Récit de la course : Belledonne Gelon - Trail des Huiles 2016, par Chasse-Neige

L'auteur : Chasse-Neige

La course : Belledonne Gelon - Trail des Huiles

Date : 21/2/2016

Lieu : Bourget En Huile (Savoie)

Affichage : 607 vues

Distance : 27km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

DTTN 2016, c'est reparti !!!!!

Ce week-end du 20 février, voyait s'annoncer une chose magnifique pour les trailers que nous sommes.

Non, ce n'est pas le résultat des tirages au sort de l'UTMB, ce n'est pas non plus la sortie du nouveau livre de Killian Jornet, et encore moins la sortie des bilans comptables d'Extrasport ! (humour je précise, toute personne ne comprenant pas le 1er degrè devrait arreter aussitot de lire ce récit !)

Non, ce Week-End au Bourget en Huile, c'est le retour du DTTN, dans sa cuvée 2016 !!!

1ère étape votée par les membres et proposée par La Corne, nous voila donc en Belledonne, pour ce Trail des Huiles

 

Et le programme s'annonce corsé, 29kms et 1100 D+ en début de saison, nous nous rendons compte la veille que notre vote pour cette étape est suicidaire, mais bon, c'est le propre de la démocratie, voter n'importe comment sur l'instant sans réflechir, et en bons francais que nous sommes nous ne dérogeons pas à la règle (tout rapprochement avec une certaine année 2012 serait bien entendue volontaire)


Cette année, nous accueillons au sein du DTTN un nouveau membre, BipBip, frère du celèbre Albacor, qui fera passer le nombre de concurrents à 8, qui sont :

- Le FaiZan : vainqueur de l'an dernier, affuteZ comme jamaiZ, prêt à garder son titre

- Didier 07, qui nous casse les cou***...pardon qui nous annonce depuis 3 mois que son objectif est de fumeZ le FaiZan

- Didier 73, qui annonce qu'il est à cour de forme (comme toujours, quand il n'est pas bléssé)

- Campingou, en manque d'entraînement aussi selon ses dires

- Albacor, également à la rue en entraînement (décidemment, ils se sont tous donnés le mot)

- BouK, fidèle à lui-même, peu d'entraînement mais une gnak bien présente (surtout depuis qu'il m'a fumeZ à Méaudre grrrrrr)

- BipBip, en mode Perrier et pas de croziflette (BOOOOOOUUUUUUUUUHHHHHHHHHH), qui suit un régime et qui laisse apparaître dans son attitude et son regard un message clairement affirmé : je veux tous vous fumeZ !

- Et moi le Chasse-Neige, a court de sortie longue paternité oblige, mais qui m'entraîne plus qualitativement, à base de fractionnés en côte et sortie sur piste, qui espère bien créer une nouvelle hierarchie cette année !

une cuvée exceptionnelle, mais à quel point ?

Qu'on se le dise, le niveau va se resserer cette année ! Et tout le monde est sur les dents !

 

Arrivés le samedi, prise de possession du gite et apéro au bar-resto, on file ensuite refaire un apéro au gite, avant de retourner au resto manger. Et en Guest sur cette étape, notre valeureux Namtar.

Au menu, charcut, croziflette, apéro, vin à volonté, salade, dessert, café, pour la modique somme de 22€, le prix d'une navette pour l'€cotrail de Paris !!!

Seul point noir de la soirée, BipBip qui tourne au Perrier et ne prend que la moitié se sa croziflette et 2 parts de saucisson !!!

On est couchés pas tard, et à 7h au levé on parait en forme. On se dit qu'on à trop mangé encore une fois mais le DTTN est signe de convivialité et de déconnade, donc on est dans le thème.

Direction les dossards, et la très bon point pour l'organisation, car on arrive en mode relous. Entre les pas-venus et inscrits, et les venus et pas-inscrits, on change de noms et tout le reste en 5 minutes, Chapeau !

On se retouve sur la ligne de départ à 8h57, une ou 2 photos, et le speaker qui lance "on va attendre le DTTN pour le départ", sympa pour le clin d'oeil !

Le départ est donné et ca part comme des avions devant, c'est hallucinant. Il y à une densité de très bon coureurs impressionnante, ca fait plaisir de se retrouver la même si ces gars la sont bien plus entraînés que nous.

Mon objectif du jour est simple, rattraper ma déconvenue de Méaudre face au BouK et pourquoi pas, fumeZ un Albacor et un BipBip.

Le départ se fait sur bitume, et après un premier coup de cul en terre bien boueuse, on reprend un faux-plat montant en bitume. D'ici je fais un 1er point, 2kms parcourus, Albacor est 100-150m devant, BouK et BipBip derrière depuis le départ, tout va bien. S'ensuit un passage devant le futur 1er ravito, puis une descente en sous bois assez glissante.

Sur le petit bout de route qui suit, Albacor est 100m devant, et à la faveur d'une épingle, je lui lance un très modeste "CHHHHAAAAASSSSSEEEEE-NNNNNEEEEEIIIIGGGGEEEE ! Gare à tes fesses Albacor, j'arrive !" Je me rappelle m'être dit que c'était con, qu'il allait accélerer en m'entendant. Mais non, sur le plat qui suit, il n'arrive pas à relancer, je le grignote petit à petit, mais ne m'emflamme pas, je sais qu'il met du temps à chauffer l'animal.

Je fais la jonction km5, et on fais un bout de route ensemble. L'enchainement des sentiers-chemins-routes passe bien, et après un long virage avant d'attaquer la montée, on à une vue dérrière : et la diantre, cette manche jaune et ce ventre dépassant ! Le BouK, pas loin de 2 minutes derrière, il nous remonte sur le plat, mais maintenant ca grimpe c'est plus pour lui.

Dans cette 1ère montée, Albacor me lache tout doucement, mais je garde une distance raisonnable pour ne pas être largué en haut. On sort du bois et avant d'attaquer dré dans le champ, petit coup d'oeil derrière, pas de BouK, vu ce qu'on vient de faire, on à 3-4 minutes d'avance selon nos chronos.

Sur cette montée qui suit en single bien sympathique, Albacor reste 100m devant environ, je garde un bon train pour revenir après. Ca monte pas mal, le D+ à l'entraînement paye enfin.

On arrive en haut quasi ensembles, et je le rattrape avant les crêtes, magnifique point de vue, c'est chouette. Et on est tellement pas en mode bagarre avec Albacor, qu'on prend du bon temps

J'annonce que le BouK est loin, et Albacor est méfiant. De la Mazbert nous rattrape et nous double pour filer devant.

On file à l'anglaise sur le chemin et la route qui suivent, avant d'arriver au ravito, ou l'on rattrape Fox Trot, qui est parti trop habillé, il à chaud. On ne s'attarde pas et on attaque une nouveau chemin forestier, passage sur des plaques de tuiles cassées, attention aux chevilles !

Puis on arrive sur un champ et la c'est simple, pas de chemins, une pente, et tout droit dedans ! Et surtout, quelques coureurs visibles au loin, faut pas mollir sinon le BouK aura un visuel ! Albacor file un peu devant, je suis de loin, en perdant quelques secondes, mais je sais que je rattraperais ca plus tard. C'est vraiment chouette en haut, on se régale. 

La descente qui suit et recouverte de 20 cm de boue, un bonheur pour moi, une plaie pour Albacor, qui on le sent n'est pas serein, je le double et lui ouvre la route jusqu'au ravito du KM15 à Champ-Laurent.

Plein d'eau pour moi, on redémarre sur le bitume et je dis à Albacor de s'accrocher au grand devant nous, qui prend ca à la rigolade, ouf, on est pas à la Saintélyon !

On monte ensuite sur neige, avant d'attaquer le dernier gros coup de cul, un chemin forestier bien boueux et bien raide, qui nous mène jusqu'au crêtes enneigées.

Albacor me lache au début de cette montée, mais je le rattrape sur la fin, et il m'annonce que si je suis en haut avec lui, vu la descente a suivre, j'ai course gagnée. Je me méfie car La Corne m'a dis qu'il y avait 4-5 kms à la fin type Coulmes, et j'aime pas ca !

On attaque le plat en haut, avant une 1ere descente sur neige. Albacor descend doucement, je decide de le doubler, il me retrouvera en bas. Mais la je le vois descendre derrière moi, et c'est pas jojo...

Et je me dis que j'ai vraiment un coup à jouer, la descente suivante n'aura pas de neige, seulement de la boue, et dure 2-3 kms, de quoi faire un bon écart avant les 6 derniers kms.

Albacor revient sur le plat, car j'ai volontairement baissé le rythme, histoire qu'il se creve à recoller, et ca marche.

Au départ de la descente suivante, c'est le moment !


J'envoie comme un porc, je dépose un italien, et Albacor est déja loin après quelques mètres, j'envoie encore plus, je me régale, et plus ca glisse plus j'envoie. Dès la fin, le petit chemin descendant me permet de relancer, et de voir qu'Albacor est loin, je suis hors de vue. Le ravito, verre d'eau et j'enchaine, car j'apercois une longue ligne droite enneigée avant d'entrer dans la foret, et il faut couper tout visuel. Et qui sait, le BouK n'est peut-etre pas si loin grâce à ses talents de descendeur.

Je relance, et mon italien me rattrape. Idéal car il joue clairement la 81e place sur 110, ce qui permet de se tirer la bourre sur 5 kms interminables, entre sentiers et pistes forestières, j'ai vraiment l'impression que ca ne finit jamais

vous avez dis longue portion à la fin ???


Arrivée en sortie de bois, 2 bénévoles nous annonce le dernier KM, je ne lache rien, toujours pas d'Albacor en vue, je tiens ma victoire ! Dernière montée et à peine sur le bitume que Brice qui m'avait accueilli en sortie du bois, lance un "ha ben il est la, allez Albacor" !!!!

Merde, il reste 500m et ce c** va revenir !!!! J'accélere, l'italien lance un sprint auquel je ne prend pas part car ridiculement inutile !

Et je coupe la ligne en 3h 24min 08s, 83e place !

Albacor finis à 1'303, juste derrière, ouf, j'ai eu chaud aux fesses, mais je tiens cette 1ère victoire sur Albacor, et qu'elle fut belle !

Le classement DTTN est le suivant :

1 - Faizan en 2h47min38s, 31e place soit 28% 

1 ex aqueo - Didier 07 en 2h47min41s, qui aurait pu fumeZ le FaiZan, son objectif, mais qui à lamentablement conclu une alliance avec ce dernier. J'AIME PAS !

3 - Campingou en 2h57min48s, 48e soit 43,6%

4 - La Corne en 3h20min49s, 80e soit 72,7% (3min30 seulement devant moi !!!)

5 - Le Chasse-Neige, en 3h24min08s, 83e soit 75,45%

6 - Albacor, en 3h25min41s, 84e soit 76,36%

7 - BouK en 3h30min51s, 88e soit 80%

8 - BipBip en 3h50min20s, 102e soit 92,7% (T'avais qu'à prendre la croziflette et l'apéro, et toc !)


Hors DTTN, Namtar finira en 4h16min45s, Mazbert en 3h20min40s

Encore bravo aux bénévoles pour ce magnifique Trail, cette organisation sympathiques et ces paysages somptueux.

Une 1ere étape idéale, un résultat plus que satisfaiZant, le DTTN 2016 est bien lancé !

13 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-02-2016 à 16:52:42

Je me prends 6'43 dans la vue ben je dis "chapeau" car j'ai géré du début à la fin pour faire un bon chrono et ce 3h30 me parait déjà très très bien pour moi donc bravo à tous ceux de devant !

le reste ce sera dans mon récit !!

Commentaire de Chasse-Neige posté le 22-02-2016 à 17:04:14

3h30 c'est un joli chrono tu as raison, pour un 28kms 1200D+ de début de saison ! Je me dis que si j'avais tenté de déposer Albacor plus tot, j'aurais peut être rattrapé la corne, c'est fou !
Les DTTNistes progressent, et c'est bien !

Commentaire de bubulle posté le 22-02-2016 à 18:38:16

Je me trompe ou bien y'a de vrais bouts d'Echappée Belle dans ce trail des Huiles ? Si je ne me trompe pas, la dernière grosse descente avant le Pontet et le plat tout chiant, c'est la dernière montée de l'EB.....

Normalement, alors, juste après le ravito 3, tu as du voir une colonne de secouristes, en orange. A tous les coups, ils n'ont pas bougé, ces crétins, depuis fin août.

Commentaire de Corne de chamois posté le 22-02-2016 à 21:57:45

Putain le grand a champlaurent il nous fume dans le dernier Kil il avait un rythme de folie après 25 kil

Commentaire de Chasse-Neige posté le 22-02-2016 à 22:20:14

Facile avec ses grands vérins ! Impossible a accrocher sur la fin de la grande montée !

Commentaire de Albacor38 posté le 22-02-2016 à 22:20:14

Qu'il est bon de revivre par le récit ces moments là :)
Punaise j'adore ce sport.
Par contre je t'annonce tout de suite que tu vas prendre cher au dégel :)
(Et super CR au passage)

Commentaire de Chasse-Neige posté le 22-02-2016 à 22:25:47

J'y suis pas malheuresement :-(
Je compte bien rester devant, et du moins tout faire pour !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 22-02-2016 à 23:53:32

1ère manche DTTN 2015 : Le CN parvient à fumer le Bouk et finit aux basques d'Albacor !!!
1ère manche DTTN 2016 : Le CN parvient à fumer Albacor et finit aux basques de la Corne !!!
Le choix de la 1ère manche DTTN 2017 s'annonce cornélien !!!

Commentaire de Noruas posté le 23-02-2016 à 13:24:05

Bon récit bien illustré, c'est marrant de lire le pendant avec le récit de Albacor !
Sinon belle performance, la prochaine fois enclenche plus tôt et rattrape La Corne !
Et puis chuuuut... tu es fou... tout le monde sait que l'on progresse en faisant du fractionné... arrête tu vas donner des idées à tes concurrents de la ligue 2... si ça se trouve le Bouk va s'y remettre...

Commentaire de Chasse-Neige posté le 23-02-2016 à 15:29:41

J'ai une marge avant que le BouK ne se remette à s'entrainer déja, alors de la à faire du fractionné !
C'est le regret que j'ai à froid, attaquer plus tôt, si j'avais seulement aperçu cette manche fluo au loin, même très loin, j'aurais tout tenté pour rattraper la corne !
Mais c'est un bon signe pour la suite

Commentaire de Namtar posté le 23-02-2016 à 19:11:21

Tu avais la forme en tout cas ! Merci pour le récit et à bientôt.

Commentaire de Chasse-Neige posté le 24-02-2016 à 14:45:40

Merci Namtar, et bon Ecotrail ! Courage, 80kms, c'est beau, mais c'est long !!!

Commentaire de campdedrôles posté le 24-02-2016 à 23:57:43

Fumer du Bouk
Et en Savoie
De surcroît
Ca a du look !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !