Récit de la course : La Corrida de Noël 2013, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Corrida de Noël

Date : 15/12/2013

Lieu : Jujurieux (Ain)

Affichage : 581 vues

Distance : 7km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Suivez le guide.

Suivez le guide.


 

C’est la 1° corrida de Noël à Jujurieux.

C’est chez moi et je dois d’y être.

C’était le repas de fin d’année de mon job hier et ce n’est pas trop frais que j’arrive en trottinant à la mairie.

Je plaisante avec certains quand je dis que je me suis garé chez moi.

Je retourne me préparer à la maison avec un beau bonnet corrida de Juju.

 

Organisé par les footeux vétérans, cette première se déroule dans la grande ville de Jujurieux en deux tours pas mal vallonnés.

Mon club d’Ambérieu Marathon a fait fort en venant à plus d’une vingtaine.

Faut dire que Christophe l’organisateur fait partie du club.

 

Le départ devant la mairie rassemble un peloton de plus de cent personnes. Pas mal pour lancer cette épreuve. C’est loin aussi des 12000 participants de la SaintéLyon la semaine d’avant. Non mais quel bordel c’était. Ils ne sont pas prêts de me revoir.

 


Je suis derrière et je démarre molo avec Gilles et Pétar.

Nous passons devant l’église, la boulangerie puis le pub le HS.

 

La côte du cimetière est entamée et je remonte déjà des concurrents.

Elle est vraiment rude celle là et lève la tête vers la fin avant de redescendre sur la route de La Combe.

Nous passons devant les vieilles maisons retapées de Cucuen.

 

On redescend en passant devant l’école St Joseph puis après de nouveau le HS, nous dévalons la côte Levet.

Après le passage devant la soierie, le parcours passe près de chez moi.

 

Nous taillons par la route du laboratoire qui est une vraie patinoire.

Je manque même de me rétamer en l’entamant.

 

La première côte pour revenir au centre est avalée.

Pierrot est en haut à nous encourager.

 

Un petit tour de la fontaine et nous repartons pour la deuxième boucle.

 

Je double toujours des autres coureurs connus ou non.

Ma bringue d’hier et mon départ pas rapide me motive.

 

Une caresse à Guizmo mon chien, un bisou à ma chérie en passant devant le Crédit Agricole.

Un coucou à la boulangère et au patron du pub en passant.

 

La deuxième répétition de la montée des châtaigniers est commencée.

C’est un peu plus dur que la 1° fois et heureusement que c’est la dernière.

 

Après la descente sur le chemin, je vois Gilles pas loin derrière.

J’accélère sur la suite rue du four car la suite est principalement en descente.

Je double Thierry de mon club qui ne m’accroche pas.

 

Un coucou aux habitants du coin que je connais.


Eh salut M’sieur. Salut grand.

Purée mais j’suis connu ici, j’suis chez moi.

 

On descend au taquet sur la route de Breignes.

Je tire sur les bras devant l’ex petit casino.

Avant la descente devant la fleuriste, un petit coucou à mon voisin.

 

Descente de la soierie à donf.

Je ne sens plus le froid mais je supporte mes gants et mon bonnet.

 

Passage devant les HLM puis le château du maire.

A droite après la pharmacie puis doucement devant la marbrerie car ça glisse.

La rue de la Flaudière est toujours aussi glissante même au milieu.

 

La dernière montée du Docteur Boccard me rebooste et je lâche mon compagnon de course.

Je termine au sprint 10 secondes derrière Patrick de mon club.

 

36° en ballade en 30’23 pour 7 bornes vallonnées pas mal pour un mec qui a dormi 4 heures.

 

Devant ça n’a pas trainé et quatre gars se sont tiré la bourre.

Florian Schafer l’a emporté en 23’ devant Nicolas Racoddon, Lucas Chaume et Laurent Duluye. Tous les quatre en moins de 30 secondes d’écart.


 

Sympa cette épreuve et bonne ambiance entre tous.

En plus ensuite, il y a la course pour les enfants, ça c’est le top.

Ils ont chacun(e)s une médaille.

 

Je rentre en récup chez moi, enfin récup de quelques centaines de mètres pendant que tout ce beau monde boit un coup avec les vétérans du foot et le maire dans la salle des fêtes.

 

Superbe dernière épreuve de l’année.

3 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-12-2013 à 18:20:43

"Superbe dernière preuve de l'année"... Une sacrée année sportive dis donc !
Merci pour ce récit, la course à saucisson c'est bon !!!

Commentaire de Arclusaz posté le 28-12-2013 à 20:41:04

vivement 2014 pour retrouver les récits tirés de la gibecière de gibus (j'ai adoré "rétamé en l'entamant" alors j'essaye aussi...)

Commentaire de lulu posté le 13-01-2014 à 22:45:04

Corrida, corrida... Pff, pas vu un taureau !! Que des bourricots!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !