappée Belle : 21 nuances d'ultra finisher
Avatar de l’utilisateur
Benman
Maître kikoureur
 
Messages: 2722
Inscrit le: 24 Nov 2011, 10:32

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 08 Nov 2018, 22:38

Benman a écrit:Pour le caca en milieu naturel, ça peut être presque écologique

Parais mĂŞme que ca a un nom si c'est fait pendant un trail de montagne : La benman :mrgreen:
Dernière édition par Ewi le 09 Nov 2018, 08:19, édité 1 fois au total.
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jakibono » 08 Nov 2018, 23:49

Don le caca en milieu naturel faut trouver des feuilles d'arbre...

Pour le pipi en milieu naturel je pense qu'il est très bénéfique, je passe sur min compost afin de lui apporter des nutriments type phosphore etc.

Il faut cependant avoir une bonne hygiène de vie. Et éviter les médocs.

Pour le caca, il me semble qu'il est préférable d'être végétarien pour le pratiquer sauvage,
Jakibono
Kikoureur timide
 
Messages: 8
Inscrit le: 02 Nov 2018, 19:17

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Benman » 09 Nov 2018, 00:12

Jakibono a Ă©crit:Donc le caca en milieu naturel faut trouver des feuilles d'arbre...

J'ai jamais été contre une petite mousse non plus...

Jakibono a écrit:Pour le pipi en milieu naturel je pense qu'il est très bénéfique, je pisse sur mon compost afin de lui apporter des nutriments type phosphore etc.
Il faut cependant avoir une bonne hygiène de vie. Et éviter les médocs.

ça doit faire un compost parfumé... pourquoi pas. Perso, je préfère laisser mon compost tranquille, car je le remue à la main, à l'ancienne... et puis je pisse sous la douche, car je suis en plein stress hydrique.

Jakibono a écrit:Pour le caca, il me semble qu'il est préférable d'être végétarien pour le pratiquer sauvage,

Le "caca sauvage végétarien", je trouve que c'est un concept un peu mou... :mrgreen:
VoilĂ , quand on parle pipi caca, y'a toujours du monde.
Je l'ai échappée Belle : 21 nuances d'ultra finisher
Avatar de l’utilisateur
Benman
Maître kikoureur
 
Messages: 2722
Inscrit le: 24 Nov 2011, 10:32

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar L'Dingo » 09 Nov 2018, 08:29

Ewi a Ă©crit:...j'ai plus de TV depuis 3 ou 4 ans ...


Comment fais tu pour t'informer alors ? par quels médias et sur quelles sources ?

:?:
L'Dingo ^[°o°]^
Avatar de l’utilisateur
L'Dingo
Maître kikoureur
 
Messages: 2339
Inscrit le: 12 Oct 2004, 23:00

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar doudouX » 09 Nov 2018, 08:56

Caca dans les bois... évidemment que ça marche, suffit d'avoir été scout... :mrgreen:
Pipi sous la douche, c'est pas toujours forcement d'une empreinte écolo folle mais ça peut faire une petite économie à force.

On a des sujets de conversation qui sont bien distraillant par moment !!! :mrgreen:

Tiens d'ailleurs j'ai ramené de chez mes parents deux gros sacs de crottins de cheval pour le compost. Il avait beau être sec, mes enfants faisaient une drôle de tête qd je les ai mis dans la calèche. :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
doudouX
Kikoureur ki kour
 
Messages: 769
Inscrit le: 14 Mars 2016, 15:08

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 09 Nov 2018, 09:11

doudouX a écrit:Pipi sous la douche, c'est pas toujours forcement d'une empreinte écolo folle mais ça peut faire une petite économie à force.

Moi je pisse dans la douche chez les autres histoire de marquer mon territoire :twisted:
Et puis comme ça ça leur fait un petit souvenir ! :mrgreen:
j'déconne !
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14501
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Caracole » 09 Nov 2018, 09:19

L'Dingo a Ă©crit:[quote="Ewi"
...j'ai plus de TV depuis 3 ou 4 ans ...


Comment fais tu pour t'informer alors ? par quels médias et sur quelles sources ?

:?:[/quote]
Pas de télé non plus depuis 12 ans maintenant. Le voudrais-je - ce qui n'est pas le cas - non n'avons de toutes façons pas assez de réseau ici pour l'avoir.... no comment, ce serait encore une autre conversation.

Nous reste la radio (France inter, ça tombe bien, c'est la seule que je reçois à la maison :mrgreen:) internet.... tout ça.
Quant à toi, j'espère que tu n'as pas le sentiment d'être informé après avoir écouté le journal de 20h? :D :wink:

Ah, au fait : Merci à Benman d'avoir pris le temps de nous faire cette longue et intéressante explication!
Si un chameau te dit qu'il sait parler, c'est qu'il te ment.
Avatar de l’utilisateur
Caracole
Kikoureur ki kour
 
Messages: 579
Inscrit le: 08 DĂ©c 2015, 17:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Mazouth » 09 Nov 2018, 09:26

Caracole a écrit:Ah, au fait : Merci à Benman d'avoir pris le temps de nous faire cette longue et intéressante explication!

Oui merci. Ca n'aura pas été un coup d'épée dans l'eau ! Mais alors, quid du coût des pets dans l'eau :?: :roll: :mrgreen: :arrow:
Tiens, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin, voilĂ  du bouzin
http://sylrunandbike.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
Mazouth
Maître kikoureur
 
Messages: 3836
Inscrit le: 05 Sep 2014, 00:42

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar doudouX » 09 Nov 2018, 09:53

Jean-Phi a Ă©crit:
doudouX a écrit:Pipi sous la douche, c'est pas toujours forcement d'une empreinte écolo folle mais ça peut faire une petite économie à force.

Moi je pisse dans la douche chez les autres histoire de marquer mon territoire :twisted:
Et puis comme ça ça leur fait un petit souvenir ! :mrgreen:
j'déconne !


Si tu veux laisser un souvenir chez les autres, c'est pas le pipi qu'il faut faire, c'est la grosse commission :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
doudouX
Kikoureur ki kour
 
Messages: 769
Inscrit le: 14 Mars 2016, 15:08

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 09 Nov 2018, 11:26

Je constate que mon trollage sur le pipi dans la douche a complètement pourri le sujet écolo-bourgeois de base. Le pipi-caca, ça marche à tous les coups, c'est ce j'appelle le point goguenot.
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Ce qui m'Ă©meut me meut.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 4254
Inscrit le: 23 Avr 2007, 20:19

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Sylvain IT » 09 Nov 2018, 11:29

@benman...

MERCI :idea:
Sylvain IT
Kikoureur ki kour
 
Messages: 700
Inscrit le: 25 Mars 2015, 14:03

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Trixou » 09 Nov 2018, 11:45

Caracole a écrit:Ah, au fait : Merci à Benman d'avoir pris le temps de nous faire cette longue et intéressante explication!

+1
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2092
Inscrit le: 16 Mai 2013, 21:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Jean-Phi » 09 Nov 2018, 11:47

Le Lutin d'Ecouves a écrit:Je constate que mon trollage sur le pipi dans la douche a complètement pourri le sujet écolo-bourgeois de base. Le pipi-caca, ça marche à tous les coups, c'est ce j'appelle le point goguenot.

Je savais bien que c'Ă©tait volontaire comme propos ;)
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14501
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 09 Nov 2018, 12:09

Jean-Phi a Ă©crit:
float4x4 a écrit:ça ne veut pas dire que les "petites actions" et prises de conscience individuelles sont sans objet (sinon ce topic serait inutile), juste que 1) c'est pas ça qui te donne le cul propre, 2) ça ne sera pas suffisant pour limiter la casse

Donc concrètement, qu'est ce qu'il faudrait faire pour avoir le cul propre et une vraie bonne morale et qu'en plus ça limite la casse ?
A part Hara Kiri, je ne vois pas

Le bon niveau du cul propre en matière écologique à titre individuel ? oh ça je n’en sais rien – Mais tant qu’on demeure inséré « dans le système » et qu’on profite de biens issus d’activités très polluantes (minière, pétrolière), au surplus pour partie fabriqués à l’autre bout du monde par de quasi-esclaves, on a forcément le cul sale. Pour s’en tenir au recommandation du GIEC, il faudrait qu’on divise nos émissions de CO2 par 8 ou 10… on sent que ça va bien au-delà du « faire pipi sous la douche et vélotaffer » (ce que je fais sois dit en passant hein :mrgreen: ) – C’est pour ça qu’à titre perso je considère que l’écologie « efficace » est une affaire collective et politique. Hélas les luttes collectives n’ont plus forcement bonne presse, on préfère en appeler à une élévation vertueuse des individus. J’ai rien contre la morale hein (un peu de spiritualité ne fait pas de mal), mais bon, j’ai l’impression que trop souvent ça sert juste à se donner bonne conscience et à pouvoir pointer les autres du doigt, et surtout, ça n’est pas un principe organisateur de vie en société « efficace ».
L'Dingo a Ă©crit:
Ewi a Ă©crit:...j'ai plus de TV depuis 3 ou 4 ans ...


Comment fais tu pour t'informer alors ? par quels médias et sur quelles sources ?

:?:

Concernant la télé, j’aurais plutôt dit « Comment fais-tu pour te désinformer alors ? par quels médias et sur quelles sources ? » (boutade facile et inutile :lol: )
(au passage, plus de télé ne veux pas dire plus d’écran, sinon tu ne serais pas sur un forum internet :D )

Caracole a écrit:Ah, au fait : Merci à Benman d'avoir pris le temps de nous faire cette longue et intéressante explication!
+1.
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar cedricmtpl » 09 Nov 2018, 13:13

Ewi a Ă©crit:
cedricmtpl a Ă©crit:
Ewi a écrit:C'est pour ça que certaines installation intègre un réseau d'eau grise en parallèle du réseau d'eau potable. Tu ne fais plus pipi dans de l'eau potable.


Je vois pas trop l’intérêt finalement, deux réseaux d'eau à fabriquer, à installer, à entretenir, autant d'eau à traiter en aval et je pense que le coût de traitement en amont est négligeable. En quoi c'est gênant de faire ses besoins dans de l'eau potable, finalement?

Y a du boulot.
Ton eau grise elle vient par exemple de ta douche. L'eau potable n'est une ressources infinie.


Dans certaines zones, si elle est pratiquement infinie.

Merci Ă  Benman!
cedricmtpl
Maître kikoureur
 
Messages: 2418
Inscrit le: 03 Juil 2007, 12:48
Localisation: Amancy, Yaute

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Benman » 09 Nov 2018, 13:27

]
cedricmtpl a Ă©crit:
Ewi a Ă©crit:...


Dans certaines zones, si elle est pratiquement infinie.

Merci Ă  Benman!

L'avantage avec ce que j'ai écrit, c'est que tout le monde est content, car tout le monde a raison. Simple question de point de vue, comme souvent. Comme quoi les forums ont parfois tendance à furieusement réduire et caricaturer les positions.
#payetanuance
Je l'ai échappée Belle : 21 nuances d'ultra finisher
Avatar de l’utilisateur
Benman
Maître kikoureur
 
Messages: 2722
Inscrit le: 24 Nov 2011, 10:32

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Benjamin73 » 09 Nov 2018, 13:30

float4x4 a écrit:Le bon niveau du cul propre en matière écologique à titre individuel ? oh ça je n’en sais rien – Mais tant qu’on demeure inséré « dans le système » et qu’on profite de biens issus d’activités très polluantes (minière, pétrolière), au surplus pour partie fabriqués à l’autre bout du monde par de quasi-esclaves, on a forcément le cul sale. Pour s’en tenir au recommandation du GIEC, il faudrait qu’on divise nos émissions de CO2 par 8 ou 10… on sent que ça va bien au-delà du « faire pipi sous la douche et vélotaffer » (ce que je fais sois dit en passant hein :mrgreen: ) – C’est pour ça qu’à titre perso je considère que l’écologie « efficace » est une affaire collective et politique. Hélas les luttes collectives n’ont plus forcement bonne presse, on préfère en appeler à une élévation vertueuse des individus. J’ai rien contre la morale hein (un peu de spiritualité ne fait pas de mal), mais bon, j’ai l’impression que trop souvent ça sert juste à se donner bonne conscience et à pouvoir pointer les autres du doigt, et surtout, ça n’est pas un principe organisateur de vie en société « efficace ».


Je comprends ton point de vu, mais quand à la base t'es pas enclin à revoir ton mode de vie individuel il me semble que de toute façon, t'as pas non plus vraiment envie de repenser le système en profondeur... Qu'un mec se présente avec un programme GIEC compatible, il fera combien au élection ?
Avatar de l’utilisateur
Benjamin73
Kikoureur ki kour
 
Messages: 501
Inscrit le: 27 Juil 2009, 10:01

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar float4x4 » 09 Nov 2018, 14:09

Benjamin73 a écrit:mais quand à la base t'es pas enclin à revoir ton mode de vie individuel il me semble que de toute façon, t'as pas non plus vraiment envie de repenser le système en profondeur

Hum ça dépend : Si sais que tout le monde est logé à la même enseigne, tu accepte à mon avis plus facilement la contrainte, en tous cas beaucoup plus que si pendant que tu fais des efforts, ton voisin en est exempté.
A mon avis c'est pour ça qu'en ce moment ça gueule sur la hausse du carburant : t'es smicard en milieu rural, sans ta caisse t'es au chômage, clairement ça va t'impacter méchamment. Les classes moyennes supérieurs, pour partie urbaines, pourront absorber sans soucis cette petite hausse, et continuer à sortir leur 4x4 ou leur SUV en ville (Et me faire grave chier à vélo par la même occasion :mrgreen: ) - C'est inégale, ça gueule, et franchement, même le gros anti-bagnole que je suis comprend la fronde...

Benjamin73 a écrit:Qu'un mec se présente avec un programme GIEC compatible, il fera combien au élection ?
à mon avis... peu :mrgreen: (la preuve surement que derrière les morales de colibris, y'a de l'écotartufferie qui sommeil :lol: ) m'enfin là c'est plus une question normative que positive. Reste justement à travailler politiquement pour changer cet état de fait.
Avatar de l’utilisateur
float4x4
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 01 Sep 2013, 11:44

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Trixou » 09 Nov 2018, 14:11

Benjamin73 a écrit:Qu'un mec se présente avec un programme GIEC compatible, il fera combien au élection ?
Il n'aurait déjà pas les 500 parrainages, comme Rabhi en 2002.
Trixou
Maître kikoureur
 
Messages: 2092
Inscrit le: 16 Mai 2013, 21:18

Re: Empreinte carbone et course Ă  pied : utopie ? Que faire

Messagepar Ewi » 09 Nov 2018, 14:18

cedricmtpl a Ă©crit:Dans certaines zones, si elle est pratiquement infinie.

Merci Ă  Benman!


Voila le mot important de ta phrase "pratiquement " ;)
Il faut choisir, infinie ou pas ? il y a pas d'entre deux.

Si c'est infini, ça veut dire qu'on est en circuit fermé et isolé.
Si c'est pas infini, ça veut dire qu'il y a de la perte ou qu'il faut refaire le plein de temps en temps.

Si on considere l'eau potable comme un circuit fermé et isolé, pour savoir si c'est infini, on pourrait utiliser l'entropie métrique. Un survey ici

Et le réseau pour acheminer l'eau ? il n'a pas été construit et ne demande aucune maintenance ? Il ne consomme rien ? Alors bien sur on va dire que je chipote... :mrgreen: mais certains se sont deja posé la question (passer par sci-hub pour avoir le pdf entier)

Ce qu'on peut dire c'est que la consommation (au sens large) d'un réseau d'eau est négligeable. Mais "le seuil" qui définit si c'est négligeable ou non est propre a chacun... surtout en écologie "de tout les jours" ou de "PMU" :mrgreen: . Article sympa ici.

Et c'est pareil pour tout en faite. On pourrait en revenir aux travaux d'Herbert Simon qui sont super intéressant sur ce qui guide nos choix... et les choix de nos hommes et femmes politiques ;).
Ewi
Kikoureur ki kour
 
Messages: 646
Inscrit le: 08 DĂ©c 2017, 16:18

PrécédentSuivant Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot], Google [Bot] et 0 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.03 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !